EUROPE

Le petit protégé bulgare du Mossad et les Pomaques


Dans la même rubrique:
< >

Lundi 24 Octobre 2016 - 17:02 Je Suis Wallonie !



Mardi 7 Juillet 2009

Photo: http://invision-images.com
Photo: http://invision-images.com
En 1992, la Bulgarie comptait une population musulmane de 1 078 000 âmes répartie en divers groupes dont le plus important est celui des turcs détenteurs de la citoyenneté bulgare suivi de celui des Pomaques (Pomaci).

Les Pomaques sont des Slaves islamisés au cours de la longue présence ottomane dans le pays. Leur langue maternelle est donc tout naturellement le bulgare tandis que le turc est pour eux une langue étrangère.

Les musulmans de Bulgarie, comme les adeptes d’autres confessions, ont vu le régime communiste exercer une forte pression sur leur culte, l’idéologie marxiste ne reconnaissant pas l’existence de divinité(s) et prônant l’athéisme.
D’une certaine manière, vis-à-vis des Pomaques, les gouvernements communistes ont poursuivi la démarche déjà adoptée par les régimes bulgares dès lors que ce pays s’était détaché de l’empire Ottoman : réduire les caractéristiques supposées non slaves de certaines catégories de populations.

Vous me direz, c’est de l’histoire ancienne et qu’est-ce qu’on en à faire ?

Eh bien, c’est que les Pomaques existent toujours avec des particularités qui n’ont guère changé : si seule une quinzaine de pourcent d’entre eux auraient été convaincus d’aller vers l’athéisme, ils restent cependant une communauté pauvre, plutôt peu instruite et isolée. Les femmes de cette communauté s’habillent par ailleurs toujours avec les mêmes vêtements : le shalvari (pantalon ample coloré) et la shamiya (voile).

Et si en France, c’est la passe d’armes entre F. Bayrou et D. Cohen-Bendit qui a surtout marqué la campagne électorale européenne, en Bulgarie ce sont les Pomaques.

C’est qu’il existe en Bulgarie un parti conservateur populiste, le RZS soit Ordre Loi et Justice (à la lisière de l’extrême droite voire carrément d’extrême droite) dirigé par un certain Yane Yanev.
Dans un scrutin marqué en Bulgarie comme ailleurs par une faible participation, le parti
RZS a totalisé 4,67 % des voix et n’a eu aucun élu au parlement européen.
Il s’agit donc d’un parti pour l’heure presque insignifiant. Pour l’heure, car ce parti surfe sur l’air du temps, non par ses proclamations de volonté de lutte contre la corruption mais par son islamophobie affichée.

En effet, un des thèmes marquants de la campagne électorale de M. Yanev a été la dénonciation des «conversions forcées à l’islam de villages entiers». M. Yanev allant jusqu’à dire publiquement que « certaines régions du pays auraient besoin d’une deuxième libération du joug ottoman.»
Ce n’est certes pas par hasard que ce thème de campagne est repris par un blog de la hasbara sioniste (via le site islamophobe
Bivouac) car l’entité sioniste et ses partisans n’ont de cesse de s’évertuer à provoquer une guerre de civilisations et le discours de M. Yanev s’inscrit tout à fait dans cette logique.

Ce que ne nous disent ni ce blog, ni M. Yanev, c’est comment fait-on pour convertir de force à l’Islam des gens qui sont déjà musulmans ?
On lira ici la réponse d’un de ceux qui sont accusés d’organiser ces conversions forcées de musulmans à l’Islam. Et pas plus aujourd’hui qu’hier, les Pomaques ne sont une population islamisée par la force.

Reste que la collusion entre le sionisme et ce leader politique bulgare ne se limite pas à des articles ou des paroles, elle est absolument concrète.
Car notre militant anti-ottoman (c’est-à-dire en réalité antimusulman) est en vérité non seulement un ami mais un protégé des sionistes qui investissent sur lui au cas où...

Ainsi peut-on lire sur un site bulgare d’informations:
« L’ex-chef du Mossad organise la sécurité de Yane Yanev » dont la vie aurait été maintes fois menacée.

Cette aide si elle n’est pas désintéressée est cependant gratuite nous dit l’article :
«Les services côté israélien sont fournis sous la forme d’une aide gratuite avec la coopération de l’ancien chef du Mossad, le général Danny Yatom. »
Si M. Yanev manifeste le désir de libérer une deuxième fois la Bulgarie d’un joug ottoman imaginaire, force est de constater qu’il s’est placé volontairement sous le joug sioniste.

http://mounadil.blogspot.com/ http://mounadil.blogspot.com/



Mardi 7 Juillet 2009


Commentaires

1.Posté par VIRGILE le 12/07/2009 20:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le fond du sionisme est l'athéisme sur justification talmudique (falsification et interprétations kabbalistiques de la Sainte Torah), même si Netanyaou, hypocritement, veut un état "Juif" (c'est faux, Israël est en pleine débauche et apostasie !).

Le fond du communisme est l'athéisme, créé par des juifs défroqués (Marx, Trosky, Bolchevisme, etc.) et ces dizaine de millions de morts... Une pure tragédie humaine.

Le fond des "nouvelles" républiques, notamment depuis l'Ere des Lumière lancé par les Illuminati (Liberté, Egalité - fraternité, etc.) est également une arme illuminati athéiste.

En clair, tout est fait pour détruire la foi en Dieu et l'Islam est forcément en ligne de mire puisqu'il prêche un Dieu monothéiste sur fondement judéo-chrétien.

Diviser pour régner afin que le Business/Mamon soit Roi. Il ne reste plus donc à ces illuminati-sioniste, conformément au PSS, lisez bien, d'amener les croyants monothéistes à s'entretuer, tout cela sous le contrôle de "Services" au service des Illuminati (banquiers internationaux Juifs et Francs-Maçons).

Car la foi en un Dieu unique, qui nous rappelle notre sang commun, notre fraternité et notre égalité en l'Amour de Dieu, est forcément irrecevable pour ceux qui veulent contrôler et s'approprier la planète, ses biens et ses richesses. Tout appartient à Dieu, pour sa Gloire et notre émerveillement, gratuitement.

Comprenons que ces Athées, crypto-juifs (Khazars, etc.) et autres Maçons, etc., ne sont pas d'accord avec cet acte de foi !

Reste plus qu'à organiser une guerre mondiale telle que précisée par le feu et éminent F.M. Albert PIKE (doigt Illuminati enrôlé) dont les prévisions ne se sont pas trompées (et pour cause !) jusqu'à ce jour, à l'instar des guerres mondiales, kraks boursiers et autres "révolutions colorées" en cours !

Je le reprécise, nous sommes bien dans l'application évidente du PSS (quelle qu'en soit l'origine !) et il est fondamental que l'Humanité en prenne pleinement connaissance.



2.Posté par Marie le 16/07/2009 09:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@Virgile,
Quel est le rapport entre votre commentaire et l'article du gars de Vénissieux ?

Nouveau commentaire :

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES

Publicité

Brèves



Commentaires