Conflits et guerres actuelles

Le projet d’Israël d’attaquer l’Iran se confirme


La semaine dernière, le Guardian a confirmé qu’Israël envisageait sérieusement une attaque militaire contre les installations nucléaires iraniennes au printemps dernier. Le journal a rapporté que lorsque le premier ministre israélien d’alors, Ehoud Olmert, avait soulevé la question en mai dernier lors de la visite du président américain, George W Bush, en Israël, Bush avait opposé son veto.


Lundi 20 Octobre 2008

Le projet d’Israël d’attaquer l’Iran se confirme
Par Jean Shaoul


Le spécialiste du Guardian pour le Moyen-Orient, Jonathan Steele, cite du personnel diplomatique de haut rang travaillant pour un chef de gouvernement européen et qui a rencontré Olmert quelque temps après la visite de Bush.

Selon les sources du Guardian, les discussions étaient tellement sensibles qu’elles avaient dû être menées en privé et en l’absence de secrétaires. Ces sources disent qu’Olmert « a reçu (le refus du feu vert américain) comme étant la situation du moment et que la position américaine ne changerait vraisemblablement pas tant que Bush serait aux affaires ».

Il semble que le refus de Bush de cautionner une attaque contre l’Iran se fonde sur plusieurs facteurs. Tout d’abord les Etats-Unis craignaient qu’une telle attaque ne provoque une réplique de l’Iran, ce qui signifierait certainement une vague d’attaques contre le personnel militaire et civil en Irak, en Afghanistan et contre la flotte américaine basée dans le Golfe persique. Le gouvernement irakien à dominante chiite mis en place par les Etats-Unis, entretient des liens étroits avec Téhéran dont il dépend largement.

Deuxièmement, il est peu probable qu’une attaque aérienne israélienne, même avec des dizaines d’avions, réussisse à anéantir les installations nucléaires iraniennes, qui sont largement dispersées dans plusieurs lieux souterrains fortifiés qui sont dispersés de par le pays.

En plus, le chemin le plus court pour se rendre à Natanz, l’usine iranienne d’enrichissement d’uranium, est à plus de 1000 kilomètres d’Israël et impliquerait le survol de l’espace aérien irakien, contrôlé par les Américains. Il ne serait pas possible pour Israël de déclencher une telle attaque sans l’accord explicite des Américains.

Ceci mettrait les Américains dans l’impossibilité de démentir officiellement avoir eu connaissance de l’attaque. L’Iran aurait toutes les raisons de déduire la participation de Bush à un tel acte de guerre et cela conduirait l’Iran à riposter.

L’Iran a plusieurs fois déclaré que le pays se défendrait contre toute attaque sur ses installations nucléaires (dont elle continue à maintenir le caractère civil). Une attaque aérienne accélérerait le déclenchement d’une guerre à grande échelle, sortant largement du cadre de l’Iran et soulignant l’isolement croissant des Etats-Unis dans la région. Cela entraînerait des attaques du Hezbollah contre Israël et même des attaques terroristes sur le sol américain.

Un responsable a déclaré « Plus de dix années se sont écoulées depuis la dernière attaque terroriste du Hezbollah en dehors d’Israël, provoquant la mort de 85 personnes lors de l’attaque d’un bâtiment de l’association Argentine-Israël ». Il a ajouté : « Il y a une diaspora libanaise importante au Canada, au sein de laquelle il doit y avoir des sympathisants du Hezbollah. Il pourrait s’introduire aux Etats-Unis et y mener des actions. »

En niant que Bush ait refusé de donner son feu vert à Israël pour attaquer l’Iran lors de toutes leurs rencontres, l’attaché de presse d’Olmert n’a fait que confirmer ce que le Guardian avait avancé.

Le porte-parole du Conseil national de sécurité américain, Gordon Johndroe, a refusé de faire le moindre commentaire sur la teneur d’une conversation privée entre Bush et Olmert et il a précisé : « La position du président est qu’aucune option n’est à exclure, mais la diplomatie demeure notre priorité. »

Même s’il apparaît que Bush a mis son veto en privé aux intentions d’Israël d’attaquer l’Iran, il continue publiquement d’afficher une attitude belliqueuse envers l’Iran et rien n’indique qu’au moins pour le moment il ait exclu l’option militaire.

