Conflits et guerres actuelles

Le président américain est toujours à la recherche d’alliés pour constituer un front de guerre contre l’Iran

Le monde arabe n’est pas disposé à suivre les plans de Bush


Divers journaux et agences de presse occidentaux ont révélé que le président Bush n’avait pas réussi, lors de son dernier voyage au Moyen-Orient, à entraîner les pays arabes visités dans un front commun contre l’Iran. Bien au contraire: les gouvernements des pays arabes refusent les plans de guerre contre l’Iran et cherchent au contraire à trouver des solutions négociées, dans la mesure où il devrait y avoir des conflits avec ce pays


Mardi 29 Janvier 2008

C’est ainsi que le journal «Frank­furter Rundschau» rapportait le 10 janvier que le secrétaire général de la Ligue arabe, Amre Mussa, avait exprimé une grande méfiance envers la visite du président américain au Moyen-Orient. Il apparaît de plus en plus que ce voyage n’avait pas été entrepris dans un esprit de paix au Moyen-Orient, mais bien pour renforcer ses plans de guerre contre l’Iran. Toujours selon ce journal, le président américain serait, selon un récent sondage, le politicien le plus mal vu dans le monde. Selon l’opinion largement répandue dans le ­monde arabe, le président américain aurait essentiellement en vue la position dominante des Etats-Unis dans la région du Golfe persique. C’est à quoi devraient servir les nouvelles tentatives primitives de faire revivre «la menace iranienne». Le secrétaire général de la Ligue arabe s’est clairement opposé à appliquer une «punition» à l’Iran. Il en va de même dans des pays à majorité sunnite pro-occidentaux comme la Jordanie et l’Egypte. Les gouvernements des pays arabes estiment que ce serait un facteur de stabilité pour la région que d’intégrer l’Iran politiquement.
De son côté, l’agence de presse Associated Press (AP) annonçait le 10 janvier que les pays arabes appuyaient Bush pour une pression politique sur l’Iran, mais refusaient catégoriquement tout plan de guerre. Bush a certainement remis sur le tapis, lors de sa visite au Moyen-Orient, le fait que «toutes les options» restaient ouvertes. Les pays arabes, de leur côté, ne sont en aucun cas prêts à signer un pacte militaire contre l’Iran, quel qu’il soit. On cite les paroles du ministre des Affaires étrangères saoudien Saud al-Falsal: Nous avons des relations avec l’Iran, nous leur parlons, et dans la mesure où nous devrions ressentir un danger émanant dans cette région, nous nous entretiendrions avec eux sur le sujet.»
Le journal arabe «Gulf News» aurait écrit: «On est peu disposé dans le monde arabe à être traité d’‹amis de George Bush› en signant une alliance anti-iranienne.»
Ces prises de positions du monde arabe avaient été précédées de rencontres entre le président iranien Ahmadinejad et le roi saoudien Abdullah, lors du sommet annuel des pays du Golfe en décembre et plus tard, mais le même mois, lors du pèlerinage de la ­Mecque.
* * *
Le mandat du président Bush est encore valable un an à peine. Ses plans de guerre contre l’Iran se sont heurtés à une résistance efficace dans le monde et dans son propre pays. Mais pas dans l’UE et encore moins en Allemagne. Cela donne un goût amer.
Mais ni Bush ni les cercles qui l’entourent ne sont décidés à abandonner ces plans de guerre. C’est pourquoi il faut être doublement attentif, afin d’éviter que les fauteurs de guerre américains (et ailleurs dans le monde) ne trouvent tout de même une mèche. Tout récemment, le monde a pu assister à une mise en scène à l’américaine; il s’agit de la rencontre de navires de guerre américains et de vedettes rapides iraniennes dans le Golfe persique, ce qui fut présenté comme une provocation de l’Iran, mais fut rapidement dévoilé comme étant de la propagande. On doit s’attendre à d’autres incidents. Peut-être moins grossiers, peut-être plus perfides. Le monde arabe sait ce que signifierait pour lui une nouvelle guerre dans la région. C’est pourquoi il dit non et s’en tient à des négociations. 

http://www.horizons-et-debats.ch/index.php?id=704 http://www.horizons-et-debats.ch/index.php?id=704



Mardi 29 Janvier 2008


Commentaires

1.Posté par al akl le 29/01/2008 21:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

En tous cas ça détourne de ceux qui commanditent cette guerre et les autres, et c'est plutôt ça le but premier de ce voyage.

Bush savait déjà que les arabes refusaient le plan que les israéliens, et leur bras de transmission néocon poussent à appliquer sous bannière US.

La machine a laver les cerveaux a bien fonctionné. Enfin presque...

2.Posté par Al Feanor le 30/01/2008 13:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Quand je vois que des plaintes sont déposés contre certains articles d'alterinfo et que des partisants de bush pour la guerre en iran tel que kouchner qui on traité l'Iran de terroriste nucléaire mais ne sont accusés de rien , je me demande ou est la justice ?

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences

Publicité

Brèves



Commentaires