Histoire et repères

Le plus grand hold-up du 19e siècle


Juillet 1830 évoque en général pour les Algériens le début d'une colonisation d'incarnation atroce et définitive qui a duré jusqu'en juillet 1962.


Abdesselam Kadi
Mardi 13 Septembre 2011

Le plus grand hold-up du 19e siècle
La calamité a été telle que l'on oublie souvent que juillet 1830 est aussi la date du plus grand hold-up commis à l'échelle d'un Etat contre un autre Etat souverain. Le fait qui a conditionné le plus la décision de la prise d'Alger est l'existence d'un grand trésor de la Régence. Au moins dix ans avant 1830, date du débarquement de l'armée française à Alger, des espions du Roi Charles X entre autres le Consul Pierre Deval et les Juifs Joseph Cohen Bacri et Michel Busnach collectaient des informations sur le trésor de la Régence et sa valeur.

L'historien Marcel Emérit qui a effectué une grande enquête qui s'est déroulée sur plusieurs années avait conclu en 1954 que l'histoire algérienne de la France avait commencé par un énorme hold-up. En 1964, Charles-André Julien confirmait la thèse du professeur Marcel Emérit. En 1984, le journaliste écrivain algérien Amar Hamdani confortait à son tour Marcel Emérit en constituant une très riche bibliographie sur ce sujet.

Cette histoire du trésor de l'Algérie pillé en juillet 1830, ressemble curieusement aux motivations qui ont poussé Bush et ses complices à mettre leur main sur les trésors de l'Irak et de l'Afghanistan puis Barack Obama et ses satellites sur le Sud du Soudan et la Libye.

Charles X acculé par un mouvement d'opposition interne hétéroclite avait échafaudé avec ses conseillers, la stratégie du pillage du trésor de l'Algérie afin d'amadouer ses opposants et calmer le peuple. Il a confié cette mission du hold-up au maréchal De Bourmont pour sauver sa monarchie corrompue au nom de la chrétienté et le bien de l'Europe entière. Mais aussi paraît-il pour mettre fin aux actes de piraterie barbaresque et venger le Consul du Roi souffleté par le chef des pirates. On est bien dans l'histoire du voleur volé et du criminel victime.

La propagande préliminaire ressemble exactement à la propagande utilisée contre l'Irak, l'Afghanistan, le Sud du Soudan et la Libye et bientôt la Syrie et l'Iran. Pour constater cela, passons en revue la proclamation du colonel De Clermont-Tonnerre, arabisant aidé par l'orientaliste Sylvestre de Sacy à l'attention des Algériens :

«Nous, les Français, vos amis, partons pour Alger. Nous allons en chasser les Turcs, vos tyrans. …Nous ne conquérons pas la ville pour en devenir les maîtres. Nous le jurons par notre sang…, soyez unis à nous, soyez dignes de notre protection et vous régnerez comme autrefois dans votre pays en maître indépendants de votre patrie… Les Français agiront avec vous comme ils agissaient il y a trente ans avec vos frères bien-aimés les Egyptiens. Nous nous engageons à respecter vos trésors, vos propriétés et votre sainte religion…. Venez à nous, vous nous ferez plaisir et votre amitié sera avantageuse…. Nous vivrons en paix pour votre bonheur et pour le nôtre».

Cette proclamation a été tirée discrètement par Engelmann à 400 exemplaires confiés à une délégation de trois spécialistes du monde musulman Brun d'Aubignosc, le colonel Geradin et le Consul Raimbert qui sont les espions de Bourmont. Ces agents avec proclamation ont procédé aux préparatifs pour semer la division et faire démarrer une guerre psychologique contre le Dey afin de l'isoler à l'intérieur de la Régence comme à l'extérieur. Cette stratégie n'a pas pris une seule ride aujourd'hui.

Au lieu de la proclamation en 400 exemplaires, maintenant la chaîne de télévision El Jazzera remplace tous les espions, les orientalistes et les stratèges militaires pour les préparatifs de la conquête des pays arabo-musulmans et le pillage de leurs trésors. Quelle répétition à l'identique de la tragédie terrible du monde arabo-musulman ! C'est toujours pour un idéal de paix, d'amitié, de liberté, aujourd'hui de démocratie et d'ingérence humanitaire que l'Occident écrase, massacre, détruit, pille, divise, anéantit et réduit à l'esclavage le monde arabo-musulman.

