Politique Nationale/Internationale

Le président iranien: la résolution 1737 s'inscrit contre la charte de l'ONU


Le président iranien, Mahmoud Ahmadinejad a déclaré mardi la résolution 1737 récemment adoptée par le Conseil de sécurité de l'ONU contre les activités nucléaires pacifiques de l'Iran s'inscrivait contre la charte de l'ONU.


irna
Mercredi 3 Janvier 2007

 Le président iranien: la résolution 1737 s'inscrit contre la charte de l'ONU
Mahmoud Ahmadinejad, qui est arrivé au Khouzestan mardi matin pour une visite de quatre jours avec ses ministres a tenu ces propos en s'adressant aux habitants enthousiastes de la ville d'Ahvaz.


"La nation iranienne n'acceptera pas la résolution. La
résolution est politiquement motivée, " a t'il réitéré.


Bien que la résolution politique ne contienne aucun point
important, elle a été adoptée pour lancer la
désinformation, la guerre psychologique et
pour effrayer la nation et semer la discorde, a déclaré le président..


Le Conseil de sécurité devrait sauvegarder les droits
des nations et défendre la paix et la sécurité
internationales, a t'il ajouté "le Conseil de
sécurité a ratifié la résolution illégale contre la
nation iranienne sous la pression des USA et la pression
britannique."

L'adoption de la résolution et l'opposition du
Conseil de sécurité au programme nucléaire
pacifique de l'Iran a été dénoncée, a précisé
le président iranien,soulignant que les "raisons des
guerres dans le monde devraient être
recherchées dans la façon de gérer de ce corps international..


"Les USA, la Grande-Bretagne et leurs alliés dociles
devraient savoir que les Iraniens sont sages et résisteront
aussi longtemps que leurs buts ne seront pas atteints." La
visite du président dans cette province riche en
pétrole constitue la 24ème vistes dans le cadre d'une tournée dans diverses provinces iraniennes afin de rapporicher le peuple du gouvernement actuel.

Mahmoud Ahmadineyad :

"Sur le dossuer nucléaire, le peuple iranien souligne le respect de ses droits légitimes et qu'il e cédera pas d'un pouce", a déclaré le président iranien aujourd'hui mardi dans un discours public qu'il a donné à Dashte Azadegán,

dans la province de Khuzestán, au sud-ouest du pays.

Mahmoud Ahmadineyad a ajouté que "grâce à Dieu et à l'effort de la nation iranienne, la jeunesse de ce pays a conquis les sommets de l'honneur dans les domaines du progrès et du développement de son peuple."

"Les USA, la Grande-Bretagne et leurs alliés dociles doivent être sûrs que l'Iran ne craint rien et qu'ils les devraient savoir qu'ils se briseront s'ils continuent à avancer sur cette voix" a t'il signalé.


Mahmoud Ahmadineyad a expliqué : "Ceux qui n'ont pas pu
atteindre leurs objectifs en nous imposant une guerre
de huit années, en lançant des menaces et en
promulguant des embargos et des sanctions, croient
aujourd'hui prétendre empêcher le progrès du peuple iranien ."

"Pourquoi ne tirez-vous pas les leçons de l'histoire ? a t'il poursuivi en s'adressant aux puissances occidentales. Dans cette même province les ennemis ont été vaincus".


Le chef d'Etat iranien s'est adressé à nouveau aux ennemis en
ces termes : "vous vous trompez puisque le peuple
iranien ne renoncera à pas l'énergie nucléaire, qu'il considère comme son droit inaliénable et légitime."

Mahmoud Ahmadineyad a souligné que "nombreuses sont les
réalisations atteintes par le peuple iranien grâce à
l'unité, la foi et la persévérance, et, avec cette
même unité et foi, il ira jusqu'au bout pour défendre ses droits nucléaires."


Mercredi 3 Janvier 2007


Commentaires

1.Posté par ALI14 le 03/01/2007 04:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

l onu devrait plutot condamner les sionistes et leurs allies neocons, ils utilisent des armes chimiques et nucleaires, le TNP permet l energie nucleaire donc l IRAN est dans son droit.

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences

Publicité

Brèves



Commentaires