ANALYSES

Le véritable objectif du massacre dans Gaza


Dans la même rubrique:
< >

Mercredi 19 Octobre 2016 - 12:49 Le prix de la rétrogradation

Lundi 17 Octobre 2016 - 11:17 Olivier Roy : « Le djihad et la mort »


Incapable d’anéantir le Hamas, Israël est en train actuellement d’examiner la possibilité de vivre avec ce groupe armé à sa porte.

Jonathan Cook
The Electronic Intifada


Samedi 3 Janvier 2009

Des Palestiniens inspectent des tunnels détruits lors d’un raid aérien israélien, dans le secteur frontalier avec l’Egypte, dans le sud de Gaza, le 31 décembre 2008. (Hatem Omar/MaanImages).
Des Palestiniens inspectent des tunnels détruits lors d’un raid aérien israélien, dans le secteur frontalier avec l’Egypte, dans le sud de Gaza, le 31 décembre 2008. (Hatem Omar/MaanImages).
Depuis que le Hamas a triomphé aux élections palestiniennes il y a près de trois ans, la rumeur circulait en Israël qu’une invasion terrestre de grande ampleur sur la bande de Gaza était imminente. Mais même quand l’opinion publique faisait monter la pression pour un coup décisif contre le Hamas, le gouvernement reculait devant un assaut frontal.

Aujourd’hui, le monde attend d’Ehud Barak, ministre de la Défense, qu’il envoie ses chars d’assaut et ses troupes dans la logique de cette opération qui pousse inexorablement vers une guerre terrestre. Néanmoins, les officiels temporisent. Des forces terrestres importantes sont massées à la frontière avec Gaza, mais en Israël on parle de « stratégies de sortie », d’accalmie et de renouvellement de cessez-le-feu.

Même si les chars israéliens s’avancent à l’intérieur de l’enclave, oseront-ils aller jusque sur les véritables champs de bataille au centre de la bande de Gaza ? Ou serviront-ils simplement, comme ce fut le cas dans le passé, à terroriser la population civile depuis la périphérie ?

Les Israéliens sont conscients de la raison officielle de la réticence de Barak à prolonger les raids aériens avec une guerre terrestre d’envergure. Ils n’ont pas oublié que les plus grandes pertes de l’armée dans la seconde Intifada palestinienne ont été essuyées en 2002 durant l’invasion du camp de réfugiés de Jénine.

Gaza, comme les Israéliens ne le savent que trop bien, est un gigantesque camp de réfugiés. Ses ruelles étroites, où les chars Merkava ne peuvent pénétrer, forceront les soldats israéliens à y entrer au grand jour. Gaza, dans l’imaginaire israélien, est un piège mortel.

De même, nul n’a oublié le lourd tribut qu’ont payé les soldats israéliens durant la guerre terrestre avec le Hezbollah en 2006. Dans un pays comme Israël, avec une armée citoyenne, l’opinion a fini par ressentir une véritable aversion pour une guerre où un grand nombre de ses fils seraient placés sur la ligne de tir.

Cette crainte n’est que renforcée par les articles de presse israéliens selon lesquels le Hamas prie pour voir l’armée israélienne s’engager dans un combat sérieux. La décision de sacrifier nombre de soldats à Gaza n’est pas de celle que Barak, dirigeant du Parti travailliste, prendra à la légère à six semaines des élections.

Mais il existe une autre inquiétude qui donne à Barak une même raison d’hésiter.

En dépit de la rhétorique populaire existant en Israël, aucun haut responsable ne croit que le Hamas puisse être anéanti, que ce soit par des raids aériens ou avec des brigades d’infanterie. Le Hamas est simplement beaucoup trop ancré dans la bande de Gaza.

Cette conclusion est admise pour les raisons modérées proposées jusqu’à maintenant pour les opérations d’Israël. « Installer le calme dans le sud du pays » et « Modifier l’environnement sécuritaire » prévalent sur les choix antérieurs, tels que « Eradiquer l’infrastructure du terrorisme ».

