Sciences et croyances

Le test SIDA/HIV serait une mystification ?


Dans la même rubrique:
< >

Vendredi 18 Juillet 2014 - 23:50 Epandage de pesticide en question




Texte initialement publié 08/01/2010


Zeynel CEKICI
Samedi 31 Mars 2012

Le test SIDA/HIV serait une mystification ?

Natural News, Mike Adams, 7 janvier 2009


      House of Numbers, le documentaire bousilleur du mythe du SIDA de Leung Brent, continue à révulser les apôtres orthodoxes du SIDA, qui ne peuvent souffrir que l’on s'interroge sur leurs théories « scientifiques. » (Sont-elles précisément « scientifiques » si elles ne peuvent pas résister à une petite mise en cause ?)


      Pour ajouter à la virulence d’un débat déjà épicé, Brent Leung a publié la séquence de l’interview exclusive avec Natural News, qui remet en question la pensée traditionnelle à propos des soi-disant « tests du SIDA » (qui, avant tout, ne sont absolument pas précis pour déceler l’infection du VIH).


      

      Voici quelques extraits de l'échange filmé dans cette vidéo, où le Dr Constantin raconte tout bonnement au cinéaste Brent Leung que le test du SIDA auquel il s’est soumis est une imbécillité :


      Brent Leung dit : « Je vais vous poser une dernière question sur le test du VIH auquel je me suis soumis en Afrique. »


      « Et vous en êtes très content ? » demande le Dr Constantin.


      Brent gargouille : « Ouaip. J'ai été testé négatif. C’est chouette. »


      « Si je vous disais à présent que le test auquel vous vous êtes soumis est nul et n’indique rien, cela ferait-il quelque différence de le savoir ? » répond le Dr Constantin.


      Dans ce clip, Leung interviewe aussi le Dr Robin Weiss, qui révèle la faille du soi-disant test « Western Blot, » qui reste jusqu’à ce jour le champion du « test du SIDA. »


      « Je ne pense pas que le Western Blot soit un test précieux pour le diagnostic, » dit le Dr Weiss. « Je ne pense pas qu'il vaille le coup. En quelque sorte, le Western Blot a été... promu en Saint Graal. »



Pourquoi les rabatteurs du SIDA ne peuvent tolérer les questions scientifiques


      Comme on pouvait le prévoir, les fanatiques traditionnels du SIDA s’en prennent violemment au documentaire briseur d’utopie de Leung. Une critique, Jeanne Bergman, est même allée jusqu'à accuser Leung de propager des mensonges sur le VIH, alors même qu’elle pressait ScienceDaily.com de changer rétroactivement le titre d'une information du site publiée en 2007. Celle-ci exposait à l’origine une étude sur primates qui montrait qu’une perte soudaine de cellules T n'est pas un élément déclencheur du SIDA.


      Le titre original indiquait, « La nouvelle étude suggère que la perte soudaine de cellules T n'est pas un déclencheur du SIDA. » Mais, après les pressions de Bergman, ScienceDaily a changé le titre (près de deux ans après la date de publication initiale) en : « La progression de l’infection du SIV [virus de l’immunodéficience simienne, ndt] chez le singe indique des différences entre les formes de SIDA humaines et simiennes. »


      Voilà un changement de titre plutôt radical. Ça repositionne l’information entière et prive de crédibilité toute personne l’ayant citée comme pièce à conviction démontant les théories orthodoxes sur le SIDA. Naturellement, c'est là tout l’intérêt de la pression pour que ScienceDaily modifie son information.


      ScienceDaily s’est même engagé dans un rétropédalage assez inhabituel, avec rajout à l’information d’une note de l'éditeur : « Cette information n’a pas pour but de suggérer que la perte soudaine de cellules T n'est pas l'élément déclencheur du SIDA chez les humains. Elle n’a pas non plus l’intention de conforter la croyance erronée en ce que le VIH ne serait pas en quelque sorte à l’origine du SIDA. Nous sommes désolés de la confusion qu’elle aura pu créer. »


      Ça alors, on ne peut plus désormais remettre en question les théories conventionnelles sur le SIDA ?



