ALTER INFO

Le statut hégémonique des USA s'éteint doucement


Dans la même rubrique:
< >


Paul Craig Roberts
Samedi 22 Septembre 2007

Le statut hégémonique des USA s'éteint doucement



Par Paul Craig Roberts, le 19 septembre 2007


​​​​Le mémoire d'Alan Greenspan, l'ancien président de la Réserve Fédéral, a été mis dans l'actualité ces derniers jours. Ses commentaires sur divers présidents ont troublé les républicains, avec George W. Bush récoltant des critiques et Clinton des éloges, et disant que l'invasion de l'Irak par Bush était pour le pétrole, pas pour les armes de destruction de masse.


​​​​Les opposants aux guerres de Bush ont bien accueillis les déclarations de Greenspan, car elles déshabillent peu à peu le prétexte moral de l'agression de Bush, laissant la cupidité nue sans masque.


​​​​L'Irak n'a certainement pas été envahi à cause des armes de destruction de masse, que l'administration Bush savait ne pas exister. Mais le prétexte du pétrole est aussi faux. Les USA auraient pu acheter beaucoup de pétrole pour le billion de dollars que l'invasion de l'Irak a déjà coûtés en frais et en dépenses futures déjà engagées.


​​​​D'ailleurs, l'invasion de l'Irak par Bush, en aggravant le déficit US et en augmentant la dépendance des USA aux prêts étrangers, a sapé le rôle de monnaie de réserve du dollar, menaçant de ce fait la capacité des USA à payer leurs importations. Greenspan lui-même a dit que le dollar « n'a pas beaucoup d'avantage » et pourrait être remplacé par l'euro comme monnaie de réserve. Vers la fin de l'année dernière, Greenspan a dit, que les banques centrales étrangères détenaient déjà 25 pour cent de leurs réserves en euros et 9 pour cent dans d'autres devises étrangères. Le rôle du dollar s'est réduit à 66 pour cent.


​​​​Si le dollar perdait son statut de monnaie de réserve, les USA devraient comme par magie muter d'un déficit commercial de 800 milliards de dollars à une balance commercial en surplus de sorte que les USA puissent gagner assez d'euros pour payer leurs importations de pétrole et de biens manufacturés.


​​​​Les guerres de Bush concernent l'hégémonie Étasunienne, pas le pétrole. Les compagnies pétrolières n'ont pas écrit le « Projet pour un nouveau siècle américain » des néo-conservateurs, qui exige l'hégémonie US-israélienne sur le Moyen-Orient, une hégémonie qui éliminerait opportunément les obstacles à l'expansion territoriale israélienne.


​​​​L'industrie pétrolière a fait valoir son influence après l'invasion. Dans son livre, Maison de fous armés, Greg Palast, le journaliste d'investigation de la BBC, documente que l'intérêt de l'industrie pétrolière US pour le pétrole du Moyen-Orient est très différent de s'emparer du pétrole. Palast prouve que les intérêts de ces sociétés pétrolières coïncident avec ceux de l'OPEP. Les compagnies pétrolières veulent un débit pétrolier contrôlé, ce qui entraîne des prix stables et élevés. Par conséquent, l'industrie pétrolière US a entravé le plan néo-conservateur, incubé à la Heritage Foundation et destiné à l'Arabie Saoudite, pour se servir du pétrole irakien pour casser l'OPEP. [*]


​​​​Saddam a eu des ennuis parce qu'à un moment il coupait la production pour soutenir les palestiniens et le moment suivant qu'il pompait le maximum permis. Le mouvement montant et descendant des prix était déstabilisant même pour l'industrie pétrolière. Palast signale qu'un rapport du Council on Foreign Relations conclut : Saddam a une « influence déstabilisante... pour la circulation du pétrole dans les marchés internationaux du Moyen-Orient. »


​​​​L'aspect le plus notable du mémoire de Greenspan est son insouciance de la perte de l'industrie manufacturière US. Au lieu d'un problème, Greenspan y voit simplement un glissement salutaire des emplois de l'« ancienne » industrie manufacturière (acier, voitures et textiles) vers la « nouvelle » telle que celle des ordinateurs et des télécommunications. Cela démontre une ignorance remarquable des données statistiques de la part d'un président de Réserve Fédérale renommé pour sa direction sur de nombreuses délocalisations et son manque de compréhension complet de la chose.


​​​​L'incitation à délocaliser à l'étranger les emplois n'a rien à faire avec l'« ancienne » ou la « nouvelle » économie. Les entreprises délocalisent leur production, parce qu'elles peuvent produire à meilleur coût à l'étranger ce qu'elles vendent aux Étasuniens. Quand les sociétés apportent aux USA leur production fabriquée à l'étranger pour la vendre, les marchandises comptes comme des importations.


