Palestine occupée

'Le monde entier nous tourne le dos. Que Dieu soit avec nous!'



Vendredi 10 Novembre 2006



La communauté prépare les enterrements des victimes de l’attaque et se demande pourquoi la communauté internationale ne force pas les Israéliens à mettre fin aux massacres après l'assassinat de 80 Palestiniens dans le nord de la Bande de Gaza.
La journée d'hier a été particulièrement meurtrière:
20 personnes sont mortes à Beit Hanoun durant une attaque de l'artillerie israélienne sur le foyer d'une famille nombreuse.

Les Palestiniens vivant en Israël, en Cisjordanie, à Jérusalem-Est et dans le reste de la bande de Gaza, ont instauré un deuil national de trois jours de deuil. Les résidents de Beit Hanoun, dévastée humainement et matériellement par l’invasion exigent à présent la justice.


Mona Al Zanoiun, 41 ans, résidente de la ville sinistrée, est effondrée: "Ils ont détruit nos maisons, tué des femmes et des enfants, ce sont des criminels.
Nous sommes assassinés de sang-froid. Où sont la communauté internationale et le Conseil de sécurité ? Nous ne voulons pas recevoir de nourriture ; nous voulons voir des actions concrètes mettant un terme à ces crimes."


Mohamed Athamneh, 37 ans, a déclaré a PNN en hurlant : "Les forces israéliennes ont annoncé leur retrait de notre ville. Elles ne sont pas physiquement ici mais on sent toujours leur présence.
L’armée continue de massacrer les civils dans Beit Hanoun et dans tout le territoire palestinien. Elle veut une victoire ici après la défaite au Liban.
L’armée israélienne ne comprend que le langage de la force. Les soldats sont des vampires qui ne connaissent pas la pitié. Les corps des enfants sont déchiquetés.
Que Dieu soit avec nous ! Le monde entier tourne le dos au massacre de notre peuple."


Majid Kafarnah, 29 ans, a indiqué « j’ai vu des gens sortir de chez eux couverts de sang. J'ai commencé à hurler pour réveiller les voisins. »


Nidal Mater, 53 ans, souligne : "De nouveau, ils commettent des massacres contre des civils, mais ils ne casseront pas notre résolution.
Nous ne partirons pas de notre terre. Nous sommes tous prêts à mourir pour la liberté. Ils emploient leur arsenal pour tuer des enfants et des femmes. Les Israéliens sont des lâches que nous n'oublierons jamais.
Où est leur démocratie ?
Sont-ils des êtres humains comme nous?
Ils détruisent nos champs, salissent notre eau, démolissent nos réseaux d’électricité et nos infrastructures.
Nous ne reconnaissons plus nos rues, la destruction est partout. Les mosquées, les lieux saints, n’ont pas échappé à leur violence."


Noor Masoud, 14 ans, ironise: "Mon message à l'armée israélienne est "bravo, vous prouvez chaque jour que vous êtes l'armée la plus morale du monde."
La jeune fille pleure en ajoutant: "Si vous demandez aux arbres et aux murs de Beit Hanoun, vous verriez comment ils parlent de la sympathie de l'armée israélienne! C'est terrible que le gouvernement israélien ose exprimer ses regrets après ce massacre terrible."


Mahmoud Nasser (33 ans) : "Nous nous précipitons d'une maison en deuil à l'autre suite à l’attaque. Nous devons faire face maintenant à un nouveau massacre. Les images sont atroces, particulièrement celles des enfants morts et blessés, aux visages déchiquetés.
C'est incroyable. Nous, à Beit Hanoun, n'avons qu'une seule occupation à présent: enterrer les morts et transporter les blessés. Tout cela dans des mares de sang et des morceaux de corps.
On trouve à côté de cadavres méconnaissables les sacs et les sandwichs des enfants qui se préparaient à aller à l'école."


Um Zeyad, une mère de 42 ans, a perdu quatre enfants. "42 membres de ma famille, les femmes et les enfants, ont été emprisonnés dans une chambre."


Un homme a essayé de parler de ce qui s'est passé et a commencé à pleurer. "Nous avons perdu nos maisons, les membres de notre famille, nos proches. Ils ont détruit nos champs, les citronniers et les oliviers qui sont notre seule revenu. Aujourd'hui, les Palestiniens sont de nouveau unis contre l’ennemi."

http://www.ism-france.org/news/article.php?id=5746&type=temoignage&lesujet=Incursions http://www.ism-france.org/news/article.php?id=5746&type=temoignage&lesujet=Incursions



Vendredi 10 Novembre 2006

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES

Publicité

Brèves



Commentaires