Palestine occupée

Le sectarisme USraélien et la 'destruction créatrice' doivent être vaincus en Palestine


Dans la même rubrique:
< >

Par Tony Sayegh

Après avoir infligé des horreurs dans des proportions bibliques en Irak, dont le massacre de plus de 2 millions d'Irakiens au cours des douze dernières années, et avoir créé le plus important exode de réfugiés depuis la Nakba palestinienne, les funestes cerveaux derrière les politiques USraéliennes sont en passe de reproduire les mêmes horreurs en Palestine et au Liban.


Tony Sayegh
Mercredi 10 Octobre 2007

Juste au moment où le Sénat US a voté, à une écrasante majorité, une résolution appelant à la partition de l'Irak, nous voyons une partition de facto de la Palestine occupée sur l'ordre d'USraël. Ce découpage est mis en application avec la participation pleine et entière du larbin d'USraël, Mahmoud Abbas, et ses forces mercenaires.

Exactement comme les meurtres confessionnels et le nettoyage ethnique en Irak ont commencé avec la mise en œuvre de l'"option Salvador" en créant des escadrons de la mort créés, financés, armés, entraînés et dirigés par USraël, le général américain Keith Dayton a supervisé la création d'escadrons de la mort comparables en Palestine. Ce même Congrès US qui a demandé la partition de l'Irak a approuvé un budget de près de 50 millions de dollars pour armer et entraîner ces escadrons de la mort palestiniens.

La politique de "destruction créatrice" est en pleine intensification dans la Bande de Gaza, en même temps que le siège total criminel des 1,5 million de Palestiniens vivant là. Des escadrons de la mort loyaux à Abbas et à ses seigneurs de guerre dans la Zone Verte à Ramallah ont intensifié leur campagne de terreur dans Gaza. Ils se servent de voitures piégées pour propager la tuerie aveugle et le chaos. Certains fidèles d'Abbas ont été pris en train de poser des bombes, et d'autres ont été tués alors qu'ils équipaient des voitures piégées.

Le larbin Abbas exécute cette politique pour déstabiliser le Hamas et restaurer son contrôle puant et corrompu sur la Bande de Gaza. Toutefois, l'objectif USraélien est bien plus sinistre. Ayant empêché l'émergence d'un Etat palestinien, il veut détruire les Palestiniens en tant que société, culture et peuple. En rendant les conditions de vie insupportables, il crée les conditions d'une émigration "volontaire". Comme pour les millions de réfugiés irakiens, le but est de dépeupler ce qui reste de Palestine pour résoudre le "problème palestinien" une bonne fois pour toutes.

Cette campagne de terreur dans Gaza est entrée dans une nouvelle phase dangereuse hier, avec l'assassinat d'un palestinien chrétien de 30 ans. Il était propriétaire et tenait une boutique qui vendait des bibles et des publications religieuses. Le sinistre plan avait un objectif évident, celui d'accuser le Hamas du meurtre et d'allumer un conflit entre musulmans et chrétiens en Palestine, similaire à ceux qui ont été allumés avec succès en Irak.

A son crédit, le Hamas a dénoncé ce crime haineux et s'est engagé à poursuivre les responsables. Ce n'est pas par hasard que ce meurtre a eu lieu au moment où les voitures piégées et autres explosions ont détonné à Gaza. Les forces derrières ces actes meurtriers sont ces mêmes escadrons de la mort qui reçoivent des instructions d'Abbas et de son patron, le Général Keith Dayton.

Les relations entre les musulmans et les chrétiens ont toujours été excellentes en Palestine, et elles doivent rester ainsi. Les Palestiniens sont de fins politiques, et trop vigilants pour permettre qu'un tel confessionnalisme destructeur ne se répande. Tous les Palestiniens sont dans le même bateau, et les Chrétiens ne souffrent pas moins, en Palestine sous occupation, que leurs frères et voisins musulmans. Les Palestiniens chrétiens dans l'ensemble sont des patriotes déterminés qui ont combattu, et continuent à combattre pour les droits de tous les Palestiniens. Les chefs de plusieurs mouvements palestiniens de résistance, comme quelques écrivains et penseurs bien connus, étaient Chrétiens.

Il est impératif que tous les Palestiniens restent soudés pour dévoiler et déjouer ces plans qui les menacent. Les médias portent une responsabilité particulière : ils devraient être très attentifs à ce qu'ils publient. Ils doivent rejeter les histoires qui mettent le feu à la situation et qui sont à l'évidence fabriquées dans ce but. Tous doivent s'élever au niveau requis de responsabilité. Nous sommes tous visés et soit nous restons unis, soit nous deviendrons les réfugiés d'une Nakba encore plus importante.

Source : Palestinian Pundit
Traduction : MR pour ISM


Mercredi 10 Octobre 2007


Commentaires

1.Posté par salma le 10/10/2007 10:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

les médias eux même sont contrôlés par des sionistes!!!!!
comme à leur habitude ils divisent pour mieux régner!!!!!!!!!
c'est pire q'un génocide il n'y pas de mot!!!!!!!!!!
la palestine le liban l'irak l'afkanistan l'iran c'est devenu un génicide de musulaman au niveau international!!!!!!!!!!!
notre moyen d'agir est de difuser la vérité comme le fait alterinfo
dans quelques années il y aure aussi la csa sur le net on ne pourra plus donc il faut agir et réveiller les gens

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES

Publicité

Brèves



Commentaires