Au fait, d'autres proclamations que nous ne citerons pas ont été rédigées pour tromper et ruser. Les Algériens de l'époque ont cru à toutes ces tromperies comme Adam avait cru Satan parce qu'il lui a juré par Dieu. Ils ont déchanté rapidement devant la réalité du hold-up suivi immédiatement par la colonisation et ses conséquences dévastatrices. Le maréchal De Bourmont après avoir eu la reddition du Dey, organisa une opération de diversion dans la Casbah en incitant des Juifs et quelques Arabes au pillage des maisons et des commerces. Au même moment, il pénètre avec une commission des finances au trésor de la Régence accompagné du Khaznadji qui ouvre la grande porte. Nous ne nous étendons pas sur les détails mais le trésor a été estimé à 62 tonnes d'or et 240 tonnes d'argent. Il n'a pas été tenu compte des lingots, des bijoux, des pierres et des diamants. En francs de l'époque, le tonnage de l'or et de l'argent est évalué à 240 millions. L'évaluation de ce qui n'a pas été pris en compte est de 200 millions de francs (estimation de Pierre Péan qui a enquêté sur ce trésor et publié les résultats de son enquête dans un livre sorti en 2004 chez Plon, intitulé «main basse sur Alger», 271 p. plus annexes).

Le 25 août 1830, dans le vieux port de Ville franche, deux bricks battant pavillon russe et portant les numéros 36 et 60 entrent au Royaume de Sardaigne dans la discrétion contenant le trésor d'Alger évalué finalement par P. Péan à 5,7 milliards d'euros. Ce trésor a été partagé en grande partie entre le maréchal De Bourmont, Louis Philippe, les frères Schneider et les Seillière. En 1848, les usines du Creusot d'où sortent canons, bateaux, rails et locomotives ont vu le jour grâce au trésor d'Alger. Pour récapituler, la France doit déjà un million de pièces d'or prêté par le Dey au temps des Conventionnels pour casser le blocus de l'Angleterre contre la Révolution. Pour annuler cette dette et piller Alger, la meilleure solution pour le pays des Lumières c'est la conquête. Voilà ce qu'on appelle rendre un bien immense par un mal immense.

Les Algériens doivent réfléchir pour récupérer ce bien qui est un droit imprescriptible. La France officielle qui n'a pas tué un seul Juif pendant la seconde guerre mondiale, paie des dommages et intérêts aux Juifs de France et à l'entité sioniste en plus de sa repentance continuelle jusqu'à ne pas relever la tête. Elle a pillé un pays et un peuple à l'échelle d'un continent et exterminé des millions d'Algériens de 1830 jusqu'à 1962, non seulement elle ne paie rien en plus elle ne veut ni demander pardon ni reconnaître ce crime équivalent à des centaines d'Holocauste et de surcroit, continue à afficher sa morgue et son mépris pour l'Algérien.

Les Américains pour annuler leurs dettes et piller des trésors immenses ont pris l'Irak, l'Afghanistan, le Sud du Soudan, la Libye et préparent leur coup contre la Syrie et l'Iran. L'Occident, à l'exception des pays nordiques, a prospéré sur les guerres injustes, militaires et économiques. Ce sont là les fondamentaux de ces pays qui se disent démocratiques. Nous devons bien méditer cela.

Abdesselam Kadi.
Docteur d'université Ancien cadre de la SNTF


Mardi 13 Septembre 2011


Commentaires

1.Posté par temoignage audio le 13/09/2011 04:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Voila l'interview audio de Pierre Péan
http://www.dailymotion.com/video/xjcqdv_main-basse-sur-alger-enquete-sur-un-pillage-juillet-1830_news

Hold up sur Alger en 1830 avec la complicité des banquiers juifs Bushnnac et Bacri .et le coup d'éventail n'est qu'un détail.

2.Posté par Atilla le 13/09/2011 09:35 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Merci pour toutes ces précisions sur le pillage des richesses de l'Algerie.
Je voulais juste dire qu'il sagit plutot du Bey et non du Dey

3.Posté par toi ? le 13/09/2011 11:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Atilla, non Dey pour l'Algérie et Bey pour la Tunisie ( les représentants de l'empire ottoman en algérie et en tunisie respectivement).

