Diplomatie et relation internationale

Le jeu mille et une nuit avec l'Iran est inutile


Dans la même rubrique:
< >

Lundi 28 Novembre 2016 - 00:17 Analyse: L’impuissance de la Ligue Arabe



Jeudi 3 Juillet 2008

Le Président du Majlis islamique d'Iran, Ali Laridjani a mis en garde les pays européens que Téhéran révélerait, le jour où il le sentirait nécessaire, des documents concernant les négociations nucléaires pour montrer comment les Européens n'ont pas accompli leurs promesses envers l'Iran. « Avec l'hostilité envers l'Iran, l'Amérique ne peut résoudre aucun problème. Toutes les négociations de ces quelques dernières années, montrent, de la meilleure manière, que l'Iran a toujours participé aux négociations. Ce sont les pays occidentaux, plutôt, qui ont joué avec l'affaire et qui n'ont pas rempli leurs promesses. », a souligné M. Laridjani, lors des cérémonies commémorant la date anniversaire de la formation de Press TV, cité par le journaliste de Mehrnews. Il a, ensuite, évoqué la méfiance historique des Iraniens à l'égard des Etats-Unis : « Auparavant à l'époque de Mossadegh, la Maison Blanche a essayé de renverser son gouvernement populaire, par un coup d'état de même qu'elle a encouragé le dictateur déchu irakien, Saddam Hussein d'attaquer l'Iran pour ainsi faire plier les Iraniens, sans parvenir à un quelconque succès dans ce domaine. » « Elle continue ses démarches erronées et ce sont les mêmes fausses évaluations qu'on constate aujourd'hui encore dans l'affaire nucléaire iranienne. », a-t-il poursuivi. Faisant allusion à l'attaque américaine, en 1988, contre l'avion de ligne iranien d'Iran air, Laridjani a dit : « Au lieu de demander l'excuse à la nation iranienne, les Américains ont dit, tout simplement, qu'il s'agissait d'une erreur tandis qu'ils ont récompensé d'un médaille le commandant de ce croiseur. C'est l'attitude inhumaine de ceux qui se disent défenseurs des droits de l'Homme. » Il s'est exprimé ensuite sur le processus des négociations nucléaires irano-européennes pour dire que les Européens avaient demandé, au début, la suspension de quelques semaines des activités nucléaires iraniennes mais qu'ils n'ont pas rempli leurs promesses. « Les Européens ont avancé de nouvelle demandes dont la suspension de l'enrichissement de l'uranium. », a rappelé M. Laridjani, ajoutant : « L'Europe demande à l'Iran d'arrêter toutes ses activités nucléaires pour prouver qu'il ne cherche pas l'arme nucléaire. En somme, il vaut mieux que l'Iran n'accède pas à la technologie nucléaire. » « Qu'ils sachent les Américains qu'ils ne pourront jamais tromper l'Iran : il n'est qu'une pure illusion. S'ils sont déterminés de poursuivre leur chemin, ils finiront par créer de nouveaux problèmes aussi bien eux-mêmes que pour toute la région. Toute attaque contre l'Iran aurait d'impacts très négatifs pour eux-mêmes, sans aucun doute. », a-t-il averti. Rappelant que la politique du bâton et de la carotte est désuète et n'avait plus aucune efficacité envers l'Iran, il a indiqué que les Américains devaient avoir une meilleure compréhension de l'affaire iranienne et qu'ils ne commettaient plus donc leurs anciennes erreurs. « Ils peuvent parvenir à leurs objectifs par le biais des dialogues, bien sûr, réelles et basées sur les points de vue communs. », a-t-il ajouté. « Certes, l'Iran ne veut opprimer personne et ne veut, non plus, être opprimé. Le jeu mille et une nuit envers l'Iran est inutile. Si l'Amérique veut répéter et vivre ses anciennes expériences, nous sommes prêts. « Il vaut mieux que les Occidentaux entrent dans un jeu gagnant-gagnant pour obtenir des résultats tangibles contrairement à leurs anciens efforts qui visaient, semble-t-il un jeu gagnant-perdant. » « L'Iran œuvre, lui aussi, pour la lutte contre le terrorisme, le respect des doits de tous les pays et des droits de l'Homme. Il souhaite, certainement, la sécurité et la stabilité dans toute la région, ce qui exige, tout d'abord, que les pays occidentaux oublient les ordres unilatéraux au Moyen-Orient. », a-t-il conclu.

http://french.irib.ir http://french.irib.ir



Jeudi 3 Juillet 2008


Commentaires

1.Posté par Ambre le 03/07/2008 19:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Hier les états occidentaux envoyaient des troupes avec des armements que les autres n’avaient pas afin d’obliger les autres à les servir, à leur donner les richesses du pays, et surtout en baissant la tête devant le colon … On connaît le drame : l’infortuné colonisé donne à cet homme toute son envergure. Une envergure d’artifices, de mensonges et d’armes inégales.

Hier tout venait se greffer sur un tissu de foule mondiale peu cultivée.

Ce qui a changé aujourd’hui, c’est par la même menace que les occidentaux veulent la terre entière pour jouer leurs jeux débiles qui « déplaisent » aux enfants de sept ans, mais avec une bombe atomique cette fois ... Mais la foule mondiale, aujourd’hui observatrice, parce que ayant réussi à se cultiver et à voir d’où vient ce mal décrit à travers les religions qui nous entrainent tous vers les ténèbres de l’inutile ; la vanité de nos existences.

Géopolitique et stratégie | Diplomatie et relation internationale

Publicité

Brèves



Commentaires