Propagande médiatique, politique, idéologique

Le sionisme pour les nuls


Plus je réfléchis au conflit israélo-palestinien, plus je constate que très rares sont les gens à avoir une compréhension basique du conflit et qu’encore plus rares sont ceux qui sont capables de le définir ne serait-ce qu’en termes approximatifs. Ainsi l’on entend dire parfois que tout tournerait autour du « terrorisme » arabe/palestinien, autour des attentats suicides et que le but ultime des terroristes palestiniens serait de « jeter tous les juifs à la mer, morts ou vifs », que leur motivation ne seraient rien d’autre que l’antisémitisme et une haine viscérale des juifs. Ceux qui entretiennent cette vision considèrent que le conflit tourne essentiellement autour de la survie d’un Etat juif au milieu d’un océan de haine irrationnelle.

Par William James Martin > wmartin@math.uno.edu.
L'article original, "Zionism for Dummies", est paru sur The Palestine Chronicle le 8 septembre 2009. L'auteur est professeur à la Faculté de Mathématiques de l'Université de la Nouvelle-Orléans.


William James Martin
Mardi 20 Avril 2010

Le sionisme pour les nuls
C’est ainsi que les sionistes voient la chose, et c’est la vision qu’ils voudraient que le monde retienne. On entend aussi parfois dire que le conflit serait religieux, entre juifs et Arabes et que ce conflit durerait, sans interruption, depuis « des millénaires ».

Tout cela est faux.

Le premier attentat-suicide palestinien s’est produit en 1994, quarante jours après le massacre, par Baruch Goldstein, natif de Brooklyn, de vingt-neuf fidèles en prière à la Mosquée d’Abraham, à Hébron. A l’époque, cela faisait plus de vingt-cinq ans que la Cisjordanie, Jérusalem-Est et la bande de Gaza étaient sous occupation, à la suite de la guerre de juin 1967. Ainsi, une génération entière de Palestiniens avait accédé à l’âge adulte sans avoir rien connu d’autre que l’occupation militaire, au moment où le premier attentat-suicide s’est produit.

La phrase « jeter tous les juifs à la mer, morts ou vifs » fut dite pour la première fois par le Premier ministre israélien Ben Gourion devant la Knesset (le parlement israélien) ; c’était en 1961. Ce fut sans doute la première occurrence de cette phrase, prononcée par une personnalité politique éminente, si bien qu’en tout état de cause cette citation a une origine juive, et non une origine arabe. La propagation de cette phrase chargée d’émotion dans l’ensemble du débat israélo-palestinien trouve donc sa source chez le Premier ministre israélien lui-même (voir : « Qui pousse qui, à la mer ? » [Who is Pushing Whom into the Sea? ] :

L’idée qu’il s’agirait d’un conflit religieux, qui se poursuivrait depuis des milliers d’années, est inexacte. Depuis près de deux mille ans, juifs et Arabes entretenaient des relations harmonieuses et, depuis quatre siècles avant la Première guerre mondiale jusqu’à celle-ci incluse, ils avaient les mêmes droits, en tant que citoyens de l’Empire ottoman. De fait, les juifs occupaient des positions officielles éminentes, dans l’administration dudit Empire.

Tout a changé en 1896, avec la publication de l’ouvrage de Theodore Herzl, L’Etat juif, dans lequel il proposait l’idée de l’inévitabilité, de l’immuabilité, de la permanence et de l’omniprésence de l’antisémitisme, arguant que la seule solution à ce problème était un Etat séparé, pour les juifs.

L’idée hertzlienne de l’inéluctabilité de l’antisémitisme a sans doute été auto-réalisatrice, puisque plutôt que de s’opposer à l’antisémitisme, durant la première moitié du vingtième siècle, les sionistes firent cause commune avec Hitler, Eichmann et les nazis, utilisant l’antisémitisme et le nazisme en tant que moyens d’obtenir leur but, la création d’un Etat juif. Les deux mouvements réactionnaires (le nazisme et le sionisme, ndt) avaient en partage l’idée que les juifs qui vivaient en Allemagne représentaient dans ce pays une « race » étrangère et que la séparation raciale devait être pérennisée à tout prix (l’historien Lenny Brenner a écrit trois ouvrages remarquables sur la collaboration siono-nazie).

L’utilisation du nazisme par les sionistes prit notamment la forme du blocage de voies de secours pour les juifs vers d’autres pays d’Europe et leur détournement vers la Palestine, même après que les trains de la mort eurent commencé à sillonner l’Europe.

L’ascension politique d’Hitler et son accession au pouvoir n’ont jamais fait l’objet d’une quelconque opposition du mouvement sioniste, antérieurement à la création de l’Etat d’Israël.

L’histoire aurait sans doute été bien différente, si la composante sioniste de la communauté juive s’était opposée au nazisme, il n’y aurait sans doute jamais eu d’Holocauste. Et il n’y aurait peut-être pas d’Etat d’Israël (ce que beaucoup de sionistes, à l’époque, avaient parfaitement compris).