4.Posté par toi ? le 13/09/2011 11:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Dey pour l'algérie et Bey pour la Tunisie Atilla.

5.Posté par ouharzoune le 13/09/2011 11:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

le nord afrique n'est pas arabe tant qu'il restera au monde meme un seul amazighe en cette vie de spolieur voleurs d'identitée

6.Posté par abdelkader le 13/09/2011 11:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

l´afrique du nord n´est pas arabes tozzzzzz.... une goutte d´eau dans le pacifique!!!. le racisme est une maniére de déléguer a l´autre de le dégôut qu´on a de soi-même!!!. un homme raciste c´est un âne (hmar) bourikou....

7.Posté par abdelkader le 13/09/2011 12:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

ceux qui sont contre les arabes, sont des déscandants des missionnaires ( péres blancs) ces traitres qui ont renie leur réligion l´islam, ces (rkhass) sans honneur ni dignité!!!. en algerie toujours ce particularisme des odieux criminels colonialiste francais (li-mahebch yemchi) ( ya adjaba) ( maser balad el fara3yna) les faraons, wa endamet lel-ourouba)

8.Posté par ex-tarik le 13/09/2011 13:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

"Elle a pillé un pays et un peuple à l'échelle d'un continent et exterminé des millions d'Algériens de 1830 jusqu'à 1962, non seulement elle ne paie rien en plus elle ne veut ni demander pardon ni reconnaître ce crime équivalent à des centaines d'Holocauste et de surcroit, continue à afficher sa morgue et son mépris "
et pourquoi le ferait elle ? puisque malgré tout ça on lui leche toujours les bottes en algerie !
faut pas etre un peu naif !

Jamais la France n'a pu autant beneficier de contrats commerciaux en Algerie que depuis l'avenement de Mouloud Hamrouche et Chadli et ceci a culminé avec l'arrivée de Bouteflika qui lui n'en parlons pas a remis carrement la Banque Centrale Algerienne entre des mains françaises .....
Sincerement si j'etais Français je n'aurai que mepris pour les Algeriens .......deja en tant qu'Algerien je n'ai que degout envers ce peuple tube digestif !
Deja que le Parlement Algerien n'a pas su faire une declaration condamnant le colonialisme français , alors que dire quand a demander a la France de restituer cet or !
Je ne sais qui a dit que ..." depuis la Nuit des Temps , les relations ont toujours été de Maitre a esclave " ......cette citation serait elle aussi applicable a nous autres en Algerie ....au vu de l'attitude des autorités en place et du mode de gouvernance en vigueur, j'en ai bien peur que ce soit t bien le cas

9.Posté par abdelkader le 13/09/2011 14:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ ex tarik. le systéme est clair, la france protége et préserve les généraux DAF) qu´elle a formé autre fois et poussé a la tête du pouvoir au fil des années, ceux-la assurent leurs monopole économique sur l´algerie et tous les deux s´enrichissent au détriment du peuple algerien qui a tant souffer au temps du colonialisme et qui souffre toujours sous le néo-colonialisme (francalgerie), sur le plan économique la france est supposé être le premier partenaire de l´algerie mais lequel si ce n´est un partenaire anomal en effet, depuis l´indépendance aucune boite francaise n´a investit en algerie, l´idée est de vendre le produit tout prét et qui seront les intermédiaires entre les criminels delinquants financiéres PDG francais et le peuple algerien (el mahgour) ? pas de panique pour vidanger l´algerie les généraux DAF traitres a la nation sont-la pour servir le maitre, il y a le général du sucre, celui du café, du médicaments ect..... bien sur ils ne sont pas conserné par les taxe douaniers vu que c´est eux l´état? bouteflika (ghi khodra fouk tââm) (ed-dawla eldjazairia tetkhabett taht jenah franca) depuis 1962 a ce jour.

