Palestine occupée

Le père de la jeune fille qui a filmé le tir sur Ashraf Abu Rahme à Nilin et un militant canadien arrêtés à Nilin (Réactualisation)


Le 23 Juillet, le père de la jeune fille qui a filmé le tir d’un soldat israélien sur un détenu palestinien, Ashraf Abu Rahme, à Ni'lin et un activiste canadien ont été arrêtés au cours d'une manifestation non violente contre la construction du mur de l'apartheid à Nilin.

Par ISM

Photo alkhaleej : Salame :"J'ai peur que ma famille soit visée après la diffusion de ma video."


Lundi 28 Juillet 2008

Photo alkhaleej
Photo alkhaleej
Les arrestations ont eu lieu lors d’une manifestation non-violente de femmes contre la construction du mur. Ils ont été tous les deux arrêtés alors qu’ils observaient la marche en direction du chantier de construction.

Lorsque l'armée israélienne a attaqué la manifestation, Amirra allait protéger les manifestants, tandis que Victor MacDiarmid, un citoyen canadien, prenait des photos. Les deux hommes ont été arrêtés en quelques minutes.

Interrogée le matin même sur la télévision palestinienne, la jeune fille de 14 ans avait exprimé ses craintes que sa famille soit maintenant visée par l'armée israélienne en raison de la diffusion de son film.

Sa vidéo a été diffusée dans le monde entier a provoqué une onde de choc en Israël, où un soldat a été arrêté et une enquête officielle a été lancée.



Victor MacDiarmid est de Kingston, en Ontario. Il avait déjà été touché à deux reprises par des balles de caoutchouc alors qu'il tentait d’apporter du ravitaillement à Ni'lin pendant le siège de 4 jours imposé au village par l’armée israélienne début juillet. Il sera traduit en justice le 24 juillet à Jérusalem.

Pour l’instant, les informations au sujet de Jamal Amirra qui est toujours en garde à vue ne sont pas très claires.


Réactualisation le 24 juillet à 20 h

Victor MacDiarmid est passé devant le juge ce matin a Jérusalem. Il a été condamné à une interdiction de séjour à Nilin pour une durée de 15 jours et a été relâché.

Jamal Amirra est toujours détenu dans la base militaire de Shaere Benyamin. Les avocats de Btselem font actuellement leur possible pour obtenir sa libération.

Source : http://www.palsolidarity.org/
Traduction : MG pour ISM


Lundi 28 Juillet 2008


Commentaires

1.Posté par Paul le 28/07/2008 18:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Est-il vrai néanmoins que, peu après, Ashraf Abu Rahme,a fait une conférence de presse sans réelle séquelle suite à cet acte ignoble ?

2.Posté par hélène le 28/07/2008 19:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

ce qui est vrai et évident c'est que la lâcheté sans borne de TTTTTTSSSSSAAAAAAAAAAHL n'aime pas être filmée!!
depuis maintenant 5 ans au moins les journalistes indépendants d'israel sont soit tués soit interdits:
CQFD, c'est fait.

3.Posté par veve le 28/07/2008 21:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Sauf que c est bstlem , Ong israelienne qui fournit les cameras permettant de realiser ces films.A quand la reciprocite pour filmer par ex les militants du Hamas qui ont jete des hommes du fatah par les fenetres lors du putsch de l annee derniere ou qui sont venus les avhever dans leurs lits d hopital,

4.Posté par wilhelm le 28/07/2008 22:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Apparemment, Btslem est une organaisation israelienne anti-sioniste !? comme quoi, il ne faut pas généraliser.. de plus en plus de juifs et d'israéliens comprennent qu'ils ne sont pas sur la bonne voie..

5.Posté par veve le 28/07/2008 22:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Antisioniste, je ne crois pas.Elle ne remet pas en cause l existence d Israel mais est vigilante sur les droits de l homme.Pas d amalgame.Cette Ong aurait bcp a dire sur ces memes droits en Palestine

6.Posté par resistance le 28/07/2008 23:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

elle est belle la soit-disant "democratie israelienne" la seule du moyen orient comme il disent souvent et voila le resultat encore une oppression de plus qui fait parti de la routine quotidiene des soldats sioniste

7.Posté par Samuel le 29/07/2008 11:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je suis triste pour ce gars qui a certainement un gros bleu a cause de cette balle en caoutchouc.. et oui il est vivant !!! Imaginez la meme chose dans la majorite des pays "democratiques" Arabes. Croyez vous que ce gars, la cameran, etc seraient toujours vivant?

Pour Whilhem qui n a toujours rien compris, we betselem est une organisation Israeliene et SIONISTIQUE, car come dit veve , cette organisation est basee en Israel composee de Juifs , Musulmans et Chretiens et ne remet pas en cause l'existence d'Israel. Alors ne revez pas !!
Sauf que Israel etant une DEMOCRATIE, ils peuvent dire ce qu ils veulent


8.Posté par hélène le 29/07/2008 11:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

c'est vrai çà!!
la seule démocratie du moyen orient
et tshaaaaaaaaaaaaaaaaalllllllllllll l'armée aux armes pure!!
on connait la chanson hasbariste, lol !!!!

9.Posté par Samuel le 29/07/2008 11:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Helene,
Une guerre est une guerre et une armee est une armee qui malheureusement fait des morts. Et je ne pense pas que Tsahal soit meilleur que la moyenne.

Mais a part des lieus commun, il ne semble pas que tu a d'autres reponses

10.Posté par hélène le 29/07/2008 13:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

à vous lire, samuei, les lieux communs sont plutôt vôtres!!et je ne fais que citer les "lieux communs" largement diffusés par les israéliens!!
"une guerre est une guerre!!!!!"............lol
l"a guerre israélienne" se fait contre des civils, aux mains nues, , des femmes des enfants, on apelle pas çà "une guerre" mais une agression collonisatrice et criminelle, qui détruit un peuple aux mains nues avec des missiles, des bombes des chars et toutes les armes les plus sophistiquées.

les groupes de RESISTANCE à cette formidable armée d'ocupation n'ont au mieux pour se défendre que des kalach, des explosifs et des malheureuses couscousisères sans explosifs, de fabrication artisanales, que nos médias-collabos baptisent "missiles" dans le plus pur style hasbariste israélien.

quand au message qui demande la "réciprocité" sur les films montrés! alors là les bras nous en tombe!! car sur les combats à gaza,toutes les televisions les ont largement montrées en boucle sur toutes les télévisions occidentales !!
naturellement les psychopates hasbaristes qui pullulent sur tous les forums, et en particulier içi,le dénieront, on est spychopates ou pas et ils le sont au dernier degré.

11.Posté par Samuel le 29/07/2008 13:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Toujours le meme mots, Helene, Psychopates, etc...
Tu as raison les missiles du Hizbollah sont artsanales. Heureusement que le mossad detruit les armes en Iran, sur place.
Si tu ecoutait autre chose que la propagande palstiniene , la tele Israelienne par example tu saurait, qu ils appellent ca effectivement rokckets artisanales, et non missiles, en ce qui concerne ce que le Hamas envoit de Gaza.

Ceci dit, cela ne veut pas dire que je minimise les morts Palstiniens, ainsi que la personne qui propose d'echanger des images de massacres.

Mains nues tu exagere....

12.Posté par Samuel le 29/07/2008 14:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Helene, Pollution = opinion differente de la tienne , et globalement celle du site
( juste pour rellancer le debat, merci Helene)

13.Posté par wilhelm le 29/07/2008 14:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

la tele israelienne... hehe, samuel, un nouveau comique sioniste !! trop drôle, même la télé française, malgré les pressions et la propagande sioniste, est surement plus objective que la télé du ghetto...israel.

Quand a Btselem, que je ne connais pas trop, j'ai pose une question plus haut, en y mettant un petit point d'exclamation et d'interrogation, afin d'avoir la réponse rapide d'un petit propagandiste sioniste, ce qui a était exécuté assez rapidement.. il a l'air assez évident que c'est une organisation sioniste, a qui les cameras ont été donné ? combien ? c'est étrange que la mise en scène d'un soldat qui tire des balles en caoutchouc sur un palestinien est été autant médiatisé.. mise en scène avec le soutient de Btselem ?

Je dis ca car j'ai entendu a la radio il y a 5 mn de ca , que le soldat risque d'être sanctionné.. en fait, le sentiment que j'ai eu, c'est une désinformation complète et abjecte du conflit israelo-palestinien (rien de nouveau), si on écoute cette propagande sioniste, on a d'un cote des terribles terroristes, qui sans raison tire des roquettes artisanales ( en toute impunité) sur les pauvres israeliens qui ne veulent que la paix, et de l'autre, un pauvre soldat, qui après avoir dérapé, cet a dire tiré des balles en caoutchouc, est aussitôt sanctionné, médiatisé, diabolisé... une justice a deux vitesse, comme en france, mais dans l'autre sens..

Pour l'instant j'ai de gros doutes sur l'organisation Btselem pour cette propagande sioniste et lâche (ce qui est un pléonasme) , qui prétend défendre les droits de l'homme et la démocratie..

Il semble clair qu'il est difficile d'être anti-sioniste, et partisan de Btselem..

Dans le ghetto "israel" (rêve d'Hitler), la notion de démocratie a un tout autre sens.. la démocratie sioniste, suffit de voir ce que sarkozy fait de notre démocratie.. j'appellerai plutôt ça, une dictature participative...

On a eu la paix a partir du moment ou on a condamne le nazisme, le fascisme, et on n'aura la paix que lorsque l'on condamnera le sionisme.. soit démanteler le ghetto juif et bâtir une nouvelle Palestine, soit la guerre.. il semblerait que les sionistes aient choisi la guerre, ce qui me parait logique pour une idéologie raciste, impérialiste et colonialiste..

A bon entendeur.

14.Posté par Samuel le 29/07/2008 15:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ideologie, discours nul et sans fondement.. Tu ne crois , Whilem, wue les sources qui t'arrangent. Seuls des ignorants comme toi ne savent pas ce qu est Betselem, car comme c'est une oganisation Israelenne tu ne veux pas savoir.

