Propagande médiatique, politique, idéologique

Le régime sioniste et l'opinion publique allemande



Irib
Samedi 18 Août 2007

Le régime sioniste et l'opinion publique allemande
Dans un entretien avec une revue allemande, l'ambassadeur du régime sioniste à Berlin, Shimon Stein a critiqué les points de vue négatif de l'opinion publique allemande envers les démarches israéliennes à l'égard des Palestiniens.

Stein dont la mission à Berlin se terminera, bien tôt, a évoqué, également, les soutiens du gouvernement allemand à Israël, prétendant que l'opinion publique allemande ne tenait pas compte des réalités et n'avait pas d'attitude logique envers le conflit israélo-palestinien.

Les critiques de l'ambassadeur israélien en Allemagne témoignent du mécontentement de cette entité quant à cette affaire: le Président du régime sioniste, Shimon Pérez a déjà durci le ton contre l'opinion publique allemande qui critiquait les politiques israéliennes.

N'oublions pas en passant que les mass média allemands ont procédé à une vaste campagne médiatique pour encourager et conduire l'opinion publique allemande à accepter Israël. Les attitudes inhumaines du régime sioniste sont, cependant, à tel point injustifiables que l'opinion publique mondiale ne peut pas les admettre, malgré toutes les campagnes médiatiques télévisées et satellitaires.

Et tout cela alors que dans la plupart des pays européens les lobbies sionistes n'hésitent pas un instant d'accuser d'antisémitisme les mouvements de l'opposition, cherchant toujours à jouer la carte de victimisation, en instrumentalisant et falsifiant l'Histoire.

Alors que les résultats de nombreux sondages, en Europe notamment en Allemagne, présentent Israël comme un régime problématique. Les activités d'espionnage des éléments du Mossad, la vaste présence des Sionistes sur les marchés de trafic et des négociations illégales sans oublier notamment l'occupation de la Palestine et les crimes quotidiens contre les Palestiniens qui est un signe manifeste de la discrimination, suffisent à l'opinion publique de divers pays pour considérer Israël comme un régime dangereux.


Samedi 18 Août 2007


Commentaires

1.Posté par Dwarf le 18/08/2007 18:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bonjour,

Je m'intéresse aux articles publiés sur ce site depuis peu et je constate que lorsque l'on parle d'Israël on utilise souvent les termes de "régime sioniste".

Je constate aussi autour de moi que dès que l'on émet une opinion qui va contre un groupe de personne quelconque on est vite classé d' "anti ..."

Emettez un avis contre Israël et vous serez vite considéré comme antisémite, émettez un avis contre les arabes et vous serez vite classé de raciste, ...

Utiliser les termes de "régime sioniste" pour parler d'Israël, n'est-ce pas un moyen de rajouter une couche aux arguments des anti-antisémites ?

Et par la même occasion vous faire passer - aux yeus des autres - pour un antisémite, un extremiste de droite, ... ?

L'utilisation de ces termes ne risquent-elle pas aussi de vous décridibiliser ainsi que le site ?

Je ne suis certes pas historien, pas politicien et encore moins théologien mais ... je m'intérroge !

A vous lire.

Thierry.

2.Posté par Pierre le 18/08/2007 23:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

En bref, « régime sioniste » est juste un raccourci commode pour dire ça :

« Gouvernement néo-colon qui occupe -- grâce à la roublardise et la complicité * des gouvernements ‘ normaux ‘ -- la Palestine et prend son pied en volant, emprisonnant, déportant, torturant et tuant les autochtones palestiniens ; et en fomentant partout dans le monde des ‘ attentats sous fausse bannière ‘ pour démontrer la méchanceté des arabes ; et passer pour la victime des arabes ; et vendre ses équipements sécuritaires mis au point en Cisjordanie transformée en camps de concentrations ; et …………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………….»

C’est vachement résumé. Il en manque. Mais c’est très approchant et il est possible de compléter sur les pointillés que j’ai prévu pour ça

. En tout cas, Thierry Dwarf comprendra certainement que c’est plus pratique de dire « régime sioniste, » surtout que la définition nécessite un renvoi à une notes.


* La complicité des gouvernements au régime sioniste est un sujet difficile. Penser qu’ils sont tous sio-satanistes serait déraisonnable. Quoi que !? On peut supposer qu’ils sont solidement agrippés par les roulettes pour des vices cachés notés sur le carnet noir sioniste ? Ou qu’ils sont sur la liste de paye sioniste ? Ou qu’ils trempent dans un complot mondial déguisé en nécessités religieuses (fin des temps oblige) dont la danse est menée par les sionistes et les évangélistes ? Mais pas tous quand même, si ? Bref, c’est un mystère. Peut-être qu’ils sont tout simplement nazes de la tête ?

3.Posté par modération le 19/08/2007 00:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bonsoir,
L’expression ''régime sioniste'' est souvent employée sur notre site, cela est simplement due à la traduction. Remarquez que cette expression est souvent utilisée par les sources iraniennes.
Cependant, cette expression n’est nullement antisémite, ne dit-on pas régime de Vichy, Bochévique ou nazi, etc...

Désigner le régime sioniste d'Israël est non sens, puisque ses frontières ne sont toujours pas arrêtées.
Dans ses frontières actuelles, le régime usurpateur occupe illégalement une bonne partie de la Palestine, malgré les nombreuses condamnations de l'ONU et les pléthores de résolutions qui exigent la restitution des terres occupées depuis 1967.

Israël est ''légitime'' et encore... à partir du moment où il retourne à ses frontières d'avant 1967.

Tant que l'expan-sionisme du régime usurpateur persiste, l'appeler Israël revient à reconnaître sa légitimité et accepter tous ses crimes.

Maintenant libre à vous de perdre votre avec la sémantique, pour nous, la situation en Palestine occupée est telle que nous ne voulons pas perdre notre temps avec des fausses considérations souvent initiées par la machine de propagande sioniste.


Cordialement

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences

Publicité

Brèves



Commentaires