Politique Nationale/Internationale

Le président Sarkozy, « militant pro-cubain à tout crin »…comme amateur de cigare


Le général de Gaulle ne fumait plus depuis longtemps le cigare quand il devint président de la République. L’actuel président, Nicolas Sarkozy n’a pas cessé lui d’être un amateur de havanes, certes discret depuis qu’il a franchi les portes du Palais de l’Elysée. On oubliera que le fumeur de cigarettes Jacques Chirac était passé aux Marlboro Light avant d’arrêter de fumer. On le comprend. Quant au président Pompidou, sa clope au bec reste légendaire.

La revue de référence L’Amateur de cigares fait plus que se réjouir de la nouvelle donne élyséenne de 2007, au point d’écrire dans son récent numéro 59 : « Plus qu’un représentant de la droite républicaine, c’est un amateur de cigares qui a été élu à l’Elysée le 6 mai 2007. Honni soit qui mal y pense » (Thierry Dussard, p. 22).

AUTEUR: Michel PORCHERON


Michel PORCHERON
Samedi 19 Janvier 2008

Le président Sarkozy, « militant pro-cubain à tout crin »…comme amateur de cigare
Autrement dit Honte à qui y voit du mal, qui fut la devise du Très Noble Ordre de la Jarretière, ordre de chevalerie institué en 1348 par Edouard III d’Angleterre et ainsi appelée à cause de l’insigne, un ruban bleu. « Et si une volute bleue monte des jardins de l'Élysée, des milliers d'amateurs peuvent enfin se dire : « habemus praesidentem », conclut sur le même ton d’humour Thierry Dussard. 

Quand Nicolas Sarkozy, 52 ans, fume un havane il ne prend pas les précautions que prenait un autre président, celui là des Etats Unis, William « Bill » Clinton, qui, harcelé par les services de sécurité-incendie et son épouse Hillary, était contraint de se réfugier sur un balcon de la Maison Blanche - jamais le même- hiver compris, pour assouvir sa passion.


Monica Lewinsky chevauchant un cigare et Hilary Clinton, sur un char baptisé "Ne m'oublie pas", au défilé du Mardi Gras à La Nouvelle-orléns en 2002

L’hebdomadaire français L’Express rapporte qu’en pleine réunion à l’Elysée en septembre dernier, sur la réforme des régimes spéciaux de retraite, Nicolas Sarkozy quitta la salle pour revenir avec deux énormes cigares ornés de la bague « Présidence de la République ». Il en a tendu un à André Santini, secrétaire d’Etat à la Fonction publique et grand amateur de cigares devant l’éternel (n’est-il pas fondateur et président à vie du CPAH, le Club des Parlementaires Amateurs de Havanes ?)…qui l’a mis dans sa poche pour une occasion digne d’une telle pièce de prestige.


André Santini : "fumer moins, mais fumer mieux"

 « Havanement correct »

Amateur de havanes, Nicolas Sarkozy l’est depuis 1989, il a alors 34 ans. Déjà en 1999, le même Thierry Dussard écrivait : « Il affiche un militantisme pro- cubain à tout crin. Conservateur donc et havanement correct ».   

Ce président de la République qui ne boit jamais d’alcool (il irait jusqu’à mettre des glaçons dans son champagne, quand le protocole lui impose une coupe lors de réceptions) et ne fume jamais de cigarettes est un accro aux havanes.  « Des cigares qu'il apprécie particulièrement après une émission de télévision, afin d'évacuer la tension et de prolonger la réflexion »,  précise Thierry Dussard. D'ailleurs, il en fumait un lors d’un entretien avant le premier tour des présidentielles avec le philosophe également grand amateur, Michel Onfray. Ce qui fit couler beaucoup d'encre. C'était, selon Onfray, "un cigare fin et long ». On sait que Nicolas Sarkozy a un faible net pour les Robusto et les Corona (142 x 16,67 mm). Il est fidèle aux Epicure n°2, au D4 de Partagas.    

Il lui arrive d’allumer un cigare devant des journalistes qu’il reçoit à l’Elysée. Comme ce fut le cas, entre autres, avec Ludovic Vigogne, du quotidien national Le Parisien. Jean-Yves Chaperon, de la station de radio, RTL (20 juin) affirme que Nicolas Sarkozy  a ce jour là déclaré que chez lui, ça indique qu’il est « détendu ».Il faut croire que les journalistes de l’Amateur  sont bien renseignés sur ce qui se passe dans le  bureau présidentiel. « Selon nos informations, il ‘agissait d’un Ramon Allones, le Specially Selected ».Un Robusto à prix modéré, un peu moins de 10 euros (il en faut 15 pour un simple Robusto de Cohiba ) Selon nos informations à nous, le Robusto de Ramon Allones, à peine 124 x 19, 24 mm, à la bague rouge et or et une présentation impeccable, déploie de jolis arômes boisés et de moka. Et comme le Président, il ne manque ni de nervosité, ni d’entrain.