Continue dans tes elucubration, et envoie tes enfants en Palestine, a la place des gens de la region qui aspirent a une paix.
Et bien sur, tu veux construire une Palestine Musulmane, et pas un etat laique et multinational !!!
Tu as tout compris

15.Posté par redk le 29/07/2008 16:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

"Ideologie, discours nul et sans fondement?" .......samuel tu doit êtres le seul sioniste qui na pas encore lue les preuves de l'association des sionistes et des nazis , de l'aide des nazis(dont hitler) apporté au sionistes pour l'etat sioniste d'israel, et de leur "courages" à aidé les nazis à génocidé leur peuple


Le soutien nazi au sionisme


Theodor Herzl (1860-1904), le fondateur du sionisme moderne, reconnut que l'antisémitisme promouvrait sa cause, la création d'un état séparé pour les juifs. Pour résoudre la Question Juive, il maintenait « devoir faire d’elle, surtout, une question de politique internationale. » [1] Herzl écrivit que le sionisme offrait au monde « une bienvenue solution finale de la question juive. » [2] Dans ses « Journaux intimes », page 19, «Herzl déclara que les antisémites deviendront nos plus sûrs amis, les pays antisémites nos alliés. »


Le sionisme fut soutenu par les SS et la Gestapo allemands. [3] [4] [5] [6] Hitler lui-même a personnellement soutenu le sionisme. [7] [8] Pendant les années 30, en coopération avec les autorités allemandes, les groupes sionistes organisèrent un réseau d'environ 40 camps sur l'ensemble de l'Allemagne, où les éventuels colons furent formés à leurs nouvelles vies en Palestine. Jusqu’en 1942 les Sionistes exploitèrent au moins un de ces derniers « Kibboutz » officiellement autorisé comme camps d’entraînement [9] sur lequel flottait la bannière bleue et blanche qui deviendra un jour le drapeau national « d’Israël ». [10]

L'accord de transfert (qui favorisa l'émigration des juifs allemands en Palestine), mis en application en 1933 et abandonné au début de la WWII [2ème Guerre Mondiale], est un exemple important de la coopération entre l'Allemagne d’Hitler et le sionisme international. [11] Par cet accord, le troisième Reich d’Hitler fit plus que n'importe quel autre gouvernement pendant les années 30 pour soutenir le développement juif en Palestine et promouvoir les buts sionistes.


Hitler et les Sionistes eurent un but commun : Créer un ghetto juif mondial, solution de la Question juif

L’accord de Transfert

Le sionisme, aussi appelé « Congrès Juif Mondial » déclara la guerre à l'Allemagne, [12] [13] sachant qu'elle affecterait leurs frères juifs résidant dans ce pays, qui seraient laissés sans protection. Quand d'autres ont essayé de les aider à s'échapper vers d'autres pays, le mouvement sioniste fit fermer la porte de ces pays à l'immigration juive (Lu dans les livres, « Perfidy » et « Min Hametzer »). En raison de l'influence sioniste cinq navires de réfugiés juifs d'Allemagne arrivant aux USA furent renvoyés vers les chambres à gaz.

Le but fondamental du mouvement sioniste ne fut pas de sauver les vies juives mais de créer « un état juif » en Palestine.

Le 7 décembre 1938, Ben Gourion, le premier dirigeant de l'état sioniste d'Israël déclara « Si je savais possible de sauver tous les enfants d’Allemagne en les amenant en Angleterre, et seulement la moitié des enfants en les amenant à Eretz Israël, je choisirait la deuxième solution. Pour nous, il nous faut non seulement tenir compte des vies de ces enfants mais aussi de l'histoire du peuple d'Israël. » [14]

Le 31 août 1949, Ben Gourion déclara : « Bien que nous avons réalisé notre rêve de créer un état juif, nous sommes seulement au début. Il n’y a encore que seulement 900 000 juifs en Israël, tandis que la majorité du peuple juif demeure toujours à l'étranger. Notre future tâche sera d’amener tous les juifs en Israël. »

Des deux millions et demi de juifs cherchant refuge contre les nazis entre 1935 et 1943, moins de 9% s'établirent en Palestine. La grande majorité, 75%, allèrent en URSS. Au milieu des années 70, plus gens sortirent d’Israël qu’il n’en entrèrent. Les seules poussées subites d'immigration vers l'état sioniste se produisirent pendant les menaces antisémites et la persécution dans les pays étrangers. [15]

Il s’ensuit que, pour réaliser son but d’un ghetto mondial juif, l'état sioniste doit favoriser et encourager l’antisémitisme, comme nous l’avons vu, par des actes de violence si nécessaire.

« Pour atteindre ses objectifs pratiques, le sionisme espère pouvoir collaborer avec un gouvernement fondamentalement hostile aux juifs ». [16]

L'utilisation de l'antisémitisme comme outil de contraindre à l'immigration vers l'état sioniste continue à aujourd'hui :

Le Premier Ministre Sharon a déclaré que l'antisémitisme est en augmentation et que le seul espoir de sécurité des juifs est d’aller en Israël sous la protection de l'état sioniste. « La meilleure solution à l'antisémitisme est l’immigration en Israël. C'est le seul endroit sur terre où les juifs peuvent vivre en juifs », a-t-il dit. [17]


Ceux qui continuent à appeler le prétendu « état d'Israël » « l'état juif » favorisent non seulement le sionisme qui est contraire à la croyance du vrai judaïsme, mais approuvent également la promotion de l'antisémitisme mondial. De cette manière ils mettent en danger la vie des juifs traditionnels et nient leurs libertés civiques et les droits de l'homme.

Quand le ministre des affaires étrangères britannique, Arthur Balfour (le commanditaire de la loi sur les étrangers de 1905, restreignant l'immigration juive en UK), voulu que le gouvernement britannique s’engage pour la patrie juive en Palestine, sa déclaration fut retardée - pas par des antisémites mais par les principales figures de la communauté juive britannique. Elles incluaient un juif membre du cabinet qui appelait les pro-sionistes de Balfour des « antisémites dans les conséquences ». Par contraste, un grand homme d'état comme le Secrétaire d'Etat Colin Powell, un défenseur du judaïsme traditionnel, a le courage de séparer le judaïsme du sionisme et de reconnaître que celui qui ose dénoncer les actions de l'état sioniste n'est pas « antisémite ».

Nous invitons nos chefs à Washington à dissocier les actions de l'état sioniste du judaïsme traditionnel en ne se référant plus à « Israël » comme « état juif » mais comme « état sioniste » et à oser dénoncer les actions sionistes qui favorisent l'antisémitisme.



Bibliographie

« Zionism and the Third Reich », Auteur : Mark Weber, « The Journal for Historical Review ( http://www.ihr.org/ ), juillet/août 1993, volume 13, numéro 4, page 29.

Hitlers Zweites Buch – ein Dokument aus dem Jahr 1928, Stuttgart, 1961. Traduction anglaise: Hitler’s Secret Book, New York, 1961, pp 212-215.

Berlin Encyclopaedia Judaica (New York and Jerusalem : 1971), Vol. 5, p.648.
See also, J.-C. Horak, “Zionist Film Propaganda in Nazi Germany,” Historical Journal of Film, Radio and Television, Vol. 4, No. 1, 1984, pp 49-58.

Perfidy, Auteur: Ben Hecht, Milah Press, Association ; 1er avril 1997

Min Hameitzer, Auteur:Rabbi Weissmandl ; Le livre Unheeded Cry de Abraham Fuchs, est un traduction partielle.

Holocaust Encyclopedia, “Escape from German Occupied Europe”, http://www.ushmm.org/wlc/en/index.php?lang...duleId=10005470

“Immigration Policies”, Jewish Virtual Library, http://www.jewishvirtuallibrary.org/jsourc...ust/grobim.html

“The Tragedy of the S.S. St. Louis”, Jewish Virtual Library, http://www.jewishvirtuallibrary.org/jsourc...st/stlouis.html

[1] Cité dans : Ingrid Wecker, Feuerzeichen : Die “Reichskristallnacht” (Tubingen: Grabert, 1981), p. 212. Voir aussi : Th. Herzl, The Jewish State (New York : Herzl Press, 1970), pp 33, 35, 36, et Edwin Black, The Transfer Agreement (New York : Macmillan, 1984), p.73

[2] Th. Herzl, “Der Kongress, “ Welt, 4 juin 1897. Réédité dans : Theodore Herzls zionistische Schriften (Leon Kellner, ed.), ester Teil, Berlin: Judischer Verlag, 1920, p. 190 (et p.139)

[3] Francis R. Nicosia, The Third Reich and the Palestine Question (1985), pp. 54-55.; Karl A. Schleunes, The Twisted Road to Auschwitz (Urbana: Univ. of Illinois, 1970, 1990) pp. 178-181

[4] Jacob Boas, “A Nazi Travels to Palestine,” History Today (London), janvier 1980, pp. 33-38.

[5] Fac-similé réimprimé de la première pagede Das Schwarze Korp, 15 mai 1935, dans : Janusz Piekalkiewicz, Israels Langer Arm (Frankfurt: Goverts, 1975), pp. 66-67.

[6] Das Schwarze Korps, 26 septembre 1935. Cité dans : F. Nicosia, The Third Reich and the Palestine Question (1985), pp. 56-57

[7] F. Nicosia, Third Reich (1985), pp. 141-144 ; Sur la critique des vues sionistes d’Hitler dans Mein Kapf, Voir spécialement le Vol. 1, Chap. 11. Cité dans : Robert Wistrich, Hitler’s Apocalypse (London: 1985), p. 155.;

[8] W. Feilchenfeld, et al., Haavra-Transfer (1972). Texte entier de : David Yisraeli, The Palestine Problem in German Politics 1889-1945 (Israel : 1974), pp. 132-136.

[9] Y. Arad, et al., eds., Documents On the Holocaust (1981), p. 155. (L’entraînement au kibboutz se faisait à Neuendorf où il a pu fonctionner jusqu’à après mars 1942.)