Répondre aux critiques


      À l'appui du documentaire House of Numbers, The Perth Group a publié une réponse pour Jeanne Bergman. Vous pouvez la lire ici :
theperthgroup.com/HON/PGBergmanHONNov242009.html


      Ils ont aussi publié une apologie intransigeante, point par point, en faveur de l'idée de mettre en doute les théories conventionnelles sur le SIDA. Gardez juste à l'esprit que lorsque vous la lisez, vous n'êtes pas supposé mettre en doute tout ce vous racontent les médecins orthodoxes et les scientifiques. Ils savent déjà tout, et le simple fait de s’interroger sur leurs théories est sacrilège. Alors, lisez cet article à vos propres risques :
theperthgroup.com/HON/PGHONFakeQuestionsDec042009.html


      À propos, The Perth Group a été fondé par Eleni Papadopulos-Eleopulos, biophysicienne, Valendar F. Turner, médecin urgentiste, et John Papadimitriou, professeur de pathologie. Il a publié des articles scientifiques sur le SIDA et deux de ses membres sont appelés à contribuer au Groupe consultatif présidentiel sur le SIDA.


      Selon The Perth Group, les experts du VIH/SIDA n'ont pas prouvé :

      1. L'existence d'un unique rétrovirus exogène acquis, c’est-à-dire, l’existence du VIH.

      2. Que les tests d'anticorps du « VIH » sont spécifiques au « VIH » infectieux. (Il s’agit d’une prise de conscience qui a un succès fou. Ça indique que tous les soi-disant « tests du SIDA » sont fondamentalement du charlatanisme.)

      3. La théorie du VIH dans le SIDA, c’est-à-dire que le VIH provoque l’immunodéficience acquise (que la destruction des lymphocytes T4 entraîne l’immunodéficience acquise) ou que l’immunodéficience acquise entraîne le développement du syndrome clinique du SIDA.

      4. Que le « génome du VIH » (ARN ou ADN) provient d'une unique particule rétrovirale, exogène, acquise, infectieuse.

      5. Que le VIH/SIDA est contagieux, que ce soit par le sang, les produits sanguins ou les rapports sexuels.

      6. La transmission de la mère à l’enfant d'un rétrovirus VIH ou son inhibition par l'AZT ou la névirapine.


      The Perth Group estime aussi que l'AZT (principale panacée de Big Pharma contre le SIDA) ne peut pas tuer le « VIH » et est si toxique qu’il se peut, en fait, qu’il provoque effectivement quelques cas de SIDA.



Les apôtres du SIDA sont comme les scientifiques du réchauffement global


      J'ai finalement fait le rapprochement sur cela. Il s'avère que les champions du SIDA sont exactement comme certains scientifiques du réchauffement climatique : Ils ont déjà décidé de ce qui est vrai et ils attaquent violemment tous ceux qui osent encore poser des questions intelligentes sur le bien-fondé de leur fameuse science.


      Nous l’avons vu avec la fuite des courriels des scientifiques du réchauffement global : ils ont manifestement comploté pour manipuler les données afin de conforter des conclusions « scientifiques » fixées au préalable. Or, la totalité de cette approche n'est pas du tout scientifique, elle est dogmatique.


      Nombre d’experts ès SIDA orthodoxes sont tout aussi dogmatiques. Il n’est même pas question de savoir s’ils ont raison ou tort. Leur réticence à seulement tolérer les questions sensibles évacue toute la crédibilité qu'ils auraient pu déjà engranger. Vous savez, tout scientifique crédible est heureux de répondre aux questions, voire aux critiques. Les études scientifiques crédibles résistent à l'examen minutieux. Elles peuvent résister aux contestations scientifiques et traverser la tempête.


      Mais il est absolument interdit de remettre en question les théories conventionnelles sur le SIDA. Et pourquoi ne le ferait-on pas ? Parce que, si une enquête intelligente, fondée sur des faits, devait jamais être réalisée au sein de la propagande traditionnelle sur le SIDA, la combine frauduleuse entière s'écroulerait comme, eh bien, comme un château de cartes. (D'où le nom du documentaire, House of Numbers [qui signifierait donc quelque chose comme Montage de chiffres ou Échafaudage de statistiques ? ndt]).


      Mais il est interdit que cela arrive. Tout comme nous le voyons avec les vaccins et le cancer, trop d'argent circule autour de la mythologie classique du SIDA, et il est trop tard pour qu’ils changent leur fable.



