Palestine occupée

Le régime sioniste dans le collimateur



Dimanche 20 Juillet 2008

La commission des Affaires étrangères de la chambre des Communes de la Grande-Bretagne a critiqué la violation des droits de l'homme par Israël dans les territoires occupés, notamment dans la bande de Gaza, selon l'IRNA. Dans son rapport à paraître ce dimanche, la commission des Affaires étrangères de la chambre des Communes de la Grande-Bretagne a déclaré que le blocus de la bande de Gaza foulait aux pieds les règles internationales. De son côté, Mark Malloch Brown, ministre délégué au Foreign Office a confirmé que les actes d'Israël dans les territoires occupés étaient dévastateurs et aux antipodes des règles internationales. Le rapport précité rappelle que les membres de la commission des Affaires étrangères de la chambre des Communes étaient complètement d'accord avec les positions du ministre délégué au Foreign Office, avant de préciser que le gouvernement britannique devait passer à l'action pour arrêter des actes à rebours des règles et des normes internationales d'Israël. Le texte demande au gouvernement de Gordon Brown de faire pression sur Israël pour le contraindre de mettre fin aux actes illégitimes et illégaux dans les territoires occupés, notamment à Gaza.

La prochaine victoire ; c'est de hisser le drapeau de la résistance

Le responsable du Hezbollah dans le sud du Liban ‎ ‎ ‎déclaré que la prochaine victoire ; c'est de hisser le drapeau de la ‎résistance dans les fermes de Chebaa et les collines de Kafar ‎Choya. Selon l'IRNA, le Cheikh Nabil Qavouq, responsable du ‎Hezbollah dans le sud Liban qui parlait hier au village de Meis Al-‎Jabal lors des cérémonies des funérailles des martyrs récemment ‎transférés d'Israël lors de l'échange des prisonniers avec le ‎Hezbollah, a déclaré que les Etats-Unis et le régime sioniste savent ‎bien que la résistance est capable de libérer les fermes occupés de ‎Chebaa et les collines de Kafar Choya. Qavouq a ajouté que les ‎acquis de la victoire dans la guerre et la libération des prisonniers ‎de guerre sont les résultats de la résistance et le dévouement des ‎martyrs et à leur tête le martyr Emad Moghniyeh. Le responsable ‎du Hezbollah dans le sud du Liban a souligné que le Liban n'est ‎pas la scène de l'application des plans américains, mais c'est la ‎patrie de la résistance, de l'Imam Moussa Sadr et de Seyyed ‎Hassan Nasrallah

http://french.irib.ir http://french.irib.ir



Dimanche 20 Juillet 2008

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES

Publicité

Brèves



Commentaires