[10] Lucy Dawidowicz, The War Against the Jews, 1933-1945 (New York : Bantam, pb., 1976), pp 253-254; Max Nussbaum, “Zionism Under Hitler,” Congress Weekly (New York: American Jewish Congress), 11 septembre 1942.; F. Nicosia, The Third Reich (1985), pp 58-60, 217.; Edwin Black, The Transfer Agreement (1984), p. 175.

[11] E. Black, The Transfer Agreement (1984), pp. 328, 337.

[12] “Judea Declares War on Germany!” – Gros titre du London Daily Express, 24 mars 1933

[13] “The worldwide boycott against Germany in 1933 and the later all-out declaration of war against Germany initiated by the Zionist leaders and the World Jewish Congress enraged Hitler so that he threatened to destroy the Jews…” (Rabbi Schwartz, New York Times, 30 septembre 1997)

[14] Yvon Gelbner, “Zionist policy and the fate of European Jewry”, dans Yad Vashem studies (Jerusalem, vol. XII, p. 199).

[15] Institute for Jewish Affairs of New York, cité par Christopher Sykes dans “Crossroads to Isarl”, London 1965, et par Nathan Weinstock, “Le sionisme contre Israël,” p. 146. [en français]

[16] Lucy Dawidovitch, “A Holocaust Reader”, p. 155.

[17] “Sharon Urges Jews to go to Israel”, BBC News, 17 novembre 2003, http://news.bbc.co.uk/1/hi/world/middle_east/3275979.stm



Source : True Torah – Jews Against Zionism 51 Documents sur la collaboration sioniste avec les nazis

16.Posté par redk le 29/07/2008 16:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Un groupe de néo-nazis allemand qui s'est donné comme nom «les Nationaux-socialistes pour Israël » a lancé un site internet en soutien à Israël. Ce groupe, dont les membres ne se sont pas fait connaître publiquement jusqu'à présent, affirme que le droit d'exister d'Israël trouve ses racines dans les principes du Darwinisme social qui avait été adopté avant la deuxième guerre mondiale par les nazis. Les activistes du groupe affirment avoir tenu leur première réunion à Berlin le mois dernier, les thèmes abordés étaient «solidarité avec Israël, l'antisémitisme, le capitalisme, l'Islam. »

Sur le site du groupe Néo Nazi allemand on peut lire : « Israël a gagné le droit de vivre au sein des nations après avoir survécu des guerres sans fin », « Israël a aussi le droit d'exister. », « Cette nation a aussi une culture… La nation d'Israël est appréciée… », « C'est notre devoir en tant que Néo Nazis de défendre cette réussite suprême. Pas simplement pour le peuple allemand et la sphère culturelle européenne mais aussi spécialement pour Israël. »

En tant que « Nazis Pour Israël », ils critiquent le NPD l’accusant de regrouper « des lâches et des réactionnaires ».

Les «Nazis Pour Israêl» revendiquent clairement leur combat contre l'antisémitisme en affirmant sur leur site web dans un manifeste : « montrez nous une preuve qu'il y a un complot juif pour dominer le monde ». Le groupe mène également d'autres campagnes publiques utilisant des autocollants pour faire passer leurs messages. Ainsi l'un des autocollants représente une photo de Reinhard Heydrich, l’Obergruppenfürher SS qui a présidé la Conférence de Wansee au cours de laquelle la solution finale a été planifiée. Sous la photo d'Heydrich on peut lire : « En tant que nazi je suis Sioniste ».

Un autre autocollant montre une photo des soldats de l'armée israélienne lors de la deuxième guerre du Liban en été 2006, avec en entête : « 2 000 ans de combat pour survivre – respect à ceux qui le méritent ».

Concernant l'Holocauste, le groupe affirme que « nous devons considérer ce qui est appelé «l'Holocauste » dans le contexte d'actes d'auto défense par des nations menacées », mais ajoute : « il n'y a pas de justification à cela. A la place, les nazis auraient du soutenir la cause Sioniste. »

source: Haaretzdaily.com

17.Posté par wilhelm le 29/07/2008 16:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je préfère être ignorant et dire que je ne sais pas ce qu'est exactement Btselem, que de prétendre que c'est une organisation qui défend les droits de l'homme... comme beaucoup d'autres organisation soit gisante humanitaire... je suis peut-être ignorant, mais pas aussi naïf.. Israël est une dictature, et n'inversez pas les rôles..

Dites nous plutôt ce que vous venez faire sur ce site, si vous ne partagez pas l'idée d'être anti-sioniste, et que vous ne reconnaissez pas, qu'israel viole les droits de l'homme plus que n'importe qu'el entité.. israel n'est pas un etat, mais simplement un ghetto juif mondial, ou Hitler (entre autre, pour ne citer que le plus celebre, et Herlz) a considérablement participé a sa création.. Soutenir le sionisme, c'est soutenir le fascisme et le nazisme.. et les crimes qui vont avec.. Ignorer le passé, ce n'est qu'un construire un futur plus sombre..

Samuel, les gens comme vous, qui viennent sur ce site pour vomir leur propagande sioniste, on commence a avoir l'habitude, même si vous apportez des discours stériles et déplacés.. fort désagréable, mensongés et lâche, une signature caractéristique au sionistes..

Je ne suis pas arabe, ni musulman, mais si je devais envoyer mes enfants en Palestine, ce ne serait surement pas chez les colons sionistes, mais chez les arabes, les palestiniens, juifs, catholiques ou musulmans. Qui tout le monde le sait, est beaucoup plus accueillant et généreux que la majorité des colons sionistes.. La générosité et l'hospitalité des Palestiniens on fait mainte fois leur preuves et est reconnu par tous ( un peu comme la lâcheté et la cruauté des sionistes, juifs et non juifs), sans elle, les premiers colons auraient surement réfléchis a deux fois avant de vouloir les exterminer..

Je suis anti-sioniste par nature, pour l'honneur de toute les victimes juives et no juives extermines dans les kibboutz de la mort.. qui pour la majorité ne voulaient pas partir dans les colonies en Palestine (exterminer un peuple) et crachaient sur l'idéologie sioniste... ils ont été exterminé afin que les dirigeants d'israel puissent justifier la création du ghetto juif mondial..

Votre (notre) histoire et votre passe est charge de sang et de crime... les fondements du ghettos n'est que fait de lachete, de cruaute, de mensonges..

Les gens comme vous me donnent envi de vomir..

Dans la vie il faut a un moment donné, être courageux et faire un choix, on ne peut-être pour la paix et pour israel. Choisir son camps, est cesser de se cacher et d'être lâche.. voila ce que beaucoup d'israeliens et de partisans du sionisme dans le monde ( pire sont ceux qui n'habitent pas en israel) devrait méditer.. ceci dit je ne généralise pas, car je sais que bon nombre d'israelien son anti-sioniste, est serait heureux de quitter le ghetto et de voir le sionisme et israel disparaitre..avec ses crimes... nos cauchemars malheureusement reels...

Soit juif ou sioniste, soit humaniste ou sioniste, et soit libre ou sioniste. notre "liberté, égalité, fraternité" tellement bafoué..

18.Posté par Samuel le 29/07/2008 16:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Monsieur Wilheim,
Vomissez donc, vomissez !! vomissez vos stupidites, vos apriori s et toute la niaiserie que vous avez en vous.

Donc si je vous comprend bien, il n' y a pas de debat possible sur ce site puisque le postulat est d'etre anti- sioniste. Le monde avancera avec des gens come vous.

Je ne me cache pas je suis Sioniste. Pour moi etre sioniste, ca veut dire etre pour l'existance d'Israel, et non etre contre les Palestiniens, mais ca vous ne pouvez pas le comprendre.

Pour vous les morts n'ont pas la meme valeur de chaque cote, pour moi si, ca non plus vous nepouvez le comprendre.

Je deteste les colons autant que le Hamas et le Hizbolah, car ils sont autant butes que vous.

Dites moi qu est ce que un Kibboutz de la mort?

19.Posté par veve le 29/07/2008 17:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

je sais que bon nombre d'israelien son anti-sioniste dixit wilhem.Tu sais ca d ou? Tu penses sans doute que les 4 ou 5 rabbins natureikerta representent Israel? tu te trompes .Dans chaque camp il y a des "idiots utiles".Ce sont les notres.Chaque citoyen israelien est attache a son pays .C est ca leur sionisme.Rien d autre.Ce mot n a pas la meme resonnance chez eux et chez vous les altermondialistes.Vous voulez un autre monde? Le votre a longueur de colonnes respirent la haine , le complot et la diffamation..

20.Posté par belh le 29/07/2008 17:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Kibboutz de la mort = camps de concentration ou camps d'experimentations = goulag

21.Posté par Samuel le 29/07/2008 17:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Belh,

Quel rapport entre un Kibboutz zt un Goulag? Peut tu expliquer?
Qu est ce qu un Kibboutz d'apres toi?

22.Posté par wilhelm le 29/07/2008 17:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Kibboutz : camps de concentration, camps d'entrainement, camp communautariste, camps colonialiste, le mot kibboutz peut inspirer a différent, en 1909, c'etait des camps, aujourd'hui le sionisme étant rentré dans les mœurs (et le crime avec) les kibboutz sont ouvert, au début du siècle dernier ils étaient ferme, on en trouve en Palestine comme en Europe ou était préparé les futurs colons. je n'aime pas le mot camps de concentration, je préfère celui de kibboutz, qui garde son origine.
kibboutz de la mort : pour faire court : camps de la mort, camps de concentration ou on était massacré des milliers de personnes.. afin de legitimiser la colonisation "juive" (sioniste), je préfère la, dire exportation juive ( ils ne choisissez pas forcement, meme tres rarement, mais les milices sionistes ont et sont toujours la pour faire respecter l'ordre..

Oui il a des Israelien non sionistes, et des juifs palestinien vivant maintenant en israel qui ne reconnaissent pas israel.. apres 60ans. Ca devrait quand meme vous faire reflechir un peu..

Pourquoi tant s'attacher a Israel? vous ignorez son histoire ? vous ignorez le mal que ca fait? ne vous etes vous pas mis a la place des victimes ?