Les mythes du SIDA


      Tellement de mythes se perpétuent sur le SIDA : Qu’un simple test sanguin vous indique si vous l’avez ; qu’il est donné par le VIH ; que le VIH est transmis par le sang ; que le SIDA est incurable, et ainsi de suite. Ce sont tous des mythes du SIDA parce qu'ils existent dans le domaine du dogme orthodoxe du SIDA, qui n’est absolument pas disposé à bien répondre aux questions ou à résister aux contestations scientifiques. La simple mention de l’intention de contester la mythologie orthodoxe du SIDA vous colle l’étiquette « révisionniste du SIDA, » un cliché haineux, péjoratif, jeté ça et là comme une grenade à main linguistique, pour essayer d’arrêter instantanément toute conversation intelligente sur le VIH et le SIDA.


      Soit vous êtes d’accord avec les gardiens orthodoxes du SIDA, soit vous êtes fêlé, semble-t-il. Il n'y a pas de place au questionnement quel qu’il soit. Il n'y a aucune tolérance envers ceux qui peuvent penser d’eux-mêmes au lieu d’avaler simplement les théories convenues comme si elles étaient des faits scientifiques.


      Mais là encore, devons-nous attendre quelque chose de plus que ça de la médecine conventionnelle ? C'est une industrie imbibée de mystification scientifique, de charlatanisme routinier. C’est un royaume de pseudo-science, devenu extrêmement compétent dans le trucage des données afin de les faire coller aux conclusions prédéterminées qu'il désire étayer.


      L'industrie du SIDA est une appendice de ce charlatanisme scientifique. Les fictions sur le SIDA ont donné lieu à une industrie entière lucrative qui, pour faire carillonner ses tiroirs-caisses, dépend de la perpétuation du mythe. C'est la raison des attaques aussi acharnées contre Brent Leung,  l’énergumène qui a osé se lever et dire : « L'empereur du SIDA est à poil ! »


      Pour avoir osé faire remarquer ça, Leung est étiqueté « révisionniste du SIDA. » Ça équivaut à le bombarder « révisionniste ès garde-robe de l'empereur, » tout en prétendant que l'empereur porte de mirifiques chasubles cousues de fil d'or.


      Tout ça me fait juste me demander : À quoi sert d'avoir une méthode scientifique si les scientifiques la dédaignent ?


      Voyez cette séquence ici :
www.youtube.com/watch?v=SL1yagwaKM4

      Visez un peu cette autre vidéo exclusive de House of Numbers :
www.youtube.com/watch?v=WQoNW7lOnT4

      et celle-là :
www.youtube.com/watch?v=hsOlVF_7bRc


Original : www.naturalnews.com/027890_AIDS_test_HIV.html
Traduction copyleft de Pétrus Lombard



Samedi 31 Mars 2012


Commentaires

1.Posté par Houlou le 08/01/2010 12:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler


à l'heure où tout le monde parle (dans le monde conspirationniste ) de programmes pour réduire la population mondiale vous croyez qu'ils ont attendu quoi , la grippe A ???
c'est un moyen de dire mais ya pas de sida , pas besoin des génériques des labos à donner aux associations humanitaires (ou meme de voir avec des medicaments naturels )
posez vous une question à qui profite les rumeurs, les nouvelles théories ??
aux gens qui ont le sida/vih je crois pas, il y en a toujours qui en meurt
à ceux qui ne l'ont pas , avec ce genre de message ils seront tout étonné de l'avoir que leur femme l'ai et que leur enfants à venir aussi ...
apres croyez ce que vous voulez, mais mettez des capotes si vous vous en foutez d'avoir le sida, ça vous évitera d'avoir la chaude pisse, ou de l'herpes ou la syphilis (à moins que ça aussi ne soient que pure invention ??? )


2.Posté par Masque le 08/01/2010 13:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'est ça, Houlou, et mettez des masques avant de vous embrasser sur la bouche, vous risqueriez d'attraper la mononucléose...

3.Posté par tai le 08/01/2010 14:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

je suis seéopositif depuis 1980 , marié, 2 enfants de 14 et 15 ans:
les trois sont séronégatifs. comme quoi...

