Politique Nationale/Internationale

Le programme nucléaire iranien n'est pas une priorité de l'administration Obama



Leila Mazboudi
Jeudi 14 Mai 2009

Le programme nucléaire iranien n'est pas une priorité de l'administration Obama
Ce constat figure dans le rapport annuel du chef des renseignements militaires israéliens, Amos Yadlin, sur les estimations sécuritaires pour les deux années 2009-2010, présenté mardi devant la commission parlementaire des affaires étrangères et de la sécurité.
 
En effet Yadlin qui place le nucléaire iranienne en tête de son étude, réitérant sa prévision "d'un Iran militaire nucléaire à partir de 2010" se désole que l'administration américaine soit surtout préoccupée par sa situation économique et politique, puis " au second plan par les guerres dans lesquelles elle est impliquée dans la région, en Irak, en Afghanistan et par le Pakistan" reléguant à un troisième plan  le programme iranien et le conflit israélo-palestinien.
 
Selon Yadlin, "l'administration Obama diffère de celle de son précédent Bush", signalant  qu'Obama voudrait adopter une politique basée sur le dialogue et les pressions internationales pour présenter les Etats Unis comme " une puissance sage".
 
Toujours concernant l'Iran, Yadlin ne s'attend à rien de l'échéance présidentielle prévue le mois prochain, indiquant qu'il n'y a aucune différence entre les différents candidats:" même si Ahmadinejad perd les élections iraniennes, aucun changement n'est prévu dans la politique iranienne nucléaire. Tous les concurrents ont l'assentiment de l'autorité spirituelle" a-t-il  précisé.
 
Par ailleurs, le chef des renseignements militaires israélien affirme que le Syrie, le Hezbollah et le Hamas poursuivent leur perfectionnement  militaire grâce à l'Iran, et prônent une nouvelle équation pour pallier à "la supériorité de l'armée israélienne",  en s'acquérant des missiles sol-sol, et des systèmes anti aériens.
 
D'après lui, " la Syrie et le Hezbollah savent très bien qu'ils sont en position de faiblesse face à l'armée israélienne et tentent d'obtenir des armements plus perfectionnés" pour frapper le front israélien intérieur. Yadlin révèle qu'ils tentent surtout de cacher cet armement dans des sous-sols, pour que l'aviation israélienne ne parvienne pas à les bombarder.
 
Yadlin perçoit que le Hamas est en train de tirer les leçons de " sa défaite durant la dernière guerre contre la bande de gaza", alors que " l'Égypte déploient des efforts plus importants qu'auparavant pour empêcher la contrebande d'armes vers la bande de Gaza", aussi bien sur leurs frontières avec le Soudan, dans le Sinaï que sur l'axe de Philadelphie.
 
Il est toutefois resté pessimiste sur l'arrêt définitif du passage d'armements, révélant que "c'est la principale source de subsistance des bédouins du Sinaï"
 
En tout cas, le général israélien exclut le déclenchement d'une guerre au cours de cette année, grâce selon lui " à la force dissuasive israélienne".  



http://www.almanar.com.lb http://www.almanar.com.lb



Jeudi 14 Mai 2009


Nouveau commentaire :

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences

Publicité

Brèves



Commentaires