Palestine occupée

Le prix Nobel de la paix Mairead Maguire expulsée d'"Israël"



Mardi 5 Octobre 2010

Le prix Nobel de la paix Mairead Maguire expulsée d'"Israël"
La pacifiste nord-irlandaise Mairead Maguire, prix Nobel de la paix, a été expulsée dans la nuit de lundi à mardi vers Londres, à la suite d'une décision de la Cour suprême israélienne.
 "Mairead Maguire a été expulsée à 04H00 locales (02H00 GMT) à destination de Londres, a précisé la porte-parole du ministère, Sabine Hadad.
 
Lundi soir, la Cour suprême israélienne, avait rejeté l'appel présenté par Mairead Maguire contre son expulsion et une interdiction de séjour de dix ans en « Israël ».
 Mme Maguire, 66 ans, avait été appréhendée le 28 septembre à sa descente d'avion à l'aéroport Ben Gourion de Tel-Aviv où elle arrivait pour une visite d'une semaine consacrée à des entretiens avec des pacifistes internationales en « Israël » et dans les Territoires palestiniens. Elle avait été aussitôt placée en détention.
 

Les autorités israéliennes l'avaient déjà expulsée en juin ainsi que tous les passagers d'un bateau humanitaire irlandais qui tentait de briser le blocus maritime israélien contre la bande de Gaza.
 

Vendredi, un tribunal local israélien avait rejeté un premier appel de Mme Maguire contre la décision de la refouler, considérant qu'elle avait été dûment avertie en juin au moment de son expulsion qu'elle ne serait pas autorisée à entrer en "Israël" dans les dix prochaines années.
  
Mme Maguire a affirmé au contraire aux trois juges de la Cour suprême qu'au moment de son expulsion elle avait annoncé son intention de venir fin septembre et que les autorités "lui avaient promis qu'elle serait autorisée à revenir en Israël", selon ses avocats.
  
"La paix règnera un jour dans ce pays, je crois, mais seulement lorsque Israël mettra fin à son apartheid et à l'épuration ethnique des Palestiniens", a plaidé lundi la Nord-Irlandaise à son arrivée au siège de la Cour suprême à Jérusalem occupée.
 
Durant sa détention, elle a "souffert de nausées et de déshydratation", selon le porte-parole de l'ONG Adalah. "Elle a dû être hospitalisée vendredi soir pour des examens médicaux avant de retourner au centre de détention (de l'aéroport Ben Gourion) la nuit dernière", a précisé Salah Mohsen. "Elle est encore fatiguée mais elle a un bon moral", a-t-il ajouté.

http://www.almanar.com.lb http://www.almanar.com.lb



Mardi 5 Octobre 2010


Commentaires

1.Posté par damien le 05/10/2010 12:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

En voila une qui dit la verité. Domage que les médias ne la calculent pas. Les médias preferent nous mettre des débiles ecervelés du genre BHL, Glucksmann, Filkencrotte...

2.Posté par Michele le 05/10/2010 19:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Que c'est bon d'entendre la verité dans ce monde de tromperies ! Ce monde n'est que pourriture, merci qui ?
Ils boirons bientôt tous leur poison.

Nouveau commentaire :

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES

Publicité

Brèves



Commentaires