4.Posté par Rikou le 08/01/2010 16:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il faut savoir regrouper les informations, être à l'affut. Il y a un reportage qui a été fait par la 5 sur des aspect obscurs du Sida, sur le fait que d'éminent scientifique, en n ombre restreint émettent certaines interrogation sur cette orthodoxie. J'ai déjà entendu parler de la substance "AZT" ("le sida par ordonnance " du fait que les médecins prescrivaient des médoc comportant cette substance létale) qui serait la cause des décés et non le vih. Il y a aussi le problème des testes vih qui sont effectués avec des procédés différents suivant le pays où l'on se trouve : exemple farfelu, je peut être diagnostiqué comme ayant le sida en australie mais pas en france. Déjà cela est suffisant pour comprendre qu'il se passe réellement quelque chose de louche...
Pour ce que est de l'Afrique, à mon avis, il plus facile de dire que ces "gens" meurent du sida, une maladie pour laquelle il n'existe aucun traitement, que de dire que ces "gens" meurent de paludisme ou de maladie qu'on soigne avec une arrogante efficacité.

5.Posté par albert le 08/01/2010 18:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bon, je veux bien.

Mais les patients transfusés qui sont morts dans les années 80, à l'époque du sang contaminé, comment ils l'ont attrapé ce syndrôme de déficience immunitaire chronique ?

6.Posté par la truie qui file le 09/01/2010 19:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@albert : un autre microbe tout simplement en plus d' un cumul de co-facteurs comme l'intoxication chronique ....

@guerison avec un stimulant immunitaire comme sutherlandia fruitescens ...

7.Posté par Sophie le 10/01/2010 11:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Un mythe tombe ! ce n'est pas le premier ........... Même le Professeur Montagnier commence à revoir ses positions

Vidéo sur You Tube : Intervention d'Etienne de Haarven, expert en microscopie électronique
http://www.youtube.com/watch?v=5krmosDQVFM
Très peu probable que le SIDA soit la conséquence d'une attaque rétrovirale !
Pour le detail des arguments vous pouvez vous rendre sur le site de Marco Pietteur Editeur et télécharger le CD audio

C'est dur de l'accepter apparemment pour certains mais c'est ainsi ! Cela n'empêche pas l'emploi de préservatifs bien sûr car oui les MST existent ..... personne ne dit le contraire !

8.Posté par Sophie le 11/01/2010 09:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Pour répondre à Albert, les transfusions multiples du facteur VIII chez les hémophiles peuvent conférer la séropositivité. Il y a d'autres raisons, voir le livre de Jean Claude Roussez et d'Etienne de Harven chez Marco Pietteur Edition.

Je redonne le lien vidéo :
http://www.youtube.com/watch?v=5krmosDQVFM

9.Posté par Cheminot le 15/01/2010 09:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Un essai pour aller un peu plus au fond des choses (Malheureusement, certains liens sont brisés)

http://pagesperso-orange.fr/thiacytidine/AIDS/slide_powerpoint/slide_powerpoint.htm

10.Posté par Lucide le 02/02/2010 18:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Endogène , exogène, séropo, vih, protéine P24, elisa, western blot .
Shakez tout ça et vous obtenez une sauce pour le moins orthodoxe, pas très catholique de surcroit.
Remettre en cause la thèse orthodoxe, c'est être un conspirationniste... zut, je l'ai dit
Mais qui a conspiré jusque là ?

11.Posté par morgane lafée le 18/03/2011 10:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bonjour,

Mon compagnon est séropositif.
Il faut savoir qu'il existe de nombreuses façons de devenir S+, il suffit de faire le test de dépistage lorsque vous venez d'être vacciné, d'avoir une grippe, une flambée de mycoses ou bien d'autres soucis plus conséquents comme une pneumonie, le paludisme,...Consultez le site fermé de "sidasanté" vous avez la liste des causes d'un test faux positifs.

Je suis séronégative et notre enfant, âgé de 4 ans, également.

Cette cabale est extrêmement bien ficelée. Imaginez que le château de cartes s'effondrent. Imaginez la réaction des citoyens. Comment pourrions-nous avoir encore confiance en la médecine ? Ce serait un tel bouleversement que certains ne s'en remettront jamais ! ( A commencer par les médecins, eux-mêmes). Sans compter le fric que cette histoire rapporte au cartel pharmaceutique : une vraie caverne d'Ali Baba. Si le HIV ne tue pas, par contre la peur, l'anxiété vous rongent petit à petit et votre système immunitaire en prend plein les lattes. Mieux vaut s'abstenir, dans ce contexte, de faire un test HIV qui est de toute façon inutile.

