Politique Nationale/Internationale

Les Américains manqueront de volonté politique pour intervenir en Iran (Mikhaïl Marguelov)


Mikhaïl Marguelov, président du Comité des affaires internationales du Conseil de la Fédération (chambre haute du parlement russe), qualifie d'irréaliste un scénario militaire de règlement du problème nucléaire iranien.


RIA Novosti
Mercredi 21 Février 2007


"Je ne distingue pas la volonté politique des Américains de lancer des actions violentes contre l'Iran. A mon avis, un scénario militaire de règlement du problème nucléaire iranien est irréaliste", a déclaré mercredi le sénateur russe dans une interview à RIA Novosti.

Mikhaïl Marguelov a conduit une délégation du Conseil de la Fédération à Téhéran du 19 au 21 février.

Selon le sénateur, au cours de son récent voyage à Washington début février, il a constaté que l'élite politique américaine était divisée sur le problème irakien.

"On entend dire de plus en plus souvent aux Etats-Unis que l'Amérique essuie son troisième échec dans le monde islamique après la Somalie et l'Afghanistan", a déclaré le président du Comité du Conseil de la Fédération.

Le renforcement de la puissance militaire des Etats-Unis dans le golfe Persique "doit être considéré dans le cadre de la tendance américaine générale à accroître la présence des Etats-Unis dans cette région, entre autres, en vue d'exercer une pression politique sur l'Iran".

Toute action violente des Américains contre l'Iran serait une simple constatation de la mort politique prématurée du président George Bush", estime le sénateur.

"Si la situation évolue dans ce sens, le congrès américain peut amorcer la procédure de destitution du président américain, estime Mikhaïl Marguelov.

Comme l'a souligné Mikhaïl Marguelov, les dirigeants iraniens ne souhaitent pas une confrontation sérieuse avec la communauté internationale à cause de son programme nucléaire.

Au cours des négociations, les autorités iraniennes ont insisté sur leur droit au développement du nucléaire civil, les représentants de la Russie ont soutenu ce droit de l'Iran, a indiqué le sénateur.

"Le programme nucléaire civil mis en �uvre dans le cadre fixé par l'Agence internationale de l'énergie atomique est conforme aux règles adoptées par toutes les puissances mondiales", a-t-il fait remarquer.


Mercredi 21 Février 2007

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences

Publicité

Brèves



Commentaires