Croyances et société

Le monde du rêve et de la démesure 2


Dans la même rubrique:
< >

Dimanche 10 Septembre 2017 - 09:40 L'Imamat (Réfutations)


Le monde de certains hommes riches et/ou puissants est un monde factice et qui témoigne des excès que peut vraisemblablement atteindre le genre humain. Entre les frasques de Berlusconi, les « folies » de l’excentrique Richard Branson (http://fr.wikipedia.org/wiki/Richard_Branson#Faits_et_anecdotes et http://www.journaldunet.com/economie/services/photo/virgin-limited-edition-le-tourisme-de-luxe-selon-richard-branson/le-tourisme-de-luxe-selon-richard-branson.shtml) on a l’impression que ce qui caractérise certains de ces hommes c’est l’absence de limites ! Mais cela semble d’autant plus vrai que le trafic d’organes humains semblent battre son plein ! Mais y a-t-il un lien entre la folie de ces hommes et certaines souffrances de la masse ? Cela me semble évident !


cybermoine3000@yahoo.fr
Dimanche 6 Septembre 2009

Le monde du rêve et de la démesure 2

Leurs rêves, nos "cauchemars"

Je le répète souvent certains n’ont pas de limites dans leurs rêves et ont les moyens de les réaliser. Certains veulent des mineurs pour des relations sexuelles ? Qu’à cela ne tienne, il se trouve des pays où ils peuvent s’en procurer moyennement « la clé universelle », le fric. Alors des humains qui ont un tel « appétit » ne doivent (et ne peuvent sans aucun doute) pas s’arrêter là. Sans doute rêvent-ils d’une personne qui dévore les péchés un peu comme dans un film sinistre intitulé : « le purificateur » (http://www.sfmag.net/article.php3?id_article=71). Dans ce film un homme est doté du pouvoir de dévorer les péchés des puissants dans ce monde moyennant de l’argent ou autre récompense. Il absorbe les péchés de ces riches humains avant que ceux-ci ne meurent, leur offrant ainsi une certaine virginité et donc on s’en doute un accès au paradis. Mais ce rôle d’enleveur de péché au plan biblique revient au sang du christ ! Certains pouvant ainsi voir en ce film, un blasphème ou une critique cynique d’un des dogmes du christianisme. Mais dans ce film je vois le purificateur comme une métaphore de l’homme de science. L’homme de science offre des solutions aux maux dont souffrent l’humain et ainsi l’aide à le purifier (d’en quelque sorte ses péchés) ! Les médecins soignent les maladies, d’autres scientifiques trouvent des moyens de produire de l’énergie, d’autres encore des moyens de conserver les aliments, d’autres décryptent le ciel et annoncent le climat etc… Certains trouvent ou essaient de trouver des remèdes aux maux provoqués par des humains (pollution et les maladies y afférentes, déforestation, disparition de certaines espèces). Ainsi un homme qui bousille un organe peut espérer subir une transplantation s’il a les relations et/ou les moyens qu’il faut. Peu importe d’où lui vient le donneur ! Peu importe si on a sacrifié quelqu’un pour lui donner un de ses organes. Et il y a ces histoires sordides que l’on entend de personnes qui ont croisées une charmante dame en ville, celle-ci les a invitées chez elle, les a drogués et au réveil elles ont eu la désagréable surprise de voir qu’il leur manque quelque chose. Et nous avons récemment ces histoires qui défraient la chronique de trafics d’organes sordides. Un film comme « The island » (http://fr.wikipedia.org/wiki/The_Island_(film,_2005) et http://www.sfmag.net/article.php3?id_article=2761) montre à quel point on pourrait aller loin dans ces histoires de trafics d’organes. Il est vrai que certains d’entre nous semblent naître (ou naissent vraiment dans bien des cas) avec des maladies génétiques assez méchantes. Il est normal de vouloir si possible améliorer son quotidien grâce aux connaissances humaines, la chirurgie dans cette logique a une certaine utilité. Mais il existe chez tous les humains des limites que l’on ne peut et que l’on ne doit pas franchir. Je ne crois pas qu’un humain puisse courir le 100 m en moins de 9s ! Même l’invraisemblable Bolt qui bat record sur record ne pourra franchir cette étape. Mais pourtant certains humains veulent vraisemblablement aller au de là des limites que leur impose leur nature. Je l’ai sans doute déjà dit, notre esprit dans ses « délires » n’a pas de limites, sauf que nous vivons dans un monde avec ses lois. L’humain honnête reconnait ses lois et l’humain sensé n’essaie pas de les franchir. Mais le système a tellement coupé certains humains de la réalité qu’ils sont prêts (et près) à franchir le pas. S’il y a une loi qui ne leur plait pas, ils trouveront comment l’abroger ou la contourner ! "Donnez moi le contrôle sur la monnaie d'une nation, et je n'aurai pas à me soucier de ceux qui font ses lois." Cette citation serait de : Mayer Amshel Rothschild (1743-1812). Cet état d’esprit est selon moi celui de certains humains qui n’en ont que faire des lois (naturelles ou autres). Seule finalement la nature se dresse devant la folie des humains en les balayant comme des fétus de paille et les ramenant souvent sur terre ! Mais les coups de semonce de Dieu sont-ils entendus ? Pas vraiment ?

