Palestine occupée

Le génocide dans la bande de Gaza


Dans la même rubrique:
< >

Dimanche 11 Mai 2008 - 13:13 Les derniers développements au Liban

Dimanche 11 Mai 2008 - 11:25 Liban : au seuil d'une crise incontrôlable?


Alors que l'opinion publique du monde se trouve toujours sous le choc des exactions du régime sioniste au Liban, ce dernier semble bien acharné sur son autre front de guerre, à perpétrer un véritable génocide dans les territoires palestiniens.


IRNA
Lundi 7 Août 2006

Le génocide dans la bande de Gaza


Et ce sont les femmes et les enfants qui sont les principales victimes des attaques au missile de l'armée israélienne contre Rafah et Jenin, en Cisjordanie et de ses assauts sans relâche contre la bande de Gaza. Etant donné que la crise du Liban fait la une de la presse mondiale, les exactions inhumaines des sionistes dans les territoires palestiniens passent quasiment sous silence. Entre temps, les militaires israéliens ont arrêté le président du Conseil législatif de l'Autorité palestinienne et l'ont mis en détention, une autre démarche de Tel-Aviv, pour démanteler le gouvernement issu du Hamas. Depuis la victoire du Mouvement du Hamas aux élections législatives du 25 janvier 2006, les Sionistes n'ont lésiné sur rien pour saper les bases du gouvernement élu palestinien. En juin dernier, l'armée sioniste a déclenché une vaste opération militaire, contre la bande de Gaza, il a enlevé les ministres, les parlementaires du Hamas et le vice Premier ministre palestinien, pour paralyser le gouvernement d'Ismaïl Haniyah sur la scène politique. Il est vrai qu'Israël vise dans les territoires palestiniens les mêmes objectifs qu'au Liban. Pour cette même raison, le gouvernement d'Olmert qui a essuyé un échec cuisant de la résistance islamique libanaise, a enclenché un nouveau génocide dans les territoires palestiniens, pour ainsi reléguer au seconde plan sa défaite.

Aux yeux des analystes, les exactions des sionistes s'inscrivent dans le cadre du plan américain " Grand Moyen-Orient". L'offensive de l'armée israélienne contre Gaza a été le coup de pouce à l'application de ce plan. Echouant, cependant, dans son complot de renversement du gouvernement de Haniyeh, Israël a pris pour cible le pays du Cèdre. Bien que les attaques de l'armée israélienne aient infligé d'énormes dégâts et de pertes au peuple libanais, c'est la première fois après 58 ans d'occupation de la Palestine que la machine de guerre israélienne y expérimente le goût amer de l'échec. Au 27ème jour de sa guerre contre le Liban, les forces d'occupation israélienne ne sont pas parvenus à y dominer le peuple, le gouvernement et les combattants du Hezbollah. Ce qui explique pourquoi les sionistes, se sont de nouveau rués vers les territoires palestiniens, tentent leur chance pour renverser le gouvernement élu palestinien. Le renversement du Hamas et du Hezbollah libanais, en tant que deux Mouvements issus du peuple, est à l'ordre du jour du cabinet d'Olmert. Pourtant, Israël a, jusqu'ici, échoué dans ses tentatives de réprimer le Hamas et le Hezbollah, d'autant que pour les peuples libanais et palestiniens, la résistance est l'unique alternative au maximalisme du régime sioniste et de ses alliés occidentaux.

Dans une telle conjoncture, les tragédies humaines dans les territoires palestiniens et au Liban, ont affecté le monde entier, attendant des Nations unies de réagir contre de telles barbaries.


Lundi 7 Août 2006


Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES

Publicité

Brèves



Commentaires