Conflits et guerres actuelles

Le virus informatique Stuxnet a touché l'Iran, sans dégâts sérieux (autorités)



Lundi 27 Septembre 2010

Le virus informatique Stuxnet a touché l'Iran, sans dégâts sérieux (autorités)
Le virus informatique Stuxnet a bien touché l'Iran qui pourrait avoir été sa cible principale, mais n'y a pas fait de dégâts industriels majeurs et a notamment épargné la centrale nucléaire de Bouchehr, selon les autorités.

Stuxnet, qui s'attaque à des programmes de gestion industrielle, a infecté au moins 30.000 ordinateurs en Iran mais sans faire de "dégâts sérieux", selon des responsables iraniens cités dimanche par la presse qui a évoqué une "guerre électronique".
 
Quelque 30.000 adresses IP -identifiant un ordinateur- infectées par Stuxnet ont été jusqu'à présent dénombrées en Iran, selon Mahmoud Liayi, responsable des technologies de l'information au ministère de l'Industrie.
 
Stuxnet, découvert en juin, recherche dans les ordinateurs qu'il infecte un programme de l'allemand Siemens servant au contrôle des oléoducs, des plate-formes pétrolières, des centrales électriques et d'autres installations industrielles.
 
Sa fonction serait d'entraîner la destruction physique des installations touchées, selon certains experts qui ont évoqué un "sabotage par informatique".
 
C'est "probablement un gouvernement étranger qui est à l'origine de ce virus" compte tenu de sa complexité, a affirmé M. Liayi, sans précision sur l'éventuel agresseur.
 
Le quotidien gouvernemental Iran Daily n'a pas hésité à évoquer une "guerre électronique de l'Occident contre l'Iran", citant des experts occidentaux qui ont mis en cause les Etats-Unis et Israël.

Les autorités ont mis en place un comité de crise réunissant des responsables de toutes les administrations concernées, et les industries sont en train de recevoir des systèmes destinés à combattre Stuxnet, a indiqué M. Liayi.
  
Il a souligné que l'Iran avait décidé de ne pas utiliser un antivirus élaboré par Siemens car "il pourrait être porteur d'une nouvelle version du virus", dont les autorités iraniennes auraient déjà dénombré cinq versions différentes, selon l'agence Fars.
 
Pour sa part, le ministre des Télécommunications et des technologies de l'information, Reza Taqipour, a affirmé de son côté qu'"aucun dommage sérieux à des systèmes industriels n'a été signalé dans le pays" du fait de Stuxnet.
  
Le virus n'a pas été capable non plus "de pénétrer ou de causer des dégâts sérieux dans l'appareil gouvernemental", a-t-il ajouté.
 
De son côté, un responsable de la centrale nucléaire de Bouchehr (sud), M. Mahmoud Jafari, a démenti dimanche que cette première centrale iranienne, qui doit entrer en service d'ici la fin de l'année, ait été affectée par Stuxnet comme certains experts occidentaux l'ont envisagé du fait d'un retard dans le chargement de son réacteur.
 
"Tous les programmes informatiques fonctionnent normalement, et n'ont pas été endommagés par Stuxnet", a-t-il assuré, ajoutant que le chargement du combustible "se déroule selon le calendrier prévu et ne présente aucun problème".
 
Siemens avait déjà affirmé vendredi que la centrale de Bouchehr, construite par la Russie, n'était pas équipée du logiciel infecté par Stuxnet.

http://www.almanar.com.lb http://www.almanar.com.lb



Lundi 27 Septembre 2010


Commentaires

1.Posté par Ahlelbeyt le 27/09/2010 23:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ils sont doues quand il s agit de manoeuvres secretes, vicieuses, camouflees, comme des

laches,...


2.Posté par machiavélamitiés le 28/09/2010 00:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

merci post 1 Ahlelbeyt pour ce lien auquel il convient d'assurer la plus large diffusion; mais je crois que la majorité des musulmans ne se trompe pas de lieu et pour cause, cesdits musulmans ne suivent pas tous, les chaînes occidentales sionisées et sont donc réfractaires à toutes ces malheureuses tentatives de manipulation.

3.Posté par machiavélamitiés le 28/09/2010 00:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

maintenant, s'agissant de ce virus informatique stuxnet, tous les systèmes, de quelque pays qu'ils soient, sont exposés à ce risque, y compris les américano-sionistes qui ont essuyé par le passé récent, de nombreuses attaques de la part de simples jeunes amateurs, très pro en tous cas. Aujourd'hui, ces sinistres pays n'ont pas intérêt à lancer ouvertement des guerres informatiques à l'encontre des pays musulmans révolutionnaires comme l'Iran parce que les réponses ne se feront pas trop attendre, de tous les coins du monde, soyez en certains .

4.Posté par juste mon avis le 28/09/2010 03:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

En faite pas si doués que vu qu' il n' y a pas eu de dégâts.

Nouveau commentaire :

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences

Publicité

Brèves



Commentaires