Une chose est certaine, ne faite plus de dons pour les ONG ou autres groupes qui luttent pour porter de l'aide aux soi-disant sidéens, c'est apporter de l'eau au moulin.

12.Posté par Png le 18/03/2011 13:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler


Notre ami Djamelito nous avez déjà informé de cette gigantesque supercherie et il encore bon de rappeler à quel point on nous prend pour des cons !!! Je trouve même que vu l'information on n'en parle pas assez !

Cette civilisation ne repose que sur des mensonges ! A commencer par la théorie de Darwin , la science depuis s'est transformé petit à petit en scientisme , une escroquerie et une insulte à l'humanité et à Dieu , pendant des années j'ai entendu dire que l'origine du sida était dût au fait qu'un noir avait copulé avec singe ....Mensonge , racisme, haine et division tel est leur crédo à ces fils du diable !

Néanmoins soyez fidéle à votre compagnon et vous éviterez les saletés de mst qui existent bel et bien.

13.Posté par morgane lafée le 18/03/2011 14:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Merci Png pour ton intervention.

Oui, nous sommes pris pour des cons : du bétail, des cobayes, des porte-feuilles sur pattes et j'en passe....

Oui, il serait temps que nous ouvrions nos yeux sur la réalité et toute cette manipulation qui nous sape notre vitalité, notre avoir, notre liberté alors que nous croyons idiotement que nous habitons dans un pays dit démocratique où l'information est faussée et cachée du grand public qui n'a pas toujours le temps de fouiller sur le net pour recouper les informations (et encore, la désinformation de l'information existe aussi, bien difficile parfois de faire la part des choses)

Oui, il existe des MST et non pas des moindres, il faut donc rester vigilant (e).

Effectivement, la fidélité est un bon placement.....de cœur et .....de santé !

14.Posté par gjingis le 18/03/2011 14:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

13.Posté par morgane lafée le 18/03/2011 14:48
12.Posté par Png le 18/03/2011 13:42
BONJOUR,CETTE IFORMATION DÉJA JE L AVAIS TRANSMISE DE HONGRIE IL Y A 5 -6 MOIS
VOILA MAINTENANT ELLE EST LÁ
FAITES CIRCULER MERCI
Il y’a une pétition en ligne qui circule pour s’opposer à cet intention de décret.
URGENT http://www.defensemedecinenaturelle.eu/



L’UE interdit la médecine par les plantes


Le lobby de l’industrie pharmaceutique a réussi a faire un sort à la concurrence pénible des produits naturels. A compter du 1er avril 2011, la vente de tous les produits à base de plantes médicinales sera interdite sur le territoire de l’Union européenne…s ‘ils ne sont pas au bénéfice d’une autorisation !

Les multinationales de la pharmacie et de l’agro-alimentaire entendent se rendre maîtres de tous les aspects de notre santé et de notre alimentation. Elles détruisent tout obstacle qui se trouverait sur leur chemin. Celui qui veut désormais offrir à la vente des produits à base d’herbes médicinales en leur attribuant des vertus thérapeutiques doit se soumettre aux mêmes conditions d’examen et de contrôle que pour n’importe quel médicament. Cette innovation va éliminer bien des acteurs de la concurrence. Peu importe que ces herbes et plantes médicinales offertes par la Nature soient fort prisées depuis des millénaires.

Ainsi, selon les directives de l’Europe, la vente et l’usage de produits à base d’herbes médicinales s’en trouvera fort restreint. Nous sommes ici en présence d’une directive de l’UE pour l’harmonisation des procédures d’autorisation en matière de préparations à base d’herbes médicinales traditionnelles qui sont utilisées en médecine. Ainsi les produits de la Nature destinés à des usages médicaux doivent faire l’objet d’une nouvelle déclaration et sont soumis à autorisation. Dans tous les pays de l’UE, il sera donc interdit de vendre des herbes ou des plantes médicinales qui n’auraient pas obtenu d’autorisation.

La même directive (THMPD= Traditional Herbal Medicinal Products Directive) stipule que tous les produits à base d’herbes médicinales qui ne sont pas considérés comme des aliments (tels que les épices), doivent être au bénéfice d’une autorisation THMDP dès avril 2011 pour pouvoir rester sur le marché.