​​​​Si Greenspan avait pris la peine de regarder les données de la balance commerciale US, il aurait découvert qu'en 2006, les dernière données complètes sur un an, les USA ont exporté pour 47.580 millions de dollars d'ordinateurs et en ont importé pour 101.347 millions de dollars, pour un déficit commercial sur les ordinateurs de 53.767 millions de dollars. Dans les équipements de télécommunications les USA ont exporté pour 28.322 millions de dollars et en ont importé pour 40.250 millions de dollars, pour un déficit commercial dans les équipement de télécommunications de 11.883 millions de dollars.


​​​​Greenspan n'a probablement pas réfléchi sérieusement à la délocalisation à l'étranger, parce que comme la plupart des économistes il croit de manière erronée que c'est du libre-échange et qu'il a appris dans les cours d'économie il y a des décennies avant l'avènement de la délocalisation que le libre-échange ne peut faire aucun mal.


​​​​Depuis le début du 21ème siècle je signale que la délocalisation n'est pas de l'échange, libre ou autre. C'est de l'arbitrage du travail. En remplaçant le boulot aux USA par le boulot à l'étranger pour la production des marchandises et des services destinés aux marchés US, les entreprises détruisent l'échelle de mobilité ascendante aux USA. Jusqu'ici les économistes ont préféré leurs illusions aux faits.


​​​​Il devient plus difficile pour les économistes de couver en leur sein l'illusion que la délocalisation serait du libre-échange. Ralph Gomory -- le distingué mathématicien et coauteur avec William Baumol, ancien président de l'American Economics Association, de Global Trade and Conflicting National Interests (Commerce mondial et conflits d'intérêts nationaux), le travail le plus important en 200 ans sur la théorie du commerce --, est entré dans le débat public.


​​​​Lors d'une entrevue avec Manufacturing & Technology News (le 17 septembre), Gomory confirmait qu'il n'y a aucune base dans la théorie économique pour prétendre qu'il est bon de démolir nos propres capacités de production et de les reconstruire dans un pays étranger. Ce n'est pas du libre-échange quand une compagnie déplace sa fabrication à l'étranger.


​​​​Gomory dit que les économistes et les responsables « traitent toujours les compagnies comme si elles représentaient le pays, et elles ne le font pas. » Les compagnies ne sont plus liées aux intérêts de leurs pays d'origine, parce que le lien a été découplé entre le souci de rentabilité et le bien-être du pays. Les économistes, précise Gomory, ne reconnaissent pas les implications de ce découplage pour la théorie économique. (Président Ralph Gomory de Sloan Foundation : Le transfert de la production à l'étranger n'est pas du libre-échange, par Richard McCormack)


​​​​Un pays qui délocalise à l'étranger sa propre production ne peut pas équilibrer son commerce. Les Étasuniens peuvent consommer plus qu'ils produisent seulement parce que le dollar est la monnaie de réserve mondiale. Cependant, le statut de monnaie de réserve du dollar est érodé par les dettes liées au commerce et aux déficits budgétaires continuels.


​​​​Les USA sont sur le chemin d'un Armageddon économique. Se dépouillant de l'industrie, dépendant des biens et des services étrangers, et privés du dollar comme monnaie de réserve, les USA deviendront un pays du Tiers Monde. Gomery note qu'il serait très difficile -- peut-être impossible -- pour les USA de réacquérir les capacités de fabrication qu'ils ont donné aux autres pays.


​​​​Comment un peuple, dont la politique économique le transforme en pays du Tiers Monde avec ses diplômés universitaires travaillant comme serveuses, barmans, et conduisant des taxi, peut se considérer comme une puissance hégémonique même pendant qu'il accumule des dettes de guerre qui sapent davantage leur capacité à payer leurs factures d'importation, est un mystère.



​​​​Paul Craig Roberts fut Secrétaire Adjoint au Trésor dans l'administration Reagan. Il est l'auteur de Supply-Side Revolution : An Insider's Account of Policymaking in Washington ; Alienation and the Soviet Economy et Meltdown: Inside the Soviet Economy, et est coauteur avec Lawrence M. Stratton de The Tyranny of Good Intentions : How Prosecutors and Bureaucrats Are Trampling the Constitution in the Name of Justice. Clic ici pour l'entrevue [en anglais] de Peter Brimelow de Forbes Magazine avec Roberts au sujet de la récente épidémie d'inconduite des procureurs.




Original : http://www.vdare.com/roberts/070919_economic.htm
Traduction de Pétrus Lombard pour Alter Info



* NDT : Voir l'article de Greg Palast « ENCORE le pétrole : Le rendez-vous secret de Condi avant l'invasion » :
http://www.alterinfo.net/ENCORE-le-petrole-Le-rendez-vous-secret-de-Condi-avant-l-invasion_a7558.html




Mercredi 26 Septembre 2007


Commentaires

1.Posté par Maxwel le 23/09/2007 13:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Quant il est prouvé quel les sionistes sont responsables des morts de Sabra et Chatila (sans oublier les milliers d’autres avant et après la création de ce régime zionizte) et de milliers d'autres personnes massacrés par ses Zionistes et Zionistes ricains tant en Afrique et proche et moyen orient), sans parler de ce qui se passe en Irak depuis + de 4ans
C’'est à se demander quand tous ces fous de dieu seront alignés aux poteaux d'exécutions sans plus de jugement que ceux qui suivent tranquillement des convois Us d’un peu trop près aux yeux des Blackwter Dick Cheney boy’s.