Voici ce qu’en dit Lenni Brenner :

parmi tous les juifs opposants actifs à l’idée de boycotter l’Allemagne nazie, le plus important fut l’Organisation Sioniste Mondiale [World Zionists Organisation – WZO].

Non seulement cette organisation acheta des équipements allemands, elle les revendit et elle alla jusqu’à chercher de nouveaux clients à Hitler et aux industriels qui le finançaient et le soutenaient.

… « La WZO perçut la victoire d’Hitler comme sa filiale allemande, la ZVfD, l’Organisation Sioniste d’Allemagne : elles y virent non pas principalement une défaite pour tous les juifs, mais comme une preuve positive de l’échec de l’assimilation et du libéralisme »
[Brenner, Zionism in the Age of Dictators].

Mais la collaboration des sionistes avec les nazis, ainsi qu’avec les fascistes et Mussolini est une vaste question, à laquelle il faudrait consacrer des dizaines de volumes, que nous nous ne développerons pas ici.

Bien qu’Herzl eût envisagé de jeter son dévolu sur une région d’Argentine, et même sur une région de l’Ethiopie, la Palestine fut le site sur lequel se dégagea le plus important consensus. A propos des indigènes palestiniens, qui étaient à l’époque environ un million à vivre en Palestine, il avait dit :

« Nous ferons disparaître la population sans le sou à travers la frontière en lui refusant tout emploi. Le processus de l’expropriation et le déplacement des pauvres doivent être menés à bien avec discrétion et circonspection. »

C’est ainsi que fut introduit le concept de nettoyage ethnique de la Palestine. Cela ne relève pas de la physique nucléaire, ça n’est pas sorcier : si vous voulez créer un Etat qui soit peuplé exclusivement de juifs européens au beau milieu du Moyen-Orient, vous devez, avant toute chose, vous débarrasser des Arabes.

Herzl créa donc l’Organisation Sioniste Mondiale, dont l’intention était d’établir un Etat sioniste en Palestine et de se muter en proto-gouvernement, d’où émergerait le gouvernement du véritable Etat, sans raccords, une fois créé l’Etat juif.

Le monde semble ne pas comprendre quelle est la véritable intention du programme sioniste. Mais il faut dire que les sionistes eux-mêmes n’étaient pas d’accord entre eux, à ce sujet.

Dans son ouvrage Le Mur de fer, paru en 1923, Vladimir Jabotinsky, fondateur de l’aile « révisionniste » du sionisme, écrivait :

« Il ne saurait être question de réconciliation volontaire avec les Arabes, ni aujourd’hui, ni dans un avenir envisageable. Tous les gens bien intentionnés, à l’exception des aveugles de naissance, ont compris depuis bien longtemps la totale impossibilité de parvenir à un accord volontaire avec les Arabes de Palestine sur la transformation de la Palestine, de pays arabe qu’elle était, en un pays peuplé d’une majorité de juifs.

« Tout peuple voit dans son pays son foyer national, dont il veut être le maître total. Un peuple ne laissera jamais son pays, de son plein gré, à un nouveau maître. Ce sont donc les tenants d’un compromis avec les Arabes, parmi nous, qui sont invités à nous convaincre que les Arabes sont des sortes d’imbéciles qu’il serait possible de duper avec des formulations dissimulant nos objectifs fondamentaux. Je refuse tout de go d’avaliser cette vision avilissante des Arabes palestiniens…

« Les Palestiniens vont se battre comme ils le font tant qu’il leur restera la moindre étincelle d’espoir…. Peu importe les termes dont nous usons pour expliquer notre colonisation. La colonisation a sa signification, intégrale et inéluctable, que chaque juif et que chaque Arabe connaît fort bien. La colonisation n’a qu’un seul but. C’est dans la nature même des choses. Changer cette nature est quelque chose d’impossible. Il a été nécessaire de poursuivre la colonisation à l’encontre de la volonté des Arabes palestiniens, et les conditions actuelles sont strictement les mêmes.

« Un accord volontaire est inconcevable. Toute colonisation, aussi raisonnable soit-elle, doit continuer, défiant la volonté de la population indigène. Par conséquent, la colonisation ne peut se poursuivre et se développer qu’à l’abri d’un bouclier protecteur comportant un Mur d’Acier, que la population locale ne pourra jamais franchir. Telle est notre politique arabe. La formuler différemment ne serait que pure hypocrisie.

« Que ce soit au moyen de la Déclaration Balfour ou du Mandat, la force extérieure est nécessaire à l’établissement, dans le pays, des conditions administratives et militaires au moyen desquelles la population locale, quelles que soient ses aspirations, sera privée de la possibilité de faire obstacle à notre colonisation, que ce soit administrativement ou physiquement. L’armée doit jouer son rôle – avec force et sans indulgence. En cela, il n’y a aucune différence d’une quelconque importance entre nos militaristes et nos végétariens. Les uns préfèrent un Mur de Fer constitué de baïonnettes juives, et les autres le préfèrent, constitué de baïonnettes britanniques.