La directive exige que toutes les préparations soient soumises à la même procédure que les médicaments chimiques. Peu importe que lesdits produits soient utilisés depuis des millénaires dans tous les ménages. Les géants de l’industrie pharmaceutique peuvent se payer les procédures d’autorisation mais comment un petit producteur pourrait-ilen faire autant alors que l’examen d’un produit ou d’un mélange de produits naturels se facture jusqu’à 120’000 euros ? A défaut, l’entreprise doit prouver, pour obtenir l’autorisation de mise en vente, la preuve que son produit a été utilisé depuis au moins 30 ans en toute sécurité et avec efficacité, dont 15 ans dans l’Union européenne. C’est un obstacle de taille que tous ne pourront pas franchir . Ceux des produits thérapeutiques en provenance de Chine, de l’Inde, du Japon ou de toute autre origine hors-UE et qui n’ont pas fait leurs preuves sur le territoire de l’Union européenne sont exclus du marché.

Dans de nombreuses cultures traditionnelles, on utilise des produits non-végétaux tels que des tissus d’origine animale et des produits minéraux. Ceux-là sont interdits par la directive européenne. Cela signifie que les citoyens des pays de l’UE sont privés de médecine traditionnelle en provenance de pays lointains. Ils doivent y renoncer.

Dès sa mise en vigueur l’année prochaine, la directive THMPD n’autorise que trois catégories de produits à base d’herbes médicinales sur le marché de l’UE : 1 – Les produits qui ont une licence et qui ont été testés médicalement 2 – Les produits qui sont qualifiés de “traditionnels” sous le régime de la directive THMPD et qui ont été éprouvés. 3 – Les produits qui ne revendiquent aucune vertu thérapeutique et qui ne sont pas utilisés à des fins médicales.

ous les produits naturels qui ont des propriétés thérapeutiques devront être traités à l’avenir comme des drogues dangereuses et qui devront d’emblée être testés pour s’assurer de leur innocuité. Cela est totalement absurde. Ainsi, par ce stratagème, la mafia de l’industrie pharmaceutique décidera toute seule ce qui convient à notre santé. Les solutions alternatives doivent disparaître. Le slogan implique que tout ce que produit la Nature est dangereux. Seul ce qui provient des laboratoires est sûr. Ils ont atteint leur but grâce à leur lobbystes qui ont convaincu les bureaucrates de l’UE ou qui leur ont plutôt graissé la patte… Cela, bien entendu, en chantant l’antienne de notre sécurité et de notre bien-être. Pour prendre un exemple banal, celui qui offre des pruneaux secs parce qu’ils sont favorables à la digestion mais qui n’aurait pas d’autorisation, se rendra-t-il punissable, c’est bien ça ? Comment cela est-il possible ? Tout simplement parce que les produits naturels ne peuvent plus être classés parmi les aliments mais doivent l’être parmi les médicaments. Ce qui est en cause, c’est une législation sur le commerce et sur les brevets. Maintenant, seuls les produits que l’on peut protéger par une marque et un brevet sont souhaitables car ils permettent l’instauration d’un monopole. Ce qui pousse à l’état naturel dans la nature est illégal.

C‘est ainsi que l’on protège notre santé et, en même temps, le chiffre d’affaires et les bénéfices des grandes entreprises. Il ne s’agit plus du tout d’une question de santé car elle leur importe nullement. Ce qui est en cause, c’est leur cupidité insatiable. Les politiciens et les autorités sanitaires sont leurs auxiliaires dévoués. Tous les bureaucrates qui pondent de telles directives sont placés sous le contrôle direct des grandes entreprises. Tout ce que décide l’UE sert plus ou moins leurs intérêts et les PME et les consommateurs en subissent les inconvénients. Jusqu’à quand tolérerons-nous que les gouvernements, les parlements et les bureaucrates n’agissent qu’en fonction des seuls intérêts des grandes entreprises et non pas dans le nôtre ? Allons-nous rester encore longtemps passifs en constatant que nos droits sont constamment rétrécis ? Nous voulons décider seuls de ce qui est bon pour nous et quels produits nous voulous prendre, qu’il s’agisse de bombes chimiques ou de doux produits thérapeutiques naturels. Il est temps d’agir avant qu’il ne soit trop tard.






