Politique Nationale/Internationale

Le guide suprême de la Révolution a mis en garde lundi les gouvernements occidentaux



Mardi 7 Juillet 2009

Le guide suprême de la Révolution a mis en garde lundi les gouvernements occidentaux
Le guide suprême de la Révolution, l'ayatollah Ali Khamenei, a mis en garde lundi les autorités de certains pays occidentaux contre l'impact négatif qu’auront leurs ingérences directes dans les affaires préélectorales de l'Iran et les a prévenus d’une riposte de la nation et du gouvernement iranien.
À l'occasion de la commémoration du jour anniversaire dela naissance de l'Imam Ali , des milliers d'iraniens issus des différentes couches de la société ont rencontré l'ayatollah Khamenei.

Au cours de cette rencontre, l'ayatollah Khamenei a évoqué l'attention particulière prêtée de la part de l'Imam Ali a l'instauration de la justice et a la préservation de l'unanimité de la société islamique.

Il a déclaré qu’a tout moment, l'unité du mot et la vigilance devraient être de mises pour faire face aux complots des ennemis de la nation iranienne et de la communauté islamique.

L'ayatollah Khamenei a déclaré que la reconnaissance de la glorieuse action de la nation iranienne lors des élections présidentielles du 12 juin dernier ou le monde entier a pu être témoin de la participation massive de quelques quarante millions d'électeurs, aurait du être accompagnée de l'unité, de la fraternité, de l'enthousiasme et de l'approfondissement de ce mouvement au sein du peuple et de l'élite.

L'ayatollah Khamenei a souligné le rôle de l'Islam et de la Révolution islamique dans l'unification de la nation iranienne et a insisté sur l'importance et la nécessité de l'unité.

« Les élections chaleureuses du 12 juin, qui ont été marquées par la participation de 85% des Iraniens, a fait état du grand potentiel de la Révolution islamique dans la mobilisation du peuple, ce qui a poussé les ennemis à semer le discorde parmi le peuple. Malgré quelques succès remportés, il revient à la nation d'étouffer ce complot » a affirmé le guide suprême de la Révolution.

Qualifiant les antagonismes apparues entre électeurs à la présidentielle comme avant tout des rivalités intérieures, le guide suprême de la Révolution a développé la politique transparente de la République islamique ajoutant « il arrive que ces rivalités provoquent aussi des irritations, mais ces questions ne concernent aucunement les étrangers.»

Selon l'ayatollah Khamenei, à travers leurs ingérences dans les affaires intérieures de l'Iran, les ennemis cherchent à inciter à des divergences et des ruptures au sein de la société. Il a en outre fait remarquer que certains responsables des pays occidentaux, au plus haut niveau de l’Etat, ont publiquement interféré dans les questions propres à la République islamique pour ensuite démentir leur ingérence, allant jusqu’à inciter le peuple iranien à organiser des émeutes, par la suite, ils ont eux-mêmes qualifié le peuple iranien de peuple agité.

Le guide suprême de la Révolution a indiqué que les émeutiers faisaient partie d’un petit nombre d’individus qui ont bénéficié d’un budget ratifié par certains pays occidentaux et a ajouté : « il est compréhensible que les partisans du candidat perdant soient tristes, néanmoins cela ne justifie pas les actes de violence et l'insurrection dans les rues, car selon les résultats des élections il existe une majorité et une minorité dans le pays et c'est la loi qui a le dernier mot. C'est donc une atteinte à la dignité du peuple iranien quand les médias occidentaux le qualifient d’agité.

S'adressant aux dirigeants de certains pays occidentaux, l'ayatollah Khamenei les a sévèrement avertis qu'ils devaient faire attention à leurs déclarations et à leurs comportements hostiles, car la nation iranienne y réagira.

Nous étudierons, a ajouté le guide suprême, les déclarations et comportements interventionnistes de ces gouvernements. Il est certain qu'ils auront un impact négatif sur leurs relations futures avec la République Islamique d'Iran.

« La nation iranienne ainsi que le gouvernement de la République islamique sont puissants, stables et fermes et même si les autorités du régime ont des divergences sur quelques questions, ils s'accordent totalement dans la défense de l'indépendance du pays et l'ennemi doit savoir qu'il n'arrivera pas à diviser la nation iranienne. » a poursuivi l’ayatollah Khamenei.

Rappelant l'expérience de trente ans des Iraniens dans la lutte contre les conspirations et les hostilités des étrangers, le guide suprême s'est adressé à certains pays occidentaux : « ne croyez pas que vous gagnerez ce mouvement ou certains individus si vous les défendez d'une façon ou d'une autre, ce n'est pas du tout le cas, car la nation iranienne est consciente de vos mensonges et de vos projets destinés à diviser le peuple et son élite et à poursuivre vos animosités contre la République islamique.

L'ayatollah Khamenei a poursuivi apparemment les trente années de résistance du système islamique et la gifle que la nation iranienne a infligé aux dirigeants de l'Arrogance n'ont pas encore réveillé les gouvernements de certains pays occidentaux et ces derniers persistent toujours sur leur positions d'autrefois, commettant une grave erreur ce qu’ils finiront par comprendre.

Le guide suprême de la Révolution a souligné qu'il fallait distinguer les agitateurs qui nuisent à la sécurité publique et les autres personnes.

Conformément a ses devoirs, a-t-il noté, la République islamique s’opposera à ceux qui perturbent et menacent la sécurité du peuple, mais « j'avertis de ne pas confondre l'ennemi de l'ami et de ne pas considérer l'ami comme un ennemi pour quelques petites erreurs commises.

D’autre part, a-t-il poursuivi, certaines personnes doivent être vigilantes afin de ne pas se laisser leurrer par les tentations des ennemis.

Ailleurs dans son allocution, l'ayatollah Khamenei a fait allusion à la place distinguée qu'occupait l'Imam Ali auprès du saint Prophète et a présenté la vie du Commandant des Croyants (as) comme un exemple parfait de l'éducation islamique qui contient de nombreuses leçons de grandeur et de perfection de la communauté islamique.

Ses efforts pour l'instauration de la justice et la préservation de l'unité au sein de la société islamique font partie des leçons tirées de la vie de l'Imam Ali qui pour la réalisation de ces objectifs a subi de très dures épreuves et difficultés.

http://www2.irna.ir/ http://www2.irna.ir/



Mardi 7 Juillet 2009


Commentaires

1.Posté par Predicateur le 07/07/2009 23:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Monsieur Khamenei,

par la puissance de votre Foi, vous me faites penser au regretté Cheikh Ahmed YASSINE.

Puissance 1000 !

que Dieu vous protège ..

Nouveau commentaire :

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences

Publicité

Brèves



Commentaires