« Si vous voulez coloniser une terre déjà habitée par des gens, vous devez lever une armée pour conquérir cette terre…

Sinon ?

Sinon, renoncez à votre colonisation, car, à défaut d’une armée qui rende physiquement impossible toute tentative pour détruire cette colonisation ou en empêcher l’installation, la colonisation est impossible. Le sionisme est une aventure de colonisation : la question de son échec ou de sa réussite tourne toute entière autour de sa force armée. Bien entendu, parler hébreu, c’est important. Mais, malheureusement, il est encore plus important de savoir viser et tirer – sinon, je n’ai rien contre l’idée de jouer à la colonisation…

« Au reproche absurde que ce serait là une position immorale, je réponds que c’est absolument faux. C’est notre éthique. Il n’y en a pas d’autre. Tant qu’existera la moindre étincelle d’espoir, chez les Arabes, de nous en empêcher, ils ne renonceront pas à cet espoir – ils n’y renonceront pas, quoi qu’il en soit, pour de bons mots ni pour quelque bouchée de choix. Parce que ce peuple, le peuple palestinien, ça n’est pas un lapin de garenne : non, c’est un peuple, un peuple vivant. Et personne ne fait des concessions aussi énormes sur des questions aussi cruciales, sauf lorsque tout espoir (pour les Arabes) sera perdu, c’est-à-dire quand nous aurons bouché jusqu’à la moindre faille visible, dans notre Mur d’Acier ».

Les « sionistes révisionnistes » étaient partisans de réviser le mandat britannique sur la Palestine afin d’y inclure la rive orientale du Jourdain (la Transjordanie, ndt), qui constitue aujourd’hui la Jordanie, aussi bien que la Cisjordanie, le Jourdain formant la frontière orientale du territoire sous mandat britannique, à l’époque.

Le parti « révisionniste » s’est transformé, au fil des années, en l’actuel parti Likoud, le parti de droite de Menahem Begin, qui voyait en Jabotinsky sont parangon et son mentor philosophique. C’est aussi le parti d’Yitzhak Shamir, qui est devenu le chef du parti Révisionniste au moment de la mort de Jabotinksky, ainsi que celui d’Ariel Sharon et de Benjamin Netanyahu.

Ainsi, en 1937, Ben Gourion avait affirmé :

« Le transfert forcé des Arabes des vallées de l’Etat juif futur pourrait nous donner quelque chose que nous n’avons jamais eu, même à l’époque où nous étions solidement établis, aux jours où existaient le premier et le deuxième Temples. »

En 1937 toujours, il écrivait, dans une missive envoyée à son fils :

« Nous devons expulser les Arabes et prendre leur place, et si nous devons recourir à la force armée afin de garantir notre propre droit à nous installer dans ces lieux, alors nous aurons une armée à notre disposition. »

Au début de l’année 1948, le même Ben Gourion écrivait, dans ses carnets de guerre :

« Durant l’assaut, nous devons être prêts à frapper le coup décisif ; c’est-à-dire soit à détruire les villes, soit à en expulser les habitants, afin que notre peuple puisse prendre leur place. »

Et, en février 1948, Ben Gourion disait à Yosef Weitz, directeur de la colonisation du Fonds National Juif et chef du Comité du Transfert de 1948 :

« C’est la guerre qui nous donnera notre terre. Le concept de ce qui est à nous et de ce qui n’est pas à nous est un concept qui relève uniquement d’une situation de paix : nous sommes en guerre, et ces concepts ont perdu toute signification. »

Et en 1940, Josef Weitz, qui était le chef des achats de terres de l’Organisation Juive Mondiale, ainsi que le chef de l’un des multiples « comités de transfert » (visant à étudier les manières d’expulser les Arabes de Palestine) écrivait :

« Entre nous, il doit être clair qu’il n’y a pas de place pour deux peuples vivant ensemble, dans ce pays. Nous n’auront pas atteint notre but s’il y a encore des Arabes ici. Il n’y a aucun autre moyen que de transférer les Arabes vivant ici vers des pays voisins – de les transférer tous ! Aucun village, aucune tribu ne devront être épargnés. »

En 1983, Raphael Eytan, alors chef d’état major des Forces Israéliennes de Défense [d'occupation, ndlr] a dit :

« Nous déclarons ouvertement que les Arabes n’ont aucun droit à s’installer sur le moindre centimètre carré de la Terre (sacrée) d’Israël [Eretz Israel]… Apparemment, la force est la seule chose qu’ils comprennent ou comprendront. Nous devons user de la force la plus extrême jusqu’à ce que les Palestiniens viennent ramper devant nous… Quand nous aurons peuplé les terres, la seule chose que les Arabes seront en mesure de faire, c’est de courir partout, comme des cafards saouls enfermés dans une bouteille… »

Quant aux raisons, au juste, pour lesquelles le peuple palestinien n’a aucun droit à vivre sur la terre où ils sont nés et où leurs ancêtres sont nés avant eux, ou pour lesquelles les colons juifs européens, eux, ont ce droit, M. Eytan reste silencieux.

