Politique Nationale/Internationale

Le patron du renseignement américain dénonce l''agressivité' des espions russes



RIA Novosti
Mercredi 28 Février 2007

Le directeur des services de renseignement américains, John Michael McConnell, a accusé lundi dernier la Russie d'espionnage "agressif" contre les Etats-Unis.

"Les services de renseignement chinois et russes sont les plus agressifs en matière de collecte de données au sujet des sites sensibles et protégés des Etats-Unis", a-t-il déclaré lors d'une audition mardi à la commission sénatoriale du renseignement.

"La Russie s'obstine à mêler des éléments de rivalité et d'antagonisme dans les contacts des Etats-Unis avec Moscou, en particulier dans nos activités dans les pays de l'ex-URSS, ce qui ne cesse de réduire notre potentiel de coopération bilatérale sur les questions diverses allant de la lutte antiterroriste à la non-prolifération en passant par l'énergie et la promotion de la démocratie au Proche-Orient", a déclaré M. McConnell.

"Le meurtre d'Alexandre Litvinenko (ex-agent des services secrets russes mystérieusement empoisonné à Londres en novembre dernier - NDLR) témoigne d'une accumulation constante de problèmes et de facteurs négatifs qui risquent d'envenimer les relations de la Russie avec l'Occident sur une plus grande échelle", a averti le patron des services de renseignement américains.

"A mesure que l'élection présidentielle russe de 2008 approche, la succession au pouvoir fait l'objet d'agissements accrus qui caractérisent la politique intérieure et extérieure russe", a souligné M. McConnell dans son rapport annuel au Congrès américain sur les grandes menaces à la sécurité nationale américaine et aux intérêts américains dans le monde.

"Dans ce contexte, nous avons pu observer des efforts notables déployés l'année dernière par le Kremlin en vue de museler l'opposition politique et d'étendre le contrôle de l'Etat aux secteurs stratégiques de l'économie. Il est probable que ces tendances s'approfondiront à mesure que s'approchent les échéances électorales", a estimé le directeur des services de renseignement américains.

"Les prix du pétrole élevés et les riches réserves de pétrole et de gaz continuent d'alimenter les ambitions de la Russie à devenir une grande puissance énergétique", a-t-il noté. "La Russie est devenue plus sûre d'elle-même grâce à une économie basée sur l'énergie et une politique perçue à l'intérieur du pays comme réussie qui lui ont permis d'augmenter ses dépenses militaires et ont encouragé le Kremlin dans ses objectifs politiques extérieurs qui ne sont pas toujours compatibles avec ceux des institutions occidentales", a indiqué M. McConnell, avant d'ajouter que "la Russie cherche à profiter des prix élevés de l'énergie pour faire pression sur les pays voisins".


Mercredi 28 Février 2007

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences

Publicité

Brèves



Commentaires