Sciences et croyances

Le réchauffement du climat permettrait d'améliorer l'agriculture mondiale



Samedi 20 Juin 2009

Le réchauffement du climat permettrait d'améliorer l'agriculture mondiale

Pravda, Gregory Fegel, 19 juin 2009


      À de nombreuses reprises dans le passé, le climat de la Terre a été plus chaud qu'aujourd'hui. Dans la période connue sous le nom de Climat Optimum de l'Holocène [entre 6000 et 2000 av. J.C., ndt], la température mondiale était environ deux degrés Celsius, ou à peu près quatre degrés Fahrenheit, plus élevée qu’aujourd'hui. Durant le Climat Optimum de l'Holocène, la température plus chaude associée à l’augmentation des précipitations ont aidé l'humanité à développer l'agriculture, les communautés villageoises, et éventuellement les villes, dans de nombreuses parties du monde.


      La température mondiale plus chaude du Climat Optimum de l'Holocène réchauffait les océans, provoquant une évaporation plus grande, à l’origine de plus de nuages et de tempêtes et, en fin de compte, davantage de précipitations partout, dans les régions tropicales, subtropicales, et dans les zones tempérées entourant la terre. Durant le Climat Optimum de l'Holocène, la Californie, le sud-ouest et le sud des États-Unis, la région méditerranéenne, le Moyen-Orient, l'Ukraine, l'Inde, la Chine et l'Afrique du Nord, recevaient plus de précipitations qu'aujourd'hui. Au cours du Climat Optimum de l'Holocène, le désert du Sahara est devenu une savane luxuriante agrémentée de rivières et de lacs, favorable aux éléphants, girafes, zèbres, hippopotames, crocodiles, humains, et au bétail domestiqué par les hommes. À cette époque, l'agriculture s’est propagée au Moyen-Orient et en Europe, la culture du riz s’est diffusée en Asie et la culture du maïs, du haricot, de la courge s’est disséminée dans toute l'Amérique Centrale.


      Le réchauffement mondial du Climat Optimum de l'Holocène a aussi provoqué la montée du niveau de la mer d'environ deux mètres, soit près de sept pieds. Des preuves de l’élévation du niveau océanique à l'échelle mondiale ont été constatées dans de nombreux endroits, en particulier au sud de la Mésopotamie et dans de nombreuses plages et dépôts de corail vieux de cinq mille ans, découverts dans le monde entier à deux mètres au-dessus du niveau actuel de la mer.


      Dans l'hystérie actuelle du réchauffement climatique, ou du « changement climatique, » comme c’est désormais appelé, on insiste seulement sur la prévision des effets indésirables du réchauffement, et les éventuels avantages de la hausse de la température sont très rarement mentionnés. Al Gore, James Hansen, et les autres Jérémie du Réchauffement Planétaire ou « Changement Climatique, » nous préviennent d’une montée catastrophique du niveau océanique qui inondera les grandes villes, et de calamités, de graves sécheresses qui, selon eux, dessécheront et dévasteront la plupart des régions agricoles de la Terre.


      Les preuves géologiques du Climat Optimum de l'Holocène montrent en effet que le réchauffement planétaire élèvera le niveau océanique mondial, avec des effets catastrophiques sur les grandes villes et les bas quartiers du monde entier. Toutefois, ces preuves montrent aussi que le réchauffement devrait améliorer l'agriculture mondiale, en réchauffant et en élargissant les régions tropicales, subtropicales et tempérées de la Terre, et en augmentant les précipitations dans le monde entier. La perte de quelques grandes villes avec la montée du niveau de la mer sera certainement traumatisante, mais la perte de ces villes sera compensée par l’amélioration de la production agricole, de la sylviculture et des zones de pâturage du monde entier. L'augmentation agricole, du bois, et de la production de bétail qui pourrait résulter de l’élévation de deux degrés Celsius du réchauffement planétaire est absolument nécessaire pour notre monde de plus en plus surpeuplé.


      Les plantes respirent du CO2 ; elles en ont besoin pour vivre et elles s’épanouissent avec lui. Beaucoup de producteurs professionnels injectent du CO2 dans les serres pour augmenter la production des plantes. De nombreuses études faites sur le terrain et par satellite montrent que la biomasse a augmenté à l'échelle mondiale au cours de la période de temps associée au réchauffement planétaire. Selon le scientifique de la NASA Ramakrishna Nemani, « Entre 1982 et 1999, vingt-cinq pour cent des zones de végétation de la Terre ont connu une productivité améliorée, une augmentation totale d'environ six pour cent. »


      Al Gore, James Hansen, et les autres prophètes de la Catastrophe du Changement Climatique ne parlent jamais des avantages réels et potentiels du réchauffement planétaire. Comment ça se fait ? La science n'est pas censée être objective ? Al Gore a beaucoup investi dans des firmes de courtage de crédits de carbone. Pour Gore, il y a un bénéfice financier à tirer de la promotion de l’alarmisme du Réchauffement Mondial.



Original : english.pravda.ru/science/earth/19-06-2009/107812-global_warming-0
Traduction libre de Pétrus Lombard pour Alter Info





Samedi 20 Juin 2009


Commentaires

1.Posté par toanui le 20/06/2009 17:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

La désinformation permanente permet l'abrutissement des masses et maintient les peuples occidents dans la peur et la terreur...c'est l'axiome de base de la politique "illuminée" qui consiste à asservir les consciences pour perpétrer des génocides et installer un nouvel ordre mondial, où la déchéance de la dignité humaine justifiera l'emploi croissant de la répression et l'inoculation d'idéologies plus totalitaires les unes que les autres. A l'heure où meurent des millions d'enfants chaque année de malnutrition et du manque d'eau potable, les multinationales agroalimentaires et Big Water génèrent toujours plus de profits. Il est de bon ton de mettre sur le dos du réchauffement la mort programmée du tiers-monde.

2.Posté par Sylv@ymivision le 20/06/2009 22:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

ouai !!!!!!

T'as parfaitement raison !

3.Posté par Le soviet le 20/06/2009 23:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Dans un monde où le pétrole est en quantité fini, dont le pic maximum de production vient d'être atteint et donc mécaniquement une baisse de consommation forcée, pour une terre peuplé de 7 milliards d'habitants.

le matraquage médiatique sur l'environnement est une moyen de détourner les plus étourdies du véritable choc qui nous attend.

Nouveau commentaire :

Actualité en ligne | International | Analyse et décryptage | Opinion | Politique | Economie | Histoire et repères | Sciences et croyances


Publicité

Brèves



Commentaires