15.Posté par xray le 18/03/2011 14:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler


SIDA, un petit mensonge

Un virus est un mot de cinq lettres pour tout faire comprendre à des gens qui n’ont pas besoin de savoir.

Le test du Sida ne démontre rien du tout. On fait croire ce que l’on veut à qui l’on veut, ou presque.

La trithérapie, qui a consisté à réduire la dose d’AZT (le poison), a surtout justifié l’augmentation du coût du « traitement ».

Le Sida n’intéresse que certaines catégories de personnes (les croyants).

Enfin, le Sida n’est pas une maladie mais un empoisonnement.

Ne parlez jamais de cela aux personnes concernées. Ces personnes préfèrent « crever » dans les pires conditions plutôt que de prendre le risque d’avoir des ennuis.

Sida, un petit mensonge (Le complot des blouses blanches et des soutanes)




16.Posté par bky le 01/04/2012 19:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

J'étais sceptique il y a quelques années quand j'ai entendu cette théorie de l'inexistence du VIH. Mais depuis, je suis entièrement convaincu que ce virus et son apparition correspond à un besoin vital pour l'industrie pharmaceutique (industrie de la mort). Les sommes en jeux sont inimaginables ! Les profits colossaux ! Et les dépenses de santé pour les citoyens grimpent à la verticale. Mais le profit n'est pas tout ! Il s'agit de terroriser les humains à travers le monde en créant un mal commun et donc des instances communes et mondiale (gouvernement mondial). Le SIDA participe de cette peur car il s'attaque à l'élément le plus fondamental chez tous les hommes la procréation et le plaisir.

17.Posté par luna le 03/04/2012 10:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

faut pas se leurrer,le monde est controlé par les lobbys industriels,petroliers,medicaux et autres....et quand ils ont une recette qui rapporte hors de question de la changer.que ce soit pour les energies ou la guérison de certaines maladies ils auraient trop à perdre! soigner cancer et sida rapporte tellement que ca n'arretera pas,sauf à trouver une nouvelle recette plus juteuse.
on nous prend pour des idiots et meme si l'immense majorité ne percute pas,trop engluée dans ses problèmes et besoins crées artificiellement pour nous endormir certains se réveillent heureusement et voient clair!
le monde est ainsi,comme dit plus haut on adhère ou pas mais si on adhère pas aux theories et idées imposées on est pris pour ces cinglés.

18.Posté par Jean-Pierre JOSEPH le 05/04/2012 08:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

En 2008, j'avais déjà fourni des citations de scientifiques et des témoignages remettant en cause le lien de causalité entre HIV et SIDA, dans mon livre "Vaccins on nous aurait menti ? : l'avis d'un avocat" .Bien que ce livre ait été diffusé dans toute la France et en Belgique, je n'ai pas reçu un seul courrier de contestation. Mon éditeur (Marco Pietteur : Resurgence) non plus. Etrange, non ?
JPJ GRENOBLE

19.Posté par xray le 05/06/2012 13:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler


Médical terreur !

Une maladie qui n’est pas contagieuse ne peut être provoquée par un virus.

Le Sida n’est pas contagieux ! (Ni même sexuellement transmissible).

Sida, un petit mensonge (Le complot des blouses blanches et des soutanes)
http://mondehypocrite.midiblogs.com/archive/2011/01/31/sida-un-petit-mensonge.html



20.Posté par Pemphredo Phorcys le 19/10/2012 18:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je viens de voir le film complet étant bilingue ..... Regardez mon Facebook, notamment la réponse de SERONEG !!! édifiant .... C'est plutôt cela qui m'inquiète ; le SILENCE et la CENSURE des organisations qui sont censées protéger les malades ... Je suis attérée ! Où en sont les mises à jour en France/français ? Quoi faire ? chercher un médecin ? Comment savoir que ce n'est pas un toqué ? un bidoulleur ?

Comment conseiller des êtres qui vont sont proches et qui sont fous d'inquiétude ...

Nouveau commentaire :

Actualité en ligne | International | Analyse et décryptage | Opinion | Politique | Economie | Histoire et repères | Sciences et croyances

Publicité

Brèves

VIDEO
| 23/07/2014 | 488 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
Gilles Devers | 22/07/2014 | 697 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 168


Commentaires