10.Posté par Sir Conflexe le 13/09/2011 16:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Salam tout le monde,
Juste une petite mise au point : il s'agissait bien de Dey d'Alger,et non Bey,comme il s'agit aussi de Dey de Tunis.
Les Deys sont ceux qui étaient à la tête des régences,que ce soit celle d'Alger ou de Tunis,les Beys commandaient les provinces (en Algérie) telles que Constantine,Oran,où le Titteri,le Dey régentait Alger et ses environs.
En Tunisie le titre de Bey ne fut prit qu'en début du 17 ème siècle(1600..et quelques),il y a eu un "déplacement" de pouvoir,du Dey au Bey (beylicat) qui n'était autre que le ....second du dernier Dey.
Concernant la prise d'Alger et le pillage de ses trésors,il faut remonter au début du siècle (1800),et même avant,c'est sous le règne de Napoléon 1er que le projet prit naissance,c'est lui-même qui envoya un certain colonel de génie, Boutin, venir espionner la défense et les remparts du pays,vers 1806/1808,cet espion avait préparé tous les plans de l'invasion,dessiné la carte marine de toute la côte algéroise,et son dévolu se porta sur Sidi-Fredj,ayant,certainement constaté le laxisme et la faiblesse des moyens de défense.
Ce n'est que 20 ans plus tard ,sous charles x,que le projet reprit,la France était au bord de l'effondrement ,social et politique,il lui fallait coûte que coûte renflouer les caisses.
Les négociants juifs marseillais,bachcri et bouchnak,qui avaient des entrées privilégiées au palais du Dey,feront le reste.Le Dey,naif,leur faisait confiance pour régler les créances et le litige financier (que Napoléon lui-même a reconnu mais les rejetant sur son prédécesseur) a du comprendre qu'on ne change pas la nature d'un juif,mais il était trop tard.Les négociations stériles et hypocrites avaient débuté vers 1824, la suite ne fut qu'un......coup d'éventail,des millions de morts,des enfûmades,des massacres,des déportations,des brimades,des souffrances.........La page n'a jamais été tournée et on a jamais oublié !

11.Posté par ex-tarik le 13/09/2011 16:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@abdelkader
Je suis tout a fait d'accord avec ce que tu ecris mais malheureusement c'est du domaine public , tous les Algeriens sont au courant de ces choses là mais .......ils votent quand meme pour ces partis-croupions !!! et là jene comprend plus rien !
car etre au courant et accepeter l'innaceptable c'est etre enn soi soumis !
qui sont ils ces generaux pour faire peur aux algeriens ..ils ne sont rien absolument rien si le peuple le decide en un seul jour ils sont balayés eradiqués ...mais faut il encore que ce peuple se libere des Talmudistes que sont Belhadj et consorts pour enfin comprendre et s'éveiller du cauchemar dans lequel ils on inconsciemment enfermées les generations futures par leur lacheté et par la corruption ...ils se disent musulmans font le ramadhan font la priere mais ô combien ils sont Hypocrites .
Non , je crois que tant que ils sont encore en rain de ruminer comme eds vaches ( et l'ocident y fait attetion a ce que cela reste en l'etat des choses actuelles) , ce peuple sera soumis !
Un pouvoir des plus honni dirigé par un franc maçon , ne peut produire une société developpée !

12.Posté par Saber le 13/09/2011 18:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le motif de la colonisation de l'Algérie avait trois axes de convoitises.
Le premier fut l'avidité des banquiers juifs Bushnnak et Bacri pour les réserves d'or et d'argent de la Régence d'Alger sous la garde du Dey.
Le deuxième motif fut scientifique et économique par l'ambition de la bourgeoisie chrétienne avec en tête Mr Bourssingault marié à la riche héritière du premier découvreur du pétrole en 1743 à pechellbronn où le gisement fut baptisé ANTAR , nom qui a été repris par ELF en 1970 pour finir par TOTAL en 2000 .
Le troisième fut pour le Général Bourmont une occasion de redorer son blason de traitre à Napoléon ( défaite de Waterloo) .

