Sciences et croyances

Le nucléaire lutte contre le réchauffement global ! Etes-vous surs ?


Qui n’est pas soucieux de l’avenir de l’homo sapiens ? D’aucun s’épouvante à propos des changements climatiques que tous peuvent observer heure par heure, minute par minute (ironique). Ne respirez plus, ‘on’ va trouver une solution.


eldeonknight@gmail.com
Mercredi 27 Mai 2009

Le nucléaire lutte contre le réchauffement global ! Etes-vous surs ?

L'effet de serre

L’effet de serre produit par la combustion des énergies fossiles est hissé depuis quelques années au sommet des hits parades, cette Gorgone est de fait invitée à tous les spectacles mondains et scientifiques de l’à peu près.

Le nucléaire lutte contre le réchauffement global ! Etes-vous surs ?

Nucléaire : SOLUTION ?

De ce fait, le risque nucléaire fait parfois son petit Persée dans l’esprit de certain. Mais attention point de certitude il ne faut avoir ! En effet même si les turbines des centrales nucléaires ne consomment pour ainsi dire presque pas de combustible fossile (les lubrifiants pour les parties mécaniques et le carburant pour amener le produit fissible), il faut malgré tout tenir compte de quelques facteurs très importants.

Quelques chiffres

En 2009, il y aurait de par le monde 442 centrales nucléaires réparties sur 31 pays. La puissance totale s’élèverait à 370 GW. Quelle à été la production ? En 2006, d’après la Chaire de Gestion des Système énergétiques (organisme suisse) le monde a produit près de 19000 TWh dont 14,8 % grâce au nucléaire soit 2801 TWh. Il faut 205 litres d’eau pour produire 1 KW/H dont 15% s’échappent sous la forme de vapeur d’eau. Dans la classe des GES la vapeur d’eau se place parmi les ‘mauvais’ élèves. Le Potentiel de Réchauffement Globale de 1kg de vapeur d’eau serait équivalent au PRG de 8kg de CO2. Comptabilisons donc l’effet de cette fine vapeur. 442 Centrales nucléaires 2801 TWh produits 205 l d'H2O pour 1 KW/H (dont 15% sous forme de vapeur) 574205000000000 l (ou kg) d'eau pour les 2801 TWh 86,13 Tt de vapeur d'eau évacuée dans l'atmosphère ES(1kg H2O) = 8 * ES(1kg CO2) 689 Tt de CO2 Et oui, les 442 centrales nucléaires auraient donc un PRG de 689 Tt de CO2

Finalement

Mais à vrai dire, lutte-t-on contre l’émission de CO2 ou contre les effets des GES ? Est-ce une lutte perdue d’avance ? Y a-t-il, tout compte fait, un ennemi à vaincre ? Ne serait-ce pas une épizootie climatique ‘naturelle’ qui guérira ‘naturellement’ ? Cette lutte contre le changement climatique serait-elle une mascarade visant à pomper les billets et faire tourner une économie moribonde par une redistribution des fonds prélevé par un rançonnage ‘légalisé’ ? A vous d’en juger !

Références

Sources : http://fr.wikipedia.org/wiki/Centrale_nucléaire http://www.ec.gc.ca/water/fr/info/pubs/primer/f_prim03.htm http://www.riaed.net/spip.php?article470 http://cgse.epfl.ch/webdav/site/cgse/shared/Agenda/090506-EPFL-CEN-CREM-AG.pdf http://www.euractiv.fr/energie/article/lutte-contre-emissions-co2-quelle-place-nucleaire Autre article incendiaire https://nantes.indymedia.org/article/15175 (gardons toujours notre esprit critique) images http://tpema.free.fr/Causes2.htm http://www.dissident-media.org/infonucleaire/news_temelin.html


Mercredi 27 Mai 2009


Commentaires

1.Posté par Arthur Gohin le 27/05/2009 18:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Non la comparaison n'est pas juste, car la vapeur d'eau fini par retomber dans l'océan selon un cycle assez rapide. Le gaz carbonique lui n'a pas de réservoir aussi puissant, l'océan n'en absorbe qu'une partie.

Par contre, effectivement ces émissions de gaz carbonique n'ont aucun rôle dans le réchauffement climatique.
Ce dernier n'est pas corrélé à l'augmentation du taux des gaz dit à effet de serre dans l'athmosphère; particulier il a commencé bien avant. Mais il est très bien corrélé aux variations de l'activité solaire.

D'ailleurs il y a en masse environ 200 fois plus d'eau que de gaz carbonique dans l'athmosphère. En tenant compte du facteur 8 sur l'efficacité d'effet de serre, on voit que la moindre fluctuation sur l'humidité influe beaucoup plus que les 25% d'augmentation du gaz carbonique des dernières décenies.
Et de plus les nuages ont une influence encore plus colossale que l'eau à l'état de vapeur.

Il en résulte qu'il est ridicule de vouloir prédire le climat sur des années (déjà à 5 jours c'est hasardeux), et encore plus d'y voir l'influence des fameux gaz à effets de serre.

2.Posté par Masque le 27/05/2009 19:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Merci, Arthur Gohin, de l'avoir réexpliqué !

3.Posté par l'auteur le 28/05/2009 07:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Merci M. Gohin pour votre commentaire.

La partie de l'article comprenant les chiffres est au conditionnel parce que l'article a pour but de stimuler la réflexion chez le lecteur. De plus, je n'ai pas la maîtrise totale sur les valeurs que j'ai glanées sur la toile. Je pense que alterinfo.com est conçu pour cela, une tribune pour la réflexion. Je suis convaincu que la société humaine se condamne elle-même si elle se contente d'opiner du bonnet sur une pensée (médiatique) unique.

Maintenant, que penser de l'effet sur le réchauffement climatique global produit par l'eau de refroidissement rejetées dans les rivières, les fleuves, les mers ou les océans au abords de toutes les centrales électriques ?

Il doit y avoir sûrement un effet immédiat en 'therme' calorifique, n'est-il pas ?

Toujours est-il que je partage les remarques de conclusion de M. Gohin (encore merci).

4.Posté par Arthur Gohin le 29/05/2009 15:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

La puissance des centrales est négligeable devant la puisssance reçue du soleil: environ 100 millions de GW, 1 GW étant une puissance classique pour une centrale nucléaire ou autre.
C'est la première fois que je vois ce chiffre 8/1 pour l'effet gaz de serre eau/gaz carbonique. Mais il correspond très bien à l'idée que l'on s'en fait en regardant les spectres d'absorbtion infra-rouge de ces deux gaz.

5.Posté par -*REZ le 06/06/2009 08:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

http://presspluie.blog.mongenie.com/

6.Posté par James le 18/06/2009 00:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

La vérité à mon avis c'est que le but c'est de faire du pognon avec du vent...
-*REZ lui profite des posts des autres pour faire sa pub pour un site désordonné et rebutant. Il n'a rien à dire et squate alterinfo à son profit. C'est petit.
Pfft

7.Posté par Sylv@ymivision le 12/09/2009 01:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Cette lutte contre le changement climatique serait-elle une mascarade visant à pomper les billets et faire tourner une économie moribonde par une redistribution des fonds prélevé par un rançonnage ‘légalisé’ ? A vous d’en juger !

Oui j'en ai bien peur !

Nouveau commentaire :

Actualité en ligne | International | Analyse et décryptage | Opinion | Politique | Economie | Histoire et repères | Sciences et croyances


Publicité

Brèves



Commentaires