Politique Nationale/Internationale

Le parlement iranien qualifie la position de Recep Tayyip Erdogan contre le régime sioniste de décisive



Dimanche 1 Février 2009

Le parlement iranien qualifie la position de Recep Tayyip Erdogan contre le régime sioniste de décisive
Une faction du parlement iranien a salué dimanche le coup de colère décisif du Premier ministre turc Recep Tayyip Erdogan défendant les droits de la nation palestinienne opprimée.

Dans un communiqué prônant le soutien des peuples en Palestine et au Liban, cette faction du parlement iranien a salué l'acte de courage de Recep Tayyip Erdogan qui a choisi de défendre les droits des palestiniens opprimées dans la bande de Gaza et de dénoncer les crimes du régime sioniste contre la nation palestinienne.


Le communiqué a ajouté qu'une telle réaction du Recep Tayyip Erdogan contre le président criminel du régime israélien, Shimon Peres, a fait honneur aux nations musulmanes dans le monde.


Le coup de colère du Premier ministre turc constitue également une nouvelle étape permettant de stabiliser la victoire du mouvement de la résistance islamique dans la bande de Gaza, précise le communiqué, ajoutant qu'une telle responsabilité devrait être assumée par tous les musulmans après la guerre sauvage de 22 jours entreprise contre des palestiniens sans défense.


Le communiqué invite tous les musulmans pacifiques à s’élever contre les crimes du régime sioniste perpétrés à l’encontre des femmes et des enfants sans défense dans les territoires occupées, en particulier dans la bande de Gaza.


Les chefs d’Etat de tous les états musulmans devraient tirer leçon du comportement historique et révolutionnaire du Premier ministre turc afin d'informer le monde de la violation des droits de l’Homme et des massacres de personnes innocentes dans la bande de Gaza, souligne le communiqué.


Le communiqué appelle tous les états islamiques et arabes à rompre leurs relations politiques et économiques avec le régime sioniste pour pousser ce régime à cesser ses atrocités contre le peuple Palestinien.


Après l'intervention applaudie de Shimon Pérès, M. Erdogan a repris la parole pour répondre au chef d’Etat du régime israélien. "Je trouve très triste que les gens applaudissent ce que vous venez de dire", lui a lancé le Premier ministre turc. "Vous tuez des gens. Et je pense que c'est très mal. (...) Quand il s'agit de tuer, vous savez faire ça trop bien."

Interrompu par le modérateur alors que le débat durait depuis une heure, M. Erdogan s'est levé de son siège et a quitté la salle bondée sous le regard médusé de l'assistance qui comprenait notamment le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon, le secrétaire général de la Ligue arabe Amr Moussa et une proche conseillère du président américain Barack Obama, Valerie Jarrett.


Le Premier ministre turc a quitté l'estrade en lançant à Shimon Pérès : "Vos arguments sont faibles, c'est pourquoi vous les clamez à voix haute (...) Je proteste contre les applaudissements qui vous ont été décernés, ce sont des applaudissements qui appuient la mort et la guerre."

Les propos de Recep Tayyip Erdogan ont été accueilli avec enthousiasme dans le monde arabe après les nombreuses critiques dénonçant l'incapacité de leurs propres chefs d’Etat à mettre un terme à l'offensive israélienne au cours de laquelle les forces sionistes ont tué plus de 1.300 Palestiniens.


http://www2.irna.ir http://www2.irna.ir



Dimanche 1 Février 2009


Commentaires

1.Posté par obliga le 01/02/2009 12:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

voila un homme,un musulman que le monde n'oublira pas je l'esper bravos,les turc on de quoi etres fiere!

2.Posté par amajah le 01/02/2009 13:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

nous pouvons trés certainement interpréter ce geste de Mr Erdogan comme décisive. il amorce en réalité un nouveau tournant, un virage décisive dans la l'opinion publique musulmane vis à vis de l'impérialisme américaino-sioniste d'une part, et du système actuel en lui même qui asservie les nation du monde.
Préparons nous simplement !

3.Posté par Nicole le 01/02/2009 17:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'est souvent le premier qui compte, tendant à ceux qui se complaisent dans la passivité un miroir par trop cruel, et c'est salutaire. Après Morales, Chavez, Erdogan...que d'autres hommes d'honneur et de coeur suivent ! C'est à gerber de voir cette invraisemblable tolérance.

Je crois que toute prise de position claire et nette contre Israël est fondamentale. Il y a un texte de James Petras qui m'a bien aidée à comprendre le "soubassement" d'Obama (qu'il a en commun avec son épouse -article récent du Monde, une interview inédite du couple en 96) :

Obama, le premier président américain juif

J'ai commencé à le traduire sur mon blog, et j'ai honte, je l'ai laissé en plan : je comprends l'anglais mais la traduction me prend du temps. Pour les non anglophones, c'est là :

Ma trado

Il me semble que plus cet article sera connu, plus il sera facile pour Obama de prendre du recul. Le silence, le secret permettent bien des choses. Si l'article apparait partout, il est forcé de déduire que les motivations de ses choix sont connus.

J'ai dévié ; mon propos est de dire qu'on a besoin de voix multiples, et que connaître les soubassements est important. Chapeau donc à Erdogan.


Nouveau commentaire :

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences

Publicité

Brèves



Commentaires