Palestine occupée

Le rabbin Brant Rosen parle de l’attaque contre Gaza



Dedefensa
Jeudi 22 Novembre 2012

Le rabbin Brant Rosen parle de l’attaque contre Gaza
Nous pensons qu’on lira avec intérêt ce commentaire du rabbin Brant Rosen sur l’attaque de Gaza par l’armée israélienne. Le rabbin Rosen, de Evanston dans l’Illinois (USA), se présente de cette façon : «Je suis le rabbin de la congrégation juive reconstructionniste d'Evanston, IL.»
 
Le rabbin Rosen publie cet article sur son blog personnel, (Rabbibrant.com) Shalom Rav, le 16 novembre 2012. (On consultera également le texte original, bien sûr complet, qui comprend un certain nombre de lien renvoyant aux références citées. Nous avons eu notre attention attirée sur le texte du Rabbin Rosen par le site War in Context, qui en reprend des extraits ce 19 novembre 2012.)
 
« L'attaque militaire d'Israël contre Gaza de 2008-09 a représenté un tournant important dans ma relation personnelle avec Israël. Je me souviens d'avoir expérimenté une sentiment nouveau d'angoisse, une angoisse que je n'avais jamais ressentie auparavant, en voyant Israël bombarder encore et encore, jour après jour, le peuple vivant dans cette minuscule bande de terre assiégée. Tout en ressentant, bien sûr, une sorte de loyauté tribale envers Israël qui endurait les tirs de roquettes Quassam en provenance de Gaza, j'éprouvais une sentiment nouveau d'inquiétude et de solidarité envers les Gazaouis qui, me semblait-il, subissaient ce qu'il faut bien qualifier d'oppression pendant ce massif assaut militaire.
 
» Et voilà que ça recommence. Mais cette fois, je ne pense pas que "angoisse" soit le bon terme pour décrire ce que je ressens. Maintenant, ce que je ressens ressemble plus à de la rage.
 
» Oui, ça recommence. Une fois de plus, 1,7 million de personnes, la plupart des réfugiés qui vivent dans ce qui constitue la plus grande prison à ciel ouvert du monde, subissent une attaque militaire massive de la part de la nation la plus militarisée en possession des armes étasuniennes les plus performantes. Et notre président détourne les yeux -il défend le massacre israélien en disant qu'Israël a le droit "de se défendre contre les salves de roquettes lancées de Gaza contre les civils israéliens."
 
»Soyons clairs : Cette tragédie n'a pas commencé avec les Qassams. Elle n'a pas commencé avec l'élection du Hamas. Et elle n'a pas commencé avec "l'instabilité" qui a suivi le retrait israélien de Gaza.
 
» Non, tout cela n'est que le dernier chapitre d'une saga beaucoup plus longue qui a commencé en 1947-48 quand des dizaines de Palestiniens ont fait l'objet d'un nettoyage ethnique qui les a chassés de leurs villes et de leurs villages des plaines côtières et de basse Galilée pour les parquer dans une minuscule bande de terre au bord de la Méditerranée. La majorité d'entre eux était clairement en trop grand état de choc pour réaliser ce qui était en train de leur arriver. Certains ont essayé de rentrer chez eux et ont été tués sans sommation. D'autres ont résisté en faisant des raids à l'intérieur de l'état nouvellement déclaré d'Israël. Parfois ils ont réussi mais le plus souvent ils ont échoué. De toutes façons Israël a décidé très tôt qu'il répondrait à chacune de ses attaques de représailles par une démonstration écrasante de force. Et ces attaques de représailles et ces démonstrations écrasantes de force militaire se sont poursuivies jusqu'à aujourd'hui.  
 
» Je suis parfaitement conscient, évidemment, qu'il y a quantités de lectures politiques du dernier assaut. J'ai lu la presse et je me suis fait ma propre opinion sur "qui a commencé?". J'ai aussi lu beaucoup d'analyses écrites par des observateurs israéliens qui pensent que ce n'était pas une réponse aux tirs de Quassam mais bien plutôt une "guerre choisie" déclenchée par une administration israélienne qui essaie d'enregistrer des succès politiques en période électorale.
 