En 2002, Moshe Yaalon, chef d’état-major de l’armée israélienne, a dit :

« Il faut faire comprendre aux Palestiniens, jusqu’aux tréfonds de leur conscience, qu’ils sont un peuple vaincu. »

Entre l’époque où Israël s’est autoproclamé un Etat, en mai 1948, et l’été 2005, Israël a tué 50.000 Palestiniens, estime l’historien israélien Ilan Pappe. Et depuis octobre 2000, Israël a tué 6.348 Palestiniens, affirme le site ouèbe If Americans Knew [Si les Américains savaient ça…] Ce dernier chiffre correspond à environ 2 Palestiniens tués, chaque jour, par Israël [1,932, selon un calcul personnel].

Une chose est sûre : Israël n’est pas la victime, même s’il ne cesse de couiner, mais bien le bourreau.

Alors, quelle est la cause de ce conflit ? Quel est le thème qui parcourt comme un fil rouge toute l’histoire du sionisme, depuis son origine ?

La destruction du peuple palestinien en tant que peuple et la prise de possession de sa terre ancestrale, voilà ce qui est au programme du sionisme.

Il est des sionistes qui seraient favorables à une solution à deux Etats et à un retrait de la présence militaire israélienne à l’intérieur des frontières de l’Israël pré-1967, tout en autorisant la création d’un mini-état « palestinien » sur les 22 % de la Palestine restants. Mais la réalité, sur le terrain, c’est qu’Israël s’est étendu au-delà du point de ce retrait, avec l’installation de 300 000 colons en Cisjordanie et de 183 000 colons à Jérusalem Est (à la date où cet article est écrit), avec au minimum 200 colonies en Cisjordanie dont certaines sont deux fois plus étendues que Manhattan, avec leurs écoles, leurs universités, leurs centres commerciaux et leurs milliards de dollars d’investissements en infrastructures tant publiques que privées et un système ségrégué de 4502 km d’autoroutes réservées aux seuls juifs, coupant en deux la Cisjordanie, les Palestiniens étant emprisonnés entre ces barrières de béton et d’asphalte, en des bantoustans discontinus.

Mais, quoi que pensent ces sionistes modérés qui prônent le retrait à l’intérieur des frontières de 1967, la dynamique d’Israël, c’est l’expansion, comme cela a toujours été le cas, depuis sa création. Les forces centrifuges qui poussent à cette expansion sont multiples et complexes ; elles sont religieuses, elles sont militaires, elles sont sécuritaires, elles sont dues à une soif de pouvoir pour le pouvoir. Mais elles sont constantes, elles ont derrière elles un élan séculaire, et elles représentent un siècle de sionisme en action.

Le cœur du conflit israélo-palestinien, c’est la volonté de détruire le peuple palestinien et de l’évacuer, et la prise de contrôle totale, par l’Etat juif, de la Palestine jusqu’au Jourdain. L’enjeu est donc de savoir si les Palestiniens finiront par être détruits et éliminés en tant que peuple, avec sa culture et son histoire propres, et un attachement à la terre où il est né, et où ses parents et ses ancêtres ont vécu avant lui.

Source : Palestine Chronicle  
  Traduction : Marcel Charbonnier

http://ism-france.org http://ism-france.org



Mardi 20 Avril 2010


Commentaires

1.Posté par ROGSIM le 21/04/2010 01:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

tout ça parce que les Palestiniens ont refusé le plan de partage de 1947 que les Israéliens avaient accepté: grave erreur et maintenant encore une autre erreur, refuser des négociations directes.
La seule solution: deux états dans des frontières sûres et reconnues par les instances internationales.

Et pas de vociférations haineuses inutiles!

2.Posté par Edouard le 21/04/2010 07:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Toute personne un tant soit peu au courant et qui ne ment pas comme un sioniste sait que ni la "gauche" , ni la droite sionistes n'avait l'intention de respecter l'illégitime résolution 181.

Quoiqu'il en soit, à côté des malhonnêtes il y a trop de vecteurs d'opinions et/ou de décisions de "bonne mauvaise foi" qui croit sincèrement que la résolution 181 votée par la (mythique) « communauté internationale » légitime la création de l'entité sioniste

Or, outre l'injustice de cette résolution non conforme à la Charte de l'ONU, faute de culture minima, ils ignorent sincèrement que le fanatique arrogant et sûr de lui Ben Gourion et sa clique, et a fortiori son opposition de droite, n’avaient effectivement aucune intention de respecter même la 181 et sa « généreuse » attribution de terres aux « Juifs ». Pour beaucoup d’entre eux et leurs descendants, encore en 2010, la guerre de 1948 ne finira que lorsqu’ils seront arrivés à l’est (et pas l’ouest) de la frontière jordanienne, la limite de leur mythique Eretz Israël .

