Diplomatie et relation internationale

Le président Ahmadinejad: l'Iran et la Turquie partagent des intérêts communs


Dans la même rubrique:
< >

Lundi 28 Novembre 2016 - 00:17 Analyse: L’impuissance de la Ligue Arabe



Mercredi 28 Octobre 2009

Le président Ahmadinejad: l'Iran et la Turquie partagent des intérêts communs
Le président Mahmoud Ahmadinejad a déclaré mardi que l'Iran et la Turquie en tant que pays amis partagent des intérêts communs.
Il a tenu ces propos lors d'une rencontre avec le Premier ministre turc Recep Tayyip Erdogan, rencontre au cours de laquelle il a réaffirmé que les deux pays, grâce à leurs efforts conjoints, parviendraient à vaincre toutes les menaces et tireraient parti de l'ensemble des atouts existants.

Soulignant la nécessité d'une nouvelle expansion tous azimuts des liens entre les deux pays voisins, il a souligné que plusieurs problèmes se posent aux deux pays, dans les domaines de la sécurité et de l'économie en particulier, qui sont le résultat de l'ingérence étrangère dans les affaires intérieures des deux pays .

Le renforcement des relations entre Téhéran et Ankara ne pourra qu'être bénéfique no seulement aux deux pays, mais aussi à la région toute entière et même aumonde de l'Islam, a affirmé le Président iranien ajoutant que la République Islamique d'Iran n'envisage aucune restriction quant à l'eélargissement des liens avec son pays ami qu'est la Turquie.

Se référant à l'impasse dans laquelle se trouve les deux pays face à l'Occident à la fois en théorie et en pratique, il a précisé que le monde attend de nouvelles idéologies.

Appelant à la levée des obstacles existants sur la voie de l'expansion des relations bilatérales entre les deux Etats voisins, il a souligné la nécessité d'accélérer la concrétisation des accords conclus entre les deux Etats.

Se félicitant de la position du premier ministre turc contre le régime israélien, le président Ahmadinejad a déclaré que le régime de Tel-Aviv constitue en fait une menace pour toutes les nations.

"Il ne fait aucun doute que s'il n'y a pas de justice, les problèmes ne seront pas réglés. Lorsqu'un régime illégal comme le régime israélien possède des armes nucléaires, personne ne peut empêcher un autre pays de posséder l'énergie nucléaire à des fins pacifiques", a déclaré M. Ahmadinejad.

"La réalité est que le régime sioniste est une menace pour tous les pays (...) votre position claire à propos du régime sioniste aura des effets positifs au niveau international et dans le monde islamique", a-t-il ajouté.

M. Erdogan est arrivé à Téhéran lundi soir à la tête d'une importante délégation politique, commerciale et économique.
Pour sa part, M. Erdogan a appelé à une nouvelle expansion des relations entre Téhéran et Ankara en affirmant la détermination de la Turquie à renforcer ses liens amicaux avec la République Islamique d'Iran.

Téhéran et Ankara lance un appel à l'élargissement des relations mutuelles

Le Premier ministre turc Recep Teyyip Erdogan s'est entretenu mardi avec le premier vice-président iranien Mohammad-Reza Rahimi sur les modalités de renforcement des relations mutuelles et des développements de la région.
Recep Teyyip Erdogan et Mohammad-Reza Rahimi a prôné l'élargissement de la coopération au niveau international et a souligné qu'il n'y a pas d'obstacle au renforcement des relations entre les deux pays.

Évoquant les problèmes des musulmans dans le monde, Recep Teyyip Erdogan et Mohammad-Reza Rahimi ont appelé à l'unité et à la solidarité des nations musulmanes.

Mohammad-Reza Rahimi a déclaré qu'il existe des potentiels inexploités qui devraient être explorés ajoutant que la situation dans les deux pays a permis de développer la coopération économique.

«Le gouvernement iranien estime qu'il n'y a pas de limite à l'élargissement des relations entre les deux pays. L'Iran et la Turquie ont beaucoup de points communs et partagent notamment des affinités religieuses et culturelles tout comme des frontières communes qui ont permis de toucher le cœur des deux nations».

Il a exprimé l'espoir que l'actuelle visite du premier ministre turc aiderait à renforcer tous azimuts les relations entre les deux parties.

Se référant à la position récemment adoptée par le premier ministre turc vis-à-vis de son homologue israélien, il s'est fékicité des positions adoptées par la Turquie les qualifiant "d' étape indispensable et de grand pas pour défendre les droits des Palestiniens opprimés."

Le premier ministre turc, pour sa part, a félicité Mohammad-Reza Rahimi pour sa nomination au poste qu'il occupe et lui a souhaité succès et prospérité.

L'Iran et la Turquie partagent de nombreuses choses en commun et ont su faire preuve de fermeté vis-à-vis de l'Arrogance mondiale et résister aux pressions et à l'intimidation, a déclaré M. Erdogan en ajoutant qu'«en tant que pays ami, nous avons toujours soutenu les droits légitimes du peuple iranien sur la scène internationale. "

Le Premier ministre turc Recep Teyyip Erdogan, est arrivé à Téhéran à la tête d'une délégation de haut rang, lundi soir pour une visite officielle de deux jours.

Durant son séjour à Téhéran, le Premier ministre turc doit aussi rencontrer le président du parlement iranien, Ali Larijani, le ministre des Affaires étrangères Manouchehr Mottaki et un certain nombre de hauts fonctionnaires.

L'Iran et la Turquie ont décidé d'augmenter le volume de leurs échanges commerciaux qui devrait passer de 12 milliards de dollars en 2008 à 20 milliards de dollars en 2011

http://www2.irna.ir http://www2.irna.ir



Mercredi 28 Octobre 2009


Commentaires

1.Posté par sharaf le 28/10/2009 18:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Cela se dit : " la fraternité de la haute politique islamique " que les modernes ne peuvent comprendre , ils sont révolus, cloisonnés dans cette pensée unique dogmatique, ce vaccin socio-linguistique pris dans leurs très jeune âge, dans les écoles laîcistes du monde moderne!,et ce malgré eux, Hélas !
La haute politique actuelle de la Turquie solidaire de son Frère l'Iran des Croyants intègres est une politique, qui est toute obéissante aux principes spirituels de Dieu et de son Prophète (ص),celle des gens de l' excellence, qui sont pieux et biens cultivés.
Une élite à la hauteur des vrais valeurs morales déjà prescrites et qui malheureusement, faisait grand défaut depuis des siècles ...,que le très Haut vous accorde Sa Grâce infinie et ouvre les yeux de nos frères égarés par notre " égo" .
C'est le Soleil qui éclaire la terre ,non pas le contraire !
Salutations aux biens guidés.

Nouveau commentaire :

Géopolitique et stratégie | Diplomatie et relation internationale

Publicité

Brèves



Commentaires