Si vous êtes vraiment pour la paix, vous devriez savoir qu'il faut aussi faire des concessions.. et aussi reconnaitre qu'israel n'est pas le havre de paix et de démocratie, dont vous faites la publicite.

Quand on dit colon, ca concerne tout les israeliens.. le fils de l'homme qui est née chez moi ne le rend pas propriétaire de ma maison.

23.Posté par belh le 29/07/2008 17:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Pour moi kibboutz seul est une sorte de coopérative genre kolkose, mais d'apès ce que j'ai compris de Wilhem, kibboutz de la mort = goulag

24.Posté par Samuel le 29/07/2008 18:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Behl, Wilheim

un kibbutz est une organisation agricole a l'origine, souvent industrielle aujourd hui, qui mettait tous les biens en commun, et collait au plus proche du commusisme.

Le Kolkoze est son equivalent Russe.
Rien a voir avec Goulag, en ce qui concerne le Kibboutz, puisque on y est libre de rester ou partir. Des milliers de jeunes, Juifs ou non juifs y font des sejours.

Rien avoir non plus avec les camps de concentration, a part quelques poulets ou mouton , on y tue personne.

Il y aussi, des milliers d'Arabes, de Bedouin et de Druzes qui reconnaissent qui reconnaissent et vivent en Israel, et qui, pour rien au monde n'iront vivrent dans un futur etat Palestinien. Les Druzes et le Bedouins font d'ailleurs l'armee, et les Arabes Israeliens seulement s ilssont volontaires. Et il y en a beaucoup.
Regardez par exemple le nom du soldat qui a tue le conducteur du Bulldozer, qui lui meme etait Arabe, ou Druze, je ne m'en souvient plus.

Je suis attache a Israel, car j 'y vis, mais j'ai evidement conscience qu 'une injustice a ete causee aux Palestiniens. Ils ne sont pour rien dans la Shoa et dans l'antisemistisme Europeen.

Mais Israel est la, la Palestine sera la bientot, et on ne peut que l'accepter.

Au fait quand mon pere est arrive de Syrie, on nous a tous vole et tue 2 de ses freres. Mon pere est venu travailler 10 ans en France, comme les ouvriers Arabes en France, il a gagne de qui acheter sa maison pres de Naharya , dans le nord. C'est un Arabe qui lui a vendu, dont les enfants sont aujourd hui nos voisins, ils nous invitent pour le Ramadan et on les invitent pour Pessah.

Alors vos grandes theories !!

25.Posté par redk le 29/07/2008 18:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler


Colonialisme Sioniste

Sionisme et Nazisme : le régime sioniste a aidé et utilisé comme espions des anciens officiers SS après la Seconde Guerre Mondiale

Israël, après la seconde guerre mondiale, a systématiquement aidé et utilisé pour des missions d'espionnage dans des pays arabes des anciens officiers SS dont certains étaient des criminels de guerre recherchés ayant massacré des dizaines de milliers de juifs et d'autres personnes.


A la fin des années 40, Walther (Walter) Rauff, un officier SS qui était responsable du massacre d'au moins 100 000 personnes et qui était recherché par les alliés comme criminel de guerre, a été employé par les services secrets israéliens. Au lieu de le livrer à la justice ils l'ont payé pour ses services et l'ont aidé à s'enfuir en Amérique du Sud. Des documents de la CIA (Central Intelligence Agency - Agence de Renseignement des US) qui ont été déclassifiés ces dernières années montrent que les américains étaient au courant que le cas Rauff n'était pas un cas exceptionnel.

Un mémoire de la CIA daté du 24 mars 1950 décrit les relations entre l'agent d'Israël Edmond (Ted) Cross, dont le nom est effacé du document, et un nazi nommé Janis Walberg : « l'engagement du sujet est (sic) le service de renseignements israélien cela correspondrait à la perspective révélée par des discussions avec X avec ( Edmond ( Ted) Cross, a.k.a Magen ou Crowder ) consistant dans l'utilisation d'anciens éléments Nazis pour l'observation et la pénétration dans les pays arabes. La tentative pour envoyer le célèbre colonel SS Walter Rauff en Egypte ayant échoué, les services israéliens en toute probabilité (ceci n'a cependant pas été confirmé) a engagé le sujet (Walberg) dont les sentiments et le passé ne provoqueraient aucun soupçon en Egypte que c'était un agent juif. »

Un document précédent, de février 1950, déclare que Cross a aidé Rauff à obtenir les papiers nécessaires pour immigrer en Amérique du Sud, bien que la tentative de l'envoyer en Egypte ait échoué. Ce document fournit une indication : «c'est fort probable que la présence du sujet en Syrie était en lien avec une mission pour le service israélien.». Rauff était effectivement en Syrie, servant de conseiller militaire au président Hosni Zaim, qui recherchait un accord de paix avec Israël. Rauff a été obligé de partir quand Zaim a été renversé par un coup militaire.

La mission qu'aurait du mener Rauff en Egypte n'est pas connue, mais son lien avec Cross peut fournir plus qu'une indication. Selon une recherche faite par Ruth Kimche, une ancienne employée du Mossad, Cross a été envoyé en juillet 1948, alors que la guerre d'Indépendance faisait rage, pour assassiner plusieurs personnalités clés en Egypte avec l'aide d'un groupe de juifs. A la dernière minute la mission a été annulée. Cross est retourné en Egypte en septembre, mais de nouveau le plan n'a pas été exécuté, probablement parce qu'il s'est trouvé mêlé à une affaire de c?ur avec la princesse Amina Nur a-Din et a du quitter le pays. Selon Kimche, « toute cette histoire rappelle l'affaire Lavon des années 50, exception faite qu'heureusement pour eux le plan de 1948 n'a pas été activé, apparemment grâce à la princesse égyptienne. »

Mais le plan n'a pas été non plus mis au placard. En 1949, les documents US le montrent, Cross voulait envoyer Rauff en Egypte. Selon un autre document dans le dossier de Rauff de la CIA, Rauff n'a pas rejoint l'Egypte, mais un mémoire de 1953 cite l'ambassadeur US en Egypte disant qu'un homme du nom de Rauff était dans le pays. Il est vrai que ce document décrit ce Rauff comme un polonais, mais il note aussi qu'il a organisé l'extermination de juifs en Pologne, ainsi, fort probablement que la référence portait sur le fameux officier Nazi.

Rauff est né en 1906. Il a servi dans la Marine allemande dés l'âge de 18 ans. En 1937 il a été renvoyé pour conduite non digne d'un officier, pour adultère. Un proche ami et ancien compagnon officier de la Marine, Reinhard Heydrich, qui était alors vice commandant des SS sous Heinrich Himmler, l'a aidé à le faire rentrer dans l'organisation Nazie. Au début Rauff a servi aux quartiers généraux des SS à Berlin. Apres la conquête de la Norvège en 1940, il a dirigé la police sécuritaire là bas pendant 3 mois. Cette année là il a été rétabli au sein de la Marine, à sa demande, et a commandé une flotte de déminage, mais en 1941 Heydrich l'a rappelé aux quartiers généraux des SS.

Quand Heydrich a été nommé gouverneur de la Tchécoslovaquie occupée, Rauff l'a accompagné à Prague pour servir comme son assistant technique. Il est retourné à Berlin en juin 1942, après l'assassinat d'Heydrich par la résistance tchèque. Rauff a été nommé à la tête du Département Technique des SS et était responsable du projet d'extermination utilisant des camions à gaz. Apres que des juifs et d'autres furent entassés comme du bétail dans un camion à gaz, le véhicule a été scellé et le pot d'échappement introduit au fond du camion. Quand le moteur s'est mis à tourner, les gaz d'échappement ont tué tous ceux qui se trouvaient au fond du véhicule. Entre 97 000 et 200 000 personnes, la plupart des juifs, ont été assassinés de cette façon. Cette méthode d'assassinat de masse était trop lente, et encombrante pour les Nazis, qui ont donc développé les chambres à gaz utilisant le gaz Zyklon B comme agent tueur.

De juillet 1942 à mai 1943, Rauff a aussi commandé le EinsatzKommando (une unité du EinsatzGruppen, les escadrons de la mort mobiles en charge de l'annihilation des juifs) en Afrique du Nord et a été responsable pour l'envoi en camp de concentration des juifs en Tunisie. En juin 1943, après un bref séjour à Berlin, il a été fait commandant du Einsatzkommando en Corse, et de septembre 1943 jusqu'à la fin de la guerre a été le commandant des SS à Milan ; en tant que tel, il a pris part aux négociations secrètes qui ont conduit à la reddition des Nazis dans le nord de l'Italie.

Rauff contrairement à d'autres Nazis qui ont participé aux discussions, a été arrêté par les alliés le 30 avril 1945. En 1947 il s'est échappé et a été recruté par le capitaine Akram Tabara du service de renseignements syrien qui lui a donné le nom de Dc John Homsi.

Rauff a conseillé le Président Hosni Zaim en Syrie, et a été arrêté le jour du coup mené contre le président. Rauff a réussi à convaincre ceux qui l'ont capturés qu'il n'était qu'un simple conseiller et qu'il n'avait pas de fonctions de commandement, il a été relâché et sommé de quitter le pays.

Selon l'une des versions des dossiers de la CIA, Rauff était suspecté de liens avec « une activité subversive communiste » comme agent d'un allemand nommé Von Lipkau. Après l'expulsion de Rauff de Syrie, il était supposé accompagner Lipkau en Inde pour disséminer de la propagande communiste. Selon un rapport de la CIA, la mission a avorté parce que Lipkau est resté à Tel Aviv à cause d'autres engagements.

De Damas Rauff est allé à Beyrouth et de là en Italie. Avec l'aide d'un israélien, et apparemment du renseignement britannique, il a pris un bateau pour l'Amérique du Sud en décembre 1949. Il s'est installé à Quito, la capitale de l'Equateur. Un rapport de 1953 le situe à Buenos Aires, où il a probablement mené un groupe anti-communiste. En 1958, Rauff est passé au Chili, y obtenant le statut de résident permanent un an après. Il est devenu marchant de bétail et poisson et est décrit comme un industriel et homme de ranch. Son fils, prénommé aussi Walter, a été accepté dans la Marine Nationale chilienne, et était le protégé du chef d'état major le général Carlos Prats, un supporter du socialiste Salvador Allende. Le fils nie que son père ait travaillé pour le compte d'Israël.

