Conflits et guerres actuelles

Le nouveau Secrétaire général de l'OTAN entre en fonction


Dans la même rubrique:
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 15:38 OBAMA VEUT À TOUT PRIX LA GUERRE



Mardi 4 Août 2009

photo: http://www.bundesregierung.de
photo: http://www.bundesregierung.de
Les membres de l'OTAN s'attendent à ce que l'entrée en fonction du nouveau secrétaire général Anders Fogh Rasmussen annonce une évolution au sein de l'Alliance, évolution qui doit surtout renforcer la puissance sécuritaire de l'OTAN sur l'échiquier international. C'est d'ailleurs ce qu'il a, lui-même, réitéré au premier jour de son mandat. Pourtant, on ne constate pas chose nouvelle à son agenda ni en ses priorités. Combattre le terrorisme en Afghanistan et réchauffer les relations avec la Russie pour relever les défis à l'échelle planétaire, comptent parmi les priorités annoncées par le nouveau secrétaire général de l'OTAN.

De même, tout comme l'ex-secrétaire général de l'Alliance, Rasmussen a assuré qu'il accepterait l'adhésion de l'Ukraine et de la Géorgie, si les deux pays parvenaient à remplir les conditions nécessaires. Il semble donc que ce qui différencie ce nouveau secrétaire général de l'OTAN de son prédécesseur, Jaap de Hoop Scheffer, soit son penchant atlantiste. Le Néerlandais, Scheffer dont la mission à l'OTAN avait débuté en 2001 et qui vient d'expirer, il y a quelques jours, avait plutôt des tendances européennes.
Tandis que cet ex-Premier ministre danois qu'on appelle, d'ailleurs, "fils de Bush", est plutôt pro-américain. N'oublions pas que c'était exactement à l'époque de Rasmussen que le Danemark s'est lancé, en pleine coordination avec les politiques de Bush, en guerre contre l'Afghanistan et contre l'Irak.

Ceci dit, il est prévu que le poids des Etats-Unis au sein de l'OTAN se renforce davantage lors de la présidence du Danois, Andres Fogh Rasmussen, qui oeuvrerait, fort éventuellement, pour la collaboration de l'OTAN au plan du Président Barack Obama, consistant à transférer de l'Irak vers l'Afghanistan le centre de gravité de la présence militaire américaine au Moyen-Orient. Ce qui est certain, c'est que les tendances atlantistes de Rasmussen ont bel et bien inquiété les autorités russes.

Le nouveau secrétaire général de l'OTAN ne semble pas s'intéresser beaucoup au règlement de cette question ô combien compliquée que sont les relations Russie-OTAN, anciennes rivales de la Guerre froide. D'autant plus que Rasmussen a insisté, dès son entrée en fonction, sur l'adhésion de la Géorgie et de l'Ukraine à ce traité militaire. Rasmussen doit achever les travaux inachevés de Scheffer pour élaborer la nouvelle stratégie de l'instance et la faire signer par les membres.

Si le nouveau secrétaire général de l'OTAN faisait preuve d'une initiative dans l'élaboration de cette stratégie notamment sur des relations différentes avec la Russie, on peut dire alors que le l'OTAN connaîtrait des changements avec son nouveau secrétaire général. Sinon, pour d'aucuns, il faut ne s'attendre qu'à un rôle plus accentué des Etats-Unis au sein de ce traité militaire.

http://french.irib.ir http://french.irib.ir



Mardi 4 Août 2009


Commentaires

1.Posté par Madame Marie Adélaïde Duglan le 04/08/2009 19:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler




GRAND BIEN LUI EN FASSE A MONSIEUR ANDRES FORGH RASMUSSEN POUR SON EGO !

MAIS C'EST PAS MOI QUI VAIS LUI ADRESSER MES COMPLIMENTS !

ITAE MISSA EST

Traduction Latine:
« LA MESSE EST DITE »

Madame Marie Adélaïde Duglan
marie.adelaide.duglan@hotmail.fr



Nouveau commentaire :

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences

Publicité

Brèves



Commentaires