Politique Nationale/Internationale

Le président iranien est prêt à discuter avec le président américain Barack Obama devant les médias internationaux



Mardi 8 Septembre 2009

Le président iranien est prêt à discuter avec le président américain Barack Obama devant les médias internationaux
"Je l'ai dit du temps de l'ancien président George Bush et je le redis aujourd'hui alors que Barak Obama occupe la présidence des Etats-Unis; nous sommes prêts à discuter et à dialoguer sur des questions internationales devant les médias, ce qui est le meilleur moyen de régler les problèmes", a déclaré le president Ahmadinejad.
L'Iran ne négociera jamais son droit "légitime" à l'énergie nucléaire mais poursuivra son programme en étroite coopération avec l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA), a assuré le président Mahmoud Ahmadinejad.

"De notre point de vue, la question nucléaire est close (...) Nous ne négocierons pas de nos droits incontestables" en matière nucléaire, a-t-il indiqué lors d'une conférence de presse.

Il a précisé que l'Iran est prêt à un dialogue sur le nucléaire dans un cadre "juste et logique" avec les grandes puissances du groupe 5+1."Nous avons proposé un dialogue dans un cadre rationel et juste avec tous les pays (...) qui peuvent permettre de changer les choses" dans les affaires internationales, a-t-il affirmé.

"Nous avons dit deux choses essentielles : il s'agit pour l'Iran de premièrement créer des opportunités pour utiliser à des fins pacifiques l'énergie nucléaire et deuxièmement prévenir le développement des armes à destruction massive", a-t-il poursuivi.

"Notre paquet de propositions est une réponse à la demande de reprise des négociations. Nous avons fixé le cadre et fait nos propositions", a-t-il ajouté.

"Les grands pays occidentaux n'ont aucun intérêt à poursuivre leur politique d'hostilité passée. Nous sommes prêts cependant pour faire face à ces deux options, mais nous préférons qu'ils changent d'approche et respectent les droits des peuples", a ajouté Mahmoud Ahmadinejad.

"Nous allons remettre dans un premier temps nos propositions au groupe 5+1. Un paquet a été préparé pour d'autres groupes de pays qui leur sera remis", a ajouté M. Ahmadinejad.

Il a affirmé que les pays européens et les Etats-Unis "doivent sortir de leur tour d'ivoire" et "changer d' attitudes en commençant par reconnaître les droits" de l'Iran en matière nucléaire.

"Ils ne tireront aucun bénéfice dans la poursuite de leur politique passée", a-t-il souligné.

http://www2.irna.ir/fr/ http://www2.irna.ir/fr/



Mardi 8 Septembre 2009


Commentaires

1.Posté par Intellecterroriste le 08/09/2009 14:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

"respectent les droits des peuples"

Il est bien connu de tous que les dirigeants de tous temps ont toujours respecté les droits de leurs propres peuples!!! J'adore tous ces présidents qui "au nom du peuple", "au nom de la France", "au nom des droits de l'Homme"... Bref, pas besoin de développer plus... On se souviendra malgré tout de Salvador Allende, assassiné par des militaires sortis d'une école de la CIA. Normal, il avait été élu démocratiquement après 3 tentatives infructueuses, et entendait redistribuer les richesses de son pays à son peuple, et non plus à d'immense intérêts américains...

Amicalement

Nouveau commentaire :

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences

Publicité

Brèves



Commentaires