ALTER INFO

Le prêche du Rabbin Hi(tl)er au nom des droits de l'Homme


Dans la même rubrique:
< >

Jeudi 8 Décembre 2016 - 13:05 Formidable reprise économique aux USA

Jeudi 8 Décembre 2016 - 12:40 Fidel et le Che : deux politiques différentes



Mardi 3 Février 2009

Ban Ki Moon et le Rabbin Marvin Hier: Photo www.jewishpress.com
Ban Ki Moon et le Rabbin Marvin Hier: Photo www.jewishpress.com

J’ajouterai que ce rabbin, qui n’est donc pas n’importe quel obscur rabbin d’une banlieue pourrie de Tel Aviv, ose même exhorter les Palestiniens à l’humanité.
Certes, sa doctrine ne le pousse pas à considérer les Palestiniens comme des êtres humains car elle ne concerne probablement que l’homme Juif. Seule une menace ferme des puissants de ce monde parviendrait enfin à faire cesser les Palestiniens de jubiler au son des roquettes tirées par le Hamas sur l’entité sioniste. En attendant, le châtiment collectif s’impose et sa responsabilité revient aux victimes mêmes de ce châtiment. Il a même le culot de comparer les Palestiniens aux familles de criminels de droit commun qui sont, selon lui, partout abandonnées de tous.
C’est cette logique religieuse bien particulière qui était (et reste) à la base de toute la hasbara sioniste pendant le déchaînement meurtrier de Sion.
Et il est clair que le langage de ce rabbin n'est pas celui d'un délinquant de droit commun, mais plutôt de celui qui relèvera du tribunal international qui sera constitué lorsque la Palestine sera libérée.
Allez, BHL, Glucksann, Redeker, un petit mot sur cette lecture du Talmud.

Les habitants de Gaza doivent apprendre que la charité commence chez soi.
Par le Rabbin Marvin Hier, New York Daily News (USA) 1er février 2009

Avec le cessez-le-feu maintenant en place à Gaza, Khaled Meshaal, le chef politique du Hamas qui réside à Damas a encore lancé un appel à une perfusion financière massive pour reconstruire la bande de Gaza et les logements qui ont été détruits lors de la récente offensive israélienne.
Vendredi, l’administration Obama a apporté une contribution d’urgence de plus de 20 millions de dollars pour les actions de secours prioritaires dans la bande de Gaza. Cet apport répond à un appel des Nations Unies pour une somme de 316 millions de dollars pour aider les Palestiniens dans leurs efforts pour rétablir la situation.
Et comme en décembre 2007, quand 87 pays promirent 7,4 milliards de dollars d’aide aux Palestiniens, l’Union Européenne et des organismes internationaux sont à nouveau désireuses de contribuer. Les diplomates Occidentaux évaluent les dégâts à Gaza à environ 2 milliards de dollars.
Si les donateurs ne financent pas le Hamas directement, il ne fait aucun doute que le bénéficiaire politique de tout plan de reconstruction de Gaza ne peut être que le Hamas.

Tout observateur objectif du Moyen-Orient sait que si le Hamas n’avait pas tiré de roquettes sur le sud d’Israël et placé délibérément ses installations de tir à proximité d’écoles, de mosquées, d’hôpitaux et de zones commerciales, il n’aurait été nécessaire ni de faire des réparations dans la bande de Gaza, ni de restreindre la liberté de circulation aux points de passage frontaliers.
La question fondamentale qui doit être posée est, « Quelle responsabilité incombe à ses 1,5 millions d’habitants pour ce qui se passe dans la bande de Gaza ? » Tous les jours, ils ont pu voir de leurs propres yeux les roquettes filer vers Israël ou regarder Al Jazeera et d’autres chaînes en parler. Comment ont-ils réagi cependant ? Avec beaucoup de joie et de jubilation.
Les Gazaouis aiment à se flatter de leur courage de s’être levés contre la corruption de l’Autorité Palestinienne et de l’avoir renversée par un scrutin libre et démocratique. Où se trouvait ce même courage pour se dresser devant le Hamas, dont l’idéologie er la culture ont apporté la ruine à leur communauté ?

Il n’est guère douteux que si Gaza n’est pas reconstruite, de nombreux civils souffriront. Il y aura un manque d’écoles, de structures médicales et de logements convenables. C’est vraiment une tragédie. Mais la vraie tragédie est l’échec du monde à saisir l’opportunité de dire aux Palestiniens « Plus jamais ça. » Les dirigeants du monde doivent dire qu’ils ne reconstruiront pas Gaza une fois de plus, il n’y aura pas de Round 3.

Des dizaines de millions de personnes sont en prison de par le monde pour avoir commis des crimes, et personne ne demande ce qui arrive à leurs familles. Les criminels ne laissent rien d’autre que la dévastation derrière eux – de jeunes enfants désorientés, sans avenir, des familles sans soutien. Mais ce sont les dures conséquences que les familles des kidnappeurs, des cambrioleurs et des voleurs doivent subir. Personne ne vient les tirer d’embarras. Exactement comme aucun gouvernement ne double les allocations de ses bénéficiaires d’aide sociale.
Les terroristes et ceux qui les soutiennent ne méritent pas le tapis rouge pour leur inhumanité, leurs méfaits et leur silence.