Le lendemain, dans son discours à la Knesset, Bush a dit aux députés : « L’Amérique se tient à vos côtés pour s’opposer fermement aux ambitions iraniennes d’acquérir l’arme nucléaire. Autoriser les principaux promoteurs du terrorisme mondial à posséder les armes les plus meurtrières au monde serait une trahison impardonnable envers les futures générations. Dans l’intérêt de la paix, le monde ne doit pas permettre à l’Iran d’avoir l’arme nucléaire. »

Les intentions israéliennes d’attaquer les installations nucléaires iraniennes n’ont pas du tout cessé, et ceci malgré le fait que 16 agences américaines de renseignement aient publié en décembre dernier un NIE (Estimation nationale de renseignement) longtemps ajourné qui concluait que Téhéran a mis fin depuis décembre 2003 à son programme d’armement atomique.

Les dirigeants politiques et militaires israéliens, qui considèrent l’Iran comme le principal rival d’Israël dans la région, ont rejeté le rapport du NIE et ont à plusieurs reprises voulu s’assurer que l’administration Bush « s’occuperait » de l’Iran avant de quitter le pouvoir.

Ces dirigeants veulent absolument garder leur suprématie militaire au Moyen-Orient et empêcher que l’Iran ou tout autre voisin n’ait la possibilité de maîtriser la technologie nucléaire leur permettant de produire des armes nucléaires. Ce n’est un secret pour personne qu’Israël possède un arsenal de plus de 200 missiles nucléaires. Afin de garder son monopole nucléaire, la classe dirigeante israélienne est tout à fait disposée à plonger toute la région dans la guerre par l’intermédiaire d’une attaque sans provocation préalable et criminelle contre l’Iran.

Des ministres chevronnés, dont Olmert en personne, en novembre dernier ont averti qu’Israël engagerait seul des actions militaires pour supprimer la « menace » posée par les installations nucléaires iraniennes. En septembre dernier, Israël avait détruit une cible syrienne désertée que Washington et Tel-Aviv prétendaient être une installation nucléaire construite par la Corée du Nord. Cette attaque n’avait pas suscité de condamnation internationale sérieuse et est considérée comme précurseur d’une attaque à venir contre l’Iran.

En avril dernier, le ministre de l’Aménagement du territoire, Benjamin Ben-Eliezer a menacé l’Iran de destruction complète si ce pays s’attaquait à Israël. Cette menace a été formulée lors d’un exercice militaire de 5 jours et d’indications continuelles d’une attaque israélienne préventive contre les installations nucléaires iraniennes.

Même après l’apparent veto de Bush, les menaces verbales et les spéculations quant à une attaque aérienne imminente contre l’Iran n’ont pas cessé. En juin, Israël a effectué des manœuvres à grande échelle au dessus de la Méditerranée occidentale avec 100 avions de combat F-15 et F-16, avec des avions de ravitaillement et des hélicoptères de sauvetage. S’appuyant sur des sources anonymes, le New York Times a annoncé que l’opération était une répétition d’une attaque contre l’Iran.

Quelques semaines plus tard, Shaul Mofaz, vice premier ministre et ancien ministre de la Défense, a prévenu que, comme les sanctions internationales avaient été inefficaces, une attaque unilatérale contre l’Iran était inévitable.

La position officielle de Washington et Tel-Aviv consiste à dire que la diplomatie est la voie qu’ils préfèrent pour les relations avec l’Iran. Et beaucoup considèrent ces menaces et ces jeux guerriers comme participant d’une campagne de pression orchestrée contre l’Iran pour que ce dernier obéisse aux exigences américaines d’arrêt de son programme d’enrichissement nucléaire. Mais, comme Israël n’est pas en mesure de mener seul une attaque réussie contre les installations nucléaires iraniennes, le but final de telles menaces, en ce qui concerne des personnalités influentes de Tel-Aviv et de Washington, est d’attirer les Etats-Unis dans une telle attaque.

Il ne fait pas de doute qu’il y a des individus au sein de la classe dirigeante israélienne et américaine qui font pression pour une escalade du militarisme dans cette région, tandis que la question iranienne est l’un des sujets les plus polémiques des élections présidentielles américaines.

Récemment Israël a conclu un marché avec Washington en vue de l’achat de bombardiers furtifs F-22 qui conviennent parfaitement pour le type de bombardement ciblé planifié le commandement militaire aérien israélien. La flotte existante d’avions de combat F-15 pourrait également être utilisée pour lancer une attaque sur l’Iran.

L’armée israélienne a acheté 90 chasseurs bombardiers F-161 qui peuvent atteindre l’Iran et en recevra 11 de plus d’ici la fin de l’année prochaine. Elle a également acheté à l’Allemagne deux nouveaux sous-marins de type Dolphin qui s’ajoutent aux trois sous-marins déjà en sa possession. Ces sous-marins sont déclarés capables de lancer des missiles nucléaires.