Une invasion dont le véritable objectif serait de renverser le Hamas, comme Barak et ses officiels l’entendent, exigerait une réoccupation militaire permanente de la bande de Gaza. Mais revenir sur le désengagement de Gaza - la grande idée en 2005 d’Ariel Sharon, Premier ministre de l’époque - supposerait un énorme engagement militaire et financier de la part d’Israël. Il aurait une fois de plus à assumer la responsabilité du bien-être de la population civile locale, et l’armée serait tenue à une surveillance traîtresse des camps surpeuplés de Gaza.

En effet, une invasion de Gaza pour renverser le Hamas serait un renversement de tendance dans la politique israélienne depuis le processus d’Oslo au début des années 90.

C’était le temps où Israël permettait au leader palestinien, Yasser Arafat, qui sortait d’un long exil, de revenir dans les territoires occupés avec son nouveau rôle de chef de l’Autorité palestinienne. Naïvement, Arafat avait supposé qu’il serait le dirigeant d’un gouvernement en attente. En vérité, il est simplement devenu, par contrat, le chef de la sécurité d’Israël.

Arafat a été supporté durant les années 90 parce qu’il faisait peu pour arrêter l’annexion réelle par Israël de vastes parties de la Cisjordanie grâce à l’expansion rapide des colonies de peuplement et l’accroissement de restrictions sévères aux déplacements des Palestiniens. Il avait préféré se concentrer sur le renforcement des forces de sécurité de ses fidèles du Fatah, maîtrisant le Hamas et préparant la naissance d’un Etat qui n’a jamais vu le jour.

Quand la seconde Intifada palestinienne s’est déclanchée, la preuve fut donnée que, pour Israël, Arafat n’avait plus d’utilité. Son Autorité palestinienne fut petit à petit émasculée.

Depuis la mort d’Arafat et le désengagement de Gaza, Israël cherche à consolider la séparation physique de la Bande de Gaza d’avec la très convoitée Cisjordanie. Même si ce n’est pas ce que voulait Israël à l’origine, la prise de pouvoir du Hamas sur Gaza a répondu de façon significative à cet objectif.

Israël est maintenant confronté à deux mouvements nationaux palestiniens. L’un, le Fatah, basé en Cisjordanie et dirigé par un président faible, Mahmoud Abbas, largement discrédité et conciliant. L’autre, le Hamas, basé dans la bande de Gaza, qui a grandi en assurance, prétendant être le véritable gardien de la résistance contre l’occupation.

Incapable d’anéantir le Hamas, Israël est en train actuellement d’examiner la possibilité de vivre avec ce groupe armé à sa porte.

Le Hamas a prouvé qu’il pouvait faire respecter ses règles dans la bande de Gaza, quasiment comme Arafat le faisait autrefois dans les deux territoires occupés. La question en débat au sein du cabinet israélien et dans les bureaux de l’armée est de savoir si, comme Arafat, le Hamas est susceptible de collaborer avec l’occupation. Il a fait la preuve de sa force, mais peut-il être utile à Israël, lui aussi ?

En pratique, cela voudrait dire dompter le Hamas plutôt que de l’étouffer. Israël essaie de faire monter le Fatah en Cisjordanie avec des carottes, et il utilise l’actuel massacre à Gaza comme un gros bâton avec lequel il tape sur le Hamas pour le mater.

L’objectif ultime est une nouvelle trêve qui arrêtera les tirs de roquettes depuis Gaza, comme avec le cessez-le-feu qui vient de se terminer, mais à des conditions encore plus favorables à Israël.

Le blocus sauvage qui a privé la population de Gaza de l’essentiel pendant de nombreux mois a failli dans son objectif. Au lieu de cela, le Hamas a assumé rapidement les tunnels clandestins qui sont devenus une bouée de sauvetage pour les Gazaouis. Les tunnels ont relevé les finances du Hamas, et sa popularité tout autant.