De nombreux avertissements

On raconte dans les coulisses que des hommes très puissants comme le fantasque Mobutu sont morts dans des conditions atroces et que sa fortune ne l’a finalement pas sauvé. Sans doute aurait-il aimé disposer d’un purificateur à sa disposition. Mais il aurait sans doute du écouter cette citation indienne : « Quand ils auront coupé le dernier arbre, pollué le dernier ruisseau, pêché le dernier poisson. Alors ils s'apercevront que l'argent ne se mange pas. » Tatanka Yotanka - Sitting Bull, guerrier sioux. « Les ratés de la chirurgie » (voir ici : http://www.starwizz.com/les-rates-de-la-chirurgie-quand-le-bistourie-derape-1111) aussi devraient parler aux gens mais est-ce le cas ? Malheureusement non ! Il y a quelque chose d’inhumain chez ces personnes qui ont souvent voulu devenir trop belles ! La question que l’on se pose est est-ce que cela en vaut vraiment la peine ? Mais le système nous a lentement mais sûrement convaincu que c’était incontournable et nous avons fini par le croire. Comme a dit ce cher bon vieux Adolf dans son fumiste Mein Kampf : « Un mensonge répété dix fois reste un mensonge; répété dix mille fois il devient une vérité ». Et son ministre de la propagande, Joseph Goebbels a ajouté : « Plus le mensonge est gros, mieux il passe ». Et cela marche parce que beaucoup d’humains aiment qu’on les fasse rêver, qu’on leur promette l’impossible ! Faites-le et vous étouffer la conscience de beaucoup. Alors des images comme celui du petit africain devant le vautour, des faits divers comme les histoires de trafics d’organe ne leur disent rien. Mais ils ignorent que ce petit africain un jour ça pourrait être leur enfant et que la victime du trafic d’organe un jour ça pourrait être eux-mêmes ou un de leur proche. Il parait que le rabat-joie que je suis voit le mal par tout. Le silence est d’or, ils dorment alors je ferais sans doute mieux de me taire. Réveiller quelqu’un qui fait un joli rêve est parait-il dangereux ! Un professeur de mon lycée voyant qu’il était impossible de raisonner un élève a demandé à ce qu’on le laisse tranquille car un « fou » pouvait devenir dangereux (d’ailleurs l’agressivité de certains face à des personnes comme Meyssan et d’autres me fait penser à cette histoire). Oui c’est ainsi sur terre certains voient dans d’odieuses affaires des avertissements contre notre mode de vie, contre nos envies quand d’autres n’y voient que des faits divers. Les citations d’Hitler, Goebbels, Rothschild et tant d’autres, le tsunami, les cyclones, les volcans sont autant d’avertissements au genre humain. Ce monde là est vain, mais certains forts de leur vanité croient pouvoir tout faire. Mais leur chute sera aussi spectaculaire que celle des arrogantes tours du world trade center ou celle des américains fuyant le Vietnam. Mais à quoi bon répéter la même chose, ceux qui ont des oreilles entendent, pour les autres je n’ai pas la patience diabolique d’un Hitler capable de répéter dix-mille fois la même chose. S’ils ne peuvent ou ne veulent voir, tant pis pour eux !

Conclusion

Les gens qui n’ont pas de limites me font penser aux vampires, tristes créatures immortelles (et morte-vivantes) qui doivent voler des vies pour survivre et vivre dans l’ombre car la lumière les tue. A force de vouloir vaincre des limites de leur corps deviennent des monstres repoussants qui doivent se cacher ! Les faits nous parlent, nous disent tout à nous de savoir écouter.


