Palestine occupée

Le président et les membres du conseil législatif condamnent les mesures du gouvernement de Fayyad


Le président du conseil législatif palestinien, Dr. Aziz Dweik ainsi que les membres du conseil enlevés et détenus dans la prison israélienne de majdo, ont condamné les mesures illégales du gouvernement d’urgence formé illégalement par le président de l’autorité palestinien, Abbas, sous la direction de Fayyad.


fullin13@caramail.com
Lundi 9 Juillet 2007

Le président et les membres du conseil législatif condamnent les mesures du gouvernement de Fayyad
Les députés captifs ont souligné dans une lettre dont le Centre Palestinien d’Information a reçu une copie que le gouvernement de Fayyad agresse, par ces mesures et décisions, les fonctionnaires et les poussant vers les différences politiques.

Ils ont considéré que ce gouvernement poursuit ses politiques partielles, injustes et refusées.
Les députés ont affirmé dans leur lettre, leur refus total au coup d’état contre le conseil législatif palestinien à travers des décrets inconstitutionnels tout en insistant que la légitimité palestinienne ne se divise pas et que la légitimité du conseil législatif palestinien vient en priorité.

Les députés ont appelé toutes les forces, factions et personnalités indépendantes à un dialogue national, général et sérieux et de ne pas accepter les plans de l’occupation en séparant la bande de Gaza à la Cisjordanie.

Les députés ont condamné les campagnes d’incursion et d’arrestation exécutées par les éléments masqués des services de sécurité contre les palestiniens et surtout les cadres du Hamas en Cisjordanie en perpétrant des pratiques refusées contre certains députés dont le député Ahmed Al-Haj, ainsi que les actes criminels contre la maison du président du conseil législatif, Dr. Aziz Dweik et du député Hassan Youssef.

Les députés captifs ont salué les efforts qui ont abouti à la libération du journaliste britannique, Alan Johnston et à leur tête, le gouvernement d’unité nationale dirigé par le premier ministre, Ismaïl Haniyeh tout en appelant à éviter toutes les pratiques qui s’opposent à notre religion islamique.

Ils ont appelé également à l’unité nationale et au dialogue ainsi que la protection des légitimités en s'adressant à un côté palestinien de ne pas exploiter les mesures de l’occupation en lui donnant l'occasion d'arrêter les députés et paralyser le travail du conseil législatif.

Ils ont affirmé dans leur lettre, que le président de l’autorité palestinienne, Mahmoud Abbas, doit répondre aux appels pour un dialogue général et sérieux et de ne pas se soumettre aux pressions israéliennes et américaines.

Source:
http://www.palestine-info.com/fr/


Lundi 9 Juillet 2007

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES

Publicité

Brèves



Commentaires