Il est incroyable que les gouvernements d'occidentaux puissent être aussi lâches envers les zionistes responsables de tant de morts, jusque dans leurs rangs si cela sert les intérêts supérieurs du zionisme mondiale, responsable de tant crimes.

Si la shoa n’avait pas exister ils l’inventeraient, car jamais le reste du monde n’a été aussi servile depuis cet évènement


2.Posté par ALLAIN JULES COMMUNICATION le 24/09/2007 13:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ils le savent et veulent mettrela terre entière à feu et à sang ces salauds !

3.Posté par Duguesclin le 24/09/2007 23:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

vous avez fait le pari, les koallahbos d'alter qaida, de l'hégémonie arabe à laquelle vous avez fait allégeance et soumission depuis longtemps pour un retour à l'obscurantisme barbare par haine de l'Occident.
Vive l'hégémonisme Américain! Vive l'Occident!

4.Posté par karilm le 28/09/2007 07:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Les USA sont l'empire du mal, la terre promise des fils du diable.
Que tous ceux qui venerent les USA soit maudits !
Zionistes, vous l'avez eu votre terre promise, oubliez la palestine
qui ne vous sert que de pretexte pour voler, tuer, humilier, bref pour
accomplir les volontés de votre pere le diable.
Dieu est grand, bien plus que grand que vous le croyez, et sa patience
arrive à ses limites.

5.Posté par confrerie du serpent le 29/09/2007 16:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

tu est vraiment debile Duguesclin
pour les usa c'est pas terminer ,pour se remettre à flot il suffit d'une bonne gueguerre pour remettre tout le monde dans la confusion jusqu' à en oublier qu'il yavé une crise economique qui frappé à notre porte juste avant!! et peu etre meme qu'il yora un attentat type 11sep en plus hard pour bien martelé les espri et faire rentré du meme coup l'opinion public dans l'accord d'une nouvel guerre contre l'iran par exemple et bien sur defendu avan, dans notre grand THEATRE MONDIAL, L'ONU !!! On pourré meme dire vue ke l'opinion public americaine n'arrive plus vraiment à etre dupé qu'il seré tend de metre leur Proget bluebeam, haarp , starwars en action pour un nouveau type de guerre AXé vers l'énémie inconu , non pas des groupuscule comme alkaida ki ressemble plus à des marque deposé opré de l'omc PAR Le gouvernement US et surtout la cia, nonnnnnnnnn atendon nous à pire car c en brouillant les piste les plus evidente en faisant croire par exemple à une attaque venu d'ailleur c a dire ore de notre terre , que le N.O.M avancera à terme
Regardé le premier discour de sarkozy à l'onu, et l'agitation de sarko é canichekouhner
on é vraimen ds la merde on scroiré dans 24h

6.Posté par confrerie du serpent le 29/09/2007 16:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

et l'agitation de sarko é canichekouhner sur le dossier iranien

7.Posté par PAS TRES INFORME DUGUESCLIN le 29/09/2007 18:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Tu ne me sembles pas très informé Du Guesclin, tout occupé à tes invectives... Sinon, tu saurais sans aucun doute possible qu'Al Quaëda est en fait Al CIAëda... Et qu'O. Bin Laden est quasiment sorti tout droit des studios et laboratoires "Pentagone", estampillé pur produit US... Si tu en es resté aux épopées moyenâgeuses, bien t'en fasse et oriente toi vers les jeux de rôles... Mais cesses d'insulter sans autres réflexions que tes préjugés... J'ai déjà assez à faire à me fritter avec mes potes musulmans qui me font des crises de réaction, quelques fois, mais heureusement pas toujours... alors c'est bon... Et puis ce "Vive l'Occident" , ça ffleure le fascisme imbécile qu'on devine déjà dans le pseudonyme et la pauvreté de ta "réflexion".

8.Posté par PAS TRES INFORME DUGUESCLIN le 29/09/2007 18:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ah oui, j'oubliais... et complète... Hormis le haineux Du Guesclin, le prêche de karilm m'a saoulé au plus haut point. Ce genre de soupe ne sert pas la réelle grandeur de la théologie musulmane, je trouve... Et d'un point de vue pratique, ça ne set pas davantage...

9.Posté par Duguesclin le 01/10/2007 00:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

rampez, rampez encore plus, les larves d'alter qaida !

10.Posté par MINOU99 le 01/10/2007 11:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le statut hégémonique de DUGUESCLIN s'éteint doucement

11.Posté par Pierre le 01/10/2007 13:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

J'on croyaient que Duclesclin était mort en 1380.

J'on savaient pas qu'elle était sioniste.


ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS

Publicité

Brèves



Commentaires