Politique Nationale/Internationale

Le parti communiste indien a menacé le gouvernement



Irib
Samedi 25 Août 2007

 Le parti communiste indien a menacé le gouvernement
A l'issue de la réunion spéciale de l'examen de l'accord nucléaire indo américain, le parti communiste indien a menacé le gouvernement de se retirer du gouvernement de coalition si la Nouvelle Delhi mettait en application ledit accord. Selon l'IRNA depuis la capitale indienne, le secrétaire du parti communiste Prakash Karat, à l'issue de la réunion du comité central de ce parti, a déclaré aux journalistes je cite : « si nous ne soutenons pas le gouvernement comment il peut rester au pouvoir ? » Toute démarches nécessaires seront prises en considération afin d'empêcher l'application de cet accord, a-t-il ajouté. Les divergences de vue entre le gouvernement et les partis de gauche de la coalition gouvernementale ont été intensifiées au moment où le gouvernement de la Nouvelle Delhi a annoncé qu'il allait entamer des négociations avec l'AIEA sur la supervision des activités nucléaires civiles indiennes.

Les partis de gauche estiment que de telles négociations imposeront des engagements à l'Inde qui vont à l'encontre des intérêts nationaux et la sécurité du pays. De telles positions des partis de gauche indiens viennent du fait que la Chambre des Représentants et le Sénat américain ont ajouté de nouvelles conditions au texte de l'accord nucléaire indo américain et que Washington a subordonné l'application de cet accord au fait que la Nouvelle Delhi ne procède pas aux nouveaux testes nucléaires, question dont l'acceptation n'est pas facile pour le peuple indien. Les milieux politiques et les partis indiens estiment que les Etats-Unis cherchent à intervenir dans les affaires indiennes sous prétexte de l'accord nucléaire et que la séparation des sites nucléaires militaire et civile n'est pas possible comme le gouvernement a imaginé.

La publication des rapports aux Etats-Unis concernant l'annulation de l'accord nucléaire avec l'Inde dans le cas où elle procède à de nouveaux essais nucléaires, a redoublé les inquiétudes des Indiens, et les positions du parti communiste et son éventuel retrait du gouvernement font partie de ces mêmes inquiétudes. Mais l'on doute si les partis de gauche quittent le gouvernement, l'affaiblissent et préparent le terrain à sa chute, car une telle démarche sera en faveur du parti de l'extrême droite, Bharatiya Janata, BJP, qui s'oppose aux partis de gauche. De ce fait, les pressions des partis de gauche pour empêcher la mise en application de l'accord nucléaire indo américain sont plutôt dans le droit fil de défendre les intérêts et la sécurité et constituent une réponse aux ingérences et maximalismes des Etats-Unis, et elles ne seront pas intensifiées avant la chute du gouvernement.


Samedi 25 Août 2007

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences

Publicité

Brèves



Commentaires