Début septembre, le ministère américain de la Défense a déclaré au Congrès qu’ils avaient l’intention de vendre à Israël 1000 bombes intelligentes assez puissantes pour pénétrer 90cm de béton armé.

Dimanche, il a été annoncé que les Etats-Unis avaient fourni à Israël un système de radar supérieur qui pourra fournir une alerte précoce dans le cas d’une attaque de missiles iraniens. Du nom de FBX-T, il sera relié à la Station terrestre tactique principale américaine et sera géré par 120 militaires américains. Actuellement, le bouclier antimissiles israélien Arrow II fonctionne avec un système de radar moins perfectionné.

Alors qu’en mai dernier, Bush a refusé à Israël son accord pour attaquer l’Iran car il pensait que c’était là un pas trop abrupt, l’intensification militaire dans la région montre clairement qu’une telle attaque est loin d’être définitivement écartée. En effet, certains éléments au sein de l’Administration Bush n’ont pas encore exclu une attaque non provoquée contre l’Iran avant les élections présidentielles de novembre prochain.

http://www.wsws.org http://www.wsws.org



Lundi 20 Octobre 2008


Commentaires

1.Posté par redk le 20/10/2008 11:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Allez les sionistonazis, attaquer l'Iran, mais le retour de bâton va être à la hauteur de la lâche attaque, plus de tel aviv ou d'aifa, qu'ils ne crois pas que le peuple Iranien va se laisser faire sans réagir et sa permettras au hamas et au hezbollah de régler les comptes une bonne fois pour toute avec les ss !!, celas vas mené inévitablement a une 3ème mondial!!, mais ils parais que rien n'est trop pour faire plaisirs au sionistonazis, même la fin de l'humanité !!

2.Posté par claudio le 20/10/2008 13:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Si l'attaque de l'Iran n'a pas lieu avant le départ de Bush, je reste persuadé que l'état criminel d'Israël le fera dès les début de l'année 2009, surtout si Obama est élu à la Maison Blanche.
Il ne faut pas se berner d'illusions. Fragile, cet homme fera tout pour plaire aux "blancs" et aux sionistes qui vont conditionner son élection.
Quant à l'Iran et à ses projets nucléaires, je pense que les dirigeants de ce pays ont tort de se limiter au civil. Bien au contraire, pour leur sécurité et pour la sécurité de la région, il devient impératif qu'ils disposent d'une force de frappe atomique, seule capable de contrecarrer les projets dévastateurs des sionistes nazis d'Israël.
Il semblerait que d'autres pays musulmans soient en mesure de développer un arsenal nucléaire, en particulier l'Algérie et l'Egypte. Pour notre sécurité à tous, il est important qu'ils y accèdent.
L'équilibre des forces est un gage pour la paix !

3.Posté par Emelka le 20/10/2008 16:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ah non pas encore, maintenant que l'on vit au Qatar, je souhaite que ce conflit n eclate pas, pour notre bien a tous, bien sur nous sommes en premiere loge ici!!!!
En plus de cela, la situation economique mondiale est telle qu'un conflit aiderait les USAs à faire passer l'abime que represente leur dette. Finalement cela craint vraiment !!

4.Posté par Jean paul le 20/10/2008 18:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je demande solenellement aux israëliens et iraniens qui se branchent sur ALTERINFO de faire en sorte d'unir leurs EFORTS pour arrêter cette escalade....

L'attaque des bases iraniennes est CONTRE PRODUCTIVE....

Israël ne doit pas être une BASE DES USA dans la REGION!

Aidez la région A SE DEVELOPPER économiquement et REFUSEZ toute opération militaire aventureuse qui signifierait ipso facto la DEFLAGRATION MONDIALE tant attendue par les ILLUMINATI et leurs BANKSTERS qui ont opéré le plus grand fric frac financier de tous les temps pour ASSEOIR leur SUPREMATIE et leur DOMINATION sur l'HUMANITE...

Israël s'il en sort victorieux aura donné aux NATIONS du MONDE une raions supplémentaire de haïr les juifs...

Ils n'iront pas en Israël contraints et forcés par cette MACHINATION DIABOLIQUE....

Les Juifs ne se laisseront plus manipuler...

Le SIONISME tel qu'il apparaît devient l'ARME SUPRÊME des ILLUMINATI pour DETRUIRE L'HUMANITE et l'ASSERVIR...

Il est temps au contraire de tendre la MAIN aux IRANIENS, PALESTINIENS et ARABES MUSULMANS pour sceller un PACTE contre les FORCES MALEFIQUES...

Rejetez vos KAPOS aux ordres du NWO...

