Palestine occupée

Le gouvernement de Haniyeh demande à Londres de poursuivre les criminels sionistes.

En qualifiant l'expulsion du diplomate sioniste comme un pas dans le bon sens



Mercredi 24 Mars 2010

Le gouvernement de Haniyeh demande à Londres de poursuivre les criminels sionistes.

Le gouvernement de l'entente dirigé par le premier ministre, Ismaïl Haniyeh, a qualifié l'expulsion du diplomate sioniste par le gouvernement britannique d'un pas dans le bon sens, ainsi qu'une preuve officielle de l'implication du Mossad sioniste dans l'assassinat de l'un des dirigeants d'Al Qassam, Mahmoud al-Mabhouh, le 19 janvier passé, à Dubaï.

Le gouvernement palestinien a appelé dans un communiqué, le mercredi 24/3, à l'issue de sa réunion hebdomadaire, que la mesure suivante doit être la poursuite des dirigeants criminels sionistes impliqués dans ce crime d'assassinat, dont les exécuteurs et leurs dirigeants sécuritaires et politiques qui ont donné le feu vert à cette opération criminelle très flagrante, en violant la souveraineté des pays internationaux et usurpant les identités de leurs citoyens.

"L'assassinat est un crime très dangereux qui viole la loi internationale et que ses exécuteurs et leurs dirigeants menacent la sécurité mondiale", a protesté le gouvernement de Haniyeh contre le crime sauvage du Mossad et du gouvernement de l'entité sioniste dirigé par Benjamin Netanyahu qui a donné le feu vert à cette opération, tout en exigeant que les coupables doivent être présentés à la justice.

Le gouvernement de Haniyeh a condamné fortement les nouvelles escalades militaires et les bombardements de l'occupation israélienne contre plusieurs régions dans la Bande de Gaza, en confirmant que cette campagne agressive représente le terrorisme et la barbarie du gouvernement sioniste.

"Le terrorisme, les agressions, la barbarie et les pratiques très oppressives de l'occupation sioniste et ses colons extrémistes en Cisjordanie, dans la ville occupée d'al-Qods, ne vont jamais influer sur la volonté très solide et la grande patience du peuple palestinien pour défendre et arracher ses droits légaux", a souligné le communiqué du gouvernement d'entente.
 
Le gouvernement dirigé par Ismail Haniyeh a refusé décisivement les déclarations discriminatoires de Benjamin Netanyahu qui prétend que la ville sainte d'al-Qods est la capitale éternelle de son entité sioniste, en confirmant que, ni les faits oppressifs sur le terrain, ni l'expulsion des palestiniens de leurs maisons natales, ne pourront changer la réalité des choses ou effacer l'histoire profonde arabe et islamique de la Palestine.

"La visite du secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-Moon est un pas avantageux dans le bon chemin et qui nécessite d'être suivi par la levée du blocus arbitraire et l'ouverture des passages de la Bande de Gaza, ainsi que la reconstruction de ses infrastructures totalement endommagées après la guerre sauvage sioniste", a ainsi ajouté le communiqué du gouvernement de Haniyeh.

http://www.palestine-info.cc http://www.palestine-info.cc



Mercredi 24 Mars 2010


Commentaires

1.Posté par damien le 24/03/2010 15:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'est un pas ridicule. lors de l'opération similaire, 13 diplomates ont été expulsés, et de lourdes conséquence sur la coopération ont eu lieu.
Ici, il s'agit d'une mesure plus que ridicule. Le diplomate en question est un agent du mossad, qui sera remplacé par un agent du mossad

2.Posté par yassine le 25/03/2010 21:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

a voir avant censure.

http://www.youtube.com/watch?v=zgzVE-PzCaY

http://www.youtube.com/watch?v=qKJysRurHaY&NR=1

Nouveau commentaire :

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES

Publicité

Brèves



Commentaires