Et cela trop de vecteurs d'opinions et/ou de décisions de "bonne mauvaise foi" l’ignorent. « Certes Israël y va parfois un peu fort. Mais ils sont globalement dans leur droit, puisqu’ils défendent la terre de leurs aïeux que leur a redonné la résolution 181 contre des terroristes islamistes fanatisés du Hamas en particulier ».

"L'irréalisme, c'est de piétiner l'éthique et/ou de blanchir le criminel piétinement sioniste permanent de l'éthique de 1930 à 1950 déjà, et évidemment tous les jours depuis. Il ne saurait y avoir de prescription pour de tels menteurs assassins qui ne peuvent même pas prouver que leurs ascendants du début de notre ère étaient juifs "

Mais évidemment si la majorité des patriotes palestiniens, y compris les émigrés, par lassitude et épuisement, décidaient suite à un référendum de se contenter définitivement d'un état constitué d'un bantoustan gazaoui et d'un bantoustan cisjordanien n'allant même pas jusqu'au Jourdain , nous ne pourrions que respecter leur choix, vu que c'est eux qui souffrent et/ou meurent. Alors que nous ne pouvons être pour eux que des vrais ou faux amis.

3.Posté par joszik le 21/04/2010 09:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Vous tombez dans le même piège en disant Juifs et Arabes, car ce sont des gens qui, à l'époque vivaient aux mêmes endroits parfois de la même famille ou du même clan et qui se séparèrent quand les religions naquirent, les uns voulant dominer les autres avec cet instrument.
Israël n'est pas une terre c'est le nom d'un homme, qui avait un terrain et qui soit disant l'avait promis à des gens qui habitaient de l'autre côté et qui s'établirent sur le terrain d'Israël(les frontières de pays n'existant pas à l'époque) pour occuper ce lieux qui au fil d'une affabulante histoire devint un pays.
on n'est même pas sur que cet homme exista.

4.Posté par joszik le 21/04/2010 09:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Malgré les prétentions Wikipédiennes, il n'y a jamais eu de royaume d'Israël que dans la bible, n'y d'administration car tout tournait autour d'une croyance appropriante qui fini par agacer les non-juifs par l'évidence des acquisitions au nom de la religion.
Cette croyance appropriante qui a toujours posé un problème au cours des siècles, n'est jamais parvenue à se réformer mais au contraire allait en s'aggravant.
La religion juive n'est pas la seule à avoir une croyance approriante, mais est celle qui est la plus forte et la plus vindicative au point de devenir aujourd'hui une croyance expropriante.

5.Posté par ROGSIM le 21/04/2010 09:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

aujourd'hui ils peuvent vivre ensemble, allez faire un tour à Jaffa ou Yafo

6.Posté par redk le 21/04/2010 09:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Encore obligé de becter les mensonges du sionazisme de bon matin, oui allons faire un tour au plus grand camp de concentration du monde, où les supplétifs et créateurs de l'hitlérisme pratique l'épuration ethnique et le vole, le gazage de femmes enceintes et de gosses, où on assoiffe et affame la population, où de dégénérés Rabbins sionistes glorifient l'horreur, recommandent de fracasser les cranes des bébés, de voler des organes, et que c'est un commandement de Dieu, alors qu'ils ne sont que des suppôts de Satan!!!

7.Posté par Talent le 21/04/2010 09:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ce qui serait bien c'est que les gens qui écrivent cite leur source explicitement: Auteur, titre, nom et date de l'édition, ... Toute la partie concernant la WZO est très peu crédible et cet article est à mon humble avis loin des vérités historique. Approuver la mort de million de juifs et de la deuxième guerre mondial pour pouvoir créer un État juif est une idée ridicule.

8.Posté par redk le 21/04/2010 10:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Tiens, pour les nuls en sionisme, quelque articles et vidéos juives bien sur comme ça, y'a aucun doute la dessus, c'est pas un complot "Islamiste" !!!



http://www.google.fr/search?q=herzl+le+cot%C3%A9+antisemite+du+sionisme&hl=fr&client=firefox-a&hs=jk&sa=G&rls=org.mozilla:fr:official&channel=s&source=univ&tbs=vid:1&tbo=u&ei=-q_OS8DDB5SqmgPVkbE1&oi=video_result_group&ct=title&resnum=4&ved=0CCcQqwQwAw


http://ddata.over-blog.com/xxxyyy/1/67/15/03/Sionisme/Sur-le-sionisme-Joseph-Reinach.pdf


http://www.noslibertes.org/doc/ideologie/LeSionismeVuParlUJFP.pdf

9.Posté par Talent le 21/04/2010 10:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Internet n'est pas une source d'information fiable, et l'on peut que difficilement identifier les auteurs.

10.Posté par redk le 21/04/2010 10:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Oui mais bien sur, c'est cela, là c'est authentifié!!!! c'est fini les mensonges sionistes, dites vous bien cela, vous êtes démasqué!!!

