Politique française

Le gouvernement bloque en pleine nuit une loi anti paradis fiscaux


Dans la même rubrique:
< >

Mercredi 18 Avril 2018 - 19:24 Eurêka, je parle le macron !


« Extraits des débats à l’Assemblée nationale. Deuxième séance du 15/12/2015. »


J'suis pas content TV
Vendredi 18 Décembre 2015

« Extraits des débats à l’Assemblée nationale. Deuxième séance du 15/12/2015. »
 

Le gouvernement bloque en pleine nuit une loi… par pascontent-tv
 
Cette nuit-là, ils sont 52. Un amendement, un deuxième, un troisième et puis un dernier. Justement celui qui a trait à l’évasion fiscale. 28 votent pour par un vote officiel enregistré. 28 députés qui l’adoptent contre une minorité de 24 opposants fâchés que ces gros grains de sable puissent gripper la belle machine de l’optimisation fiscale, grâce à laquelle des Google et autre MacDo mettent au régime minceur l’impôt qu’ils versent en France.
C’est là que le gouvernement intervient. Le secrétaire d’Etat au Budget, Christian Eckert, est furax. Il demande, sans justification aucune, une suspension de séance. Ce sera dix minutes, comme le prévoit la règle du jeu parlementaire. Dix minutes qui se transforment en quarante minutes. «Le temps de faire pression sur les députés qui ont voté pour, explique Marion Aubry, responsable de plaidoyer « justice fiscale » au sein d’Oxfam France. Et d’en mobiliser de nouveaux qui ont rappliqué d’un seul coup pour voter contre.»
Il est environ 1 h 30 du matin quand les députés votent à nouveau pour ou contre le nouvel amendement qui supprime celui adopté un peu plus d’une heure plus tôt. Et ça marche : à nouveau par scrutin officiel, 25 votent en faveur de cette nouvelle délibération contre 21 qui s’y opposent. Résultat : la France ne sera pas le fer de lance de la lutte contre l’évasion-optimisation fiscale. Une grande leçon de démocratie parlementaire.  »
Les députes ayant voté la suppression de l’amendement sur le contrôle de l’évasion fiscale des entreprises :
A gauche , socialiste
frédéric Barbier
Jean-Marie Beffara
Jean-Claude Buisine
Christophe Caresche
Pascal Deguilhem
Sébastien Denaja
Jean-Louis Dumont
Jean-Louis Gagnaire
Joëlle Huillier
Bernadette Laclais
Jean-Yves Le Bouillonnec
Viviane Le Dissez
Bruno Le Roux
Victorin Lurel
Frédérique Massat
Christine Pires Beaune
François Pupponi
Valérie Rabault
Pascal Terrasse
Jean-Jacques Urvoas
droite les républicains
Gilles Carrez
Marie-Christine Dalloz
Véronique Louwagie
Frédéric Reisss
l’udi
Charles de Courson
ne les oublions pas !!!!!
faire suivre dans leur département
que les chomeurs sachent bien de quels cotés sont ces gens là !

http://gregtabibian.com/


Vendredi 18 Décembre 2015


Commentaires

1.Posté par MEKRI le 04/04/2016 18:55 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Cette gymnastique parlementaire qui consistait à bloquer une loi anti-paradis fiscaux, intervient en plein scandale du "Panama Papers" ce qui en dit long sur l''''intégrité de certains de nos hommes politiques. Au lieu de faire profil bas.

2.Posté par thomas le 04/04/2016 21:19 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il va falloir que l''on arrette de ce foutre de notre gueule !!

3.Posté par Oliviet le 04/04/2016 22:26 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ça commence (enfin façon de parler !!)
à bien faire .
Il va falloir se bouger devant tous ces scandales politiciens qui s accumulent

4.Posté par zahra le 05/04/2016 12:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

En + l'association transparency international avait eu le + grand mal à obtenir des données sur la corruption en France ils avaient dû "ruser" pour avoir quelques données.. Alors quand on entend l'autre se réjouir des lanceurs d'alerte après avoir méprisé la demande d'asile d'Assange .mouais...

5.Posté par DUMONT le 07/04/2016 12:31 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Des pourris qui ont certainement un ou plusieurs compte offshore. Direct en zonzon et sans proces.

6.Posté par ballif le 07/04/2016 15:34 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'est lamentable pour un gouvernement de gauche, en plein scandale des panamas papers

7.Posté par ricoo le 08/04/2016 07:34 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

De droite comme de gauche tous esclaves du pognon... même pas étonné !

8.Posté par hasbeen le 08/04/2016 17:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

.. mais la priorité ... est le voile islamique - dixit valls

.. parait-il que la ministre rossignol est prête pour un .. débat publique ... sur le plan des idées, sic

Nouveau commentaire :

Politique française | Société


Publicité

Brèves



Commentaires