Le 19 décembre 1962, Rauff a été arrêté au Chili après que l'Allemagne de l'Ouest ait demandé son extradition. La Cour Suprême du Chili a refusé cette demande, et a relâché Rauff. L'élection d'Allende comme président n'a pas changé la situation, dans une lettre amicale adressée au chasseur de Nazis Simon Wiesenthal, Allende a écrit qu'il ne pouvait pas revenir sur la décision de la Cour de 1962.

En septembre 1973, Allende a été tué lors d'un coup d'état militaire contre le gouvernement démocratiquement élu. Quelques mois plus tard, le journal français Le Monde a rapporté que Rauff a été nommé à la tête du service de renseignement du Chili, cette information a été niée par le gouvernement chilien. Dix ans plus tard, en janvier 1984, le Chili a refusé une demande d'extradition de Rauff du ministère de la justice d'Israël. Un mois plus tard, l'Allemagne de l'Ouest a réitéré sa demande d'extradition. Le Chili a dit que le cas ne serait ré ouvert que seulement si on lui présentait des preuves de nouveaux crimes. L'extradition de Rauff ne servirait aucun intérêt public au Chili selon la Cour, car il a vécu dans le pays depuis de nombreuses années et son comportement a toujours été impeccable.

Le gouvernement US est entré en action, faisant remarquer au Chili sa conviction que les criminels Nazis devaient être jugés. Le gouvernement de Santiago a subi de lourdes pressions internationales pour extrader Rauff. A la fois le président Ronald Reagan et la première ministre britannique Margaret Thatcher se sont occupés du problème en 1984, mais leurs commentaires n'ont pas impressionné le dictateur chilien Augusto Pinochet. La chasseuse de Nazi Beate Klasfeld a voyagé au Chili pour organiser des protestations sur ce problème elle a été arrêtée deux fois pour trouble à la paix.

Puis le directeur général au ministère des affaires étrangères d'Israël, David Kimche, a visité Santiago en 1984. La presse a rapporté qu'il a fait pression sur ses hôtes pour déporter Rauff, qu'il a décrit comme l'un des principaux criminels de guerre vivant dans un pays occidental. Sa femme, Ruth Kimche, a dit de la part de son mari qu'il ne se souvient pas de cela ; ils étaient au Chili en visite privée, dit elle. La sincérité des efforts israéliens en ce qui concerne la capture de Rauff peut être mise en doute du fait que déjà en 1979 Israël avait vendu des bateaux de patrouille au Chili et avait à l'époque révisé les avions de guerre chiliens, et en 1984 continuait d'aider à leur maintenance.

Rauff est mort d'un cancer du poumon en mai 1984. La déclaration faite par l'ambassade israélienne semblait comme un signe de soulagement : « le problème avec Mr Rauff est maintenant résolu. Dieu l'a jugé. »

Le fait que Rauff ait fourni des renseignements à Israël a été publié avant, mais ces informations n'ont pas généré de débat public sur les implications morales du fait qu'Israël a fourni une protection à l'un des plus importants criminels Nazis qui faisait l'objet d'une campagne internationale des chasseurs de Nazis Simon Wiesenthal et Beate Klarsfeld pour le faire juger. De même, le chercheur renommé sur l'Holocauste Richard Breitman, qui en tant que directeur de recherche historique du groupe de travail de l'agence sur les données des criminels de guerre Nazis, qui a analysé les dossiers de la CIA concernant Rauff, a choisi d'ignorer l'information indiquant que le renseignement israélien avait systématiquement employé des Nazis dans des pays arabes.

Selon les dossiers de la CIA, l'agent en charge de Rauff était Ted Gross, dont le nom hébreu était David Magen. Cross a été recruté en 1948 par Asher Ben ?Natan, directeur des opérations au Département Politique du Ministère des Affaires Etrangères, qui a servi comme précurseur du Mossad, pour mener des activités clandestines. Cross maîtrisait couramment plusieurs langues et avait servi dans le renseignement britannique pendant la seconde guerre mondiale.

Selon un article de Gil Meltzer dans le quotidien Yedioth Ahronoth d'il y a un an, Cross ? qui venait d'une riche famille juive de Budapest dont le nom était Cross ? était un aventurier international, un hédoniste et un tombeur de femmes. Pour payer pour son style de vie flamboyant il s'occupait de trafic de drogues. Quand Israël a découvert qu'il avait aussi vendu ses services comme agent pour l'Egypte ? pour la coquette somme de 20 000 dollars ? il a été arrêté et condamné à une longue peine de prison. Après sa libération il s'est consacré à la restauration et entre autres choses a aidé à créer la chaîne de Hamburger Wimpy.

Le gouvernement israélien peut il être blâmé pour les liens entre Cross et Rauff, ou était ce une initiative privée par l'agent double ? La CIA, semble ?t-il, n'avait pas connaissance de certains détails importants sur les liens de Rauff avec le renseignement israélien.

A Pâques en 1993, Schlomo Nakdimon a publié une interview de Shalhevet Freier dans le Yedioth Ahronoth. A la fin des années 40, Freier était un directeur de département au sein du Département Politique du Ministère des Affaires Etrangères, et dans les années 70 il a présidé la Commission à l'Energie Atomique. Il est mort depuis. Dans l'interview, il a relaté comme il avait recruté Rauff en Italie, après que des amis au Ministère des Affaires Etrangères italien lui aient passé un tuyau concernant sa nouvelle venue. Rauff utilisait un pseudo à l'époque. Selon Freier, c'est le Département Politique qui employait alors Rauff ; il n'est pas fait mention de Cross dans l'interview.

Freier a dit à Nakdimon que Ben-Natan, et le directeur du Département Politique, sont venus en Italie spécialement « pour voir le conseiller du président de Syrie entrer dans la maison de leur homme à Rome. » Freier s'est présenté à Rauff comme un représentant du renseignement israélien. Pendant un mois entier, le criminel Nazi a écrit un rapport sur le déploiement militaire de la Syrie.

«Quand il ne connaissait pas la réponse à la question, Rauff appelait des amis en Syrie pour avoir des informations supplémentaires. » a dit Freier. Le gouvernement israélien non seulement a payé Rauff, mais aussi a fait les arrangements pour qu'il obtienne un visa italien légal. Rauff, sa femme et leurs enfants se sont embarqués à Gènes pour l'Amérique du sud. Il a remis la dernière partie du rapport à Freier dans le port.

La CIA a reçu l'information que Rauff avait agi pour le compte du renseignement britannique en Syrie, et avait donné aux agents qui l'avaient en charge une copie du service de renseignements syrien et un plan de réorganisation de la police. Il semble avoir été le serviteur de plusieurs maîtres à la fois. Selon les documents de la CIA, en novembre 1949, Rauff est arrivé à Rome de Beyrouth et est descendu à la pension Telentino sous le nom de Walter Ralf. Selon des sources de l'hôtel, il avait peu d'argent et vivait frugalement. Il ne recevait pas de visiteur, et recevait seulement quelques appels téléphoniques. Un prêtre catholique connu pour ses tendances Nazies a donné à Rauff 40 000 lires. Le 17 décembre 1949, Rauff est parti en bateau pour l'Equateur. A la fois le billet et son passeport lui ont été fournis soit par le renseignement israélien ou britannique.

En janvier 1950, Cross a dit aux agents de la CIA que Rauff avait quitté l'Italie et avait rompu ses liens avec le renseignement israélien, mais avait laissé derrière lui de nombreux documents intéressants. Cross a promis de les apporter lors de leur prochaine rencontre mais les agents ne l'ont pas vraiment cru.

Freier a dit lors de l'interview que Rauff avait continué à lui écrire. Il a dit à Nakdimon qu'il gardait le contact avec le Nazi « parce que je pensais qu'un jour je pourrai avoir besoin de lui. Les arabes avaient confiance en lui. »

Ben-Natan, qui plus tard a servi comme directeur général au Ministère de la Défense et comme ambassadeur en France et en Allemagne, confirme maintenant que Freier a employé Rauff mais dit qu'il avait reçu un rapport sur lui à cet effet seulement post factum. Rétrospectivement, Ben-Natan aujourd'hui croit que c'était une erreur de forger des liens avec un criminel Nazi, mais insiste sur le fait qu'il a fourni du matériel très important.

Dans les mémoires qu'il a publiées il y a quelques années, Ben-Natan donne une version différente. Il écrit que Freier « avait réussi à envoyer en Syrie un ancien officier Nazi, qui lorsqu'il est rentré a fourni des informations sur le déploiement de l'armée syrienne. » Ben-Natan confirme que l'officier était Rauff mais n'est pas absolument certain quelle version est correcte. En écrivant le livre il dit s'être seulement appuyé sur sa mémoire.

Que connaissaient les israéliens qui ont embauché Rauff de son passé ? Etaient ?ils conscients de la gravité de ses crimes ? Nakdimon a demandé à Freier s'il savait à l'époque que Rauff était responsable pour les camions à gaz et la mort de 200 000 personnes, celui-ci lui a dit qu'il ne le savait pas : « je lui ai posé des questions sur son passé, et il a affirmé qu'il avait été un officier de la Gestapo chargé de fabriquer des fausses lires britanniques pour ruiner l'économie britannique. C'est seulement des années plus tard que j'ai entendu à la radio que les américains, après avoir décodé des dossiers de hauts responsables Nazis, ont déclaré que Rauff avait été en charge de toute l'activité d'ingenerie de la Gestapo. »

C'est difficile de croire que Freier ne savait pas qui il recrutait. Le 2 mai 1945, de nombreux journaux rapportaient que « l'infâme colonel Rauff, le chef des SS de Milan depuis longtemps recherché, a été capturé ». Le 19 octobre 1945, Rauff, en captivité américaine, a signé une déclaration sur l'honneur admettant son implication dans le massacre de juifs dans les camions à gaz. Ce document a été soumis aux procès de Nuremberg, en même temps qu'une lettre de son subordonné le Dc August Becker, qui contenait un rapport sur les problèmes techniques dans le massacre de masse des juifs. Mis à part cela, le nom de Rauff est apparu 31 fois dans les transcriptions des procès de Nuremberg. Cette information était facilement disponible : tout ce que quiconque avait à faire c'était de contacter le Dc Robert Kempner,un juif américain qui était le vice procureur en chef à Nuremberg, ou les observateurs juifs qui suivaient les procès. Ben-Natan, qui rassemblait des informations sur les criminels de guerre Nazis pendant cette période en Europe confirme que cette information était disponible.

