Politique Nationale/Internationale

Le premier vice-président du parlement iranien réclame des excuses du pape Benoit XVI aux musulmans



irna
Dimanche 24 Septembre 2006


Le premier vice-président de parlement iranien, Mohammad-Reza Bahonar a réclamé dimanche au pape Benoit XVI qu’il présente des excuses aux musulmans et aux chrétiens pour ses récents propos contre l'Islam.

Mohammad-Reza Bahonar, s’adressant aux députés du parlement iranien , a indiqué que les propos "inacceptables" du chef de l'église catholique ont réveillé la colère et la haine de la grande nation islamique et ont étonné les intellectuels religieux dans le monde entier.


"Au moment même où des nations dans le monde souffrent de la guerre, de la discorde et de la faim, quels objectifs provocateurs sont poursuivis par le pape?" s’est-il interrogé.


Evoquant les propos officiels du président américain, George W Bush qui plus tôt avait déclaré que les rapports du pape et des USA traduisent " que les remarques de Bush ont fait subir de grands dommages au pape, au Vatican et aux chrétiens."

S’adressant aux personnels, aux étudiants de l'université de Ratisbonne, au moment où le pontife faisait ses remarques pendant sa visite sur son lieu de naissance en Bavière, l'Allemagne, le pape a tenu des propos insultants au sujet de l'Islam, de son saint prophète Mohammad et de certains de ses rituels religieux en citant un empereur chrétien du 14ème siècle.


Dans ses remarques, l'Islam implicitement était lié par le pape Benoit XVI à la violence.


Le pape a alors dit qu'il était "profondément désolé" d’avoir blessé les musulmans par ses commentaires la semaine dernière, en citant un texte médiéval et que ce texte ne reflétait en rien son opinion propre.




Dimanche 24 Septembre 2006

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences

Publicité

Brèves



Commentaires