Palestine occupée

Le ministère de la santé: l'occupation tue 449 palestiniens dont 66 enfants en six mois


Dans la même rubrique:
< >


Dimanche 6 Juillet 2008

Le ministère de la santé: l'occupation tue 449 palestiniens dont 66 enfants en six mois
Le ministère de la santé au gouvernement de l'unité nationale dirigé par Ismaïl Haniyeh à Gaza, a dit que les forces de l'occupation israélienne ont tué, durant les six premiers mois de l'année 2008, plus de 449 citoyens palestiniens dont 66 enfants qui ont moins de 17 ans.

Le directeur général des urgences au ministre de la santé, Dr. Mouawia Hassanine, a dit dans un communiqué de presse aux mass médias dont le centre palestinien d'information a reçu une copie, que les forces occupantes ont tué, depuis le début de janvier jusqu'à la fin de juin 2008, plus de 449 citoyens palestiniens dans la bande de Gaza et en Cisjordanie, en levant le nombre à 5440 martyrs depuis le début de l'Intifada d'Al Aqsa, en septembre 2000.

Le communiqué a souligné que le nombre des enfants âgés, de moins de 17 ans, tués par les forces de l'occupation a atteint plus de 66 martyrs, alors que les palestiniens qui ont été blessés ont atteint plus de quatre milles personnes, en levant le nombre des blessés palestiniens à 60 mille, depuis le début de l'Intifada.

Le ministère de la santé: l'occupation tue 449 palestiniens dont 66 enfants en six mois

Le ministère des captifs : l'occupation a enlevé plus de 340 citoyens palestiniens en juin dernier

Le ministère des captifs et libérés palestiniens a affirmé que l'occupation israélienne a exécuté, le mois de juin dernier, plus de 160 incursions dans plusieurs villages, villes et régions de la bande de Gaza et la Cisjordanie, en enlevant plus de 340 citoyens palestiniens dont des enfants, des journalistes et des professeurs universitaires.

Dans son rapport publié, le vendredi 4/7, dont le Centre Palestinien d'Information a reçu une copie, le ministère a dit que ce nombre ne comporte pas les 425 ouvriers palestiniens enlevés dans les territoires palestiniens occupés en 1948 sous prétexte qu'ils ne possèdent pas de permissions, en levant le nombre des citoyens palestiniens captifs depuis le début de l'année 2008 à 3100 citoyens palestiniens dont 14 femmes et 285 enfants, alors que les tribunaux sionistes ont prononcé des peines de perpétuités contre 14 captifs.

Le directeur du département de l'information au ministère, Riad Al-Achkar, a déclaré que les autorités de l'occupation israéliennes poursuivent leurs agressions et enlèvements contre les fils de notre peuple palestinien dans tous les territoires palestiniens, malgré l'entrée en vigueur de l'accalmie, depuis une semaine, entre la résistance palestinienne et l'occupation dans la bande de Gaza, en soulignant que ces agressions sionistes montrent que l'occupation n'est pas sérieuse au sujet de cette trêve.

Il a dévoilé que les forces occupantes ont enlevé 32 enfants palestiniens qui ont moins de 18 ans, ainsi qu'un jeune handicapé et deux professeurs universitaires.

Le rapport a montré que les tribunaux sionistes ont décidé d'éloigner le captif, Souhaïb Hussein Alian, 20 ans, de la ville occupée d'Al-Qods vers le Brésil, sans aucune accusation.

Il a souligné que les autorités des prisons sionistes ont transféré toutes les captives palestiniennes de la prison de Hasharon vers la prison de Damoune où elles vivent des conditions très difficiles.

Al-Achkar a exprimé son étonnement du silence suspect de la communauté internationale contre les captifs palestiniens au moment où des organisations sionistes ont dévoilé des violations dangereuses aux chartes et accords internationaux.

Enfin, le ministère a appelé la communauté internationale à presser sur l'occupation pour cesser les campagnes d'enlèvement contre les fils du peuple palestinien, de façon quotidienne, et stopper les violations et les tortures contre les captifs palestiniens.

Le ministère de la santé: l'occupation tue 449 palestiniens dont 66 enfants en six mois

Le Hamas condamne les agressions sionistes contre les pêcheurs palestiniens à Gaza

Des militaires sionistes ont ouvert le feu, aujourd'hui à l'aube, samedi 5/7, sur les pêcheurs palestiniens au nord de la bande de Gaza, sans qu'aucune victime ne soit enregistrée.

Les Sionistes avaient lancé, hier soir, vendredi 4/7, deux obus sur les barques des pêcheurs palestiniens à Tel Sultan, à l'ouest de la ville de Rafah, faisant de grands dommages aux barques des citoyens palestiniens.

Dans le même contexte, le président des syndicats des pêcheurs palestiniens, Nizar Ayesh, a dévoilé que les Sionistes ouvrent le feu, de façon hasardeuse et quotidienne, sur les pêcheurs palestiniens.

Il a affirmé que les Sionistes ouvrent le feu, chaque nuit, sur les pêcheurs palestiniens et leurs barques sous prétexte qu'ils ont dépassé la zone limite.

De son côté, le mouvement du Hamas a considéré que les tirs sionistes répétés contre les pêcheurs palestiniens représentent d'autres violations de l'accord d'accalmie.

Le porte-parole du mouvement du Hamas Fawzi Barhoum a dit que les tirs sionistes contre les pêcheurs palestiniens sur la mer représentent une nouvelle violation de l'accord d'accalmie, et il a souligné que l'entité sioniste ne s'est pas engagé dans l'accord d'accalmie depuis 19 juin dernier, jour de la mise en vigueur de l'accalmie.

Il a ajouté que les autorités de l'occupation israéliennes ne respectent pas les articles de l'accalmie qui obligent les Sionistes à cesser toutes sortes d'agressions contre le peuple palestinien dans la bande de Gaza, pour une durée de six mois, avant que l'accalmine ne touche la Cisjordanie.

Zahhar : Un veto américano-européen paralyse le dialogue inter-palestinien

Le célèbre leader du mouvement du Hamas Dr. Mahmoud Zahhar a affirmé que le dialogue inter-palestinien est devenu la priorité des Palestiniens, tout en soulignant qu'il n'y a pas eu de dialogue, jusqu'à maintenant, à cause du veto américo-euorpéen qui empêche les responsables de Ramallah d'effectuer tout dialogue.

Dr. Zahhar a dit, samedi 5/7, au journal saoudien "Al-Watan", que la conférence de Berlin a dévoilé l'existence d'un veto américano-européen contre le dialogue national palestinien et que des conditions sont mises dont la reconnaissance de l'entité sioniste et d'autres conditions du Quartet devant le mouvement du Hamas et les autres factions palestiniennes pour la reprise du dialogue.

Il a ajouté que son mouvement et les autres factions ont totalement refusé ces conditions.

Zahhar a ajouté que le monde occidental est responsable de l'absence de dialogue inter-palestinien, et il l'a accusé d'intervenir dans les affaires et relations palestiniennes internes pour l'intérêt de l'entité sioniste.

http://www.palestine-info.cc http://www.palestine-info.cc



Dimanche 6 Juillet 2008

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES

Publicité

Brèves



Commentaires