Le fait que Rauff ait mentionné le lien avec le projet SS de fabriquer des faux billets britanniques renvoie à une autre opération dans laquelle Freier a été impliqué. A la fin de la guerre, un juif nommé Jacques Van Harten, l'un des principaux agents du projet de faux billets, a contacté des soldats juifs de Palestine en Italie du nord et leur a offert de grandes quantités de faux billets en retour pour une protection (Un article sur cette épisode a été publié dans ce magazine en 2000).

En plus des importantes sommes d'argent, Van Harten était aussi en possession d'une grande quantité de bijoux. Shmuel Ossia, un associé de Freier, a témoigné que Freier avait longuement interrogé Van Harten sur son passé. Ossia se souvient avoir vu Van Harten apeuré dans le couloir pendant l'interrogation, qui a duré deux jours. Van Harten a sans aucun doute relaté comment il a aidé l'envoyé spécial d'Himmler, Kurt Becher, qui était en charge du pillage des biens des juifs hongrois, et a révélé ce qu'il savait de la source des faux billets britanniques, qui plus tard, grâce à Van Harten, sont devenus une sources cruciale pour financer l'immigration illégale et les opérations d'achat d'armes pour la Haganah le précurseur de l'armée israélienne.

L'étendue des connaissances de Freier des méfaits de Van Harten n'est pas seulement démontrée par les commandants du projet d'immigration illégale (Aliyah Bet - Montée B) mais aussi par le fait que lors d'une interview accordé à l'historien Nana Sagi en 1966, il a dit avec une innocence feinte qu'il ne comprenait pas comment aucune référence n'avait été faite de Van Harten dans les procès de Kastner et Eichmann. Sagi n'avait pas demandé à Freier pourquoi il n'avait pas utilisé ses vastes connections pour s'occuper de la question.

Les américains ont arrêtés Van Harten en Italie le soupçonnant de complicité dans la fuite des criminels Nazis. Le Mossad Aliya Bet ? l'organisation clandestine de la communauté juive d'avant 1948 en Palestine, qui était en charge de l'immigration clandestine des juifs vers le pays ? a essayé d'obtenir la libération de Van Harten. Yitzah Tamari, un soldat dans la Haganah qui savait pourquoi Van Harten avait été arrêté, a protesté auprès du commandant de l'unité de la Haganah en Italie, Eliahu Ben Hur (Cohen). Ben Hur, qui plus tard est devenu général dans l'armée israélienne, a dit à Tamari qu'on avait promis à Van Harten une protection et qu'un gentleman tient toujours parole.

Suite à la libération de Van Harten en 1946, Ben Hur a donné des instructions à son père, Abba Cohen, le chef des pompiers de Tel Aviv, d'aider Van Harten à s'acclimater. Van Harten a ouvert un magasin de bijoux dans la rue Nahalat Binyamin, près du marché de produits Carmel. Plus tard, Abba Cohen a obtenu un emploi dans l'une des affaires de Van Harten. Van Harten est mort en 1973, un homme d'affaires respecté et un habitant de la communauté élitiste de Savyon qui pendant la guerre avait utilisé son argent et ses connections pour sauver des juifs et passer en fraude pour eux des biens de valeur particulièrement des bijoux. Sa famille s'en est tenue à cette histoire même après la publication de l'article en 2000. Cela dit, le magasin de bijoux, a fermé peu après la parution de l'article.

Freier a aussi aidé Van Harten en 1947, quand les britanniques voulaient le déporter. Il l'a mis en contact avec l'avocat de Jérusalem Mordechai Eliash et a probablement aussi été responsable d'une lettre envoyée aux britanniques par Golda Meyerson (Meir) agissant en qualité de ministre des affaires étrangères de l'Agence Juive, déclarant que Van Harten était sous la protection de la communauté juive pré étatique, le Yishuv, parce qu'il avait ostensiblement aidé à sauver des juifs.

Mais Van Harten était un petit poisson comparé à Rauff, qui était un criminel de la même stature qu'Eichmann. Ce n'est donc pas surprenant que Klarsfeld qui a investi des efforts considérables pour faire juger Rauff, a brutalement raccroché le récepteur de téléphone quand elle a entendu qu'il avait été employé par le renseignement israélien et avait reçu son aide pour fuir l'Europe. « En 1984, quand j'ai fait campagne au Chili pour l'extradition de Rauff, je n'avais pas connaissance de soit disants « contacts » entre lui et le Mossad » a écrit Klarsfeld dans un e mail. « Je doute que cela fut possible, parce que Rauff était bien connu dans le monde juif pour son rôle dans le programme de gazage par camions et aussi parce qu'il avait persécuté les juifs de Tunisie quand il dirigeait la police Nazie en Tunisie, et qu'il avait persécuté les juifs en Italie quand il était à la tête de la police Nazie de Milan. »

De son côté, le directeur du bureau israélien du Centre Simon Wiesenthal basé en Californie, le Dc Ephraim Zuroff, pense qu'il est improbable que Freier n'ait pas eu connaissance des crimes de Rauff.

source:Shraga Elam et Dennis Whitehead 29/03/07 ? Copyright Haaretz Magazine
Traduction Mireille Delamarre pour www.planetenonviolence.org

26.Posté par Samuel le 29/07/2008 18:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Antisioniste Bute

Peut etre as tu raison , peut etre pas, Mais encore une fois Israel est la et bien la. Et ton discours n' y poura rien, c 'est le passe. Alors regardons l'avenir!!

Je peux moi aussi trouver des centaines de references concernant les relations entre les Nazis et les Arabes du poche orient, mais aicun interet sinon de ressasser les rancoeurs

27.Posté par belh le 29/07/2008 18:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

" il a gagne de qui acheter sa maison pres de Naharya , dans le nord. C'est un Arabe qui lui a vendu, dont les enfants sont aujourd hui nos voisins, ils nous invitent pour le Ramadan et on les invitent pour Pessah. "
Samuel pour vivre en bon entente avec vos voisin Musulmans étiez vous obligé de créer un état, les Musulmans Palestiniens et autres vous aurez accueilli comme ils l'ont toujours fait autrefois avec vos ancêtres, et cela aurait évité beaucoup de souffrances.
Dans l'histoire des Juifs, est ce qu'un jour les Musulmans ont voulu vous chasser, vous persecuter ou vous exterminer, tant que vous veniez en amis?
En vérité ce langage n'est pas le langage de l'Islam, notre prophète Mohamed que le salut soit sur lui était le premier à montrer l'exemple en allant visiter son voisin Juif pour prendre simplement de ses nouvelles.
L'intelligence est là.
Pour la personne qui a tué le chauffeur du bulldozer, il ne voulait pas qu'une injustice soit commise, c'est dommage qu'il n'est pu l'arrêter autrement.

28.Posté par redk le 29/07/2008 18:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler


Tout Juif qui se respecte, religieux ou séculier, ne peut plus garder le silence, voire pire, soutenir le régime sioniste, et ses crimes de génocide perpétrés contre le peuple palestinien.

Aujourd'hui même 50 Palestiniens, plus de la moitié des civils dont des enfants, ont été massacrés par l'armée israélienne dans la Bande de Gaza. Ce génocide palestinien, prémédité, organisé administrativement, juridiquement et militairement, et qui jusqu'à présent se faisait lentement, est entrain de s'accélérer, et est, pour toute conscience juive, religieuse ou séculière, INACCEPTABLE.

La secte sioniste - comme à une autre époque la secte pseudo juive de Shabtaï Tzvi *- a usurpé, en s'auto proclamant représentant des Juifs, le nom même de Juif. Elle a manipulé et continue de manipuler le génocide juif commis par les nazis pour perpétrer un génocide contre le peuple palestinien, et est entrain de détruire le Judaïsme.

La secte sioniste terrorise non seulement les Palestiniens, mais aussi des centaines de milliers de Juifs qui refusent de cautionner ses crimes, en faisant pression, (pressions communautaires, pressions individuelles), en les diffamant lorsqu'ils osent critiquer les crimes des sionistes, en ruinant leur carrière professionnelle, comme c'est le cas aux Etats Unis de celle du professeur Finkelstein qui a dénoncé les crimes sionistes et sa manipulation de l'Holocauste

La secte sioniste n'a apporté que du malheur au peuple palestinien et au peuple juif. Loin d'apporter une quelconque sécurité aux Juifs, c'est dans l'état sioniste, depuis la seconde guerre mondiale, qu'ont péri de mort violente le plus grand nombre de Juifs, qu'ils vivent dans l'insécurité la plus grande parce qu'installés sur des terres volées, dans le plus grand ghetto jamais habité par des Juifs, entourés de murs de plus de huit mètres de haut, gardés par des miradors et des systèmes de sécurité high tech prés à tirer automatiquement sur tout ce qui bouge, survolés en permanence par des avions et hélicoptères de combat, assis sur une véritable poudrière d'armes, incluses des armes de destruction massive, des armes nucléaires, biologiques et chimiques.

La secte sioniste a enfermé les Juifs qui se sont laissés endoctriner par son idéologie raciste, dans un camp d'extermination à retardement, car il suffirait - D. préserve - d'une petite étincelle pour faire sauter tout cet arsenal mortifère.

