RELIGIONS ET CROYANCES

Le guide suprême met en garde contre les efforts pour semer la discorde entre musulmans chiites et sunnites


Dans la même rubrique:
< >


Jeudi 18 Décembre 2008

Le guide suprême met en garde contre les efforts pour semer la discorde entre musulmans chiites et sunnites
Le guide suprême de la révolution, l'ayatollah Ali Khamenei a déclaré que le monde des puissances de l’arrogance qui a subi une défaite due à l'unité de tous les musulmans et de leur intérêt pour la révolution islamique, essayent d'aggraver le dogmatisme religieux pour semer la discorde entre musulmans chiites et sunnites.

S'exprimant, à l'occasion de la fête de Ghadir, devant des ‎milliers de fidèles toutes classes sociales confondues, le ‎guide suprême de la Révolution a souligné que la gouvernance et la définition de l'Etat islamique ‎constituent la grande leçon à tirer de cet événement.

‎‎
"L'alliance entre religion et politique en Islam", qui ‎répond, aujourd'hui, au besoin de l’ensemble de l'Oummah islamique, est ‎une des autres leçons à tirer de cet événement.


"La désignation d'une ‎personnalité, comme le vénéré Ali, en tant que successeur du ‎prophète de l'Islam démontre que la fête de "Ghadir" n'est pas ‎seulement un événement de l’Histoire pour les Musulmans, mais porte sur les critères indispensables à la gestion des ‎sociétés islamiques, en particulier, et de toute l'humanité, en ‎général.


«Les chiites et les sunnites ne font qu’un, a ‎affirmé le guide suprême. Les Chiites ‎croient, fortement, à l'Imamat de l'Emir des Croyants, le vénérable ‎Ali, après le noble prophète mais ils n'autorisent pas que ‎cela soit une source de différends et de conflits au sein du ‎monde de l'Islam.


Les puissances arrogantes, en particulier, les ‎Etats-Unis, ont, toujours, tenté d'attiser les différends entre ‎Musulmans, afin de les exploiter et d’accomplir ainsi leurs ‎visées politiques et économiques.


Inquiet de la division des ‎Musulmans, le fondateur de la République islamique a fait tout ‎son possible pour préserver l'unité au sein de l'Islam.

Pour ‎endiguer la vague du réveil islamique, les Etats-Unis et leurs ‎alliés européens ont tout fait pour miner les relations entre l'Iran ‎et les pays arabes et pousser ces derniers à se positionner contre ‎Téhéran, notamment, en ce qui concerne son programme ‎nucléaire.


Mais, comme l'a indiqué le Guide suprême de la ‎Révolution islamique, les Etats arabes ne sont pas prêts à sacrifier leurs intérêts ‎nationaux sur l'autel des ambitions impérialistes des Etats-Unis. ‎C'est donc aux Musulmans qu'il revient de faire preuve de ‎vigilance.


http://www2.irna.ir http://www2.irna.ir



Jeudi 18 Décembre 2008


Nouveau commentaire :

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES

Publicité

Brèves



Commentaires