Palestine occupée

Le régime sioniste entrave l'acheminement des aides onusiennes à Gaza



Mardi 6 Mai 2008

Le régime sioniste entrave l'acheminement des aides onusiennes à Gaza
L'arrêt de l'acheminement du carburant vers la Bande de Gaza par le régime de Tel-Aviv a fait couper finalement les aides onusiennes sur les habitants de cette région. L'UNRWA a arrêté depuis le 5 mai l'envoi des aides. Le porte-parole de l'Office de secours et des travaux des Nation Unies pour les réfugiés palestiniens a déclaré : « les véhicules des Nations unies sont dépourvus de carburant et nous sommes obligés d'arrêter les aides à quelque 1,5 million d'habitants de la Bande de Gaza. » Le blocus de la Bande de Gaza par l'armée israélienne et la rupture consécutive d'eau potable et de l'envoi du carburant sont à l'origine d'innombrables problèmes pour les habitants de cette région. Avec l'arrêt de l'envoi d'aides onusiennes et en raison de la pénurie de médicaments et de denrées alimentaires, les Gazaouis sont exposés à une situation catastrophique. Beaucoup d'entre eux et notamment les enfants de Gaza souffrent de malnutrition et risquent la mort. Les hôpitaux ne sont plus en mesure d'accepter les malades en raison de la rupture d'électricité et le manque de médicaments. Depuis longtemps les autorités israéliennes sont en train de planifier une attaque d'envergure contre la Bande de Gaza pour en finir avec cette région. Malgré les pressions du régime sioniste, les Palestiniens résistent toujours et leur soutien au gouvernement élu dirigé par Ismaïl Haniyeh a déjoué les complots d'Israël. Jusqu'à présent ce régime a exécuté une partie du plan de la destruction de Gaza. De ce fait, le monde suit avec inquiétude les crimes du régime usurpateur contre les Palestiniens. Sans nul doute, l'empêchement de l'envoi des aides humanitaires et du carburant pour les véhicules de l'ONU, est la violation flagrante des droits de l'Homme et contredit les conventions internationales. D'après la 4ème convention de Genève, le régime sioniste en tant qu'occupant n'a le droit de confisquer et d'annexer aucune partie de la Bande de Gaza et harceler ses habitants. Il fait maintenant 41 ans que ce régime a occupé, qu'il n'a lésiné sur rien pour la détruire toujours cette région et le mettre à feu et sang. La poursuite des crimes de ce régime à Gaza montre que le temps des négociations avec Israël est bel et bien révolu ; une chose que même reconnaît Mahmoud Abbas.

http://french.irib.ir http://french.irib.ir



Mardi 6 Mai 2008

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES

Publicité

Brèves



Commentaires