Diplomatie et relation internationale

Le président iranien : Les USA incapables d'infliger des dommages sérieux à l'Iran


Dans la même rubrique:
< >

Lundi 28 Novembre 2016 - 00:17 Analyse: L’impuissance de la Ligue Arabe



IRNA
Mercredi 24 Janvier 2007

 Le président iranien : Les USA incapables d'infliger des dommages sérieux à l'Iran
Le président iranien, Mahmoud Ahmadinejad a déclaré mardi que les Etats-Unis étaient "absolument incapables d'infliger des dommages sérieux à la République islamique d'Iran." Et "ils voudraient blesser notre pays mais ils ne sont pas en mesure de le faire" a déclaré le président avec confiance dans un interview à la télévision iranienne mardi soir.

Le président a cependant admis que l'administration des USA exerçait des pressions sur l'Iran : "oui, il y a des pressions mais c'est une erreur," a-t-il poursuivi

"Je pense que G.W.Bush a commis de nombreuses erreurs. Les Etats-Unis font des erreurs les unes après les autre en Irak."

Interrogé pour savoir si sur une attaque militaire américaine contre l'Iran pourrait être une erreur, le chef d’Etat a répondu : Non. Ils ne sont pas en mesure pour prendre une telle décision. Je pense qu’il existe des personnes responsables aux Etats-Unis qui ne laisseront pas se produire. Ils en sont aussi incapables. La pression est plus d’ordre psychologique qu’autre chose."

Mahmoud Ahmadinejad : l'Iran respecte les règlements de l'AIEA

Mahmoud Ahmadinejad a réitéré mardi que l'Iran souhaite se conformer, comme cela a été le cas par le passé, et se conformera aux règlements de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA).

Répondant aux questions des journalistes à l’occasion d’une interview à la télévision iranienne, le président a poursuivi : "nous avons eu la plus grande coopération qu’il est possible d’avoir avec l'agence."

Le président iranien a ajouté "que nos activités nucléaires pacifiques ont toujours été transparentes, et nous nous sommes tenus fermement à nos engagements.


"Si l'énergie nucléaire pacifique est une bonne chose, elle doit l’être pour tout le monde et si elle est mauvaise pourquoi certaines puissances l'apprécient," a dit le président.


Il a dénoncé les puissances intimidantes qui condamnent l'Iran parce qu’elle se sert de l'énergie nucléaire pacifique.


En ce qui concerne la présence des inspecteurs de l'AIEA en Iran, a-t-il déclaré "basé sur ses règlements, l'agence présente une liste (d'inspecteurs) et le pays cible peut dire qu'il n'en accepte pas un certain nombre.


"Mais tout le monde est témoin du comment nous avons été traités à cet égard et combien de cris se sont élevés alors que l’Iran est une fois encore dans son bon droit."

L'Agence internationale de l'énergie atomique concernant les détails de mardi a souligné qu’il s’agit d’ une question entre l'AIEA et les états concernés.


Le porte-parole de l'agence, Mélissa Fleming a été cité dans un communiqué libéré par l'AIEA un corps de l'ONU qui discutait avec l'Iran de sa demande de refuser quelques inspecteurs sur ses sites nucléaires.


Cependant, elle a ajouté, "il convient de noter qu'il y a un nombre suffisant d'inspecteurs acceptés par l'Iran et l'AIEA peut continuer son inspection selon les accords conclus avec l'Iran."

Le président a ajouté que pendant que les inspecteurs de l'agence installent des caméras dans nos installations "nous avons invité l'AEA à présenter un rapport sur les inspections menées dans d'autres pays."

Le président iranien ; la politique étrangère de l'Iran est active

Le président iranien,Mahmoud Ahmadinejad a déclaré mardi que la République Islamique d’Iran détient une politique étrangère active mais n'est engagée dans aucun rivalité avec quelque pays que se soit.

Le président qui s’exprimait dans une interview avec la télévision iranienne a poursuivi : "nous voulons nous servir de tous nos potentiels dans notre politique étrangère. Si n'importe quel état se considère comme notre rival, nous ne nous considérons comme le rival d'aucun Etat, quel qu’il soit."

Il a noté : "nous devons connaître les points faibles et la force de nos ennemis pour ne pas être effrayés."
Le président a affirmé que l'Iran ne souhaite que la prospérité pour le monde entier.


Mahmoud Ahmadinejad a souligné que son administration s'est servie de ses potentiels et souhaite donner son sentiment sur les affaires qui concernent le monde.


Mercredi 24 Janvier 2007

Géopolitique et stratégie | Diplomatie et relation internationale

Publicité

Brèves



Commentaires