Les habitants de Gaza seraient bien mieux servis si la communauté internationale désireuse de les aider faisait ce qu’il faut pour un changement : avertir fermement qu’il n’y a pas deux chemins. S’ils choisissent le Hamas et donnent le champ libre à ce groupe terroriste, alors ils devront vivre en en subissant les conséquences.
Un tel avertissement pourrait s’avérer comme le plus grand geste humanitaire dont les Nations Unies, l’Union Européenne et le Président Obama pourraient faire montre au peuple de Gaza : changez de cap, cessez de soutenir les terroristes, apprenez à vivre en paix avec Israël où ne comptez plus sur notre argent et débrouillez-vous.

http://mounadil.blogspot.com/ http://mounadil.blogspot.com/



Mardi 3 Février 2009


Commentaires

1.Posté par Coolpix le 03/02/2009 16:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Dieu est lent à la colère, mais quand c'est parti rien ni personne ne peut l'arrêter!
Tout n'est qu'une question de temps, le jour de la fin de l'entité nazioniste sera un jour de liesse pour l' humanité toute entière!

2.Posté par CHAM'S le 03/02/2009 17:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ces gens la ne doute de rien, je crois qu'il prennent la communauté international pour des abrutis
et 'ils ont raison, on dirait que plus ils massacrent les palestiniens et plus c'est nous qu'il leur devant des excuses et la communauté international s'aplatit en excuse, je ne sais pas s'il faut rire ou pleuré,

3.Posté par ashr le 03/02/2009 17:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

salam CHAMS
Ni pleuré et ni rire ils faut combattre l'injustice par toutes les moyens,comme toutes Hommes Libre et des bon conscience !

4.Posté par claudio le 03/02/2009 17:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'est consternant !
Mon grand étonnement est que des individus pareils puissent accéder au chapitres de la presse.
Si un curé ou un imam s'avilissait de la sorte, il subirait les foudres de la police de la pensée institutionnalisée en gardienne de la morale.
Cela met en évidence le degré de dégénérescence des sionistes. Leur haine de l'humain non juif est à la mesure de leur dépravation spirituelle et intellectuelle.
C'est aussi la preuve des desseins diaboliques de l'Etat d'Israël.
Ne pouvant tolérer à ses côtés un état Palestinien, il a opté pour l'extermination d'un peuple, au vu et au su de tous.
Jusqu'à quand allons nous encore accepter d'abriter chez nous ces serpents cracheurs de venin mortel pour les valeurs humaines ?
Jusqu'où les laisserons nous aller ?
Ce type d'individu doit être empêché, arrêté et emprisonné à vie.
Lui laisser la langue libre est une faute que nous finirons par payer très cher.
Non, non et non et non ! C'est inadmissible, intolérable, scandaleux et immoral !
Et qu'en pense son ami, Sarközy y Nagy Bosca, l'amoureux fou d'Israël ? Il est probablement en parfait accord avec lui !

5.Posté par FURAX le 03/02/2009 18:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

