Opinion

Le rapprochement arméno-turc, pour de vrai cette fois?


Dans la même rubrique:
< >


Gaguik Bagdassarian
Jeudi 3 Septembre 2009

La nouvelle déclaration sensationnelle des ministères des Affaires étrangères d'Arménie et de Turquie sur les consultations politiques et la signature du protocole au sujet de l'établissement de relations diplomatiques menant ensuite à l'ouverture des frontières a provoqué un certain désarroi parmi les hommes politiques et les politologues arméniens.



Par Gaguik Bagdassarian (Nouvelles d'Arménie) spécialement pour RIA Novosti.



Néanmoins, malgré la surprise apparente qu'a provoqué cette déclaration, cette derniere s'inscrit bien dans le processus appelé, depuis 2008, "normalisation des rapports arméno-turcs". Depuis une déclaration analogue faite le 22 avril 2009 par les ministères des Affaires étrangères d'Arménie et de Turquie, également avec la médiation de la diplomatie suisse, il semblait à de nombreux Arméniens que ce processus s'était éteint ou tout simplement était gelé. Mais les personnes proches du ministère arménien des Affaires étrangères ne cachaient pas, en privé, que l'intensité des consultations bilatérales n'avait pas diminué. Tout cela devait aboutir à un résultat et, à en juger par la déclaration publiée aujourd'hui, ce résultat est vraiment appréciable.
Les parties passent, pour la première fois, des déclarations de bonnes intentions à la fixation de délais concrets de réalisation de telle ou telle démarche. Ainsi, Erévan et Ankara annoncent leur intention d'achever au bout de six semaines les consultations politiques intérieures et de signer les protocoles sur l'établissement de relations diplomatiques et le développement des relations bilatérales.
Le protocole indique que les frontières entre les deux Etats seront ouvertes dans les deux mois suivant la signature de ce document.
Cela signifie que le règlement des relations bilatérales acquiert des contours réels, bien qu'à peine perceptibles, qui peuvent conduire au résultat incroyable que s'avèreront être à la fois le déblocage de la frontière arméno-turque et l'établissement d'une sorte de rapports de bon voisinage.
Quant au protocole sur le développement des relations bilatérales,  à en juger par ses dispositions, il est fondé sur la confiance et le respect mutuels. Les parties ont décidé de développer leurs rapports dans les domaines politique, économique, énergétique, dans les transports, la culture, les sciences, les techniques ainsi que dans d'autres domaines, en s'appuyant sur les intérêts communs des deux pays.



Bien plus, les deux pays se disent prêts à utiliser au maximum les infrastructures et les réseaux des transports, des communications et énergétiques qui existent entre eux. La réalisation de cette disposition changera entièrement la configuration géopolitique et géoéconomique dans la région, en permettant de mettre en oeuvre des projets régionaux sans précédent avec la participation de tous les pays de la région, y compris la Russie et l'Iran. En cas de règlement mutuellement acceptable du problème du Karabakh, les projets économiques peuvent dépasser considérablement le cadre régional.



Le protocole conjoint ne mentionne pas le Karabakh, mais les parties confirment leur attachement au règlement pacifique des conflits régionaux et internationaux sur la base des normes et des principes du droit international.




En outre, l'Arménie et la Turquie ont l'intention d'engager le dialogue sur le plan historique visant à rétablir la confiance entre les deux peuples, entre autres, à "préciser" les problèmes existants au moyen d'une étude scientifique impartiale des documents historiques et des archives et à élaborer des propositions appropriées.




Il s'agit certainement de l'étude des faits concernant le Génocide d'Arméniens dans l'empire ottoman en 1915. Il est à noter que le document ne mentionne aucune commission arméno-turque d'historiens, dont la création serait perçue douloureusement dans la société arménienne. En Arménie, nombreux sont ceux qui estiment que cette commission n'a pas de sens, car le fait du Génocide n'a pas besoin d'être prouvé. Il ne fait pas de doute que le point concernant l'étude des faits historiques peut être un objet de spéculations en Arménie. En tout cas, le président arménien a laissé clairement entendre que le peuple arménien n'oublierait pas son histoire et que personne n'avait l'intention de mettre en doute le fait même du Génocide.



Mais ce problème a un autre aspect. Il est parfaitement évident que la Turquie renonce, du moins sur le papier, à tous les préalables en matière de règlement des relations bilatérales et qu'elle ne se référera pas aux intérêts de l'Azerbaïdjan quand il lui faudra définir sa propre politique étrangère. Une révérence a été faite par les dirigeants de la diplomatie turque à Bakou uniquement pour rassurer le "frère cadet", rien de plus. Evidemment, dans les rapports arméno-turcs, Ankara prendra en considération le point de vue non pas de Bakou, mais celui d'autres capitales. De toute évidence, les intérêts de ceux qui détiennent le pouvoir dans ces capitales coïncident sur la normalisation des rapports arméno-turcs ...




Ce texte n'engage que la responsabilité de l'auteur.



Jeudi 3 Septembre 2009


Commentaires

1.Posté par Emre le 03/09/2009 17:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Voila pourquoi ce presume "genocide" n'est pas fonde et que ses accusations me feront toujours rire jaune...

Si il y a accusation de genocide, des images en noir et blanc de gens en armes et d'autres en joue sans savoir qui est qui qui, ne suffiront plus...

S'il y a accusation, la moindre des choses et de prouver ce qu'on avance!!!

Comment peut-on demander a la communaute internationale de condamner la Turquie pour des faits "qui ne font acun doute" pour "certains" Armeniens???

C'est d'un arbitraire ridicule et j'aimerais qu'enfin on denonce ces accusations comme etant propagandistes et populistes!!!