Il n’est donc pas surprenant qu’Israël se soucie peu de toucher la direction du Hamas ou sa branche armée. Au contraire, il a bombardé les tunnels, le coffre au trésor du Hamas, et il a tué un nombre important de policiers ordinaires, les garants de l’ordre public dans la bande de Gaza. Les derniers articles suggèrent qu’Israël programme en ce moment d’étendre ses raids aériens aux organisations de bienfaisance du Hamas, qui sont à la base de sa popularité.

La campagne aérienne s’en tient à la capacité du Hamas à fonctionner efficacement comme dirigeant de Gaza. Elle est en train de saper les bases du pouvoir politique du Hamas. La leçon n’est pas que le Hamas puisse être anéanti militairement, mais qu’il peut être affaibli à l’intérieur des territoires.

Israël espère apparemment persuader la direction du Hamas, comme il l’a fait pour Arafat en son temps, que le mieux pour servir ses intérêts serait de coopérer avec Israël. Le message est : oubliez votre mandat populaire de résistance à l’occupation et concentrez-vous plutôt sur votre maintien au pouvoir, avec notre aide.

Dans le brouillard de la guerre, les évènements peuvent encore s’aggraver et d’une telle manière qu’une vaste invasion terrestre ne puisse être évitée, spécialement si le Hamas poursuit ses tirs de roquette sur Israël. Mais quoi qu’il arrive, Israël et le Hamas sont presque certains à la fin de s’entendre sur un nouveau cessez-le-feu.

La question est de savoir si, ce faisant, le Hamas, comme Arafat avant lui, va perdre de vue sa mission première : obliger Israël à arrêter son occupation.


(JPG) Jonathan Cook est écrivain, il vit à Nazareth, en Israël. Ses derniers livres sont : Israel and the Clash of Civilisations : Iraq, Iran ant the Plan to Remake the Middle East (Pluto Press), et Disappearing Palestine : Israel’s Experiments in Human Despair (Zed Books).

Son site : http://www.jkcook.net.

1er janvier 2009- The Electronic Intifada - traduction : JPP- Article original sur The National, publié à Abu Dhabi.


http://www.info-palestine.net/article.php3?id_article



Samedi 3 Janvier 2009


Commentaires

1.Posté par Musulman le 04/01/2009 02:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

As'Selam Aleykum wa rahmatullahi wa barakatuhu.

Mes frères, mes soeurs, la situation est très grave!!

Les israéliens viennent de lancer une première offensive terrestre à Gaza! Ce qui annonce encore de nombreuses victimes du côté de nos frères et soeurs musulmans palestiniens!


Pour résumer les choses:

Les isra-heil-liens ont décidé de lancer une offensive, en raison de tirs de roquettes du Hamas.
Le Hamas n'a pas été malin, et a agi de manière inconsciente, et irréfléchie. Ils sont tout simplement tombés dans le piège que leurs tendaient l'état d'israël.

Je le rappelle, le Hamas a sa part de responsabilité certes, mais il ne faut pas oublier que les israéliens ont maintenu un blocus à Gaza depuis un long moment, ce qui empêchait toute échange avec l'extérieur, donc pas de médicaments, d'aide humanitaires, de nourriture, etc.

Bref, les palestiniens étaient dans la misère, souffraient constamment, vivaient dans des conditions inacceptables, et les puissances occidentales (ceux qui se disent en faveur de la paix et de la justice), n'ont rien dit, ni rien fait pour aider le peuple palestiniens...Bizarre, dès que ça concerne les musulmans ou les africains ou des peuples qui ne consomment pas assez à leur goût, on s'en fout? L'hypocrisie occidentale, la voilà.

La vérité, c'est qu'ils voulaient également en arriver là.


Ensuite le Hamas a procédé à des tirs de roquettes. Et résultat: Les israéliens prennent un malin plaisir à massacrer tous les palestiniens.



