EUROPE

Le traité de Lisbonne pourrait être stoppé en Allemagne


Dans la même rubrique:
< >


Dimanche 16 Mars 2008

Le traité de Lisbonne pourrait être stoppé en Allemagne
En Allemagne, le débat parlementaire sur le traité de Lisbonne a commencé hier et déjà la ratification a pris du plomb dans l’aile. Le Linkspartei (Parti de la Gauche), seul groupe parlementaire à s’opposer au traité, à cause notamment de la militarisation sans précédent de l’Europe et des déploiements hors zone, a annoncé qu’aussitôt le traité ratifié au Bundestag le 25 avril, il déposera un recours à la cour constitutionnelle, ce que le député de la CSU (Union sociale Chrétienne) Peter Gauweiler s’est également engagé à faire.

Le journal European Forum d’hier écrit qu’un tel « recours juridique lancé par le troisième parti d’Allemagne contre le traité pourrait bloquer la ratification, provocant la peur que le plus grand pays membre puisse ne pas signer le traité à temps pour qu’il puisse entrer en vigueur, comme prévu, le 1er janvier 2009 ». L’article explique, en citant le dirigeant de l’Independence Party britannique, Nigel Farage, qu’ « il n’est pas exagéré de dire que ceci peut stopper net le traité ».

Citant aussi une source diplomatique, European Forum souligne l’embarra dans lequel se trouve le président allemand Horst Koelher « Il serait très embarrassant pour le Président de signer et d’approuver le texte comme légal pour voir ensuite les juges de la plus haute autorité judiciaire, la cour constitutionnelle, dire l’inverse ».

Suivre la campagne "Non au Coup d’Etat de Lisbonne"

Le traité de Lisbonne pourrait être stoppé en Allemagne

Le traité de Lisbonne bloqué au parlement polonais !

Bruxelles a été ébranlé hier par un revirement inattendu à Varsovie. Jaroslaw Kaczynski, dirigeant du parti de l’opposition PiS au parlement polonais, a annoncé que lui et son parti ne ratifieraient pas le traité de Lisbonne, parce qu’il « ne peut-être accepté, tant qu’il est interprété d’une manière qui menace la souveraineté de certains Etats. » Quant à la Pologne, elle ne rendra jamais sa souveraineté, a-t-il dit, appelant à une renégociation de la ratification, pour au moins y ajouter un préambule établissant la primauté de la Constitution polonaise sur le traité de Lisbonne. Le texte doit dire que « la République polonaise reste et restera un Etat souverain », a t-il dit.

Cette annonce aussi soudaine qu’inattendue, en a stupéfié plus d’un, car c’est le (ex-) gouvernement de Kaczynski qui avait négocié les concessions qui ont rendu le Traité « acceptable » pour la Pologne au sommet Européen de Lisbonne en décembre dernier. L’actuel Premier ministre Donald Tusk s’est dit « dupé », parce qu’il n’a fait que signer ce que Kaczynski, son prédécesseur, avait négocié, et que ce dernier raconte maintenant à tout le monde que ce qu’il a négocié n’était pas bon pour la Pologne. D’ailleurs, le parti de Kaczynski, le PiS a approuvé la loi de ratification débattue au parlement 10 jours plus tôt, et l’a passée avec une écrasante majorité.

Parlant pour la majorité gouvernementale, le Président du parlement Bronislaw Koromowski a exclu tout changement dans le texte du Traité, tout en se moquant de Kaczynski : « s’il n’aime plus le traité, il devrait aller voir son frère et lui dire de ne pas le signer », ce qui fait référence à son frère Lech Kaczynski, qui est toujours le Président de la Pologne, et dont beaucoup suspectent déjà qu’il ne signera finalement pas le Traité, même s’il est ratifié par le parlement. Pour le moment, la ratification est bloquée puisqu’il n’y a plus la majorité requise des 2/3 pour le vote parlementaire.

Suivre la campagne "Non au Coup d’Etat de Lisbonne"

http://www.solidariteetprogres.org http://www.solidariteetprogres.org



Dimanche 16 Mars 2008


Commentaires

1.Posté par Zorro m.d.s le 16/03/2008 14:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je n y crois pas trop pour le moment mais quel tarte dans la gueule des atlantistes ! Sarkozy l obséne ne s en remettrait pas, il serait fini pire que Mussolini en 43, un pantin fantoche des Usa, voila comment il apparaitrait ! Pour une fois je dirais vive l Allemagne et la Pologne ! Je n achèterai plus qu Allemand pendant un an (en plus c est de la bonne came) !
Il en serait fini de l hypocrisie française atlantiste peut etre enfin la naissance d une Europe fédérale puissance.La GB serait enfin en face du choix décisif est elle un état européen ou américain?

2.Posté par perrin le 16/03/2008 21:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Que tout cela est bien dit Zorro.
Le peuple Français, berné et privé de son choix par un déni démocratique serait alors vengé, et du bout de son épée marquerait le front de Sarko d'un Z qui veut dire Liberté.

3.Posté par throne le 17/03/2008 02:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

surtout que le gouvernement ne capte rien suite aux municipales, c'est un signe assez clair qu'il ne merite pas sa profession, et pourtant ils nous disent que non les français veulent aller plus loin et plus vite dans les reformes ! cet enfoiré se fout de nous !!

4.Posté par fleens le 17/03/2008 10:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

La Pologne vise juste même si Kazinski aurait pu y penser en juin 2007 au moment de signer pour ce Traité de Lisbonne.
Le chemin que prend l'Europe est vraiment la destruction de la souveraineté des Etats, sans qu'elle ne soit remplacée par une véritable démocratie européenne. u[L'Union européenne aujourd'hui est direigée par un directoire au service des multinationales.]u Son principale chantier, c'est la mondialisation du libre échange par une concurrence sociale et écologique pour détruire notre système social sans apporter d'avantage social et écologique pour le reste du monde.

5.Posté par Al feanor le 17/03/2008 13:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Allez les allemands !
Allemands ou francais nous sommes tous des damnés de la terre oppressés par cette europe sans ame voulut par des financiers megalos.
Moi ce que je veut c'est une europe des peuples.
J'espère qu'ils reuissiront à briser en morceaux le traité du sarko.
Je pense que les allemands on en ras le bol d'être pris pour des pigeons, et je rapelle en passant que l'age de la retraite a été monté à 67ans en allemagne , c'est ce qui nous pend au nez avec sarko.

6.Posté par belbel le 17/03/2008 15:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

les Polonais attendront les instructions de la maison blanche pour savoir s'il faut
signer ou pas .Parceque le vrai probleme de la souveraineté des etats europeens
notament la pologne n'est pas dans le traité europeen ,mais il est dans la decision
polonaise et a la barbe de toute l'europe d'avoir autoriser les gringos d'installer des
missiles et des radars de controles braquer sur la RUSSIE . Ils grand temp de se ressaisir , la vassallisation de l'europe est de plus en plus grave . A notre sens c'est
de cela qu'il faut debattre .

7.Posté par Stèganos le 17/03/2008 18:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Que nos amis Irlandais refusent par voie referendaire ce traité félon !

good news d'Allemagne et de Pologne.

Merci


Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES

Publicité

Brèves



Commentaires