11.Posté par redk le 21/04/2010 10:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Norman Finkelstein, vous a craché a la gueule, vous qui couinez et jouez les victimes, alors que vous sionistes êtes les grands coupables de ce crime contre l'humanité, comme celui de Palestine!!

Marek Edelman, aujourd'hui décédé, dernier survivant du soulèvement du ghetto de Varsovie vous nommait, vous sionistes, des nazis!! ...

12.Posté par Talent le 21/04/2010 10:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Démasqué de quoi qu'est qu'il y avait de caché? ( Je ne parle pas à titre personnel ) Approuver la mort de million de juifs et de la deuxième guerre mondial pour pouvoir créer un État juif est une idée ridicule; par contre utiliser la guerre etc pour légitimé la création d'Israël ne l'est pas. J'ai du mal à savoir ce que tu as découvert redk ?

13.Posté par Talent le 21/04/2010 10:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Vous ? je ne suis pas sioniste ni arabe ni juif ni nazi ni américain je n'ai personnellement aucun intérêt sentimentale idéologique économique ou politique. Je suis extérieur au conflit israélo_palestinien.

14.Posté par redk le 21/04/2010 10:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

"J'ai du mal à savoir ce que tu as découvert redk ?", oui c'est cela et bien documente toi avec ce que je te donne et tu verras ma découverte, et ne me dit surtout pas que c'est truqué ou je ne sais quoi, surtout quand t'as rien a opposer a ça, c'est des docs authentifiés qui font partie de l'histoire hideuse du sionisme et de sont but, avec la complicité de leur serviteurs les illumino-franc-mac!!!

Et si tu n'as rien a voir, pourquoi prendre position, dire que c'est faux sans l'ombre d'une preuve?!!!

15.Posté par joszik le 21/04/2010 10:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@Redk c'est super bien vu, ça fait un moment qu'ils nous mettent la main dans la braguette ceux là.

16.Posté par Talent le 21/04/2010 10:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je prend position parce que ce qu'il y a d'écrit me parait peu crédible et je dit pourquoi.
Les (preuves) historique sont toujours critiquable et doivent être interprété.
Relié des évènements historique distant grâce au complot franc maçon sioniste est ridicule aussi et ça permet de tout expliquer sans rien avoir à comprendre, exactement comme le fait de tout attribué à Dieu. Ce sont des raisonnements faibles.

17.Posté par redk le 21/04/2010 10:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Oui comme jacter pour ne rien dire finalement comme tu le fais si bien, là y'a des dates, des noms et leurs auteurs dans tous les docs que je donne, et "l'interpretation" ne prête a aucun doute, sauf bien sur aux supporters de l'ignoble dogme sioniste et de leur affiliés!!

18.Posté par Talent le 21/04/2010 11:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Pour être plus claire: penser que l'ensemble des sionistes on soutenu Hitler pour pouvoir créer un État juif, pour utilisé une image compréhensible c'est comme si consciemment tu te coupais un bras pour toucher une pension d'invalidité. Serait tu près à le faire si ce n'est pas le cas pourquoi les sionistes le seraient? Quel est le rapport entre sioniste et franc maçon?

19.Posté par redk le 21/04/2010 11:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Et bien, reporte toi au docs : l'accord de transfert controversé entre Sionistes et Nazis decret du Reich 54/33

http://www.planetenonviolence.org/Bizness-Sionistes-Nazis-Decret-Du-Reich-54-33-10-
Aout-1933-Autorisant-l-Emigration-En-Palestine-Des-Juifs-Allemands_a2019.html


Ou encore aux docs vidéo sur Herzl, où on y voit un vieux juif causer des agences sionistes coupables d'avoir laisser crever des centaines de milliers de juifs ou de les avoir donner plus simplement aux nazis!!!

20.Posté par redk le 21/04/2010 11:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Tiens ton bonus, pour le rapport des sionisto-illuminés!!

http://www.alterinfo.net/Les-banquiers-Illuminati-ont-engage-les-nazis-pour-lancer-la-Deuxieme-Guerre-Mondiale_a7169.html

21.Posté par chems le 21/04/2010 11:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@rogsim

pas d'accord pour dire qu'il n'y a que la solution à deux états. il y a la solution d'un seul état bien plus pacifique, car deux états nationaliste, c'est la guerre assurée...

22.Posté par chems le 21/04/2010 11:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@redk

merci pour les liens, moi j'ai ça sous le coude, si ça peut servir...