Passons maintenant aux objectifs et aux buts de cette offensive massive:


- Observer la réaction internationale.
- Observer les réactions des pays musulmans (dirigeants et peuples).
- Grappiller encore quelques territoires aux palestiniens.
- Attiser encore plus la haine des deux côtés.
- Créer le bordel dans la région (encore plus), pour pouvoir justifier l'intervention des puissances occidentales.
- Détruire la Mosquée d'Al Aqsa et y contruire un temple à la place.
- Prendre Gaza (contrôle total, y compris administrativement)
- Détruire le Hamas
- Ejecter les palestiniens de Gaza

Ce qu'ils pourraient faire dans un premier temps, c'est donné une illusion, en faisant croire qu'ils vont donner de la nourriture aux palestiniens, ainsi que des médicaments, mais en échange d'un compromis, qui nuira encore plus aux palestiniens par la suite.
C'est leur méthode habituelle.

Bref, leur donner des illusions, leur redonner espoir, pour ensuite encore mieux les apprivoiser et profiter d'eux.


N'oubliez donc pas de faire des Dou'as pour tout nos frères et soeurs qui souffrent dans le monde, et de boycotter les produits sionistes.


Qu'Allah aide nos frères et soeurs de la Oummah qui souffrent, qu'Il accorde la plus belle des demeures aux martyrs, qu'Il guide tous les musulmans vers le droit chemin, vers la Vérité. Puisse Allah parfaire la Foi, la Sincérité, la Justice, la Droiture, la Patience, l'Endurance, l'honnêteté, la Solidarité, le Courage, la Force, le Coeur, le Respect, l'Humilité, la Modestie, la Compassion de chaque musulman, et qu'Il unisse tous les musulmans du monde entier sous une seule et même bannière, afin que l'Islam retrouve son authenticité, sa véracité, son éclat, sa puissance, son prestige, afin que le monde retrouve la justice, la paix, la Lumière et la Vérité, qui est celle de Notre Seigneur, Le Seigneur des Mondes, Des Cieux et de la Terre. Amin!! AMIN!!!!!!!!!!! AMIN!!!!!!!!!!!!!!

2.Posté par FromDoha le 04/01/2009 12:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

"Le Hamas n'a pas été malin, et a agi de manière inconsciente, et irréfléchie. Ils sont tout simplement tombés dans le piège que leurs tendaient l'état d'israël."

N'importe quoi! Tout le monde sait que la treve etait intenable cote Hamas, etant donne qu'ISRAhaine avait tue 6 membres du Hamas debut Novembre. Ceci + blocus = fin tout a fait normale du cessez le feu. Le faute est bien du cote d'ISRAHaine du fait de leur interminable etrangelement de la population Palestinienne pour les pousser a bout.
La population d'ISR est en effet terrorisee a l'idee de s'engouffrer dans Gaza, ce qui pour eux representent un coupe-gorge a la Hezbollah2006. Tout ce que je souhaite est une victoire eclatante du Hamas, car la je pense qu'ils marqueraient un grand coup sur plusieurs plan!!

Ici a Doha les journaux arabes relatent mieux l'information que les journaux anglais.

Toutes nos pensees vont aux gazaouis et leurs familles, a tous ceux qui tombent en martyr face a la barbaire du voisin inhumain, barbare et colonisateur digne d'une bete immonde.

3.Posté par Salima le 04/01/2009 13:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

A " musulman",

Il y a un mot deux mots que tu ne prononces jamais, colonisation et Résistance. L'objectif final de l'occupant européen est de coloniser l'ensemble des teres palestiniennes.

Occulter cette réalité fondamentale, de la colonisation de la Palestine, comme le font les médias, c'est prendre de facto position pour les colonisteurs.

Aujourd'hui, les colons prennent prétexte des roquettes, hier ils prennaient prétexte des attentats, bref il reproche aux Palestiniens tout simplement de se défendre de résister au pillage, au vol de leur terre !!!


