Politique Nationale/Internationale

Le yoyo politique



Gilles Devers
Lundi 22 Mars 2010

yoyo.gifBuvons un coup à la santé de Martine. On en pense ce qu’on veut, mais quand même... Je n'oublie pas que les dernières régionales de 2004 avaient été un grand succès pour la Gauche, pour conduire à la mémorable gamelle de 2007. Mais depuis hier soir, il est bien clair que la mieux placée pour battre Sarko en 2012, c’est Martine. Et franchement, quel parcours depuis le congrès de Reims, en novembre 2008 ! A peine 16 mois…

 

Eh oui, le Congrès de Reims… C’était déjà la fin de la fin. Le PS était cuit ! Tout ça parce qu’entre autres petites joies, le génial Jospin nous avait laissé ce cirque de l’élection du secrétaire du PS au suffrage direct. Le vote proportionnel, le vrai, sur les programmes, avait donné en gros trois tiers. Delanoë et Aubry étaient en quasi accord, ce qui se retrouve aujourd’hui dans la majorité du PS. Mais le tiers de Ségo était soudain devenu 50% pour l’élection de la première secrétaire. D’où le foin insensé sur le thème de la victoire volée et des recours en justice. Que reste-t-il aujourd’hui de cette agitation fébrile ? Martine avait une solide majorité issue de la proportionnelle. Avançons.

 

Six mois plus tard, en juin 2009, ce sont les européennes. Résultat calamiteux : l’UMP bien en tête, le PS à 16,5 talonné par les Verts à 15. Que n’a-t-on pas entendu ! Je ne résiste pas au plaisir de vous rappeler les brillantes analyses de BHL : « Le PS va mourir ? Non. Il est mort. Personne, ou presque, n'ose le dire. Mais tout le monde, ou presque, le sait. À quoi bon se voiler la face ? On est à la fin d'un cycle. Le PS est dans la situation du PCF de la fin des années 1970, quand la désintégration s'amorçait et qu'on tentait de la conjurer par des formules incantatoires sur - déjà - la refondation , la rénovation ». Avançons.

 yoyo_yinyang.jpg

Hier, l’UMP a pris une raclée. En gros et en détail. Tous les ministres laminés. 54% pour la Gauche, 36 % pour la Droite, 8% pour le FN - 25 % en PACA et 22 dans le Nord - et le reste éclaté. Alors, je ne vois pas pourquoi on s’empêcherait de saluer cette belle victoire électorale, et de féliciter Martine Aubry. Franchement, la machine électorale du PS a bien fonctionné.

 

Maintenant, il y a tout ce qui ne va pas, et tout ce qui reste à faire.

 

Une abstention très élevée, d’ici et d’ailleurs, c’est-à-dire de partout. Les régionales sont peu lisibles, et c’est d’abord le fait des présidents de région, dont plus d’un a un charisme d’huitre. De grandes régions comme l’Ile de France, Rhône Alpes ou PACA dirigées par des Huchon, Queyranne ou Vauzelle… Absents du débat national, planqués dans leurs hôtels de région, démissionnaires de tout débat d’idée. Autant dire qu’entre un vote aux régionales et le choix d’un président pour la France, ce sont deux mondes.

 

Le niveau de l’abstention se combine aux brusques évolutions de l’électorat. Je dis que Martine a bien joué en un an, certes, mais qu’est-ce qui justifierait ce doublement du score ? Rien. Rien, à part le libre choix des électeurs, qui donnent des signes d’un côté ou d’un autre. Qui peut dire sérieusement que les électeurs font confiance en leur personnel politique ? Le vote d’hier est un vote tendance, mais la Gauche serait bien prétentieuse si elle pensait avoir retrouvé l’adhésion populaire.

 

Le sentiment majeur de ces résultats en yoyo est la perte considérable de crédibilité du monde politique. A quoi sert la politique ? Est-elle encore en mesure de gouverner et comment ? Celui qui répondra à la question raflera la mise. Les élections d’hier dépassent largement le cadre des régionales, et remettent les compteurs à zéro, certes. Le PS reste une belle mécanique électorale, certes aussi. Mais après, tout reste à faire. 

Electeur dans le secret de l’isoloir
Electeur dans le secret de l’isoloir

http://lesactualitesdudroit.20minutes-blogs.fr/ http://lesactualitesdudroit.20minutes-blogs.fr/



Lundi 22 Mars 2010


Commentaires

1.Posté par damien le 22/03/2010 11:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le PSA n'a pas de leadership. Il ne s'oppose en rien à ce gouvernement.
De plus il est grossièrement manipulé par sarko (ouverture!!! ou plutot des gens du ps pour appliquer la politique sarko).

sans compter les médias qui font les débats a sarko...

Bref, rien de bons, d'ou l'abstention et le vote des gens hors UMPS

2.Posté par cielétoilé le 22/03/2010 15:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

"je dis que Martine a bien joué en un an." Je rajoute parce que Ségolène s'est tue et a compris qu'elle devait se taire pendant une période qui pourrait bientôt s'achever . Quant à BHL, MDR ! J'adore lire les analyses politiques (ou économiques) du passé pour me tordre de rire !
Quand vous pensez qu'on m'a fait avaler ,dans le passé, de l'école de Chicago, en veux-tu en voilà (que je n'ai jamais cru, dans mon isolement) et qu'on en voit aujourd'hui les résultats économiques ....
C'est sûr, rien n'est gagné pour eux en 2012 mais nous voilà avec un FN qui reprend du poil de la bête . Cela me rappelle certaines années 80 .... Je pense que Sarkozy le sait ; Donc, il va nous rejouer le coup des événements dans la rue ou dans les banlieues ... Faites gaffe au No Sarkozy Day !

Nouveau commentaire :

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences

Publicité

Brèves



Commentaires