Il y a trop de similitudes quant a la reconnaissance de la Shoah et les "privileges" que ca a amene pas pour le peuple juif, mais pour ces mecreants qui ont fait leur business sur les vrais morts dans les camps de concentration!!!

L'armenie veut jouer un role majeur dans la region, veut creer une force "chretienne" dans la region pour destabiliser toujours plus les efforts des peuples musulmans dans la meme region.

Je pourrai encore ecrire des lignes et expliquer que la plupart des Nations qui condamnent la Turquie devraient balayer dvt leurs portes...mais bien sur ca n'interesse plus personne de savoir cmt la France est responsable de l'extreme confusion et pauvrete dans l'Afrique Francophone, qu'elle est responsable des genocides qui se sont produits meme apres l'epoque coloniale ou ils ont installe leurs dictateurs pour tjs piller indirectement.

Mais je vais m'arreter la vous aurez compris le message!


2.Posté par soravardi le 04/09/2009 02:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

A propos du "génocide arménien"voici une séries de vidéos trouvés sur le net qui mérite d'être vue par tous pour apporter un éclairage nécéssaire sur les véritables faits qui se sont déroulés a cette période du dit génocide.Il faut remonter a la source pour voir quelle ont été les conditions de vies des arméniens dans l'empire ottomans, quand celui ci éxistait encore,par qui et pourquoi les troubles ont éclatés suite au démantellement de l'empire par les puissances étrangéres pour comprendre l'origine meme du conflit.

les 2 premiéres video sont un préambule pour ce qui va suivre .


un conseil a chaque visionnage couper le son la musique est saoulante

3.Posté par soravardi le 04/09/2009 02:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

2éme

4.Posté par soravardi le 04/09/2009 02:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

LES RELATIONS TURCO ARMENIENNES LA PERIODE DES OTTOMANS

5.Posté par soravardi le 04/09/2009 02:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

2)L' ORIGINE DU PROBLEME ARMENIEN

6.Posté par soravardi le 04/09/2009 02:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

3)UN PETIT COUP D'OEIL SUR L'HISTOIRE ARMENIENNE

7.Posté par soravardi le 04/09/2009 03:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

4)LES REVOLTES ET MASSACRES DES ARMENIENS

8.Posté par soravardi le 04/09/2009 03:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

5)24 AVRIL 1915

9.Posté par soravardi le 04/09/2009 03:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

LE TERRORISME ARMENIEN

10.Posté par soravardi le 04/09/2009 03:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

7) LA SITUATION ACTUELLE

11.Posté par soravardi le 04/09/2009 03:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

CONCLUSION

12.Posté par jacques le 04/09/2009 11:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

le génocide arménien est attesté par des historiens dignes de confiance de toutes nationalités ; J'ai du mal a comprendre cette obstination turque a nier ces faits alors que les Turcs d'aujourd'hui ne sont pas responsables des crimes commis par le régime "jeune turc "
bien sur il existe des raisons a ce génocide inexcusable : la tentative de dépeçage de la Turquie ; la crainte que les Arméniens n'acceuillent les Russes en libérateurs mais il est indispensable pour refermer ces plaies béantes que le gouvernement turc accepte l'évidence.

13.Posté par Emre le 04/09/2009 12:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Premierement : Ou sont ces historiens et quelles sont leurs preuves? Si elles sont si evidentes pourquoi ne pas les presenter a je ne sais qui et a fermer le clapet des Turcs " "renieurs" ? Si nous, la jeune generation turque ne sommes pas responsable? Pourquoi devrions nous accepter un pretendu genocide fait par des pretendus "ottomans" qui n'existent plus aujourd'hui?

Pourquoi ranimer au contraire des histoires tres incertaines de plus de 100 ans qui ne nous feront jamais tourner la page mais bien au contraire ranimer les tensions a un niveau que memes les Armeniens les plus "sionises" ne desirent pas...

L'evidence par contre est la pour les centaines de milliers d'algeriens tortures, massacres, violes...et cette histoire ne fait pas plus de 50 ans...et l'Algerie etait FRANCAISE!!!( a son insu)...ici il n'y a meme pas un soupcon de colonisation...il y avait GUERE MONDIALE!!!

Basta a tous les donneurs de lecon...et aux groupies des "shoas", et autre genocides si brillament crees pour rendre une population miserable pour des generations en leur inputant de tels crimes a eux ou leurs aieux...



14.Posté par turco francais le 04/09/2009 22:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

ça c'est bien vu Emre car je vois mal comment les ottomans gouvernés jadis par un sultan sont assimilables a la republique de turquie qui est une democratie (i.e: la gouvernance du peuple)....
Ce qui comprennent pas ne comprennent rien...

P.S: J'habite dans le sud de la France et j'ai enormement d'amis arméniens de 15 à 65 ans bien bien plus que des amis turcs.... Pour ceux qui nous croient vraiment differents c'est a dire vous, certaines mentalités arrieristes vous pouvez vous mettre un doigt bien profond là ou j'pense...

N.B:L'empire ottoman a perpetué le massacre des armeniens en 1915 aucun turc ne le démentira CEPENDANT c'est un pauvre sultan scénique et mesquin qui en prend la décision au nom d'un empire....

OBSCURANTISTES ET ENDOCTRINEURS RECULEZ , NOUS LES HOMMES DE SCIENCES TRIOMPHERONT POUR TOUJOURS !!!

FRATERNITE TURCO ARMENIENNES POUR TOUJOURS !!!

Nouveau commentaire :

Actualité en ligne | International | Analyse et décryptage | Opinion | Politique | Economie | Histoire et repères | Sciences et croyances

Publicité

Brèves



Commentaires