Il est utile, pour comprendre la similitude du fléau racial sioniste et nazi, de lire ici un extrait du mémorandum adressé par la Fédération Sioniste d’Allemagne au Parti Nazi le 21 juin 1933 (Source : Lucy Dawidowicz, A Holocaust reader p 155. / Collection Manifeste : Pour l’éradication du sionisme, p 66) :

« Dans la fondation du nouvel État [nazi], qui a proclamé le principe de la race, nous souhaitons adapter notre communauté à ces nouvelles structures…notre connaissance de la nationalité juive nous permet d’établir des relations claires et sincères avec le peuple allemand et ses réalités nationales et raciales. Précisément parce que nous ne voulons pas sous-estimer ces principes fondamentaux, parce que nous aussi nous sommes contre les mariages mixtes, et pour le maintient de la pureté du groupe juif… Les Juifs conscients de leur identité, au nom desquels nous parlons, peuvent trouver place dans la structure de l’État allemand, car ils sont libérés du ressentiment que les juifs assimilés doivent éprouver ;…nous croyons en la possibilité de relations loyales entre les Juifs conscients de leur communauté et l’État allemand. Pour atteindre ces objectifs pratiques, le sionisme espère être capable de collaborer même avec un gouvernement fondamentalement hostile aux juifs… »

23.Posté par redk le 21/04/2010 11:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Salem chems,

Oui tout docs sérieux sert, je connaissais celui de Lucy Dawidowicz, ou encore de l'historien Juif americain Lenni Brenner et de ses brulots antisionistes: le sionisme à l'ère des dictateurs, Le Mur de Fer: Le révisionnisme sioniste de Jabotinsky à Shamir ou le pire pour eux, son livre doc, Collaboration sionistes-nazis avec 51 documents a l'appui!!!

24.Posté par contest-a-terre le 21/04/2010 12:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je vais parler sans aucune source puisque je veux juste emettre une idée....

Comment aurait on pu envoyer un peuple demographiquement faible coloniser la Palestine sans l'endurcir un peu ?

Comment tu passes de la vie occidentale confortable à la construction d'un kibboutz en plein désert ????

Les camps de travail nazis ont été l'horreur qui leur a appris la survie en milieu hostile.


25.Posté par Talent le 21/04/2010 12:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Accord du crédit à ce que tu veux. Mais n'oublie de réfléchir à la place de sortir la rhétorique du libre penseur.
Pourquoi Hitler soutiendrait il le sionisme?
Pourquoi les américains ont combattus Hitler alors qu'ils soutiennent la création d'Israël eux aussi?
Pourquoi les illuminatis soutiennent la création d'Israël ?
Peut on raisonnablement penser que les illuminati_ sion_ franc maçonnique dirigent le monde?
Les sources auxquels tu renvois sont basé sur le protocole de sion c'est si l'on utilisait Mein Kanpf pour expliquer l'ethnologie.

(Pourquoi ce ne serait les Palestiniens nationalistes qui soutiennent Israël et son expansion pour obtenir un statue de victime et pouvoir créer un Etat palestinien)

Penser cela est tout aussi ridicule que de penser que les sionistes on soutenu Hitler.



26.Posté par redk le 21/04/2010 12:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Voila bien la pensée d'un esprit faible qui n'a rien a rétorquer autre que le déni sans aucune preuve, on aura beau mettre le nez dans une fosse a purin qu'il dirait sa sent la rose!!!

27.Posté par Talent le 21/04/2010 12:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Poète en plus d'être plus que révisionniste. Répond à mes questions au lieu de fuir l'évidence en te cachant derrière les protocoles des sages de Sion.





28.Posté par redk le 21/04/2010 12:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Allez bouge de là, t'as rien à donner et je t'ai asphyxier, et "protocole" démasqué par des sources juives, n'oublie pas!!!

29.Posté par contest-a-terre le 21/04/2010 12:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Réfléchis un peu TALENT

Une alliance entre NAZISME et SIONISME n'est pas du tout illogique
puisque les uns avaient besoin d'un bouc émissaire pour instaurer un état autoritaire
lorsque les autres avaient besoin de se positionner en victime pour avoir leur propre état

Qu'est ce qui est le plus ridicule maintenant ? Si ce n'est de continuer à gober les mensonges de l'histoire comme un élève de classe primaire....

30.Posté par Talent le 21/04/2010 12:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bas alors qu'est ce qui ce passe!! tu n'as plus rien à me dire mince ? Ton raisonnement et tes preuves sont des documents écrit par des racistes antisémites.

Le combats et dialogue opposant des preuves réfutés l'un par l'autre ne mène à rien comme on en a fait l'expérience. Si tu arrive à réfléchir et à répondre à mes questions je te dirais que je suis d'accord avec toi sur tel et tel point. Mais c'est loin d'être le cas pour l'instant.

Tout ce que tu as réussit à dire est que les sionistes était bien contant de la politique des camps d'Hitler en citant les protocole. Je trouve ça un peu insuffisant pour convaincre qui que soit.

31.Posté par Talent le 21/04/2010 12:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

(Pourquoi ce ne serait les Palestiniens nationalistes qui soutiennent Israël et son expansion pour obtenir un statue de victime et pouvoir créer un Etat palestinien)


Est ce que quelqu'un se couperait un bras pour avoir une pension d'invalidité?

32.Posté par contest-a-terre le 21/04/2010 12:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Y'en a qui vendraient leur ame au diable pour le pouvoir alors sacrifier une partie de sa populace pour arriver à ses fins je ne vois pas ce qu'il y a d'impossible ????!!!!

