Economie

Le pétrole frôle les 80 dollars



Mardi 23 Février 2010

Le pétrole frôle les 80 dollars
Les prix du pétrole ont ouvert en hausse lundi à New York, le baril accrochant la barre des 80 dollars.
Les cours du pétrole s'installaient autour de 80 dollars le baril lundi, soutenus par la grève chez le géant pétrolier Total.

Après avoir déjà progressé toute la semaine dernière sur fond d'optimisme économique et de montée des tensions géopolitiques, les prix du pétrole ont repassé lundi sur le marché new-yorkais la barre des 80 dollars, qu'ils n'avaient plus franchi depuis le 12 janvier.

"Les prix du brut ont fortement progressé, dopés par l'optimisme économique et le prolongement de la grève dans les raffineries de Total en France", expliquait Amrita Sen, analyste chez Barclays CApital.

Le conflit social entre la direction du pétrolier Total et les salariés en grève se durcissait, soutenant les cours.

Sous la pression de l'Elysée, et face au spectre d'une pénurie de carburant, Total a accepté d'avancer une réunion cruciale sur l'avenir du site de Dunkerque, une décision jugée "insuffisante" par la CGT pour appeler à cesser la grève dans les raffineries.

Au sixième jour de grève, sur 2.600 stations-service Elf et Total, 127 étaient à court d'au moins un carburant à 17H00 lundi.

Par ailleurs, l'Algérie s'attend à un maintien de la production de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) réunie le 17 mars à Vienne, a déclaré lundi le ministre algérien de l'Energie, Chakib Khelil.


Mardi 23 Février 2010


Commentaires

1.Posté par damien le 23/02/2010 15:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ah ben quand on tient l'état par les c***lles, il ne faut pas hesiter à presser.

Nouveau commentaire :

Actualité en ligne | International | Analyse et décryptage | Opinion | Politique | Economie | Histoire et repères | Sciences et croyances

Publicité

Brèves



Commentaires