Certes, avec ce mois de novembre marqué par de forts mouvements sociaux, un président de la République et son gouvernement ont d’autres priorités que de venir dans l’immédiat au secours de directeurs de publications sur le cigare, de responsables de sites spécialisés et autres amateurs de cigares qui, face aux poursuites judiciaires engagées par une association de non-fumeurs, la DNF ( les Droits des Non- Fumeurs), ont demandé la médiation de Nicolas Sarkozy. Mais sur son bureau, le Président finira bien par trouver un jour l’appel lancé par tous ces épicuriens qui voient leur avenir menacé.      

Comme ce n’est pas aujourd’hui que Nicolas Sarkozy va accorder un entretien sur son goût pour le havane, à 36 jours de l’interdiction totale de fumer dans les restaurants, bars et bars-tabacs, il faut relire celui qu’il avait accordé à l’Amateur de cigare (n°20) en 1999, alors qu’il n’était « que » président du parti de droite qui portait alors le nom de  RPR.

« J'ai une vie de combat, si on ne veut pas s'épuiser, il faut trouver des choses qui vous apaisent. J'ai trouvé la sérénité avec le cigare ». Il se mit au havane dix ans auparavant.  Selon deux versions. D’une part « ce sont des amis qui m’ont initié », d’après des propos repris (déjà) par Thierry Dussard. Mais dans un livre d’entretiens avec le journaliste et animateur de télévision Michel Denisot (« Au bout de la passion, l’équilibre », Albin Michel, 1995), le futur président affirmait : « Mes premiers cigares  c'est Édouard Balladur qui me les a offerts. J'ai eu du mal au début, car je me suis cru obligé de fumer ses cigares, des doubles coronas. C'était à la fois trop gros et trop fort pour moi. Et puis je m'y suis habitué, et finalement j'ai apprécié. »

A lire ce qu’il disait également dans cet entretien de 1999, on serait tenté de dire qu’un homme qui parle si bien des havanes est un épicurien, malgré les apparences. « J'aime autant les rites et le cérémonial qui entourent les havanes que les fumer. Je les regarde, je les palpe, mais je n'en allume pas en public. Le cigare est trop chargé de symboles, il est connoté, et du coup je m’impose un devoir de discrétion. Mais je ne conçois pas un match de football sans un bon cigare ».

« Le havane calme ma gourmandise, il la satis­fait », avouait ce joggeur qui remplace généralement le dessert par un cigare. Quand il est nommé ministre du Budget en 1993, les seuls objets personnels, affirme T. Dussard, ce sont ses boîtes de cigares.  Le journaliste dit aussi que N.S est un collectionneur, entre autres objets, d’humidors.     

« C’est une vraie rupture, se félicite Una Liutkus, ancien cadre n°1 d’Havanatour, Le CPAHdans sa page Revue de presse de « l’Amateur » de septembre-octobre 2007. « La V e République n’a jamais connu une telle proportion de dirigeants politiques amateurs de cigares ». « Au sommet de l’Etat, le Président Nicolas Sarkozy qui n’a jamais caché son penchant pour les havanes déclare que « lorsqu’il est de bonne humeur et veut un moment de détente, il fume le cigare ». Una Liutkus cite plus loin de grands amateurs, du premier ministre lui-même, François Fillon au président du Conseil Constitutionnel, Jean-Louis Debré, en passant par les nombreux parlementaires du CPAH,etc…(http://www.andre-santini.net/decouvrir/club_havane.htm).  Les membres du CPAH - dont la devise est "fumer moins mais fumer mieux"- s'engagent par leurs adhésions à vanter et à n'apprécier (à de très rares exceptions près) que les cigares manufacturés à Cuba, selon leur « Constitution ».

Aujourd'hui, le président Sarkozy « fume au maximum une fois par semaine », confie (un peu trop ?) pudiquement Franck Louvrier, son directeur de la communication. « Il en offre plus qu'il n'en allume lui-même », le havane est à ses yeux un « élément de convivialité ». Au point d’en faire un calumet de la paix sociale durablement ? Ça, c’est une toute autre affaire. 