C'est là le summum de l'antisémitisme : rassembler un maximum de Juifs au même endroit, où les actes insensés de politiques sanglantes menées par la secte sioniste rendent ce lieu des plus dangereux pour les Juifs. La secte sioniste le fait avec l'aide des Chrétiens Evangélistes, les pires antisémites existants actuellement, qui la financent pour satisfaire leur délire mystique d'Armaggedon, et qui ont même réussi à siéger au conseil d'administration du « joyau « de la secte sioniste : l'Agence Juive (Institution para gouvernementale dont l'objectif depuis sa création est de faire émigrer des Juifs en Palestine).

Est-ce donc bien là la «renaissance» d'un mythique Royaume de David que la secte sioniste, et sa soldatesque, avec ou sans kippa, exige que vous souteniez ?

C'est à cause de la secte sioniste que des Juifs en dehors de la Palestine, ont été attaqués et parfois même tués, parce que la secte sioniste a détourné le Judaïsme à des fins politiques sanglantes, et semer volontairement la confusion entre Sionisme et Judaïsme pour faire accuser d'antisémitisme quiconque critique ouvertement ses crimes.

La secte sioniste, comme celle de l'Eglise de Scientologie, a un réseau mondial d'adeptes endoctrinés, obéissants, infiltrés dans les plus hautes instances étatiques, associatives, et qui utilisent leurs fonctions pour servir les intérêts de cette secte. Comme l'Eglise de Scientologie, elle bénéficie de massifs soutiens financiers.

La secte sioniste s'appuie en parallèle sur une organisation mafieuse, le Mossad, qui, comme le Syndicat du Crime, emploie des « tueurs sans frontière » pour effectuer ses basses besognes d'élimination d'opposants.

Par la tromperie, le mensonge, c'est là sa véritable devise, son cri de ralliement.

La secte sioniste est à l'opposé du Judaïsme.

Juifs religieux et séculiers, réveillez vous avant qu'il ne soit trop tard, avant que la secte sioniste, par le génocide commis contre le peuple palestinien, ne commette en même temps l'irréparable :

la destruction du Judaïsme, qu'ils soient pour vous une religion, une culture, une civilisation, une philosophie.

Juifs du monde entier désolidarisez vous de la secte sioniste de son pseudo état « Juif », condamnez les crimes commis par cette secte contre le peuple palestinien.

Juifs du Monde Entier pas en Notre Nom,

Pas en SON NOM.


* Sabbataïsme (secte messianique) : Sabbataï Tsevi (Shabtaï Tzvi en hébreu) est né à Smyrne, dans une famille juive turque d'origine espagnole. A la fin de l'adolescence, il était déjà un spécialiste de la Kabbale. En 1648, il se proclame Messie, s'appuyant sur un texte contesté du Zohar qui prévoyait que cette année serait celle de la rédemption du peuple juif. Banni de Smyrne, suite à une procédure de herem il s'installa avec ses disciples à Constantinople, puis à Salonique, alors un important centre de la kabbale. Son influence le fit rapidement reconnaître comme le Messie par une petite partie des Juifs de l'empire ottoman. Ses pérégrinations le mènent en Egypte puis à Jérusalem, puis de nouveau au Caire. En 1663, son audience qui ne dépassait pas certains cercles juifs, augmente, très probablement à cause de la proximité de l'année 1666 : chez certains chrétiens, cette année était perçue comme celle de l'Apocalypse ou du moins celle de certains événements religieux. De nombreuses communautés paupérisées, rêvant de libération, de transfiguration, l'accueillirent avec exaltation. Des divisions apparurent dans les communautés avec l'abandon de certains rites, voire la pratique de rituels contraire au Judaisme. Certains communautés se préparèrent à partir pour la terre sainte. Arrêté par les autorités ottomanes et emprisonné, Sabbataï Tsevi se convertit à l'islam en 1666 et prit le nom de Aziz Mehmed Effendi. Il demeura musulman tout en continuant à pratiquer la kabbale et certains rites juifs. Exilé, il mourut au Monténégro en 1676. La plupart de ses disciples l'abandonnèrent, sauf quelques-uns qui perpétuèrent ses idées : les Sabbatéens. L'annonce de sa conversion entraîna un traumatisme égal à l'espoir qu'il avait suscité.

Myriam Abraham pour www.planetenonviolence.org

29.Posté par belh le 29/07/2008 19:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Oui Redk a raison, ayez le même courage que cet homme a eu face à ce bulldozer.
Cet homme est intervenu non pas parcequ'il est Juif, mais il savait que ce bulldoser allait causer beaucoup de morts, de souffrances et d'injustices.
Mais Samuel vous parlez d'humanisme et de compassion de cet homme Arabe, mais vous, êtes vous capable de faire la même chose que lui?
Etes vous près à tuer ou soyons plus indulgent, dénoncer un Juif qui voudrait commettre des injustices contre des innocents Palestiniens?
Voyions si vous êtes sincère dans la volonté de faire la paix.

30.Posté par wilhelm le 29/07/2008 19:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Sont nombreux qui veulent la paix sans se salir les mains.. Mais quand on est du cote de l'occupant, pas facile d'avoir les mains propres.

je ne parle pas de "samuel" que je ne connais pas personnellement, donc ne vous sentez pas visez.. mais beaucoup se reconnaitrons.

31.Posté par belh le 29/07/2008 20:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

En relisant le poste 28 de Redk, je ne peux m'empêcher de penser combien il a raison en disant que le sionisme était anti Juif.
Une scène qui m'a choqué et qui continue à me choquer, lors de la guerre de 2006 contre le Liban, ce sont lorsque des adultes ont amené de jeunes enfants innocents, la pureté et la vie sur leurs visages, dédicacer des bombes et missiles, destinés en partie à d'autres innocents, d'autres enfants.
De la part des adultes c'est très grave, la symbolique était effroyable.
Ils ont voulu par ce geste pervertir l'âme, la purété et l'innocence de ces enfants.
Ils ont tout sali, ils voulaient en fait en faire des complices de leurs crimes, ils les ont initiés.
J'ai des enfants et pour rien au monde, je ne leur ferais faire la même chose et même à mon pire ennemi.
L'enfance aurait dû être protégé, et c'est pour cela que je pense que le sionisme hait le Juif et tout simplement hait l'humanité de chaque homme.

32.Posté par Samuel le 29/07/2008 20:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Behl,
Celui qui peut dire ce que sera sa reaction face a un danger est un devin. Je ne sais pas ce que j'aurais fait face au conducteur du Bulldozer. Meme si je suis officier dans Tsahal, je suis medecin et donb, je n' ai jamais tue ou blesse quelqu'un. J'ai soigne aussi bien des Israeliens que des Palestiniens ou des Libanais quand j'etais au Liban.

Tuer, non, je ne suis pas Dieu, je n'ai pas droit de vie et de mort sur qui que ce soit, Denoncer oui, autant un Israelien qu'un Palestinien, si ca peut sauver un vie.

Wilheim, la ou je vous rejoint,c 'est qu en effet il faut foncer et se salir les mains pour la paix. Isreal n a pas les mains propres, qui les as d'alleurs? Pas les dirigeants Palestiniens, ni les gars qui font sauter des bus ou jettent des Bulldozer sur la foule non plus.

Behl, si cette histoire d'enfants et de bombe est vrai, je suis aussi terblement choque. As tu des liens a ce sujet?
Mais pense aussi aux livres d 'ecole des enfants Palestiniens, que j'ai eu entre mes mains, je peux te dire quis ne poussent pas a la paix.

En ce qui concerne les livres d'ecoles des petits Israeliens, je peux t'envoyer les livres de mes gosses, et tu verra toi meme.




33.Posté par veve le 29/07/2008 20:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Samuel Je suis juif et te confirme que ces photos existent bien.Elles sont desastreuses par l endoctrinement qu elles supposent.Par contre la ou je te rejoins c est que la haine n est pas enseignee en Israel sauf de rares cas comme celui cite par Belh .A voir:http://www.dailymotion.com/video/x69225_manipulation-par-images3_webcam

34.Posté par isa le 29/07/2008 23:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Vous dites qu'en Israel l'enseignement de la hain n'existe pas ! Et ca c'est quoi !!!!

Livre de Josué, qui relate la conquête sanglante du pays de Canaan, n'est pas seulement un texte classique enseigné dans les écoles israéliennes -
malgré la réfutation de l'historicité des écrits bibliques par l'archéologie moderne.
Il sert, aussi, au conditionnement psychologique des recrues dans l'armée et lors de l'invasion du Liban, en 1982, l'aumônerie militaire des rabbins ne cessa de prêcher la guerre sainte.
" Nous ne devons pas oublier les sources bibliques qui justifient notre guerre et notre présence ici. Nous accomplissons notre devoir religieux juif (Mitzva) en étant ici.
Selon ce qui est écrit... ", expliquait un rabbin du grade de capitaine [Ha'aretz, 5 juillet 1982].
L'imagerie populaire est, elle aussi, utilisée : en 1983, l'administration des PTT émettait trois timbres commémorant Josué.
Ces récits de massacres et d'exterminations sacrées sont, dans l'esprit de nombreux dirigeants israéliens, la préfiguration de la manière dont les sionistes - auréolés d'une pseudo légitimité religieuse - se comportèrent (et se comportent encore aujourd'hui) à l'égard des Palestiniens.

Maintenant a savoir, qui sont les plus fous de Dieu !!!!
Vous critiquez sans vergogne les fous de Allah, il faudrai aussi savoir balayer devant sa porte !

35.Posté par Samuel le 30/07/2008 07:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bonjour Isa,

Tous les fous de Dieu sont dangeureux. Seulement , aujourd'hui 90% des actes de ces fous, viennent de fous Musulmans . Ces gens qui interpetent les Evangiles, le Coran ou la Thora sont a combattrent. Toutes les religions, meme si c'est un lieu commun , prechent le respect.

Ils restent cependant une minorite car 99% des Musulmans n'aspirent qu a vivre en paix.

Dans tsahal, comme ailleurs en Israel, les religieux sont une minorite. Je ne connais pas tes sources, mais c a m'etonerait que ces aumoniers aient beaucoup ete ecoutes.

Ceci dit nous parlions des livres d'ecoles, et je te defiie de trouver la moindre propagande agressive et qui poussent a la haine de l'Arabe.

