Politique Nationale/Internationale

Le programme nucléaire israélien inquiète la Communauté ‎internationale



IRIB
Mercredi 10 Octobre 2007

 Le programme nucléaire israélien inquiète la Communauté ‎internationale
Le régime sioniste est dans le collimateur de la ‎Communauté internationale, en raison de ses activités ‎nucléaires, à vocation militaire. En ce sens, le Chef de la ‎diplomatie égyptienne, Ahmad Abu el-Gheit, a réaffirmé la ‎nécessité d'une supervision internationale des installations ‎nucléaires du régime de Tel-Aviv.

Il a, également, mis l'accent ‎sur l'adhésion d'Israël au Traité de Non-prolifération (TNP) et la ‎supervision rapide de l'Agence internationale de l'Energie ‎atomique (AIEA) des installations nucléaires israéliennes. Abu ‎el-Gheït a, de même, dénoncé le mutisme de l'Occident, face aux ‎dangers que représente le programme nucléaire israélien, qui ‎menace le monde entier. « Depuis deux ans, l'Assemblée ‎générale de l'AIEA se penche, régulièrement, sur le dossier ‎nucléaire du régime sioniste, a-t-il réaffirmé, mais soumise aux ‎pressions exercées par les Chancelleries européennes, elle n'a pu ‎prendre aucune décision sérieuse, dans cette affaire, et ce, alors ‎que les arsenaux nucléaires israéliens menacent, de manière ‎permanente, la sécurité et la paix mondiale et régionale. »

Force ‎est de constater que le régime sioniste est le seul régime moyen-‎oriental à être doté d'armes nucléaires, et le seul régime à se ‎soustraire au TNP. Il empêche, également, l'AIEA de visiter les ‎sites nucléaires israéliens. Les politiques expansionnistes ‎d'Israël sont à l'origine de l'insécurité et de l'instabilité, dans la ‎région, et les activités militaires et nucléaires de ce régime ‎illégitime, soutenues, par les Etats occidentaux, compromettront ‎de plus en plus la sécurité du monde, en général, et du Moyen-‎Orient, en particulier. Israël dispose, pour l'heure, de quelque ‎‎300 ogives nucléaires, qu'il a stockées, en Palestine occupée. ‎Les dangers des activités nucléro-militaires d'Israël ne se ‎restreignent pas, uniquement, à la production des armes ‎atomiques. En effet, ses installations nucléaires vétustes et les ‎fuites radio-actives qui en émanent ont pollué la région, si bien ‎que les Palestiniens et les voisins arabes de la Palestine occupée ‎ont manifesté, à maintes reprises, leur inquiétude, quant aux ‎dangers que font encourir les sites nucléaires des Sionistes. ‎

Même les habitants sionistes de la Palestine occupée n'ont pas ‎pu cacher leur inquiétude à ce sujet. Le rapport du Ministère de ‎la santé du régime de Tel-Aviv montre qu'un Israélien sur trois ‎risque d'être atteint de cancer. Selon le bilan du ministère, le ‎nombre des Sionistes atteints de cancers, dans les régions ‎avoisinant les installations atomiques et chimiques, notamment, ‎la zone du Néguev et de Haïfa, est très élevé. En tout état de ‎cause, en raison des activités nucléaires du régime sioniste, une ‎épée de Damoclès est suspendue, pour l'instant, au-dessus de la ‎Communauté internationale, qui s'attend, à tout moment, à une ‎catastrophe nucléaire. ‎


Mercredi 10 Octobre 2007

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences

Publicité

Brèves



Commentaires