Faut arreter de regarder les bisounours, ceux qui nous dirigent ne pensent pas comme nous et leur humanisme se transforme en valeurs statistiques lorsqu'ils parlent du peuple...

Envoyer une partie de son peuple en camp de travail ce n'est pas pire qu'envoyer ses armées à une mort certaine et pourtant ça s'est vue pas mal de fois dans l'histoire...

AURAIS TU PEUR DE LA VERITE ?

33.Posté par laguepe le 21/04/2010 15:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

bonjour a tous,

@ talent ,

pour répondre a tes question il est utile de rappeler que les sionistes ne sont pas forcément juif regard bush et la plupart des dirigeants , de même que tous les juifs ne sont pas sioniste. Maintenant le fait que les sionistes ont instrumentalisé et utilisé la shoah ne parait pas si ridicule que ça, le sionisme est une idéologie qui prône toute sorte d'horreurs et comme la dit redk des suppôt de satan (il n'y à que à voir leur crime ). Les fondateurs du sionisme ne sont pas ceux qui se trouvaient dans les camps de concentration, ceux qui sont morts ne savent même pas ce qu'était le sionisme. Pour les sionistes envoyer des milliers de juifs aux camps ne leur dérange en rien, vu qu'ils se prennent pour des illuminés et que le peuple et bêtes et violents (c'est la définition même d' illuminati ).
Mettons nous a la place des rescapés de la shoah, au lendemain de la 2nde guerre mondiale ils ont trouvé un jolie pays mise a leur disposition (effectivement ils allaient pas craché dessus). Maintenant on peut s'intéresser a quelque incohérences avant l'apparition du sionisme les juifs et arabes vivaient en paix jusqu'à l'apparition du sionisme, et a la création d'un état voyou.
autre incohérence pourquoi les archives de la 2nde guerre mondiale sont interdite aux public ou même disparu..de plus la loi Gayssot qui interdit la critique des chambre a gaz pourquoi autan de mystère si ils n'ont rien a cacher.
Qui a partagé israel et ramené des paquebots de rescapé ne saurai-ce pas les anglais, français enfin les alliés de même que les accord de seyes-picots.

pour répondre a rogism je vois pas pourquoi les palestiniens doivent accepter le partage des terres la shoah que vous aimez bien ressortir a tout bout de champs a bien été comise en allemagne alors pourquoi ne pas faire votre états la-bas c'est a l'allemagne de réparer,

et plus généralement, quand le rapport golstone sur le les crime et vol d'organe a gaza commis par les israéliens qui disparait dans les couloir de l'onu la il y'a silence radio.

pourquoi toute les politiques qui défendent les intérêts de cet état illégitime est toujours mis en avant alors que chaque contestations contre israel est réprimé et ca dans le silence. il y 'a bien un problème et y'a pas besoin d'être pour un camps ou l'autre pour s'en rendre compte.

34.Posté par Irène le 28/04/2010 19:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Talent avait écrit

"Je suis extérieur au conflit israélo_palestinien"

Etant donné les répercussion du drame palestinien en Asie Orientale, en Afrique du Nord, en Europe et au moins en Amérique du Nord, qu'on en soit conscient ou non, on n'est pas extérieur au conflit

On en subit peu ou prou les conséquences, y compris, quand c'est le cas, comme contribuable européen

35.Posté par Columbo le 22/07/2010 16:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

talent , qui n'a que le nom .joue la réthorique du libre penseur .Sa pensée , n'est pas si libre que cela .Ils se disent athée la plupart du temps .Et pour toutes les questions qui lui turlupinent l'esprit , je l'envoie sur l'article " DOUZE QUESTIONS QUI TUENT LE SIONISME".Fait sur la base des Neturei Karta .Pour moi , ils sont sincères.

36.Posté par yousra le 16/07/2014 13:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Petit message pour Talent, j'ai suivi un cour universitaire par Fabrice D'almeida ( journaliste historien spécialisé sur la propagande) , que l'on peut pas vraiment qualifié de pro-palestinien, et dans le cadre de ce cours il a restituée la thèse d'Hannah Arendt, qui je le rappel était juive - et en voici un extrait, "u[Arendt explique que tous les juifs n’ont pas eu le même comportement pendant l’extermination : certains ont eu un rôle déterminant pour l’extermination → les conseils juifs qui ont été les complices du nazisme. Donc, le procès qui s’est déroulé à Jérusalem est en fait un peu falsifié pour donner une légitimité à la nation israélienne]u." Comme tu peux le constater même dans le cadre académique cette thèse est exposée. Je te vois nier avec véhémence toutes les arguments qu'on t'expose, j'ajoute juste ma pierre à l'édifice en espérant que ca te poussera à ouvrir quelque livres d'histoire traitant de ce sujet, trop peu souvent évoqué.

Nouveau commentaire :

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences

Publicité

Brèves



Commentaires