13.Posté par Sir Conflexe le 13/09/2011 22:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il eut été impossible à 2 hommes,que furent ces bachcri/Bouchnak,de convoiter à eux seuls l'or de l'Algérie.Ils ont eu certes,leur quote-part qu'ils ont monnayé pour une naturalisation.Tout le "butin" a été partagé entre ceux que l'auteur de l'article a mentionné.Il faut dire que le projet d'envahir l'Algérie ne fut pas une mince affaire,c'est suite à un traité signé(je ne me rappelle plus où) entre plusieurs puissances de l'époque,qu'il fut "validé".Seule la Grande-Bretagne s'y était opposée,rivalité oblige,ainsi que l'Autriche -je ne suis pas sûr -même le Vatican a "béni" cette expédition.Ce n'est nullement par compassion que les anglais s'y opposèrent,mais pour une question d'hégémonie,l'Europe en ces temps là était dominée par 2 grandes puissances que sont la France et l'Angleterre,mais aussi par des puissances moyennes telles que la Suède ou l'Autriche (autriche /hongrie),ainsi qu'une autre puissance qui émergeait à l'Est :la Russie.Les anglais voyaient d'un mauvais oeil cette conquête,mais ne pouvaient rien faire,Napoléon hantait les esprits et faisait trembler tout le continent encore,et ce n'est pas la victoire du Duc Wellington qui allait remettre ça en cause.
Il faut ajouter aussi que les puissants d'Europe avait un objectif commun : le démantèlement et la chute de l'empire Ottoman,dont le déclin et le vacillement étaient perceptibles.
La prise de Sidi-Fredj ensuite de la plaine de Staouéli,,en ce mois de juin 1830,fut presque une simple formalité,tant les forces étaient inégales et,en plus le Dey donna le commandement à un homme sans grande expérience (d'après les historiens),l'agha ibrahim,mais cela est une histoire.
Les Bourssingault et autres prédateurs ont été les précurseurs d'une légion qui continue encore à pomper nos richesses,parce-que quelque part on a pas su ou pu les défendre.
les motifs sont simples :la puissance de l'Angleterre se trouvait dans "son" empire colonial,la France ,son éternel rival,ne pouvait être en reste.

14.Posté par abdelkader le 13/09/2011 22:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ ex tarik. oui vous-avez raison, ce sont les peuples au contraire qui font la force et la faiblesse des régimes!!!.

15.Posté par brigadesqods le 13/09/2011 23:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Les algériens de l'époque ce sont fait leurrés par les belles promesses des occidentaux, ils ont été abusé du fait de leur propre naïveté et de leurs esprits revanchards à l'égard des turcs. Alors qu'il est interdit de combattre aux côtés de non-musulmans contre des musulmans. L'égarement et l'humiliation ce fait en ne respectant pas les règles de solidarité et d'unité envers les autres musulmans.

16.Posté par o.d le 14/09/2011 01:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

aucune leçon ne sera tirée !

17.Posté par tbk le 22/11/2014 12:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Drôles de réactions d'internautes a la fois totalement incultes et profondément naifs. La décision de voler le trésor de la régence n'a jamais été prises par qui que ce soit d'autre que les Rothschild, car les Rothschild avaient besoin ce trésor pour se renflouer en Europe etc'est ce qui fut fait, et les Busnach et autres Bacri n'ont jamais été que leurs vils serviteurs et c'est le roi brigand Louis-Philippe acoquiné avec les Rothschild qui avait pousse son cousin Charles X a tenter le coup du sac de la régence. C'est en 1870 que les Rotschild avaient organisé la chute du second Empire francais qui ont décidé la création "d'Israel" mais qui avait aussi tenté par tous les moyens l'extermination planifiée mais non réussie des populations musulmanes d'Algérie et toute cette agression et cette invasion avait pour but uiltime la destruction programmée du Califat Ottoman ,ce qui fut fait avec leur agent Attaturck en 1924. Il est profondément honteux que ces bribes d'histoire ne soient pas encore connues par de prétendus "algériens" en 2014 alors que les étrangers, soit au moins leurs historiens, soient au courant en détail de cela.Les Rothschild ont aussi pris lecontroel direct de l'Algérie a partir de 1871 jusqu'a ce jour ou très péniblement une résistance algérienne authentiquement musulmane est en en train de se "remuer" laborieusement pour enfin obtenir une véritable indépendance en dehors de l'étranglement de la France juive colonisée par les Rothschild. Enfin un internaute semble avoir découvert que Ali Belhadj est d'origine juive et soit membre de la secte satanique talmudiste qui sévit dans le pays depuis 1830 et plus précisément depuis 1871, cela est "encourageant" car il "faut croire" que les "algériens" commencent enfin a se "réveiiller" mais il ne faut pas s'arrêter la car il y en a encore beaucoup a découvrir.

Nouveau commentaire :

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences


Publicité

Brèves



Commentaires