Tu es victime de la propagande nazi-sioniste. Les nazi-sionistes disent aux Palestiniens :

- Soit vous accepter que l'on vous colonise sans réagir, en paix, Ce qu'à accepté le Fatah et Abbas en échange de bonnes conditions de vie au milieu du marasme. La femme d'Arafat a bénéficie des milllions d'Arafat le traitre. Car lui aussi a accepté la colonisation dans la paix, en échange d'un semblant d'autorité. Les accoreds d'Oslo ont permis la poursuite de la colonisation en Paix

- Soit on vous colonise en vous tuant tout de suite si vous nous opposez une résistance armée.



Les nazis allemand traitait aussi les Résistants de France de terrorisme, ils accusait aussi les Résistants d'être responsable des réprésailles contre les populations civiles.

Tu ignores certainement que les sionistes ont collaboré avec les nazis de 1933 à 1944 (voir http://users.skynet.be/roger.romain/ISRAEL_sionisme.htm:// )

Ce qui explique pourquoi les sionistes de Herzl sont fondamentalement des Nazis depuis 1933, ce qui explique toute leur rhétorique nazie ( les punitions collectives, les qualificatifs de terrorisme contre les résistants, les massacres de civils, du bébé aux vieillards, la transfromation de Gaza en camp de concentration, l'usage de bombes à l'uranium) les interdictions faites aux historiens de réveler leur mensonge afin de continuer à les faire passer pour des victimes...)



Mes salutations

4.Posté par gael le 05/01/2009 02:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bravo pour votre site que je découvre!
Ma question est :

Pourquoi ce sont toujours les civils musulmans qu'on massacre impunement par millions ?

La 1ére guerre du golfe avec ses bombardement massif aveugel et sauvage: des villes irakienne avec ses centaines de milliers d'assassinés par les USA!

S'en est suivi un blocus de plus de 12 ans ,atroce , inhumain et injustifiable ,contre le peuple irakien (sous le prétexte complétement débile et faux :de privé Saddam de moyens! )

On assassinnait le peuple Irakien ,résultat deux millions de citoyens de l'irak morts.
(rapport OMS etc..)

En 2003 encore sous des pretexte dur à avaler,'(Mais que que l'europe a avaler!) ,
et que ,tous maintenant, admettent trop tard que c'était bidon;
Les USA ont bombardé Par leurs avions et missiles avec violence et sauvagerie inouie ,
les villes ,
et re-détruisent inutilement toute les installations et infrasturtures économiques du pays , et les tapis de bombes US ont pulverisé des centaines de milliers de civils irakiens innocents dans leurs domiciles , sans protection, qui n'ont rien fait de mal aux USA
, qui revient encore de milliers de kilomettre, leurs apporté destructions morts et malheurs .

Et le pays est replongé plus loin encore dans le chaos.Et ses ressources sonr pillées par le pays des cow boys.

Voilà à peu prés 30% de la population de ce pays a été décimé par l'agression US.
Un veritable génocide, d'autant plus terrible qu'ils est commis et cautionné par les états qui se disent démocratique.(sanguinaire contre les musulmans)

L'Irak , sa société Laique , l'une des plus développé de sa région (éducation, économie ,santé) est désormais plongé et maintenue dans le pire sous développement et le désordre absolu pour spolié ses richesses, en décimmant son peuple innocent par millions par les armes les plus puissantes.

Ces crimes US demeurent impunis ,avec la complicité de l'europe soumise .
La future cible c'est le peuple iranien. A fin d'y exporter la meme methode qui a reussi en Irak:bombardement massifs et aveugle des villes destructions des installations économiques(pont ,routes usines , aéroports etc etc etc...)

Toutes les moyens et symboles économiques ,auxquels on tient fort chez nous (en occident) on les bombarde et on les détruit chez lez autres !!!
Incompréhensible!
Il n'y a pas plus sauvage que cela.