Dimanche 6 Septembre 2009


Commentaires

1.Posté par Big shit le 07/09/2009 03:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

En fait, c'est le gouvernement par la peur et pour la peur qui s'installe, (H1N1) etc..
voir le film à usage interne du fbi qu'Alex Jones à diffusé, qui montre que chaque citoyen américain peut-être considéré comme un terroriste. Aux Etats-Unis, je pense que les gens commencent à se rendre compte du piège, dans lequel ils sont tombés, peut-être pas tout à fait, mais ça bouge. En France j'ai l'impression, que les gens sont largués, pas tous, mais une bonne majorité fonctionne à la manière: "Oui, oui, il y a des choses bizarres... mais c'est pas grave, je regarde ailleurs, je ne veux pas voir, tout çe que raconte les gens sur ce qui se passe et la parano qui en découle n'est pas justifié,... ils se prennent la tête...etc.." Pire même, il y a ceux qui ne comprennent rien à rien, alors ceux -là, c'est les largués de chez largués, autant dire les meilleurs candidats à gober ex abrupto le nouvel ordre mondial, le "mind control" les a littéralement lobotomisés. On est tous plus ou moins sous l'emprise du "conditionnement des esprits" (mind control) mais à des degrés divers, en tous les cas, un certain nombre d'entre nous ne sont pas ou plus dupes, ou ne l'ont jamais été, il est à espérer que ce nombre grandisse, mais je crois que l'étau va continuer de se refermer, comme aux états-unis, encore
que les gens là-bas ont-ils la possibilté de se défendre-les achats d'armes par les particuliers n'ont jamais été aussi nombreux- c'est aussi probablement le but recherché, en un mot, ça va
être la "merde", là-bas comme ailleurs, et quand ça commencera à bien merder, hop, loi martiale et tout le toutim, on se dirige vers un avenir radieux de chaos et de troubles, comme
c'est pas possible, un big merdier, qui je crois va signer la fin de la partie de l'entreprise humaine, telle qu'on l'a connue, on se dirige vers "le meilleur des mondes",(Huxley) absolument génial, rappelez-moi sur quelle planète je suis..?

2.Posté par spartacus le 07/09/2009 14:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Un problème majeur qui fait obstacle à notre prise de conscience est l'état de léthargie dans lequel ont été plongés et maintenus la plus grande partie d'entre nous. Il n'y a qu'a observer les comportements de l'élite politicardes pour s'en convaincre, car rien dans leurs actes ne suscite de mouvement de révolte. Un Berlusconi qui se 'tape' des mineures, un Sarko qui joue les apprentis dictateur. Tous cela laisse de marbre la plupart d'entre nous. Nous en sommes au stade du veau qui voyant s'approcher le pistolet d'abattage cesse de se débattre : résigné à son sort. Que faire ? vous je ne sais pas, moi j'ai 50 ans des enfants et la rage paisible de me battre jusqu'au bout, seul ou entouré de gens comme moi. Peu importe. Personne ne me vaccinera, je n'irai pas vers ce nouvel ordre mondial comme nous le promet ce piteux chef mégalo qui nous dirige. Je n'ai rien à perdre de plus important que mon âme, alors je choisirai seul de ce que je dois en faire : la vendre ou la défendre quel que soit le prix à payer. J'ai tout à fait conscience que "l'élite" dont il est question dans cet excellent article n'a que faire d'un insignifiant comme moi. mais si tous les quidams arrêtaient de marcher derrière eux et de leur donner l'importance qu'ils ne méritent pas que seraient-ils? Par instinct de survie je me suis construit mon monde, isolé dans la nature, entouré de gens avec qui je suis en phase. Pas de télé, pas de journaux, juste le net pour pourvoir lire les infos que je cherche et les décortiquer moi même. je cultive mes légumes, me met tout doucement à l'énergie renouvelable , bricolée par mes soins. J'apprends à mes enfants ce que je pense être la réalité des choses et je laisse les pantins du gotha se débattre dans leur univers pitoyable. Tout cela nous ramène au début de ce post. Nous sommes en léthargie car si nous donnons à ce monde virtuel qu'on nous présente la crédibilité qu'il ne mérite pas , nous créons nous même la nasse ou nous nous enfermons. Chacun a son karma et sa vie à vivre, toutes différentes les unes des autres. L'important étant de faire ce que l'on sait juste et bon. Et il est juste et bon pour tout homme de se tenir debout et de se battre pour sa liberté et celle de ceux qu'il aime. De risquer sa vie s'il le faut . Sortir de cette léthargie c'est prendre conscience que sur plus de 6 milliards d'individus seul une petite poignée dicte les lois et fait trembler le monde. La force et la puissance c'est nous les quidams.
La seule chose qu'ils ont de plus que nous, c'est "l'art et la manière" de manier le verbe. De créer de l'illusion où se laisserons enfermer ceux qui le veulent bien. Car cela mis à part, une maladie ou une balle les tuera tout aussi bien que n'importe lequel d'entre nous, ils connaissent la soif, la faim, la peur. Et dans 100 ans la seul différence encore visible sera l'épitaphe de leur pierre tombale :" ci git le plus riche du cimetière".

Nouveau commentaire :

Coup de gueule | Croyances et société | Reflexion | insolite, humour, conspiration...

Publicité

Brèves



Commentaires