Palestine occupée

Le premier jour de trêve, l’occupant israélien montre sa mauvaise foi


Dans la même rubrique:
< >


Samedi 21 Juin 2008

Le premier jour de trêve, l’occupant israélien montre sa mauvaise foi
Dr Sami Abou Zouhri, porte-parole du mouvement de la résistance islamique Hamas, a affirmé que l’occupant israélien avait déjà violé la trêve, quelques heures seulement après son début, hier matin. Ces violations sont l’image de la mauvaise foi de l’occupant.

Dans une déclaration faite à notre Centre Palestinien d’Information (CPI), Abou Zouhri a précisé que les Israéliens avaient ouvert le feu sur le passage de Sofa et en direction d’agriculteurs, à l’est de Khan Younes. Par ailleurs, Olmert, le premier ministre israélien, a déclaré que la trêve est très fragile. Tout cela exprime une mauvaise foi chez les Israéliens. Ils portent alors la responsabilité de tout effondrement de cette trêve, dit le porte-parole.

Il ajoute : « Nous sommes prêts à faire face aux deux possibilités : la continuation de l’accalmie demandée par notre peuple ou l’affrontement l’agression ».

La radio israélienne a elle-même avoué que les embarcations militaires avaient tiré quatre obus sur les plages de la bande de Gaza, hier matin, jeudi 19 juin 2008. Une source israélienne a prétendu que des pêcheurs palestiniens avaient avancé vers une zone qui leur est interdite. Et cela était la cause des tirs, dit-elle.

Des témoins oculaires confirment que les forces israéliennes d'occupation ont ouvert le feu, hier matin et dans l’après-midi, de leurs tours de contrôle en direction d’agriculteurs et en direction de maisons civiles, à l’est de Khan Younes.

Le premier jour de trêve, l’occupant israélien montre sa mauvaise foi

Al-Agha : L’occupant israélien laisse la main libre à ses soldats et à ses colons en Cisjordanie

Dr. Mohammed Ramadan, ministre palestinien de l’agriculture, a attiré l’attention sur les agressions perpétrées à répétition par les colons israéliens contre les agriculteurs palestiniens dans les villes et les villages de la Cisjordanie. En fait, au moment où la trêve prend effet dans la bande de Gaza, l’occupant laisse la main libre à ses soldats et à ses colons en Cisjordanie. Ils agressent à leur guise les citoyens palestiniens et leurs biens.

Dans une déclaration de presse donnée ce matin, vendredi 20 juin 2008, Al-Agha note que des dizaines de colons ont brûlé d’immenses surfaces agricoles du village Borine, Hawara, au sud de Naplouse. Tout indique que l’agression était préméditée.

Des habitants de ces deux villages ont contacté et informé le ministère que des bus transportaient ces colons et les amenaient vers les champs palestiniens. Puis, ils se sont rassemblés pour attaquer les terrains d’oliviers et de blé, ainsi que des maisons civiles.

L’existence de soldats israéliens près du lieu de l’agression pour protéger les agressions et pour interdire aux engins de la défense civile d’y arriver montre clairement que l’attaque était planifiée d’avance.

Par ailleurs, le ministre affirme que les tanks et les bulldozers de l’occupation n’ont pas quitté leurs positions autour de la bande de Gaza, malgré l’accalmie.

Il a appelé alors tous les partis arabes et internationaux à intervenir pour appliquer les articles de la trêve et pour que les points de passage soient rapidement ouverts.

Le premier jour de trêve, l’occupant israélien montre sa mauvaise foi

Partout en Cisjordanie, des dizaines d’incursions ont été données par les forces d'occupation

Les forces israéliennes d'occupation continuent leurs incursions quotidiennes partout en Cisjordanie, dans les villes, villages et camps de réfugiés. Elles continuent à terroriser les civils et à détériorer leurs biens.

Ces forces d’occupation ont pratiqué, en la seule semaine du 12 au 18 juin en cours, 29 opérations d’incursion en Cisjordanie. Des dizaines de bâtiments et d’habitats civils ont été envahis. Elles ont aussi ouvert le feu volontairement en direction des civils et de leurs maisons.

Le Centre a attiré l’attention, dans son rapport hebdomadaire, sur le fait que ces opérations deviennent systématiques. Apparemment, la communauté internationale commence à prendre l'habitude de tous ces crimes, arrestations et destructions de biens, dit le Centre.

Pendant ladite période, les forces israéliennes d'occupation, pendant ces incursions, ont enlevé vingt-huit Palestiniens dont trois enfants. Ainsi, depuis le début de cette année, 1334 personnes ont été enlevées, sans compter les gens enlevés sur les barrages militaires, pendant les manifestations pacifiques, pendant la fermeture des routes.

Le premier jour de trêve, l’occupant israélien montre sa mauvaise foi

Azzet Ar-Rachq : Avec l’accalmie, notre peuple reprendra un peu son souffle

Azzet Ar-Rachq, membre du bureau politique du mouvement de la résistance islamique Hamas, a dit hier matin, jeudi 19 juin, que la trêve est « un cadeau pour notre peuple pour qu’il reprenne sont souffle. Cela ne veut en aucun cas dire l’arrêt de la résistance. C’est un accord limité par le temps et par l’espace ».

C’est la première fois qu’une trêve est observée par les deux parties : les factions de la résistance palestinienne et "Israël". Cette dernière l’a signée, cette fois, ce qui constitue une réalisation pour la résistance, note Ar-Rachq.

L’accalmie répond aux intérêts des deux parties. Le mouvement de la résistance islamique Hamas cherche à alléger l’effet de l’injuste blocus imposé sur notre peuple palestinien. Pour sa part, "Israël" s’est vue incapable de mettre à exécution son plan d’invasion de Gaza. Elle a alors accepté l’accord.

Le leader palestinien Azzet Ar-Rachq a réaffirmé que son mouvement approuve un Etat palestinien sur les frontières de 1967 avec la sainte ville d’Al-Quds et le retour des réfugiés. Toutefois, "Israël" ne voudra aucun accord, ni avec le Hamas, ni avec un autre, ni maintenant, ni après la trêve : la résistance devra donc continuer, constate-t-il.

http://www.palestine-info.cc/ http://www.palestine-info.cc/



Samedi 21 Juin 2008


Commentaires

1.Posté par Népios le 21/06/2008 12:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il ne faut pas faire confiance à ceux qui ont fait un pacte avec la mort, avec le séjour des morts. Ce serait tendre la main au diable. Aucune trêve possible avec Israël, et j'en suis le premier affligé.

2.Posté par hélène le 21/06/2008 19:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

on peut préciser :"un pacte avec la mort DES AUTRES"!!

3.Posté par Maxwel le 22/06/2008 00:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ils ne vont pas tarder à faire tirer par des infiltrés et collabos quelques roquettes sur le sud d israel pour faire accuser le Hamas et justifier la reprise de leur peu glorieuse guerre d’extermination à petit feu.
Trop de colons nazisionistes ne veulent pas de cette solution d’abandon de Gaza et Olmerde devra suivre, ils ont déjà abatu Rabin et oxidé sharogne

Pour des gens qui n’arètent pas de nous culpabilser par la collaboration prétendue de tous les francais contre les juifs en 40, cela dénote une pourriture extème de leurs méthodes, mais que notre grand nimbus va aller saluer ces jours-ci

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES

Publicité

Brèves



Commentaires