ALTER INFO

Le président Bush est-il sain d’esprit ?


Dans la même rubrique:
< >

Jeudi 8 Décembre 2016 - 13:05 Formidable reprise économique aux USA

Jeudi 8 Décembre 2016 - 12:40 Fidel et le Che : deux politiques différentes



Craig Roberts
Lundi 4 Décembre 2006

Le président Bush est-il sain d’esprit

Le président Bush est-il sain d’esprit ?

Par Craig Roberts, le 2 décembre 2006

Des dizaines de millions d'américains désirent que le président George W. Bush soit récusé pour les mensonges et la fraude qui lui ont servi à déclencher une guerre illégale et pour le viol du serment qui incombe à sa fonction, la défense de la Constitution US.

Des millions d'autres américains veulent que Bush soit remis au tribunal de La Haye pour crimes de guerre. Le vrai destin attendant Bush est l’incarcération psychiatrique.

Le président US refuse si largement de se rendre à l’évidence qu'il n'a plus sa raison.

Le délire domine toujours Bush trois semaines après avoir été désavoué par les américains, lui et sa guerre catastrophique, lors des élections qui ont remis la Chambre et le Sénat aux démocrates dans l'espoir que le contrôle du Congrès donnerait au parti d'opposition la force de s'opposer au fol occupant de la Maison Blanche.

Le 28 novembre Bush a insisté sur le fait que des troupes US ne seraient pas retirées d'Irak tant qu'elles n’auront pas accompli leur mission, établir une démocratie irakienne stable, capable de propager le changement démocratique au Moyen-Orient.

Bush a fait à ce rapport stupéfiant un jour après des nouvelles de NBC -- un important réseau de télévision --, annonçant que l’Irak était au milieu d'une guerre civile, un jugement que l'ancien Secrétaire d'État Colin Powell approuve.

Le même jour que Bush a réaffirmé son engagement à établir une démocratie irakienne stable, un rapport secret des renseignements du Corps de Marine US a été divulgué. Selon le Washington Post, le rapport conclut : " La situation sociale et politique sont détériorées au point que les USA et les troupes irakiennes ne sont plus capables de défaire militairement l'insurrection dans la province d'Al-Anbar. "

Le rapport des renseignements du Corps de Marine dit qu'Al Qaeda est " l'organisation dont l’influence domine " dans la province d'Anbar, et qu’elle est plus important que les autorités locales, le gouvernement irakien et les troupes US " dans la capacité à contrôler jour après jour la vie du sunnite moyen. "

La détermination surprenante de Bush à nier la réalité Irakienne est arrivée le jour même où les USA ont installé Al-Maliki comme premier ministre irakien et où le Roi Abdullah II, la marionnette US en Jordanie, s’est brusquement désisté d’une réunion avec Bush alors que ce dernier était déjà en route pour la Jordanie à bord d’Air Force One.

Bush ne pourrait pas rencontrer Maliki en Irak, parce que la violence à Bagdad est hors contrôle. Pour des raisons de sécurité, le service secret US ne permettrait pas au président Bush d'aller en Irak, où il est " en train d’établir une démocratie stable. "

Bush a fait son étonnante déclaration confronté aux fuites d’informations du Groupe d'Étude sur l’Irak qui demande le retrait de toutes les forces de combat US d'Irak. Le Groupe d'Étude sur l'Irak est mené par l’agent de la famille Bush James A Baker, ancien chef du personnel de la Maison Blanche, ancien Secrétaire du Trésor, et ancien Secrétaire d'État. Baker a été chargé par le père Bush de sauver son fils. Apparemment, le fils Bush n’est pas assez sain d’esprit pour se permettre d'être sauvé.

Le déni de Bush de la réalité irakienne arrive alors même qu'un des plus influents leaders chiites irakiens, Moqtada Al-Sadr, construit une alliance parlementaire anti-US pour exiger le retrait des troupes US d'Irak.

Maliki lui-même semble au bord de l'abandon par ses sponsors US. La Maison Blanche a à ce qu’on dit " perdu la confiance " dans la " capacité de Maliki à contrôler la violence ". L'agence de désinformation Fox " News " a immédiatement commencé rendre responsable Maliki de la défaite que subissent les USA en Irak. Pataki, le gouverneur de New York, a dit à Fox " News " que " Maliki ne faisait pas son travail. " Pataki a prétendu que les troupes US faisaient " un immense travail ".

Un certain nombre d'autres politiciens et chefs palabrants se sont associés au haro sur le bouc émissaire Maliki. Personne n'a expliqué comment Maliki pouvait espérer sauver l'Irak alors que les troupes US sont incapables de fournir assez de sécurité au gouvernement irakien pour qu’il puisse sortir de la " zone verte " fortifiée qui occupe un petit quartier de Bagdad. Si les Marines US ne peuvent pas contrôler la province d'Anbar, quelle chance a Maliki ? Que peut faire Maliki quand la sécurité fournie par des troupes US est de si mauvaise qualité que le président US ne peut même pas visiter le pays ?

Les seules personnes sûres en Irak dépendent d’Al Qaeda et des insurgés sunnites ou des milices chiites comme Al-Sadr.

Un groupe américain, le Centre pour des droits constitutionnels, a intenté une action en charge de crimes de guerre en Allemagne contre l'ancien Secrétaire de la Défonce US Donald Rumsfeld. Un certain nombre d'anciens procureurs US pensent que le président Bush et le vice-président Cheney méritent la même chose.

Bush a détruit entièrement le tissu social, politique, et économique de l'Irak. Saddam Hussein était assis sur le couvercle de la boîte de Pandore des antagonismes sectaires, mais Bush a ouvert le couvercle. Des centaines de milliers de civils irakiens ont été massacrés dans les " dommages collatéraux " de la guerre de Bush destinée à amenner une " démocratie stable " en Irak. Des dizaines de milliers d'enfants irakiens sont devenus orphelins et estropiées. Des centaines de milliers d'Irakiens se sont enfuis de leur pays. Le Moyen-Orient est embrasé par la haine de l'Amérique, et la terre tremble sous les pieds des marionnettes du gouvernements US au Moyen-Orient. Les victimes US (tués et blessés) se dénombrent à 25.000.

Et Bush n'en a pas eu assez !

Quelle meilleure preuve de la folie de Bush pourrait-on avoir ?

Original : http://infowars.net/articles/december2006/021206Sane.htm

Traduction de Pétrus Lombard

[ NDT : Mon avis sur ce sujet est que le programme américain se déroule d’une manière inespérée pour Israël, et que Bush est vachement courageux de le poursuivre contre vents et marées. ]



Lundi 4 Décembre 2006

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS

Publicité

Brèves



Commentaires