MONDE

Le pétrole du Golfe pourrait ne pas se dégrader avant des lustres



Washingon’s Blog
Dimanche 22 Août 2010

Le pétrole du Golfe pourrait ne pas se dégrader avant des lustres


Washingon’s Blog, 21 août 2010


      Comme vous l’avez peut-être entendu, les scientifiques découvrent sous la surface de gigantesques nuages de pétrole provenant de la fuite de BP. L’un d’eux fait plus de 35 kilomètres de long sur plus de 1,6 kilomètre de large et 200 mètres d’épaisseur.


      Jeudi, les Dr Ian MacDonald et Lisa Suatoni ont déclaré au sous-comité du Congrès que le pétrole restera toxique, et ne se dégradera guère davantage pendant des décennies. MacDonald est expert dans le domaine des profondeurs océaniques extrêmes, en particulier des suintements naturels d'hydrocarbures, des hydrates de gaz, et des systèmes de boue volcanique. Ce scientifique, longtemps à la NOAA autrefois, est professeur d’océanographie biologique à l’université d’État de Floride. Suatoni a un doctorat de l'université de Yale en écologie et en biologie évolutive, et est maître de recherche au Programme océanique du Natural Resources Defense Council.


      Le Dr MacDonald a déclaré au Congrès que le pétrole s’est déjà dégradé, émulsionné et évaporé presque autant que possible, et qu’il est rendu très réfractaire à plus de biodégradation. Le pétrole restera dans l'environnement pendant longtemps, a-t-il dit, et les traces de la fuite de BP seront perceptibles « pendant le reste de ma vie » (avec 58 ans et une durée moyenne de vie zunienne autour des 76 ans, ça fait au moins 18 ans).


      Le Dr Suatoni a déclaré au Congrès que le pétrole qui s’introduit dans les zones à faible teneur en oxygène restera pendant des dizaines d’années dans une forme intégralement toxique.


      Pourquoi le pétrole ne se dégrade pas plus vite ?


      Comme l’a noté jeudi le National Georgraphic :

      La stabilité du nuage de pétrole est « assez inattendue, » a déclaré jeudi Richard Camilli, directeur des études d’Applied Ocean Physics and Engineering Department du Woods Hole Oceanographic Institution (WHOI), lors d'une conférence de presse à Washington.

      « Rien ne nous indique clairement pourquoi il s’est fixé à cette profondeur. »

      Nous ne savons pas pourquoi les micro-organismes du Golfe ne dégradent pas le nuage de pétrole, mais ces organismes sont tristement célèbre pour leur imprévisibilité, a déclaré Christopher Reddy, chimiste de la mer chez WHOI et coauteur de l'étude.

      ...

      Comprendre pourquoi le nuage ne se dégrade pas nécessite des études supplémentaires, a dit Reddy au cours de la conférence de presse...


      À vrai dire, l'un des premiers spécialistes du monde dans ce domaine m'a dit hier que les principales bactéries mangeuses de pétrole ne sont même pas présentes dans les échantillons de nuages sous-marins.



Original : www.washingtonsblog.com/2010/08/gulf-oil-wont-degrade-for-decades.html
Traduction copyleft de Pétrus Lombard




Dimanche 22 Août 2010


Commentaires

1.Posté par gjingis le 22/08/2010 19:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

d apres la science de la technologie des eaux.le petrol est un complex de matiere organique dont la bacterie ne peut faire face a sa decomposition peu import sa forme et sa qualitee aerobique ou anaerobique .sauf si cette bacterie que j ignore ,son nom et que seront elles ses conditions dans un milieu marin en plein activitee ?
le processsus reste physicochimique dans un endroit bien determiné
a part une aspiration gigantesque.je vois pas autre chose que la destruction de faune et la flore suivi par son passage mortel

2.Posté par pistache le 23/08/2010 12:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

nous allons laissé à la future génération ,et même avant , une planête poubelle ; les reponsables en sont avant tout ces grosses sociétés pourris qui ne pensent qu'à s'enrichir au détriment de l'humain et de l'environnement ; je crois bien que notre actuelle génération va aussi souffrir plus tôt qu'elle ne le croit des problêmes environnementaux mais j'espère que les vrais responsables en patiront eux aussi ;

Nouveau commentaire :

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS

Publicité

Brèves



Commentaires