Comme ils ont visé ,meurti et saboté le peuple irakien (sous pretexte de cibler Saddam)

Volià on nous sert la meme sauce :
Sous pretexte de ciblé le Hamas ils :assassinent sous nos yeux le peuple démunis de Gaza, (aprés l'avoir étranglé à mort par les privations et un blocus des plus sauvage)

Par la methode la plus barbare et sauvage qui soit : attaquer la ville de Gaza par les F16 , obus de chars et de bateaux contre la ville et ses habitants ,
c'est le pire des terrorisme, contre les civils,

En 2006 ,le meme pretexte , de viser le Hezbolah :
Ainsi Israel a massacré des milliers de personnes du peuples libanais de tout age .
Des destructions inimmaginnables contre les citoyens des villes et villages du liban, commis par des avions de guerre, L'arme la moins adapté pour attaqué une ville .

Destructions immenses et criminelles ,avec des charniers délibérés des citoyens totalement inutiles inefficaces ,

Sous pretexte de vouloir liberer par la terreur totale contre les civils leurs deux soldats emprisonnés au liban
.
Ces methodes d'attaques et d'encerclement des villes, font penser aux heures les plus sombres du moyen age

tant que tous ses abominables crimes commis contre les civils n'ont été puni , cela continuera

Nous vivons un monde de brute et de sauvageries instaurés comme une philosophie par les maitres obscures des USA et Israel..
Tout etre humainayant un ptit degré d'humanité devrait s'insurger contre ces crimes indéfendables .
Israel est puissant , rien ne menace son existence,
L'Iran n'est pas une nation agressive ni expansive , elle aspire simplement à se developper et etre à etre repsecter en bon voisinage. et pas maintenue en sous développement comme le souhaite les USA et Israel.
Vous pouver faire le tour de la planéte l'Iran n'est nulle part à part sa région de toujours, mais les bases ; batiments de guerres des USA sont partout,

Les USA se mellent de tout, et partout sur terre, à des milliers de kilometres de chez eux.

Ils viennent aux frontiéres de l'Iran s'y frotter le nez ,la provoquer et la mennacer et l'accuser d'ingerennce en Irak que les USA ont dévasté !
Quelle culot.
En plus l'europe soumise les suit téte basse.

Aucun état musulman ne presente de danger contre la puissante et vorace USA., ni contre Israel.
C'est une certitude malgré toutes les fausse gésticulations et manipulations diaboliques.
Israel doit cesser son agressivité permanente à l'egard de ses voisins, pour vivre en pays et en harmonie.
Je fais appel aux justes parmi les juifs et je sais qu'ils y'en a ,à sauver le peuple palestinien du génocide qu'il subit de la part d'Israel à Gaza .

Notemment par l'emploi massif , disproportionné et innacceptable des bombardement des F16 contre la ville.

N'oubliez pas que seul les palestiniens, aujourdhui , éprouvent la meme peur que celle vécue pas les juifs devant les allemands des camps, les vrais "juifs" d'aujourd'hui ce sont les palestinniens.

5.Posté par soravardi le 05/01/2009 03:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

gael
pour résumé
israel ne veux absolument pas voir de pays qui soit en mesure de rivaliser militairement avec le leurs car ce gouvernement a un projet de faire venir tout les juifs du monde en palestine et pour cela il leur faut non seulement de la place,mais aussi qu'aucun pays ne vienne les déranger dans leur projets apocalyptique d'ou le soutient des dictatures en place par les ussioniste
Aujourd'hui l'irak disparu ,c'est au tour de l'iran ,du hamas ,de la syrie ,et du hezbollah

L'autre versant de l'histoire est d'ordre religieu mais la on touche a des domaines trés dangereux

6.Posté par wejdy le 05/01/2009 08:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

"N'oubliez pas que seul les palestiniens, aujourd'hui , éprouvent la même peur que celle vécue pas les juifs devant les allemands des camps, les vrais "juifs" d'aujourd'hui ce sont les palestiniens."

Sauf que l'on sait que les juifs déportés savaient qu'ils n'allaient pas se faire zigouiller dans une chambre a gaz qui n'a sans doute jamais existé mais qu'il allaient en "terre promise"
d'ailleurs ils sont arrivés à destination, malheureusement pour toute l'humanité.

Nouveau commentaire :

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS

Publicité

Brèves



Commentaires