Je te propose aussi de regarder les televisions Israeliennes et Palestiennes, ainsi que certaines series diffusees dans les pays Arabes.

36.Posté par wilhelm le 30/07/2008 09:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bon ca suffit avec vos religions, c'est n'est pas un problème, seulement un prétexte.. le problème c'est l'argent, le pouvoir. Qui sont les vraies terroriste de ce monde ? le gouvernement bush et l'entité sioniste, qui ont tués des milliers d'innocents, et ce ne sont pas des guerres de religion.. seul les sionistes utilisent la religion pour se défendre de leur crimes, se cacher.. Les musulmans sont les opressés, ils sont chez eux, et trouves l'energie suffisante pour resister contre l'occupant dans ce qui leur reste de foie, dans la religion. comme n'importe quel peuple.

Un exemple, la Pologne a résisté contre les sionistes et les nazis grâce a leur foie en dieu, le pape jean-paul 2 a été un résistant.. exactement comme les arabes.

La religion n'est pas un prétexte de guerre, mais une aide précieuse de résister, face a la mort..

Arrêtez cette propagande minable, l'islam autorise la guerre seulement en cas d'auto-deffense. Et au moyen et extrême-orient, c'est le cas..

Ensuite le groupe al-kahida, et un groupe de terroriste, une milice travaillant pour l'organisation bush et l'entité sioniste afin de semer le trouble, de diviser pour mieux dominer.. Ce n'a rien a voir avec la religion, même si ils l'utilisent pour tuer, exactement comme les sionistes avec les juifs et le judaisme.

Donc arrêtons avec les religions de dire n'importe quoi, avant le sionisme, les religions étaient en paix, la majorité des juifs d'europe ne voulaient pas partir, ils ont été déporté dans des wagons a bétail et dans des bateaux (équivalent des négriers) en Palestine, afin de coloniser des terres géostratégique.

Israeliens d'aujourd'hui, vous vous êtes fait dupé et exploité, quand bien un jour vous comprendrez, et vous aurez assez de respect et d'honneur pour vous mêmes, en tant qu'être humain, vous détruirez les mur du ghetto et construirez une nouvelle Palestine avec les palestiniens.. les Palestiniens, juif catholique et musulmans, n'attendent que ca, ils ne veulent pas vous tuer ou vous expulser, ils veulent etre chez eux, ils ont été tolérant, accueillant et généreux avec les premiers colons, mais avoir créer un état dans leur pays, sur leur terre, n'était pas nécessaire. maintenant que le monde entier est au courant du nouveau péché de juda, ils faut réparer ça, et rendre justice a tous.

Pensez d'abord a vous, ayez du respect pour vous mêmes et vos ancêtres déporté et trahis, et vous aurez du respect pour vos voisins, qui n'ont plus de choix que de mourir pour leur dignités, et dans la foulé vous comprendrez que ce ne sont pas des fous de dieux..

Bien a vous.

37.Posté par Samuel le 30/07/2008 10:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Monsieur Wilheim

Je comprends et j'admire kes gens qui defendent leur ideal. Mais comment pouvez vous raconter un tel nombre de contre verites?

38.Posté par wilhelm le 30/07/2008 14:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

si ce sont des contres vérités, expliquez moi donc, vous qui détenez la vérité ultime, en regardant la télévision israélienne.. (poste par samuel : "Je te propose aussi de regarder les televisions Israeliennes et Palestiennes, ainsi que certaines series diffusees dans les pays Arabes.").

ou ai je dit des contre-vérité, vos contre-vérité ?

La vérité, souvent blesse.

39.Posté par Samuel le 31/07/2008 11:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bonjour Wilheim,
Desole pour ma reponse tardive, ne n'etais pas disponible.
Non, bien entendu je ne detiens pas la verite. C'est d'ailleurs pour ca que je participe aux discussions sur ce site, c'est pour ecouter et essayer de comprendre des gens qui n'ont pas les memes opinions.

C'est d'ailleurs l'interet de ces forum. Wilheim, quel plaisir auriez vous a repondre a des gens qui sont 100% d'accord?

Je crois que la seul frontiere est le respect de l'autre.

Mais vous etes vous sur d'avoir la verite?

Dans ce conflit, comme partout , la verite est quelque part entre les deux.

Par exemple vous parlez de la Pologne qui a resiste au sionisme. Je ne comprends vraiment pas, quand? ou? que voulez vous dire par la?

Comme vous le savez, il y avait des millions de juifs en Pologne avant la guerre et l'immense majorite a ete massacre dans les camps nazis.

La plupart de ces gens etaint extremement religieux et pensait qu Israel ne pouvait etre cree que par Dieu, et non par des hommes tels que Herzl, etc..
Ils ne se reconnaissaient pas dans le mouvement Sioniste.

Les Athes par contre ont emigres et onr rechappe en plus grande partie au massacre

l'Islam, comme toutes les autres religion, est une religion qui nepreche pas la guerre, je suis d'accord avec vous la dessus.
Malheureusement baucoup de gens interpretent de la maniere qui les arrange.

Vous parlez aussi des juifs deportes dans des par les sionistes contre leur accord dans des wagons a bestiaux, vers la Palestine. Mais que racontez vous donc?


Ma famille es originaire de Syrie, Mon pere ne a Damas m'a raconte comment c 'est passe notre depart, identique a celui de millions de juifs, expulses deTunisie, Algerie, Liban, Syrie, Irak, Iran, etc..
Et ca c'est la pratique et non de l' information venu de livres de propagande.

40.Posté par wilhelm le 31/07/2008 14:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bonour,

Oui samuel, beaucoup de juifs sont mort en Pologne, et vous savez pourquoi ? ils n'acceptaient pas l'ideologie sioniste, tout comme le fascisme et le nazisme. les juifs ont eu le choix entre le sionisme et la deportation (dans des wagons a bestiaux, il y a des films d'epoque la dessus) dans des kibboutz (camps de concentration) tres bien equipe, avec hopital et tout ce qu'il faut. Ils travaillaient est etait selectionne et forme pour la colonisation de la palestine. Comme du betail. Les trop faibles, les vieillards, les tzyganes, et les anti-sionistes, c'est a dire les gens (polonais, francais, ukrainiens, etc..) qui voulais rester libre dans leur pays, et qui n'obeissaient pas, etaient gaze ou brule.. c'est la triste verite.. ils passaient des tests physique entre autre (vu dans un film d'epoque qu'en j'habitais en republique tcheque) les nazis-sionistes etaient tres violent (pas tous je suppose), les personnes agees etaient tres mal traite car trop faible..
Il y avait les tzyganes, qui jouaient de la musique.. on y trouve de l'alcool, pour faire la faite, certain etaient riches, d'autres tres pauvres..
les nazis-sionistes, faisaient des recherches medicales, pour trouver des vaccins, comme celui contre la malaria, vous savez pourquoi? la malaria fesait beaucoup de victimes depuis le debut 1900. la faim aussi, beaucoup de "juifs" sont mort de faims dans les kibboutz, en plestine comme en Europe. A la fin de la guerre, il etait difficile de ravitailler les kibboutz ou camps de concentration, il y a eu les gazages mais aussi la faim.. et tout ca servait le sionisme, c'etait indispensable que des gens soit massacre pour justifier la colonisation des juif en palestine. Ca faisait partit du plan sioniste, j'ai lu, mais je reste vigilent, que meme hitler voulait continuer l'exportation des juifs vers la palestine, mais les dirigeants sionistes ont refuse et on fait extermine des millions d'innocents, pas seulement juif, mais qui ira verifier dans les cendres de nos ancetres..

Les Polonais, juifs et non juifs, se sont battus contre le sionisme, il y a eu beaucoup d'antisemitisme (arme premiere du sionisme) car des dirigeants "faux juif" cet a dire sionistes, tout comme aujourd'hui fesaient l'amalgame entre juif et sionistes, donc beaucoup de personnes s'en prenait au juifs en pensant s'en prendre aux sionistes.. bien entendu, il y avait aussi des juifs sionistes.. mais beaucoup , beaucoup d'innocent polonais, juifs et non juifs sont mort a cause du plan machiabelique sioniste de Nordau, Herlz, soutenu plus tard par Hitler et soutennu bien sur depuis le debut par les Rotshild, les Bush aussi (grand pere du president americain) ils avaient des parts de terrains dans le camps d'Aushwittz, ils ont pu gagner beaucoup d'argent et subventionner la colonisation et la creations d'israel, et la guerre avec les travailleurs "clandestins" force..

Si aujourd'hui, Samuel, vous vivez dans le confort, entre quatre mur qui vous protegent de la triste realite, c'est "grace" ou "a cause" des ses millions d'innocents, sans compter les millions d'innocent mort a la guerre, en russie etc..

Le sionisme a toujours survecu grace au sang d'innocent, le sens meme de "terrorisme" est nee de l'ideologie sioniste, out comme le nazisme..

Je ne veux aucun mal au israeliens, ni aucune revanche, a la condition qu'ils acceptent la remise en cause de leur "etat" et qu'ils fassent tout pour corriger ce qu'il se passe encore, avec les palestiniens (entre autre). C'est le meme combat que pour ou contre l'irak, et maintenant l'Iran..

Ca commence par la diabolisation, et ensuite attaque.. et massacre.. Si nous voulons vivre en paix. il faut se salir les mains, et condamner l'ideolgie sioniste d'abord, puis ensuite toute la pyramide illuminti, franc-macons, nouvel ordre mondial. c'est la seul solution..

pour le sionisme disparaitra, mais l'ideologie restera.. c'est a mon impression ce qu'il se passe en israel..

Vous savez, nous avons les memes problemes en France, et je ne defends pas les francais qui ne font rien, bien au contraire.. alors ne vous sentez pas agressez personnelement, nous sommes nombreux a etre victimes, alors luttons ensemble pour la meme cause.. liberte, egalite, fraternite.

Je n'ai pas le temps de me relire, en temps normal je fait beaucoup de fautes et je m'en excuse, alors pour ce coup ci, les ferrus de la langue francaise vont crisser des dents :)

Bien a vous.

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES

Publicité

Brèves



Commentaires