NO-SIONISTE-MEDIAS
MARDI 20 JANVIER 2009
A lire ! "Les Gazaouies ne sont pas plus innocents que les habitants d’Hiroshima ou de Dresde" .
Pour Israël :
Jacques Kupfer : Directeur de société, né le 30 octobre 1946 à Cham (Allemagne). Il a vécu en France jusqu’en 2001, avant de faire son aliah en Israël en 2001. Ancien président du Hérout de France, président du Likoud de France et président associé du Likoud Mondial en 2001. Le Likoud contrôle également en France, via ses membres, l’important Keren Kayemeth LeIsraël, officiellement chargé de la préservation du sol israélien. Jacques Kupfer est l’ancien responsable du Bétar « le mouvement de jeunesse extrémiste du courant sioniste » (Le Monde 20 octobre 2006). Source Emmanuel Ratier, Encyclopédie politique Française II
Le texte de Jacques Kupfer (A lire !):
" Pour que notre victoire soit réelle et efficace, un sentiment de défaite et de désespoir doit submerger Gaza et tous ses habitants. Ils doivent ressentir la perte non seulement de leurs “martyrs” qui partent retrouver les vierges au paradis, mais la douleur de la vie quotidienne comme résultat de leur soutien au Hamas et de leur haine viscérale d’Israël.
La guerre contre des barbares assoiffés de sang ne peut être soumise à des lois civilisées. Nous menons un match de boxe anglaise où nous respectons des règles strictes avec une main liée derrière le dos par le regard attentif d’un arbitre partial face à des équipes qui utilisent pieds, poings et armes. Ils tirent sur nos villes et nous ouvrons des passages “humanitaires” pour leur fournir de quoi s’alimenter et se soigner. Ils utilisent les ambulances, les écoles et les mosquées comme lieux de guerre et nous veillons à organiser des frappes “chirurgicales” précises.
Nous devons stopper tout convoi “humanitaire” et n’autoriser exceptionnellement leur passage qu’en échange de Guilad Shalit vivant et en bonne santé. Que la population de Gaza meure de faim et sache que c’est par la faute du Hamas si ce dernier ne veut pas libérer notre prisonnier.
Il est certain qu’une victoire ne s’obtient que par l’entrée de forces terrestres sur l’espace tenu par l’ennemi. Il est pourtant regrettable de voir nos soldats risquer leurs vies pour conquérir des bâtiments et les fouiller. Que l’aviation et les bulldozers rasent des agglomérations serait préférable et que nos journalistes cessent de parler de victimes innocentes gazaouies. Ils ont voté Hamas, défendu le Hamas, participé aux manifestations de haine, ont lancé des cris de joie pour chaque attentat criminel réussi. Ils ne sont pas plus civils et certainement pas plus innocents que les habitants d’Hiroshima ou de Dresde.
Nous devons également clairement déclarer que ceux qui font moult moulinets et s’agitent au Proche Orient pour établir un cessez-le-feu font un acte parfaitement inamical. Certains personnages politiques ne le comprennent pas encore en Europe. S’il faut attendre qu’un Kassam ou une Katioucha soit tiré de Barbes ou de Seine Saint Denis sur l’Opéra ou le Trocadéro à Paris pour qu’ils comprennent, prenons patience. Il n’y a pas longtemps à attendre !
Si le Hamastan persiste après la guerre, ce sera un exemple suivi par les terroristes arabes dits “modérés” de Judée Samarie. Ce sera surtout un encouragement à la cinquième colonne arabe en Israël qui possède la nationalité israélienne. Il est impensable de continuer à permettre à des étudiants arabes parvenus dans nos universités à Jérusalem et Haiffa grâce à la discrimination positive, de manifester en faveur du Hamas.
La preuve est faite que ces ennemis de l’intérieur qui prennent la place des enfants d’Israël, qui bénéficient de tout ce que notre société démocratique et parfois masochiste leur accorde, ne deviennent pas des adeptes de la coexistence comme le pensaient nos doux rêveurs. Ils deviennent nos pires adversaires car, nous connaissant parfaitement, ils exploitent notre amour de la liberté contre nous. Ces étudiants et ces manifestants arabes contre notre armée doivent être traités sans ménagement et expulsés du pays.
Toute autre attitude que celle d’une absolue fermeté sur tous les fronts est interprétée par les arabes comme des signes de faiblesse et attise leur espoir de pouvoir nous détruire. Si nous sommes partis du Gouch Katif et avons détruit toute présence juive sioniste, si nous avons crée une zone d’Israël “judenrein”, pourquoi ne quitterions nous pas Sderot, Ashkelon ou Ashdod ? Notre prochain gouvernement devra proclamer que le temps des concessions est définitivement révolu et alors, peut être aurons nous la possibilité d’un avenir de sécurité. Israël et le peuple Juif se retrouvent une fois de plus aux avant-postes de la guerre contre la barbarie et le terrorisme. Israël et le peuple juif doivent vaincre.
C’est pourquoi Gaza doit pleurer. Pas faire semblant pour les télévisions étrangères mais réellement. Gaza doit pleurer des larmes de sang.

source
PUBLIE PAR OBSERVATOIRE -DU -SIONISME A L'ADRESSE 13:51
LIBELLES : GAZA PALESTINE PALESTINIEN PALESTINIAN JERUSALEM AL QUDS THE GAZA BORDER MIDDLE EAST MOYEN ORIENT ISLAM ARAB ARABIC ARABE JUIF ISRAEL JEW ISRAEL US USA ZIONIST SIONISTE SIONISME

6.Posté par Intellecterroriste le 04/02/2009 10:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Incroyables propos de haine à l'heure où l'on parle de "curés anonymes" négationnistes... Et ces personnes ont encore liberté de parole!? On jette l'imam de Vénissieux qui fait l'apologie de la violence sur les femmes, et pas ces anti-humanistes convaincus qui ont liberté de prêche aussi bien dans les synagogues que les médias!?

C'est phénoménal, ils font exactement ce dont ils accusent les musulmans: embrigadement, apologie du crime, négation du genre humain...

Ça prendra encore un peu de temps, mais de plus en plus de gens se réveillent en France. Ils ont raté le coche pour cette fois, mais la prochaine ne donnera pas le même son de cloche...

Amicalement, et en solidarité de ces débiles profonds sans doute en proie à la pire des souffrances qui soit...

"L'ignorance, à commencer par l'ignorance d'autrui, n'est autre que le reflet d'une l'ignorance de soi, qui conduit inévitablement à l'annihilation du bon sens."

7.Posté par BoudjemaaA le 04/02/2009 18:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Mr Marvin Hi(tl)er, un démon habilé en rabbin et criminel de guerre en liberté provisoire.

Nouveau commentaire :

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS

Publicité

Brèves



Commentaires