» J'ai aussi lu un article d'Haaretz qui a circulé partout sur l'exécution récente par Israël de Ahmed Jabari, le chef de la branche armée du Hamas. J'ai aussi appris que jusqu'alors Jabari était "le sous-traitant" d'Israël en matière de sécurité pour la bande de Gaza, et qu'Israël avait littéralement financé le Hamas au travers d'intermédiaires, en échange de la paix et de la tranquillité sur la frontière sud, et que, quand il s'est avéré que Jabari ne parvenait plus à remplir sa mission, il avait été décidé de l'éliminer. Un autre article, écrit par l'Israélien qui a négocié avec Jabari pour la libération de Gilad Shalit, a révélé que les négociations entre les officiels israéliens et Jabari étaient toujours en cours quand Israël l'a assassiné avec un drone.
 
» Oui, mon côté malsain s'est repu des toutes ces analyses. Et même si je pense qu'elles fournissent un contrepoids nécessaire à toutes les déclarations mythiques émanant du ministère israélien des Affaires Etrangères et du Département d'Etat étasunien, plus je prends connaissance des dessous cyniques de cette guerre, plus j'ai la nausée. Non, il ne s'agit pas de Quassams, mais ne croyez pas qu'ils s'agisse davantage des élections. C'est seulement le dernier chapitre d'une très longue litanie d'injustices --la dernière tentative israélienne de mettre les Palestiniens à genoux par la force de leur formidable puissance militaire.
 
» De toutes les analyse que j'ai lues, celle de Yousef Munayyer de la Fondation de Jérusalem/Centre Palestinien, est une des rares qui semble avait une bonne notion de ce qu'il en est réellement:
 
»“Le problème que Gaza pose à Israël est qu'il ne va pas s'évaporer --en dépit du grand désir d'Israël de le voir s'évaporer. Gaza est le rappel constant de la dépopulation de la Palestine en 1948, de la folie de l'occupation de 1967, et des nombreux massacres qui ont été perpétrés depuis. Il met aussi les Israéliens dans une position inconfortable parce qu'il représente un problème (sous la forme de projectiles) qui ne peut pas être résolu par la force…”»

Pour consulter l'original: http://www.dedefensa.org/article-le_rabbin_brant_rosen_parle_de_l_attaque_contre_gaza_20_11_2012.html

Traduction: Dominique Muselet


Jeudi 22 Novembre 2012


Commentaires

1.Posté par kerido le 22/11/2012 22:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bravo

2.Posté par ALYTAAHER le 23/11/2012 16:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

voilà un RABBIN digne de ce NOM !

3.Posté par VIRGILE le 23/11/2012 17:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ce rabbin, qui ne représente que lui, a la lucidité de constater ce que nous savons tous. Sur la Palestine, il s'agit bien d'un génocide qui fut planifié dès la fin du 19ème siècle par le Congrès juif international Khazar à Bâle. Depuis 1948, ce génocide s’effectue inlassablement par coups d'épuration ethnique, en toute violation délibérée des Résolutions de l'ONU (qu'ils empalent royalement) et de la violation des Commandements de Dieu que ces bâtards sont sensés appliquer;

Un juif reste un juif, c'est à dire un christicide, un tueur de vie et de vérité. Ce rabbin, tout aussi lucide soit-il, n'a toujours pas compris la Révélation par et dans le Messie. C'est cela leur vraie angoisse. Assassiner le Messie leur donne le droit (croient-ils) d'assassiner et d'asservir toute l'humanité.

Quant à Gaza et aux Palestiniens, les juifs réformés en ont besoin car cela justifie leur racket international auprès des nations au motif fallacieux de la "sécurité d'Israël". Mais Dieu n'a pas besoin de ces milliards issus de l'escroquerie et des souillures pour "sauver son peuple".

Une seule bombe atomique sur Jérusalem et la paix reviendrait sur terre en attendant le Messie. Sachez que de toutes façons, Dieu va brûler la terre et toutes ses oeuvres. Puis viendra la Jérusalem Céleste, avec une nouvelle terre et de nouveaux cieux qui remplaceront cette terre qui est devenue un véritable cauchemar.

D'ici-là, nous avons à résister non seulement à ces faux juifs du NWO mais aux maneouvres du diable. Cela devient de plus en plus pénible et les morts et souffrances s’accumulent inutilement. Nous savons bien que ces faux juifs seront tôt ou tard pulvérisés et sachez qu'ils sont déchus de la Grâce de Dieu depuis 2000 ans.

Reste à régler le problème majeur de leurs maquereaux (USA, GB, Europe, etc.). Cette tâche est impossible sans l'intervention de Dieu et il nous faut prier sans cesse et agir avec Sagesse en ce monde totalement déchu.
Maranatha.

Nouveau commentaire :

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES

Publicité

Brèves



Commentaires