Que ce soit celles qui dirigent le CHAOS à partir de TEL AVIV, de TEHERAN ou de toute autre région du monde...

LE PIEGE SE REFERME!

REVOLTEZ-VOUS CONTRE VOS DIRIGEANTS QUI VOUS ENTRAÎNENT DANS LE GOUFFRE

REFUSEZ D'ALLER COMBATTRE POUR UNE GUERRE QUI N'EST PAS LA VÔTRE !

NE FOMENTEZ AUCUNE VIOLENCE MAIS RESISTEZ EN MANIFESTANT VOTRE DESAPPROBATION!

GAME OVER

5.Posté par Jean paul le 20/10/2008 18:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

NE SOYEZ PAS DÛPES...

LES NATIONS DU MONDE VONT SE REUNIR AUX USA NON POUR TROUVER DES SOLUTIONS AU SCANDALE FINANCIER QUI A ETE PREPARE PAR LES ILLUMINATI ET BANKSTERS ASSOCIES...CELA A ETE ORCHESTRE POUR PERMETTRE CES REUNIONS AUX USA ET PASSER A LA VITESSE SUPERIEURE...LEUR OBJECTIF SE CONCERTER...SUR QUEL SUJET?...LE FUTUR DE L'HUMANITE APRES LA DEFLAGRATION MONDIALE QU'ILS ONT COMPLOTE...


PREPARONS NOUS


GAME OVER

6.Posté par otmane le 20/10/2008 21:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

je penses que cette attaque serait la meilleur chose qu'il puisse arriver car l'islam et la oummah sera sauvé. les 2 ennemies de l'islam (les sionistes et la secte chiite) se feront la guerre et se detruirons!!!
moi j'attens avec impatience cette guerre!!!!!!!

7.Posté par redk le 20/10/2008 22:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

otmane, je suis de l'école sunite, mais l'egarement suposé des Chiites Rawafidhs ne concernent qu'eux meme...seul Allah soubhanou à droit à les jugers, il t'en es interdit de le faire et je crois que tu es au courent ! nous sommes seulement differents dans nos interprétations mais pour le Coran la seule chose primoridale c'est le livre , nous avons le même livre et nous sommes tous des musulmans, nul d'entre nous ne sait qui est le meilleur groupe pour le moment, ceux qui osent se proclamer le fameux groupe sont forcement des menteurs, il faut se communiquer au lieu de chercher les differences et les animosités ! , seuls les sionistes on à gagnée d'une division des musulmans!!

Allah soubhanou avait dit dans un verset 94 sourate An-Nisa'e : 4.94. ô les croyants ! Lorsque vous sortez pour lutter dans le sentier d'Allah, voyez bien clair (ne vous hâtez pas) et ne dites pas à quiconque vous adresse le salut (de l'Islam) : “Tu n'es pas croyant”, convoitant les biens de la vie d'ici-bas. Or c'est auprès d'Allah qu'il y a beaucoup de butin. C'est ainsi que vous étiez auparavant; puis Allah vous a accordé Sa grâce. Voyez donc bien clair. Allah est certes Parfaitement Connaisseur de ce que vous faites !!

8.Posté par tonton le 20/10/2008 22:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

redk,

Tout-à-fait d'accord.

9.Posté par Abu'Issa le 21/10/2008 12:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Tout-à-fait d'accord.
Redk dis pas de betises voyons.
L'égarement de ces gens là n'est pas supposée ms claire.
Nos + grds savants sunnites les ont combattus.
different q ds nos interprétation? t en est sure?
Ns avons le même Livre t en est sur?
Le meilleur groupe si ns savons c lequel, c celui d ahl sunnah wal jamaa, c Muhammad qui l as dis...
L'Iran ne sera jams attaqué vs verrez...
Peace

10.Posté par perditadeblanc le 31/10/2008 19:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

il n'y a pas de chiite ni sunnite ,c'est de la propagande d'arriérées mentaux yankees.Il n'y a qu'un ISLAM sous différentes formes et écoles mais sur le fond ne subsiste qu'une parole celle de l'incrée inscrite dans un livre sain partagés par tous.
alors arrétons de nous abuser,j'éspére qu'il n'y aura pas d'attaque nucléaire sur l'IRAN j'éspére qu'elle sera sur la téte de celui qui la leur souhaite plutôt.quant à ISRAËL;;qu'on le veuille ou pas ,ces jours sont comptés,les occidentaux eux même ont un immense contentieux avec les sionistes,qu'ils vont régler incéssament avec la BARBARIE qu'on leur connait..A trés bientôt.

Nouveau commentaire :

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences

Publicité

Brèves



Commentaires