Politique Nationale/Internationale

Le président Ahmadinejd hausse le ton contre les grandes puissances



IRIB
Samedi 30 Septembre 2006



Dans son récent discours, devant un rassemblement des habitants de la ville de Karaj, à l'ouest de Téhéran, le Président iranien, Mahmoud Ahmadinejad a affirmé que les grandes puissances avaient échoué dans leurs orientations politiques pour diriger l'économie, la culture, la paix et la sécurité internationales. "Au lieu de la paix et de la sécurité, les grandes puissances n'ont fait que planer le spectre de la terreur et de la violence sur le monde", a-t-il affirmé. Le bellicisme, thème phare de la politique américaine, durant ces quelques années, est la manifestation de cette réalité. Sous prétexte de lutter contre le terrorisme, les Américains ont imposé deux guerres létales aux peuples afghan et irakien. Jamais sans l'appui généreux des Etats-Unis, le régime sioniste ne se serait permis de mener une offensive sans merci et sanglante contre le Liban, sans oublier, non plus, le massacre des civils palestiniens qu'il pratique presque quotidiennement. En fait, l'aventurisme américain sous couvert de la prétendue lutte anti-terroriste semble être le premier facteur dans l'escalade de la terreur, un peu partout dans le monde. En ce qui concerne le nucléaire iranien, la majorité de la Communauté internationale appuie le droit de l'Iran à bénéficier de la technologie nucléaire à des fins pacifiques, prenant, ainsi le contre-pied des politiques arbitraires et unilatérales des grandes puissances. Pour l'heure, les Etats-Unis semblent avoir échoué dans leurs tentatives d'instrumentaliser le Conseil de sécurité des Nations Unies pour faire arrêter les activités nucléaires iraniennes. Dans ce sens, simultanément au nouveau tour des négociations irano-européennes, les Américains ont essayé d'y imposer des limites temporelles. Alors qu'Ali Larijani, négociateur en chef sur le nucléaire iranien et Javier Solana, Haut représentant européen pour la politique étrangère ont qualifié de constructifs leurs entretiens de deux jours, le Porte-parole du département d'Etat américain, Sean McCormack les a estimés sans résultat. Bien qu'ils aient apparemment exprimé leur appui à la reprise des négociations nucléaires entre l'Iran et l'Union européenne, les Etats-Unis y sont très peu enclins. Le délai temporel proposé par le Département d'Etat américain ne serait dans cette perspective qu'un autre moyen de mettre l'Europe sous pression pour obtenir l'arrêt du programme nucléaire iranien. Dans ce contexte, la Chambre des représentants vient d'adopter un projet de loi prévoyant des sanctions contre les sociétés qui fournisseraient le matériel ou les services censés servir aux activités nucléaires de Téhéran. Ces démarches arbitraires représentent sans doute l'exemple flagrant de l'unilatéralisme américain. N'oublions pas aussi que le Traité de non-prolifération des armes nucléaires (TNP) insiste, de façon explicite, sur le transfert de la technologie nucléaire à finalité pacifique, aux pays qui ne la détiennent pas, et cela, pour en encourager le processus de développement et de croissance. Quoi qu'il en soit, les grandes puissances mondiales, d'ailleurs, trop obsédées par leurs politiques maximalistes, n'ont jamais été en mesure à apporter à l'humanité, la paix et la sécurité; telle est la réalité qui se dégage, ainsi, des protestations d'envergure mondiales, aux politiques bellicistes des grandes puissances dont les sanctions unilatérales qu'elles ne manquent de brandir, de temps à autre.


Samedi 30 Septembre 2006


Commentaires

1.Posté par mahmoud le 30/09/2006 17:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Tous les peuples de cette planete devrait reagir pour mettre fin a la tentative criminelle est
suicidaire des dirigeants US . Bravo pour Hugo Chavez qui a pris dejà une longueur
d'avance. Alors que les pays Arabes et les pays Musulmans premiers concernés par cette
inquiétante montée du fascisme Israelo-Amercains ne semblent pas etre tellement deranger
par cette menace. Il faut se rappeler que si il y a eu un dictateur en Irak , c'est bien grace
aux Americains, et c'est aussi eux qui l'ont poussaient a faire la guerre a l'Iran, "il faut faire
remarquer un fait tres important , juste au debut de la guerre Irak:/ Iran le ministre Algerien
des affaires etrangers avait obtenu de Teheran un cessez le feu , et alors qu'il se rendait
a Bagdad ou l'attendait le gouvernement Irakien pour rendre compte de l'etat des
negociations qu'il menait, l'avion fut abattu par un missile Americians a 11000 metres
d'altitude et bien sur pas de survivants et, pas d'espoir de paix non plus comme le prevoyait
le criminels US " et apres cela c'est toujours les criminels US qui le pousse a attaquer le
Koweit . Aucuns peuple ne doit faire confiance a ces criminels . Comme ATILA , là ou lui et
ces troupes passent , l'herbe ne repoussera jamais .C'est ca le gouvernement des USA.

2.Posté par ALI14 le 01/10/2006 00:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

les Croyants ne sont pas nombreux; je ne voudrai pas etre a la place de certain dirigeants arabes le jour des comptes.

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences

Publicité

Brèves



Commentaires