Source : proposé par l'auteur

Article original publié le 19 Janvier 2008

Sur l’auteur

Cet article est libre de reproduction, à condition d'en respecter l’intégrité et d’en mentionner l’auteur et la source.

URL de cet article sur Tlaxcala :
http://www.tlaxcala.es/pp.asp?reference=4497&lg=fr



Samedi 19 Janvier 2008


Commentaires

1.Posté par Zarkosy le 19/01/2008 17:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

On dirait Clavier dans un de ses roles de con affublé d'un costume à la hauteur de son personnage.

Vous etes surs que c'est pas Clavier ? On dirait qui se gratte les morpions tout en se forçant a tirer sur sa clope geante.

Cest dur de faire riche

2.Posté par an691 le 19/01/2008 20:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Tabagisme passif : contre vérités scientifiques érigées en raisons d'Etat

La chose la plus écoeurante dans ce décret, c'est bien le délire des chiffres véhiculés par le pouvoir et les médias au sujet du tabagisme passif.

Il y a bien là une vaste arnaque !

Toutes les études ont détécté un risque minime si tant est qu'il existe, en fait dans la fourchette d'erreur autour de zéro

Voir à ce sujet l'interview du 7 Janvier de Philippe Even, pneumologue, ancien doyen de Necker enfants malades :
http://www.dailymotion.com/relevance/search/even+philippe/video/x42q89_le-tabagisme-passif-une-escroquerie_politics

Ou les textes et appels de R Molimard, fondateur de la tabacologie en France :
http://docs.google.com/View?docid=d8w4j36_132hp6z4p

Extrait :
"On ment sur les risques que la fumée des autres fait courir aux non-fumeurs.. L'enquête européenne (Lifting the smokescreen) qui lui attribue près

de 6000 décès en France, a été capitale pour obtenir la généralisation de l'interdiction. C'est pourtant une véritable escroquerie, puisque elle y

inclut 5000 vrais fumeurs actifs, sous prétexte qu'ils respirent l'air pollué de la pièce où ils fument! On change la définition même du tabagisme

passif, ce qui aurait dû soulever un tollé de la part des "scientifiques". Mais c'est "pour la bonne cause", qui justifie des moyens qui devraient

la discréditer."

http://barfumeur.ning.com/forum/topic/show?id=1962492%3ATopic%3A828

Et ce n'est pas le seul mensonge dans cette comédie, le refrain "ailleurs tout se passe bien et va pour le mieux dans le meilleur des mondes" est

tout simplement FAUX : En Angleterre les pubs ferment à la pelle, en Irlande pareil, et en plus la consommation de clopes y augmente surtout chez

les jeunes !

Comment peut on supporter cette démission de la responsabilité des individus imposée par l'état ?


Pour des bars fumeurs ! Pour des bars non fumeurs !
Pour le droit des cafés chichas de continuer à exister !

Et en attendant les municipales: VOTEZ AVEC VOS PIEDS !

forum : http://barfumeur.ning.com

3.Posté par Tarajeat Marie-Thérèse le 21/01/2008 13:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

nous aussi on aimerai bien fumer le calumet de la paix a 15 euros pièce et en
offrir a nos amis ,seulement voilà faut faire bouillir la marmite
U n pacte avec le commandent Fidel :cessez de livrer des cigares a l'Elysée
tant qu'il vous traiterons de vieux dictateur qui fait des grosses misères a notre
BIEN-AIME GEORGES BUSH y a pas BLOCUS pour les livraisons de HAVANES ????


4.Posté par Tarajeat Marie-Thérèse le 21/01/2008 14:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

PETIT MOT A Mr SANTINI : tout a fait d'accord avec vous Mr le Ministre
"fumez moins ,fumez mieux " et meilleur pourrais t'on ajouter .Alors de grâce a

vos paroles bienveillantes ajouter les gestes : INTERDICTION DE TRAFIQUER LES
PLANS DE TABAC POUR GAGNER PLUS TABAC BIO POUR TOUS

ET MOINS CHER SVP LES TRAITEMENTS ON LE SAIT COUTENT LA PEAU DES FESSES ..A lors Mr SANTINI ?
LES CIGARES DE LUXE SONT ILS TRAITES AUX PRODUITS DANGEREUX ? NON
Alors Mr SANTINI BONNE FUMETTE EN BONNE COMPAGNIE
QUI PAYE LES ORGIE DE CIGARES A L'ELYSEE ? POUR LES OFFRIR AVEC
AUTANT D4ELEGANCE ?

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences

Publicité

Brèves



Commentaires